Flux RSS

A Billion Stars Can`t Amount to You

Traduit par la team : YokaiJump
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 1


« Amoureux, nous avons été séparés par une adolescence entière, mais je suis prêt à revivre ces années de jeunesse. »–Ye Feiye « Un milliard d’étoiles ne peut pas te correspondre »

 

 

« Cette nuit-là… c’était toi ? »

 

A l’âge de dix-huit ans, Ji Yi a fantasmé sur mille et une façons différentes d’avouer à celui qu’elle aimait, mais elle n’aurait jamais imaginé que lorsqu’elle aurait enfin eu le courage de se tenir devant lui, ses premiers mots seraient : « L’homme, cette nuit-là… c’était toi, non ? »

 

Il baissa les yeux et s’appuya de façon décontractée contre le réverbère.  Quand il entendit la question de Ji Yi, il ne leva même pas les paupières, mais il fronça les sourcils.  Ses cils tremblaient. Avec cela, son teint net et lumineux est revenu à sa planéité et à son aspect terne habituels.

 

Si Ji Yi n’avait pas compris son changement d’expression, elle aurait supposé qu’il n’avait pas entendu sa question.  Elle fixa inébranlablement le jeune homme devant elle pendant un moment en silence. Voyant qu’il n’avait pas l’intention de répondre, elle tendit doucement les lèvres et demanda à nouveau, mais cette fois-ci avec un soupçon de certitude :

« Cette nuit-là, c’était toi, j’ai raison ? »

 

Après que Ji Yi ait demandé deux fois, He Jichen a finalement levé les yeux et a lentement balayé Ji Yi d’un regard sombre et sans émotion.  Puis, il s’est redressé et s’est retourné pour partir sans aucun avertissement.

 

Ji Yi fixa le dos de He Jichen et lui serra instinctivement les poings.

 

La personne cette nuit-là devait être lui.  Il n’y a pas d’erreur à ce sujet….

 

Cette nuit-là, cette façon dont il m’avait embrassée était si douce.  Il n’y a aucune chance que j’aie tort….

 

Même si elle ne savait pas pourquoi il semblait être un homme complètement différent de ce soir-là, elle avait invoqué son courage pour se confesser à lui avec beaucoup de difficulté, alors elle ne pouvait pas abandonner à mi-chemin comme ça !  Elle avait peur de ne jamais avoir le courage et la confiance nécessaires pour le faire une deuxième fois….

 

A cette pensée, Ji Yi a poursuivi He Jichen.

« Je sais que la personne cette nuit-là, c’était toi, je… »

 

Avant que Ji Yi puisse finir, Jichen a accéléré.

 

La distance qui les séparait s’éloignait de plus en plus.

 

Ji Yi a couru et s’est approché un peu plus près, « Il y a longtemps, j’ai….  Je t’ai remarqué. Je… »

 

He Jichen, qui s’était déjà rendu sur le bord de la route, a levé les bras pour appeler un taxi.

 

Avant qu’il n’ouvre la porte du taxi, Ji Yi a rapidement tendu la main et s’est agrippée à la manche de He Jichen.

 

Il était beaucoup plus grand que Ji Yi Yi, alors quand il tournait la tête pour la regarder de haut, il se sentait un peu condescendant.

 

A son regard, les mots qui sortaient de la bouche de Ji Yi s’arrêtaient.  Elle regarda nerveusement dans les yeux de He Jichen et plongé.

Finalement, elle finit par dire sans crainte : « Je t’ai toujours aimé.  Je t’aime bien depuis longtemps maintenant. Est-ce que vous… »

 

Jichen leva soudain le bras et saisit avec force la petite main de Ji Yi sur sa manche.

 

Tandis que Ji Yi renforçait son emprise, elle finissait sa pensée, « … comme moi ? »

 

Juste au moment où He Jichen était sur le point de s’arracher du bout des doigts de Ji Yi, il a soudain tremblé et détendu ses muscles.

 

Sa légère perte de contrôle donna à Ji Yi l’impression d’avoir entendu des fleurs fleurir.

 

Il doit ressentir quelque chose pour moi !  Sinon, pourquoi m’aurait-il touchée cette nuit-là ?  Sinon, pourquoi était-il si abasourdi ce soir après que je lui ai dit que je l’aimais bien ?

 

Ji Yi leva la tête et fixa les yeux de He Jichen remplis d’éclat et de surprise.  

Elle retenait son souffle, puis avec une expression sérieuse sur le visage, elle disait en soulignant chaque mot,

« Veux-tu être mon petit ami…. ».

<>
Traduit par la team : YokaiJump