Flux RSS

Abyss Domination

Traduit par la team : WuxiaLnScantrad
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 11 – Grotte au trésor


Le nombre d’incidents effrayants dans Amber City fut moins élevé que prévu, ainsi Soran ne prit que peu de temps pour apprendre l’emplacement approximatif de la grotte au trésor.

Il y avait une fosse mortuaire commune à environ un kilomètre au nord de la rivière Agate, et il y avait eu de nombreux rapports faisant état d’observations de fantômes dans la région. Comme le sorcier avait tendance à placer les grottes au trésor près des lieux liés à la mort, c’était un signe assez évident pour Soran.

« Fantômes, hein ? Je pourrais avoir besoin d’eau bénite. »

Bien que Soran était tout à fait confiant en ses capacités, l’exploration pourrait encore prendre un certain temps. Afin d’assurer la sécurité de Vivian, il avait prévu de l’envoyer au sanctuaire Dawnlight et de la laisser chez Annalynne pendant un certain temps. La jeune prêtresse était froide avec lui, mais elle était toujours prête à aider Vivian et avait même essayé de guérir Soran quand il était inconscient. Soran pensait qu’il n’y aurait pas de problèmes si Vivian restait dans le sanctuaire avec elle.

Bien sûr, il prépara une somme considérable comme don au sanctuaire, car les prêtres n’hébergeraient pas une jeune fille sans raison valable.

À l’entrée du sanctuaire, Soran salua l’évêque Phil, qui était responsable du sanctuaire, et lui remit une pochette de pièces de monnaie en s’inclinant légèrement. L’évêque reçut la pochette et accepta volontiers sa demande après avoir entendu le son agréable des pièces de monnaie.

« Pas de problème du tout ! Le Dieu de la lumière de l’Aurore protège tous ses disciples. Cette petite dame sera certainement autorisée à rester dans le sanctuaire pendant un certain temps.

« Hmm…. Nous assignerons Annalynne, la prêtresse en formation, comme tuteur pour le moment. »

C’était un monde où l’argent parlait.

Même les évêques et les prêtres puissants dans le monde étaient liés par de telles règles, car ils avaient besoin d’argent pour étendre leur religion en accueillant des croyants de la classe inférieure. L’entretien des sanctuaires, les baptêmes et les rituels sacrés – tout cela exigeait de l’argent. En fait, pendant un certain temps, la plupart des prêtres du monde entier avaient fourni de façon flagrante des services de guérison divine, tels que la guérison de maladies et de blessures, en échange de fonds afin d’étendre leur religion. Comparé à ces sanctuaires et prêtres, laisser une petite fille rester quelques jours et vendre quelques bouteilles d’eau bénite n’était rien d’autre qu’une affaire triviale.

Le sanctuaire Dawnlight n’était qu’un sanctuaire de second ordre dans Amber City. Comme les nobles avaient de meilleures options, ils faisaient rarement des dons aux sanctuaires les plus faibles de la ville. Le don généreux de 60 Derahls d’argent de Soran était d’autant plus important. Cela équivalait au montant total des dons reçus par le sanctuaire au cours des deux à trois dernières semaines, et le revenu inattendu permettrait à l’évêque Phil d’échanger un ou deux des outils rituels contre de l’argent de haute qualité.

Les Derahls d’argent étaient des pièces de monnaie fabriquées par les croyants de la Déesse de la Richesse et avaient une grande qualité ; chaque 20 Derahls d’argent valait fondamentalement une livre d’argent pur.

« Merci, évêque Phil. »

Soran remercia l’évêque sur un ton respectueux, puis se retourna et salua Annalynne. « Je vais t’embêter avec Vivian pour les prochains jours. »

« Hmph ! »

La jeune prêtresse ne fit que renifler en réponse, mais elle ne refusa pas non plus sa demande. Annalynne aimait beaucoup Vivian même si elle méprisait Soran, et elle était plus qu’heureuse de voir Vivian rester dans le sanctuaire. Certes, les prêtres en formation savaient que l’argent provenait de sources douteuses, comme le vol ou les combats dans les bidonvilles. Cependant, l’évêque Phil avait fait de son mieux pour collecter de l’argent afin d’effectuer la cérémonie de promotion de sa prêtresse, et il n’y avait aucune raison de ne pas prendre l’argent donné par Soran.

S’il y avait deux membres qualifiés du clergé, le sanctuaire Dawnlight pourrait se hisser dans le haut du classement des sanctuaires de seconde ordre de la ville.

« Vivian, sois gentille et reste avec Annalynne dans le sanctuaire. »

Soran lui tapota la tête et continua : « Je viendrai te chercher dans deux ou trois jours ! ».

Il lui avait déjà dit une fois en se rendant au sanctuaire, mais ça ne faisait pas de mal de le répéter une fois de plus. Vivian était également satisfaite des arrangements de son frère et accepta volontiers.

« Ne t’inquiète pas pour moi. Vivian est une bonne fille. Elle ne partira pas. »

Soran se baissa pour embrasser Vivian sur le front, prit les bouteilles d’eau bénite et quitta le sanctuaire. Maintenant que l’incident d’écorchage s’était produit, il devait accélérer ses plans.

Pendant la période où les dieux et les déesses étaient forcés de descendre dans le monde des mortels en tant que saints, les sanctuaires étaient parmi les endroits les plus sûrs de Amber City, puisque le pouvoir divin généré par les prières des gens se rassemblait au sanctuaire, sans parler des puissants gardiens du sanctuaire, qui étaient aussi forts que les personnes ayant des professions de grade 2. Même pour un sanctuaire de second ordre comme le sanctuaire Dawnlight, il y avait six gardes de sanctuaire, ainsi qu’un membre qualifié du clergé qui pouvait défendre le lieu. Les forces du mal n’envahiront pas à la légère un endroit aussi étroitement défendu.

L’un des gardiens du sanctuaire avait l’air particulièrement fort, et sa force était probablement à la hauteur de celles des professions de grade 3. Une estimation conservatrice de ses professions serait Écuyer niveau 10 / Chevalier niveau 10 / Garde de sanctuaire niveau 5 ou Écuyer niveau 10 / Guerrier niveau 10 / Garde de sanctuaire niveau 5.

La plupart, sinon tous les sorciers qui étaient les habitants d’origine du monde avaient Sage comme profession de base et l’avaient montée au niveau 10, car ils devaient apprendre à lire et à écrire et avoir des connaissances de base avant d’étudier les arcanes de la magie. De même, la majorité des guerriers avaient Milice niveau 10 comme profession de base, ce qui signifiait qu’ils recevaient une formation dans une milice avant de devenir officiellement soldat.

La profession de base de Soran, Roturier, c’était l’une des pires professions de base. Il ne donnait pas de boost dans la maîtrise du maniement des armes comme la Milice, ni de buffs en apprenant de nouvelles choses comme les Sages. Les seuls avantages de la profession Roturier étaient les 25 points de compétence accordés après avoir atteint le niveau 10 et la liberté de choisir n’importe quelle profession avancée.

D’une manière générale, les professions de base ne donnaient pas de points d’attribut supplémentaires, mais la différence entre les professions pouvait être perçue comme étant toutes centrées sur des aspects différents. Par exemple, la meilleure profession de base pour ceux qui préféraient le combat au corps à corps était Ecuyer, car elle accordait un point supplémentaire pour la maîtrise des armes. Toutefois, cela n’était limité qu’à ceux qui pouvaient accéder à l’écran de statistiques. Les habitants d’origine de ce monde, qui n’avaient pas accès à l’écran, ne pouvaient pas attribuer de points de compétence, de points d’attribut ou de points d’expérience comme Soran. Les roturiers ordinaires recevaient une éducation de base, et le développement de leurs attributs et de leurs compétences dépendait grandement de leur croissance personnelle. Il était difficile de dire s’ils avaient du talent ou non jusqu’à ce qu’ils aient acquis une profession avancée par eux-mêmes.

Les gardes de sanctuaire, par contre, recevraient une formation d’écuyers à partir d’un jeune âge. En tant que tels, ils recevraient un entraînement au combat et apprendraient à utiliser différentes armes, ce qui leur donnerait, dans certains domaines, comme la force et la constitution, des attributs nettement plus élevés que les roturiers. L’écart ne fera que s’élargir lorsque ceux qui auront avancé dans la profession d’écuyer deviendront des guerriers ou des chevaliers et poursuivront leur formation.

Sur la base de ces différences, les joueurs de <Clash des Titans>>> détermineraient les attributs de base d’un personnage non joueur en regardant leur profession de base. Ils en déduisirent que les roturiers étaient moyens, que les milices avaient des attributs légèrement meilleurs que les roturiers, et que les écuyers étaient bien équilibrés, tandis que les sages se spécialisaient dans l’intelligence et l’apprentissage.

La première profession était la profession de base qu’une personne avait avant de choisir des professions plus avancées. Les gens de ce monde ne connaissaient pas ce système de jeu, ce qui signifie qu’ils ne pouvaient pas attribuer manuellement des points à différentes professions. Prenant l’exemple du garde de sanctuaire, il avait reçu une formation d’écuyer. Quand il fut considéré comme un écuyer par ses mentors, il commença à s’entraîner comme guerrier, et l’EXP qui suivit fut automatiquement assigné à la profession guerrier, laissant sa profession d’écuyer au niveau 10. De même, après avoir été assez fort pour devenir garde de sanctuaire, la profession de guerrier ne pouvait plus être montée, et c’est la profession de garde de sanctuaire qui l’était.

Puisque les compétences et les attributs acquis ayant été transférés, il était beaucoup plus fort que les guerriers de grade 2, malgré le fait que garde de sanctuaire et guerrier étaient tous deux des professions de grade 2. Les guerriers ordinaires auraient des attributs inférieurs et ne pourraient utiliser que les compétences de base de l’épée, tandis que les gardes de sanctuaire auraient des attributs plus élevés et pourraient utiliser plus de trois capacités avancées. Soran pouvait encore se souvenir de la puissance de la compétence de l’épée Slash croisé, qui ne pouvait être appris qu’après avoir maîtrisé le style de l’épée croisée.

Lorsque Soran arriva enfin à la fosse commune et trouva l’entrée de la grotte, il était déjà tard dans l’après-midi.

L’entrée était dissimulée par un dispositif simple qui ressemblait à des pièges. Une entrée sombre et noire apparut dans la colline voisine après que Soran ait poussé une roche de dix centimètres à la fosse commune. Après son entrée dans la grotte, le rocher retourna à son emplacement initial, et l’entrée fut à nouveau dissimulée. Comme on pouvait s’y attendre de la part d’un sorcier célèbre, les mécanismes utilisés pour le dispositif étonnèrent même l’ancien Voleur Légendaire.

Il y avait deux lampes torches endommagées sur les murs près de l’entrée. Les aventuriers normaux ne pourraient pas se déplacer à l’intérieur de la grotte sans lampe torche, mais comme Soran était un demi-elfe, il avait hérité la capacité de vision nocturne de ses ancêtres elfes.

C’était aussi l’une des raisons pour lesquelles il osait défier la caverne au trésor seul – il pouvait se déplacer silencieusement sans alerter l’essaim de monstres résidant dans la caverne, car il avait la compétence furtivité et ne divulguerait pas sa présence en tenant une lampe torche. L’expédition était beaucoup plus sûre, car elle pouvait se faire sans combattre des vagues de monstres.

La silhouette de Soran disparut progressivement dans les ténèbres. Maintenant qu’il avait éveillé la capacité de profession saisir les ombres, il pouvait se rendre compte que ses sens étaient relativement différents qu’auparavant. Il semblait avoir complètement disparu dans l’ombre et ne pouvait à peine être repéré lorsqu’il bougeait vivement.

Son souffle, ses battements de cœur et son odeur étaient tous cachés par le pouvoir des ombres.

Des bruits de pas pouvaient être entendus venant de face. Le voleur silencieusement attrapa son poignard et se cacha dans un coin.

La grotte au trésor n’était pas du tout petite. Après tout, le légendaire sorcier ne se contenterait pas de creuser un trou dans le sol, mais poserait un grand nombre de pièges dans les différents tunnels souterrains. Il y avait aussi des monstres agissant comme gardiens.

Un squelette apparut devant Soran.

Comme les yeux du squelette n’avaient pas de flamme d’âme, ce n’était qu’un squelette du grade le plus bas. Peut-être qu’il défendait inconsciemment la grotte, puisque l’énergie de la mort se rassemblait dans cet endroit sinistre. Ce type de squelette était relativement faible, et même un aventurier moyen pouvait à lui seul en vaincre deux ou trois, mais les combattre en grands nombres était toujours impossible sans avoir recours à un groupe décent. Les squelettes étaient des morts-vivants et n’avaient pas de points faibles physiques dont les aventuriers pouvaient profiter, sans compter que leur force était à peu près la même que celle d’une milice entraînée. Un groupe d’entre eux était si difficile à vaincre, même si les squelettes n’étaient que du plus bas grade.

Soran s’approcha furtivement sans que le squelette ne le remarque. Il tenait dans ses mains une épée en fer rouillée qui semblait appartenir aux aventuriers morts dans la grotte. Dans l’histoire originale, le nombre d’aventuriers PNJ était comparable au nombre de joueurs. Il y avait beaucoup de gens qui coopéraient avec les joueurs, ainsi que ceux qui se joignaient à l’alignement maléfique et qui poignardaient les joueurs innocents. Tous ceux qui sous-estimaient le jeu devaient en payer le prix.

« Caché avec succès dans l’ombre ! »

 » Backstab activé ! »

« Activation réussie de Backstab*2, infligeant 18 (+1) de dégâts à la cible ! »

« Cible gravement blessée ! »

C’était la première fois que Soran échouait à tuer un ennemi en un seul coup de poignard dans le dos, mais il n’était pas surpris du tout, puisque le poignard qu’il utilisait était juste un poignard normal qui n’avait pas d’effets spéciaux et qui n’était pas enchanté. Il conviendrait également de noter que les morts-vivants avaient une résistance aux attaques physiques car ils manquaient de chair et de sang, ce qui les rendait difficiles à vaincre même s’ils étaient juste au niveau 1. Ce squelette avait 30 PV.

Clang !

Même s’il était insensible, le squelette avait conservé les instincts de combat de sa vie antérieure. Il contre attaqua immédiatement après avoir reçu l’attaque en produisant un son whoosh ! pendant que l’épée rouillée coupait rapidement l’air. Soran bloqua l’attaque avec son poignard et trembla un peu.

« Il a au moins 16 points de force…. »

Il évita la deuxième attaque tout en déplaçant ses bras légèrement engourdis pour retrouver ses sens.

« C’était sûrement un guerrier avancé dans sa vie antérieure…. Il est impossible d’avoir autant de force après s’être transformé en mort-vivant. »

D’une manière générale, les êtres humains normaux avaient une force d’environ 10, tandis que les ouvriers sur les quais en avaient une douzaine. Les personnes qui avaient une force de 14 étaient considérées comme fortes, alors que les haltérophiles professionnels dans l’ancien monde de Soran en avaient environ 16. A 18 ans, on pouvait utiliser une arme pesant plus de cent kilogrammes d’une seule main sans transpirer.

Seuls les joueurs spécialisés dans le combat en corps à corps augmentaient leur Force à 16 ou plus. Les points d’attribut étaient difficiles à obtenir, car les joueurs ne recevaient qu’un point tous les deux niveaux, ce qui signifiait qu’ils n’avaient que 10 points d’attribut gratuits même après avoir atteint le niveau 20, le point de référence pour devenir un joueur légendaire.

Soran manquait particulièrement de force, considérant qu’il n’avait que 12 points dans cet attribut. Le précédent ‘Soran’ n’avait pas entraîné son corps, et il n’était pas non plus un enfant béni qui avait des bénédictions qui accordaient des buffs à sa Force ; ainsi, il était seulement à égalité avec les ouvriers dans ce certain aspect.

Les géants des montagnes représentaient un excellent exemple d’une force de 20 ou plus. Mesurant cinq mètres de haut et pesant une demi-tonne, ces géants monstrueux portaient une masse à pointes épaisses à leur taille et pouvaient tout détruire dans leur champ de vision s’ils le voulaient.

C’était le standard d’avoir 20 points en force.

Excepté ceux qui avaient des bénédictions depuis la naissance, la plupart des guerriers n’auraient pas une telle force même après avoir atteint le grade 2.

<>
Traduit par la team : WuxiaLnScantrad