Flux RSS

Abyss Domination

Traduit par la team : WuxiaLnScantrad
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 14 – Les démons des abysses


« Putain ! »

Soran jura en jetant tout ce qu’il avait dans son sac de fortune sur le sol et mit les vêtements en lambeaux.

Comme il ne pouvait pas contenir toutes les parties de son corps après avoir désarmé les pièges, il prit au hasard un ensemble de vêtements des aventuriers morts et l’utilisa comme un sac de fortune. C’était un monde réel, et Soran n’avait pas automatiquement des choses pratiques comme l’espace de stockage et des sacs multidimensionnels dans les jeux. Le fait de se déplacer en tenant un sac était quelque peu gênant, mais cela lui a permis d’éviter une mort certaine ; au moins, il avait encore l’arbalète à six coups et un ensemble de vêtements.

Le butin qu’il avait obtenu des aventuriers morts et le fantôme avait disparu naturellement.

« Merde…. Il fallait que ce soit le vol de Dieu ! »

Soran connaissait bien les effets de la carte, puisqu’il avait déjà vu quelqu’un activer une carte de vol en public, et les résultats étaient tout aussi spectaculaires que prévu.

Refusant d’admettre sa défaite, il activa aussitôt la deuxième carte juste après qu’il eut fini d’enfiler les vêtements moisis.

Une fois les cartes activées, le pouvoir magique qu’elles contenaient disparaissait, transformant les cartes en une simple œuvre d’art. Certains hommes riches collectionnaient ces cartes comme passe-temps, mais aucun n’avait réussi à mettre la main sur une collection complète. A cette époque, il y avait trois jeux de cartes qui étaient particulièrement populaires parmi les joueurs, à savoir le Deck de Beaucoup de Choses, le Deck de la Magie des Arcanes et le Deck de la Destinée.

Bien qu’ils étaient similaires en ce sens qu’ils étaient tous des reliques du passé, les jeux de cartes avaient des nombres différents. Le premier deck en avait 108, le second en avait 72 et le troisième en avait 36. Les cartes du Deck de Beaucoup de Choses étaient les plus faciles à obtenir parmi les trois decks, tandis que les cartes du Deck de la Magie des Arcanes n’apparaissaient que dans les ruines souterraines. Les cartes du Deck de la Destinée ne firent leur apparition qu’après la descente des divinités dans le royaume des mortels en tant que saints et, pour autant que Soran s’en souvienne, seuls trois des trente-six avaient été découverts.

Une faible lueur apparut de la carte activée dans ses mains après avoir absorbé la goutte de sang. Le centre de la carte commença à tourbillonner, et une terre stérile, vide de tout être vivant, apparut peu de temps après. Un homme au dos tordu marchait à travers le désert apparemment sans fin avec détermination, en ignorant la tempête de sable qui faisait rage dans la région. L’homme continuait à avancer lentement tout en regardant constamment au loin.

L’Ascétique

Un torrent de puissance déferla dans le corps de Soran. Comme si son corps était déchiré petit à petit, il s’écrasa sur le sol et souffrait beaucoup. Après que la douleur se soit calmée, il fut frappé par une fatigue intense comme s’il venait de marcher des dizaines de milliers de kilomètres sans se reposer. Il avait l’impression que son corps était sur le point de s’effondrer, mais il réussit d’une manière ou d’une autre à persévérer grâce à sa volonté de vivre.

 » Deck de Beaucoup de Choses [L’Ascétique] activé ! L’éveil de la capacité personnelle Persévérance…. »

« La Constitution a été portée à 18 ! »

« Transformation terminée. »

La fatigue dans son corps ne disparut pas, mais Soran pouvait sentir que son corps avait été considérablement renforcé. C’était comme s’il avait progressivement endurci son corps en marchant à travers des déserts sans fin et des blizzards terribles.

Une puissance inconnue semblait le soutenir de derrière, lui permettant de poursuivre son voyage sans destination. Tant qu’il pouvait encore marcher, il marcherait avec une détermination inébranlable jusqu’aux derniers moments de sa vie.

« Persévérance [Aptitude personnelle] : Vous avez réussi d’innombrables tests et épreuves dans votre vie, transformant la force mentale de votre esprit en force physique ! Vous recevrez une évaluation de +5 pour la résistance aux états mentaux anormaux quand vous êtes frappé par la magie mentale. »

Ça en valait la peine.

Soran était heureux et riait comme si le fait que la première carte l’avait dépouillé de tous ses biens était un mensonge.

Il n’y avait qu’une douzaine de cartes dans le jeu qui permettait d’augmenter ses attributs. En dehors des deux mystérieuses cartes As, la meilleure qui soit apparue est celle du Chevalier Champion, qui augmentait la Force de l’utilisateur de 20 et la Constitution de 18. Ironiquement, le joueur qui avait activé cette carte était un mage. Il devint un mage connu pour les combats rapprochés et jouissait d’une excellente réputation dans les Grandes Plaines du Nord pendant longtemps, mais à la fin, il mourut dans la période chaotique et dut tout recommencer à zéro.

Comme les points d’attribut étaient difficiles à obtenir, beaucoup de joueurs avaient besoin d’autres solutions que le leveling. L’entraînement classique ne pouvait pas augmenter les attributs des joueurs qui avaient atteint le stade de Héros légendaires, ils devaient donc planifier soigneusement l’utilisation de leurs 90 points d’attribut. La raison pour laquelle Soran arriva à créer sa propre légende était parce qu’il avait abandonné le Charisme et élevé les cinq autres attributs à plus de 15. Outre son apparence médiocre, ses autres capacités étaient toutes excellentes.

Fondamentalement, tous les objets qui pouvaient améliorer les attributs d’une personne étaient des objets de qualité Légende et étaient extrêmement rares. Les objets ne pouvaient qu’augmenter un attribut jusqu’à un maximum de 20.

« Constitution a augmenté de trois points…. C’est six niveaux de points d’attribut ! »

Soran se frappa la poitrine avec soixante-dix pour cent de sa force. Le fait que ses organes étaient parfaitement intacts signifiait que son corps avait presque une dureté surhumaine, et que les humains normaux qui avaient une force d’environ 10 ne pouvaient pas lui faire de mal, même s’ils le frappaient de toutes leurs forces.

Tous les attributs accorderaient des Talents Extraordinaires lorsqu’ils atteindraient le seuil de 25 points, mais la Constitution était légèrement différente et accorderait la renaissance du talent lorsqu’elle atteindrait 20 points. En fait, avoir 25 points dans un attribut était presque comme atteindre un niveau mythique.

La capacité personnelle Persévérance était assez courante cependant, avec beaucoup de joueurs qui avaient éveillé leur capacité à rester en vie sur des terrains difficiles. Soran avait d’abord obtenu sa capacité dans un Plateau Elémentaire de Feu, où il avait failli être rôti vivant. En plus de Persévérance, il avait aussi la capacité Résistance au feu (Faible) car il était presque tombé dans la lave. Soran était si gravement blessé qu’il était presque méconnaissable et n’avait pas d’autre choix que de dépenser une grosse somme et d’engager un prêtre légendaire pour lui lancer Guérison Avancée.

 » Très bien, le dernier. »

Après avoir reçu quelque chose de bon de la deuxième carte, Soran avait aussi des attentes pour la dernière carte. Ce serait génial s’il pouvait obtenir une autre carte qui augmenterait ses attributs, ce qui rendrait ses statistiques meilleures que celles qu’il avait eues dans le jeu. En fait, ces cartes étaient rares, donc il pourrait être difficile d’en obtenir une. Au moins son charisme actuel était à 16, contrairement à son avatar précédent, qui avait un look dégoûtant en raison de son faible charisme ; il était si bas que même les gobelins ne se souciaient pas de lui, et il se voyait refuser l’accès au Pays des Elfes à chaque fois qu’il faisait sa demande par les voies officielles. Ces putains d’elfes appréciaient beaucoup les apparences et les aspects esthétiques simplement parce qu’ils avaient l’air beaux eux-mêmes…..

Quoi qu’il en soit, il n’y avait aucune raison de se retenir car il avait déjà activé deux cartes. Avec un peu de malaise et d’anxiété dans son esprit, Soran activa la dernière carte avec une goutte de son sang.

La carte diffusa instantanément une lueur rouge sang !

L’expression de Soran se désagrégea lorsqu’il jeta la carte comme si elle brûlait ses mains.

C’était une carte d’invocation.

Le Deck de Beaucoup de Choses offrait toujours des résultats imprévisibles. Certains pourraient recevoir la force et le pouvoir, tandis que d’autres pourraient obtenir des trésors et des richesses, mais ce n’était pas tout. Il y avait des cartes d’invocation qui, comme son nom l’indique, invoquaient des créatures et pouvaient même nuire à l’invocateur. La couleur de la lueur reflétait l’origine de la créature invoquée – une lueur blanche et sainte signifiait qu’elle venait du Royaume céleste et une teinte arc-en-ciel signifiait qu’elle venait d’un des éléments, tandis que le rouge sang signifiait qu’elle venait soit de l’Enfer, soit de l`Abysse.

La carte de Soran appelait une créature de l’enfer !

Un mystérieux tourbillon apparut au centre de la carte. Le paysage animé comportait des rafales de lave sulfureuse et des blizzards glaciales avant qu’il ne se termine finalement en se concentrant sur une face hideuse et maléfique.

« Un démon serpent ! »

La carte se transforma en un portail rouge foncé.

Quand Soran aperçut le visage hideux sur la carte, il savait déjà que son prochain ennemi était un démon serpent et essaya de se souvenir pour obtenir des informations sur le monstre.

Démon serpent [Démon des Abysses] (Grade 3)

Cote de défi : Niveau 6 (Monstre Niveau : 12), a des capacités semblables à celles d’un magicien.

Attributs les plus élevés et les plus bas : 21 et 10 (Total des points d’attribut : 85-95)

Spécialité : Double Manipulation, Attaque multiple

Difficulté : A+

Les démons serpent développeraient des paires de bras supplémentaires à chaque fois qu’ils devenaient plus forts, et chaque paire supplémentaire augmentait la cote de défi de 5 et le niveau du monstre de 6, ce qui signifiait qu’un démon serpent à quatre bras avait une cote de défi de 11 et un niveau de monstre de 18, tandis qu’un démon serpent à six bras était évalué à 16 avec un niveau de 24. Il y avait aussi des démons serpents à huit bras, mais c’étaient déjà des créatures légendaires, et leur apparition impliquait souvent qu’un Seigneur Démon était sur le point de se montrer.

Je ne peux pas gagner si je me bats de front ! pensait Soran.

Il était un voleur de niveau 3, tandis que le démon serpent était de niveau 12 – une grosse différence de 9 niveaux. La cote de défi 6 signifiait qu’un groupe d’au moins cinq aventuriers bien équipés aurait cinquante pour cent de chances de vaincre le démon. Même si c’était le type le plus faible parmi tous les démons serpents, ce n’était pas quelque chose que Soran pouvait gérer seul à ce stade.

Les démons serpents étaient aussi des créatures de catégorie Rare. Après avoir pris en considération la différence de niveaux, le PV du démon serpent était probablement trois fois plus élevé que celui de Soran. C’était tout simplement impossible de le vaincre dans une bataille frontale.

Plusieurs idées traversèrent l’esprit de Soran.

Sans perdre une seule seconde, Soran plongea vers le sol et ramassa l’arbalète à six coups juste au moment où le portail se stabilisa et commença à téléporter le démon dans la salle. Il dirigea l’arme vers le portail et appuya sur la détente.

Le démon serpent se matérialisa à la porte l’instant d’après.

Whoosh whoosh whoosh !

Un cri douloureux retentit dans toute la salle.

Le démon serpent apparu mesurait plus de 2,4 mètres de haut et pesait plus de 600 livres. Au moment où il apparut à la porte, six flèches d’arbalète perforèrent ses écailles et s’encastrèrent dans la poitrine du démon. L’attaque soudaine provoqua la colère du démon aux multiples mains alors qu’il balançait follement ses bras sans même localiser l’ennemi.

Le bureau en pierre de vingt centimètres d’épaisseur fut proprement découpé en deux moitiés. Réalisant que rester plus longtemps était une mauvaise idée, Soran lâcha rapidement l’arbalète modifiée et se précipita vers la sortie. Il n’avait plus d’options ; il ne pouvait pas se battre sans armes, et il ne pourrait pas sortir victorieux même s’il en avait, car le démon avait réussi à résister aux six puissantes flèches. À en juger par sa force, il serait définitivement coupé en deux moitiés s’il était touché.

Le démon serpent poursuivit immédiatement le voleur en fuite.

La plupart des démons des Abysses étaient des créatures diaboliques et calamiteuses qui avaient soif de sang, de violence et de massacre. Ils ne pouvaient pas se préoccuper de négociations pacifiques avec les humains.

Une fois qu’ils étaient invoqués, l’invocateur n’avait que deux options.

Les asservir ou se préparer à la mort.

<>
Traduit par la team : WuxiaLnScantrad