Flux RSS

Abyss Domination

Traduit par la team : WuxiaLnScantrad
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 2 – Nuit pluvieuse ②


Soran ouvrit lentement les yeux.

Depuis environ un mois, des torrents de 0 et de 1 traversaient son esprit chaque fois qu’il essayait de soulever ses paupières et provoquaient des douleurs intenses comme si son cerveau allait exploser. Ses sens du toucher et de la perception étaient flous, et son corps était engourdi, comme s’il était constamment électrocuté. Soran pouvait vaguement entendre et sentir son environnement, mais il n’y avait rien qu’il pouvait faire et même quelque chose d’aussi simple que lever un doigt était hors de sa portée.

Je dois me réveiller.

Non, je dois me réveiller bientôt !

Même s’il n’avait aucune idée de la raison pour laquelle il s’était soudainement réincarné dans ce monde mystérieux, Soran savait que la petite fille près de lui était en danger.

La petite fille, qui s’occupait bien de lui, était en grand danger !

Elle s’appelait Vivian, une fillette de huit ans aux cheveux longs et blonds. Elle avait deux jolies fossettes sur les joues à chaque fois qu’elle souriait.

Elle était aussi la demi-sœur de Soran.

Beaucoup de marchands d’esclaves la visaient, car ils étaient sûrs que la jeune fille deviendrait une beauté splendide. Ils n’avaient qu’à la garder en vie pendant quelques années avant qu’elle puisse être vendue à un bon prix. Une orpheline qui comptait sur son frère inconscient ; il n’y avait pas de cible plus facile.

C’était un monde maléfique. Soran pouvait dire que les marchands avaient essayé à plusieurs reprises d’entrer par effraction dans la maison au cours du dernier mois, même si ses sens étaient flous. Ils se méfiaient du chien Heath, donc leurs tentatives ont toutes échoué, mais Vivian était en danger. Elle serait kidnappée au moment où Heath ne serait plus à ses côtés.

Ça ne peut pas continuer. Je dois me lever maintenant !

Soran hurlait de rage dans son esprit. Ses souvenirs de sa vie antérieure commencèrent à se dissiper, et les souvenirs de l’entité nommée « Soran » dans son esprit s’estompaient peu à peu. Il ne pensait qu’à se réveiller de son coma pour protéger la pauvre petite fille à côté de lui.

Elle ne pouvait pas tenir éternellement comme ça; les bidonvilles n’étaient pas un endroit pour une belle jeune fille comme elle.

Pour autant qu’il pouvait le dire, deux des méchants discutaient d’un plan dans lequel ils empoisonneraient le chien Heath et vendraient Vivian à Sofia, l’esclavagiste.

Cela se produirait très bientôt; ce n’était qu’une question de temps.

S’il ne pouvait pas se réveiller à temps, la jeune fille ferait face à un destin insupportable !

Les ténèbres.

Un vide de ténèbres sans fin.

La tête de Soran était encore remplie d’innombrables 0 et 1, tandis que de faibles courants électriques traversaient chaque partie de son corps. Il pouvait vaguement se souvenir de choses de sa vie antérieure, et un souvenir confus fut implanté de force dans son esprit peu de temps après.

Ce fut un processus douloureux.

Endurant la douleur qui semblait avoir déchiré son âme, Soran se rappela peu à peu l’incident dans la capsule de revivification. Sa conscience était dans le monde virtuel à ce moment-là, et la silhouette d’un sorcier en manteau noir lui traversa l’esprit. Des éclairs – le sorcier lâcha des éclairs du bout de ses doigts, et lança une attaque si puissante qu’elle aurait pu lui briser l’âme.

Dans sa conscience floue.

Un adolescent aux yeux noirs et aux cheveux blonds cendrés apparut.

Avec un regard légèrement immature sur son visage, l’adolescent tendit les bras et tenta d’atteindre Soran.

« S’il te plaît, protégez-la ! »

« Ne laisse pas quelque chose lui arriver ! »

L’esprit de Soran redevint trouble comme s’il avait fait un long rêve. Un rêve dans lequel beaucoup de choses s’étaient passées. Un rêve qui était en fait le souvenir d’une autre personne nommée Soran.

Il était complètement parti.

L’entité avait disparu sans laisser de trace, ne laissant derrière elle que son nom ‘Soran’, parce que le Soran actuel estimait qu’il devait au moins garder le nom de l’ancien propriétaire du corps.

Après tout, il semblait que l’adolescent avait volontairement renoncé à sa conscience, car c’était le seul moyen pour le Soran actuel de prendre le contrôle de son corps et de mettre fin au long coma.

Son nom était Soran.

C’est ainsi qu’il fut aussi appelé Soran.

Le passé n’avait plus d’importance.

La seule chose qui compte maintenant, c’est de se réveiller de ses rêves et de protéger l’enfant nommé Vivian avant qu’elle ne soit capturée.

D’innombrables courants électriques traversèrent son corps, le choquant.

Les 0 et 1 apparemment infinis prirent fin, et c’est à ce moment précis que Soran sentit que son âme était à nouveau pleine de vigueur. Il supprima avec force les courants et les nombres qui se déchaînaient dans son esprit avec l’énergie spirituelle supplémentaire. Une grande douleur secoua son cerveau comme un éclair, brisant son cerveau en morceaux.

Tout à coup, Soran ouvrit les yeux, et une vue nostalgique apparut devant lui.

 

Nom : Soran

Race : demi-elfe

Attributs : Force 12, Dextérité 19 (+1), Constitution 15, Intelligence 18 (+1), Sagesse 15, Charisme 16,

Orientation : Hors la loi

Profession : Roturier niveau 5 / Voleur niveau 1 【Grade 1】

Points de vie (HP) : 12/12

Points d’expérience (EXP) : 150 【Non attribué】

Points de compétence : Aucun

Points d’attribut : Aucun

Statut : Faible (renaissance de l’âme)

Compétences de profession : furtivité 20, vol 35, crochetage 45, piège 15.

Compétences légendaires : Mains omnipotentes 【Scellé】(Âme affaiblie)

Capacités personnelles : Bras gauche agile, mémoire eidétique

 

 

C’est ?!

Soran reprit lentement conscience et fixa l’écran flottant dans l’air. Il se rappela enfin les détails importants ; il se trouvait dans un monde virtuel lorsque l’accident de la capsule de revivification se produisit. Les 0 et les 1 qui remplissaient son esprit au cours du dernier mois provenaient très probablement du reflux de données du jeu qui avait fini dans son esprit. Durant tout ce temps, il ne voyait que des chiffres, et ce ne fut que maintenant que les données s’étaient finalement intégrées dans son cerveau.

Il fut surpris.

Rapidement, Soran reprit son sang-froid et concentra son esprit.

Les données avaient-elles vraiment été complètement intégrées ? Si oui, est-ce que ça voudrait dire que mon cerveau est maintenant un ordinateur biologique ?!!

Essayons ceci….

Affectez 150 EXP à la profession Roturier !

Un torrent de chaleur coulait à travers son torse.

Soran était choqué qu’il ait pu sentir ses quatre membres. L’engourdissement s’était finalement estompé, et il pouvait maintenant sentir l’énergie et la force dans son corps.

« Profession Roturier est maintenant au niveau 10. La classe de base a atteint son niveau maximum ! »

 » Vous avez obtenu 25 points de compétence ! »

La liste des textes familiers apparut sous ses yeux.

Soran était submergé de joie, car tout était comme le jeu virtuel auquel il jouait avant.

Avant que l’incident ne survienne, il se trouvait dans le monde virtuel jouant au jeu . C’était un jeu extrêmement populaire à l’époque, car la société qui l’avait sorti avait annoncé qu’elle avait fait une percée technologique, accordant au jeu un taux de fidélité de cent pour cent tandis que les autres jeux étaient encore aux alentours de soixante-quinze pour cent.

La nouvelle provoqua un grand remue-ménage dans la Fédération Terrestre et tout le monde essaimait pour obtenir une copie du jeu pour eux-mêmes.

La nouvelle fonctionnalité attirait de nombreux joueurs d’autres jeux, y compris Soran. Non seulement le jeu était incroyable, mais les capsules du jeu vendues par l’entreprise étaient aussi des produits de premier ordre avec un design incroyable. Les capsules sur le thème de fantaisie étaient décorées de formations magiques délicates et lumineuses dont Soran ne pouvait s’empêcher d’être impressionné.

Le monde virtuel était un domaine crucial dans le monde d’où Soran venait. L’ère des voyages interstellaires exigeait beaucoup de personnes talentueuses qui pouvaient apprendre et transmettre les connaissances complexes nécessaires au développement de diverses nouvelles technologies. Tout cela exigeait que les gens aient une mémoire et des capacités de calcul extraordinaires.

Au début le monde virtuel n’était pas trop fantaisiste. Elle provenait d’une étude qui avait prouvé qu’en stimulant la moitié droite du cerveau avec de faibles courants électriques, les gens pouvaient améliorer leurs capacités de mémorisation et de calcul, libérant ainsi trois à dix pour cent du véritable potentiel de la moitié droite du cerveau.

Dans un sens, il s’agissait d’une étude qui visait à réaliser un ordinateur biologique ; certaines personnes avaient même des puces informatiques implantées dans leur tête.

L’inconvénient de cette méthode était que les effets n’apparaîtraient qu’après une longue période et que le processus était plutôt coûteux.

Afin de s’attaquer aux inconvénients de la méthode initiale, les gens imaginèrent l’idée de mondes de jeu virtuel, et il devint rapidement un secteur et une industrie d’une importance primordiale.

« Les jeux sont des activités virtuelles simulant le monde réel créé pour la croissance des enfants (humains et animaux). Résumé de la définition de Platon du jeu et des jeux.

Les jeux étaient importants avant de commencer l’apprentissage systématique même dans l’Antiquité.

Le sentiment que les gens ressentaient à la suite de l’apprentissage systématique stimulait surtout le cerveau gauche seulement, et leurs souvenirs s’estompaient avec le temps, ce qui expliquait pourquoi les connaissances acquises pendant l’enseignement secondaire étaient souvent oubliées après quelques années.

La stimulation du cerveau droit nécessitait des émotions fortes. Des études et des recherches démontrèrent que le cerveau droit avait beaucoup plus de puissance de traitement que le cerveau gauche, et les gens pouvaient même se souvenir de tout ce qu’ils avaient vu auparavant s’ils pouvaient utiliser l’espace de la mémoire du cerveau droit. Il s’agissait d’une découverte révolutionnaire, car on disait que la moitié droite du cerveau avait plus d’un million de fois le potentiel latent que la moitié gauche du cerveau.

Même si les capacités de la moitié droite du cerveau n’étaient pas encore complètement utilisées, la différence pouvait facilement atteindre cent mille fois.

Comme les gens devaient mémoriser des équations complexes et des détails technologiques pour leur travail, beaucoup de travaux exigeaient de leurs employés qu’ils aient éveillé au moins douze pour cent de leur potentiel cérébral. Cela permettait aux gens d’absorber rapidement les connaissances professionnelles et les secrets professionnels auxquels ils auraient droit après être devenus officiellement employés. L’utilisation de machines et de robots avait privé beaucoup de gens de travail, car les emplois physiques étaient pratiquement inexistants. En même temps, le besoin de personnes talentueuses dans le domaine de la recherche technologique et de la machinerie montait en flèche, car la machinerie avait besoin d’entretien et de perfectionnement.

La classe inférieure de la société n’avait rien à faire, donc ils se sont tournés vers le domaine du jeu, car c’était bon marché. Le nombre énorme de joueurs propulsa le développement de l’industrie du jeu.

Selon une étude de recherche, les gens pourraient stimuler efficacement la puissance de leur cerveau jusqu’à trois cent pour cent de leur niveau actuel lorsqu’ils se trouveraient dans des environnements désastreux dans les mondes virtuels.

Cela eut un impact significatif sur le développement de l’utilisation du potentiel du cerveau humain. Même si les gens se rappelaient inconsciemment que ce n’était pas réel, la stimulation intense du cerveau droit était encore plusieurs fois plus intense que dans les méthodes conventionnelles.

Plus la fidélité au jeu était élevée, plus le jeu serait efficace pour stimuler le développement du cerveau, ce qui, à son tour, augmenterait les chances d’éveiller son potentiel.

Il ne faisait qu’augmenter les probabilités de 1 à 3 %, mais c’était déjà révolutionnaire à l’époque, puisque le taux de stimulation le plus élevé dans le monde réel était de 1,5 %.

C’est la raison pour laquelle beaucoup de gens faisaient appel au monde virtuel pendant de longues périodes avant de pouvoir être employés.

C’était un processus apparemment sans fin qui était aussi inéquitable, parce que la seule chose qui comptait, c’était votre cerveau et rien d’autre.

Avant l’accident, Soran contrôlait son avatar, qui avait la profession de voleur légendaire, et était sur le point d’entrer dans le temple de l’ombre pour obtenir une pièce d’équipement de qualité épique, ce qui l’aurait rendu demi-divin. Il avait déjà remarqué les limites de la profession de voleur et savait qu’il serait désavantagé lors de la bataille des dieux à l’avenir s’il n’avait pas le statut demi-divin.

Soran avait déjà atteint le niveau 20 dans sa profession avancée. La compétence spéciale qu’il avait choisie était les mains omnipotentes.

« Mains Omnipotentes [Compétence Légendaire] : Les Voleur légendaires ont des mains habiles et agiles, ce qui leur donne une note de +5 lorsqu’ils utilisent une compétence professionnelle. De plus, l’utilisateur aura automatiquement une évaluation d’utilisateur maître lorsqu’il utilisera n’importe quel type d’arme au combat ».

Théoriquement dit, les mains omnipotentes donnèrent à Soran la capacité d’utiliser toutes sortes d’outils et d’armes. Peu importe qu’il s’agisse de trésor des dieux ou d’armes et d’armures avec des restrictions particulières ; il pouvait tous les équiper sans aucun problème.

C’était la compétence la plus connue de la Classe des Voleurs, et c’était aussi une compétence ridiculement surpuissante, ce qui rendait beaucoup de joueurs jaloux.

Si ce n’était pas le manque de prouesses au combat après être entré dans le royaume des légendes, la plupart des joueurs se seraient déjà révoltés. Après tout, les voleurs pouvaient utiliser une grande variété d’équipement après avoir obtenu la compétence ; sans parler des sorts de sorcier avancés, ils pouvaient même équiper l’équipement divin, qui avait tendance à avoir des exigences sévères, avec presque pas d’inconvénients.

<>

C’était un jeu avec un système professionnel strict qui rendait l’avancement dans une profession incroyablement difficile. Augmenter le niveau de roturier ne permettait pas d’attribuer des points d’attribut et n’augmentait même pas le HP de base du joueur.

La seule chose que les joueurs obtiendraient en améliorant le niveau de Roturier était 25 points de compétence.

Les joueurs ne gagneraient qu’un point d’attribut tous les deux niveaux lorsqu’ils montaient le niveau d’une profession avancée.

À ce moment-là, ses sens s’étaient en grande partie rétablis.

Quand Soran ouvrit à nouveau les yeux, c’était déjà le matin.

Le petit corps de Vivian était allongé à côté de lui. Depuis qu’il montrait des signes de réveil, la petite fille était si heureuse qu’elle ne dormait pas du tout. Avant de succomber à la fatigue et de s’endormir, elle s’occupait de diverses choses.

« Mhmm ! »

Un sentiment d’engourdissement et de douleur.

Soran avait l’impression d’avoir été électrocuté par un éclair lorsqu’il tenta de lever les doigts.

Il y avait encore des restes de courants électriques dans son corps, et les nombres clignotaient encore dans son esprit même s’il était conscient. Soran ne pouvait s’empêcher de se demander s’il était devenu un ordinateur biologique vivant. Dans son monde précédent, un scientifique émérite qui avait fait d’innombrables découvertes avait mis son cerveau au service du développement de l’informatique biologique après sa mort. Le cerveau humain se révéla alors être un composant puissant pour la construction de supercalculateurs.

Les puces cérébrales furent également développées sur la base de ces recherches.

Soran reprenait le contrôle de son corps pendant que la douleur choquante s’apaisait. Lentement, il s’assit et regarda Vivian.

« Frère…. Grand frère ! »

Les yeux de Vivian s’ouvrirent et elle lui serra les bras tout en pleurant.

« Tu es enfin réveillé ! Vivian était si inquiète…. !

« Il y avait beaucoup de méchants ! Ils voulaient me vendre aux marchands d’esclaves !

« Heureusement, Heath était là pour me protéger. Sinon, j’aurais déjà été vendue !

« Hea…. Heath ?! »

Vivian jeta un coup d’œil à la porte et trembla soudainement. Elle libéra ses bras, se dirigea vers le côté du chien et le tint dans ses bras.

« Heath ?! Qu’est-ce qui ne va pas ! s’exclama-t-elle avec anxiété.

« Ne me fais pas peur !

« S’il te plaît, ne fais pas peur à Vivian comme ça !

« Heath, réveille-toi, s’il te plaît…. Aboie, s’il te plaît ! Je t’en supplie ! »

Des gouttes de larmes coulaient sur le sol.

Vivian tenait le chien jaune foncé dans ses bras pendant qu’elle gémissait amèrement.

Le corps du vieux chien était déjà glacé.

Il se couchait tranquillement près de la porte et dormait paisiblement.

Il s’appelait Heath, un chien de chasse glaz ; un chien féroce mais gentil qui pouvait tuer un léopard dans la fleur de l’âge.

Mais il était déjà vieux.

Il avait suivi de près la petite dame nommée Vivian, la protégeant depuis que son frère Soran était tombé dans le coma.

Il ne s’était pas correctement reposé en deux semaines, car il était le seul à pouvoir repousser les méchants et protéger Vivian.

Il était épuisé, fatigué et affamé.

Même Vivian était affamée car il n’y avait plus de nourriture ; Heath ne pouvait que se tourner vers les souris, qu’il avait jadis étiquetées de « nourriture bon marché et indigne « .

Malheureusement, il était faible en raison du processus irréversible et imparable du vieillissement.

Heath avait faim et manquait d’énergie, mais grâce à son sens de protection de son maître, le chien âgé parvint à traverser les moments difficiles.

Soran s’était enfin réveillé de son sommeil.

Heath avait terminé sa dernière mission.

Il était trop vieux pour supporter la dure vie plus longtemps ; ainsi, il se reposa tranquillement près de la porte et dormait paisiblement.

Il dormait paisiblement pour l’éternité, pour ne plus jamais se réveiller.

<>
Traduit par la team : WuxiaLnScantrad