Flux RSS

Abyss Domination

Traduit par la team : WuxiaLnScantrad
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 20 – Les descendants des Dieux


La nuit était étrangement silencieuse dans Amber City.

Depuis l’incident de l’écorchage, personne n’osait quitter sa maison la nuit ; même les bandits du Royaume de Grey se cachaient dans leurs propres territoires. Ceux qui appartenaient au Royaume des ténèbres étaient tous des maniaques maléfiques, et même si ceux du Royaume de Grey avaient souvent affaire à eux, les deux camps gardaient leurs distances.

Les gardes de la ville de Amber City n’avaient pas réussi leurs recherches et leur enquête. Non seulement les nobles les pressaient pour obtenir des résultats, mais l’Église commençait aussi à faire pression sur eux.

Il ne fallut pas longtemps avant que l’Église décide d’agir. Comme toute la ville se sentait terrorisée et effrayée, l’Église envoya ses propres chevaliers et paladins pour enquêter. Contrairement à leurs attentes, ils ne trouvèrent pas d’indices et perdirent même un membre – son corps sans peau était accroché aux portes de la ville le lendemain, avec une couche parfaite de peau humaine à côté du cadavre.

La terreur dominait les nuits sombres.

Les croyants des dieux maléfiques avaient irrité l’Église en tuant l’un de leurs chevaliers de sanctuaire. Les sanctuaires des trois divinités légales de Amber City commencèrent à envoyer des gardes de haut rang pour enquêter, et même les évêques qui ne tenaient habituellement que des rituels se joignirent à l’opération.

Au même moment, un groupe de fanatiques portant des robes noires se rassemblaient dans une chambre souterraine cachée, s’agenouillant et priant devant un autel, les bras croisés. Il y avait quelqu’un qui portait une robe rouge sur l’autel, mais son visage était caché par ses vêtements.

Les murs de la chambre étaient décorés de runes étranges et d’images représentant des squelettes, de la lave, des démons, des autels et l’ombre d’un dieu maléfique. Les faibles flammes rendaient l’atmosphère encore plus effrayante.

L’homme portant la robe rouge tenait une boule de cristal dans sa main blanche pâle tout en chantant quelque chose dans le langage archaïque du démon.

« Grand prêtre !

« Selon la prophétie laissée par mon seigneur, le premier Descendant de la Peur devrait bientôt se réveiller à cause du désespoir et de la peur !

« Cependant, nous n’avons pas encore senti l’aura du Descendant de Dieu.

« Le rituel d’écorchage a commencé ! La peur et la terreur se répandent rapidement dans la ville !

« Mais les gardes du sanctuaire nous trouveront tôt ou tard. Nous avons déjà perdu des hommes.

« Faut-il continuer le rituel et attendre que le Descendant de la Peur se réveille ? »

Une flamme lilas affreuse surgit de l’air. D’une voix neutre qui sonnait androgyne et d’âge indéterminable, la flamme semblait  » parler « ,  » Quelque chose a interféré avec la prophétie !

« Les dieux et déesses ont peut-être remarqué les arrangements du Seigneur. »

 » Continuez le rituel sacré d’écorchage et répandez le pouvoir de la peur au sein de la Principauté du Sud. Le deuxième Descendant de la Peur se réveillera un jour dans le futur ! »

Le prêtre s’agenouilla avec dévouement et regarda fermement la flamme.

« Le rituel continuera ! Que la volonté de mon seigneur enveloppe les Abysses. »

Sous l’autel, les fanatiques agenouillés commencèrent à prier en synchrone, rassemblant les mauvaises énergies à l’intérieur de la salle.

Personne ne pouvait entrer dans Amber City la nuit dans des circonstances normales, et la règle était encore plus strictement appliquée depuis le début des incidents d’écorchage. D’autres gardes étaient postés aux entrées, et ceux qui entraient et sortaient devaient d’abord être interrogés et fouillés. Pour cette raison, Soran devait camper à l’extérieur de la ville et trouver un moyen d’entrer dans le quartier des sanctuaires le lendemain.

Le sanctuaire Dawnlight dégageait une faible aura, donnant aux gens l’espoir, le soulagement et la tranquillité d’esprit. C’était un sort de bénédiction stationnaire alimenté par le pouvoir divin recueilli par le sanctuaire et pouvait donner satisfaction spirituelle aux disciples.

La petite silhouette d’un enfant était agenouillée devant la grande et majestueuse statue du Dieu Dawnlight. Annalynne, la prêtresse en formation, ouvrit lentement la porte et vit la petite fille.

« Vivian, tu pries le Dieu de la Lumière de l’Aurore ? »

La petite fille leva la tête, jeta un coup d’œil à la jeune femme derrière elle et dit : « Oui, je prie pour la sécurité de mon frère !

Même si Soran ne lui avait pas dit ce qu’il allait faire, Vivian savait que cela devait être quelque chose de dangereux. Elle ne tenta pas de l’arrêter car elle lui faisait confiance, mais elle priait quand même pour Soran et espérait que les dieux le béniraient de chance – toutes les divinités lui convenaient.

La jeune prêtresse s’approcha d’elle, lui caressa la tête, et dit lentement : « Alors tu devrais venir prier à l’aube. Le Dieu de la Lumière de l’Aurore écoutera sûrement les prières de ses croyants à ce moment-là. »

Incapable de comprendre pleinement ses paroles, Vivian hocha encore la tête et répondit : « Grande sœur, s’il te plaît, prie avec moi à l’aube.

Annalynne regarda la jolie fille devant elle et sourit en disant : « Vivian, es-tu prête à croire au Dieu de la Lumière de l’Aurore ? Je peux le sentir. Tu as un talent extraordinaire, et peut-être que tu pourrais devenir prêtresse. Si tu es prête à servir le Dieu de la Lumière de l’Aurore, le sanctuaire s’occupera aussi de ta famille. Avec ses réflexes et ses capacités, Soran pourrait sûrement trouver un bon emploi ! »

Vivian réfléchissait profondément et ne répondait pas. Elle avait l’air de vouloir accepter immédiatement l’offre, mais elle finit par répondre : « Je veux d’abord consulter mon frère. S’il est d’accord, ça ne me dérange pas d’essayer. »

Vivian se sentit assez gênée quand elle dit qu’elle était prête à essayer. Elle avait une perception aiguë depuis qu’elle était enfant, mais pour une raison quelconque, elle était fortement opposée à l’idée de divinités. Elle et Soran étaient tous les deux athées, et ils ne feignaient pas leurs croyances, même en surface. Vivian se sentait toujours mal à l’aise lorsqu’elle essayait de vénérer l’une des divinités. La faible aura était censée apaiser les gens, mais au lieu de cela, elle se sentait mal à l’aise et n’aimait pas ça – si ce n’était pas pour prier pour son frère, elle ne voulait même pas faire un seul pas dans la salle d’adoration.

« D’accord ! » La jeune prêtresse sourit en aidant Vivian à se relever. « Peut-être que tu devrais essayer de comprendre quelques sorts divins de base.

« Comme cette— UA ! »

Annalynne prononça une seule syllabe qui sonnait bizarrement, et une boule de lumière apparut sur le bout de son doigt. Comme une bougie, la boule de lumière éclaira l’environnement.

« C’est la Lumière du sort. » La jeune prêtresse sourit à la petite fille qui, surprise, élargit les yeux et dit : « C’est un sort divin très simple. Si tu as le talent pour devenir prêtresse, tu devrais pouvoir le lancer peu de temps après l’avoir pratiqué.

« Cependant, il faudra d’abord te baptiser. Le rituel sacré te donnera la capacité de sentir et d’utiliser les pouvoirs des dieux. »

Le baptême était un processus clé pour devenir prêtre ou prêtresse – c’était un processus qui améliorait les perceptions, permettant à ceux qui avaient du talent pour percevoir les pouvoirs des divinités. Les Paladins, les Chevaliers du sanctuaire, les gardes et ceux d’autres professions pouvaient jeter des sorts divins de base après avoir été baptisés. Ce n’était cependant que le premier rituel, et les prêtres devaient subir d’autres rituels avant de pouvoir être promus.

Le discours de la prêtresse fut interrompu par une voix forte venant de l’extérieur du sanctuaire. Un garde du sanctuaire entièrement armé entra dans le sanctuaire, produisant des clangs en marchant. Le garde, qui avait du sang sur le visage, parlait d’une voix grave, « Marcus est blessé !

« Nous avons trouvé le repaire des fanatiques, et Marcus a été transpercé dans la poitrine pendant la bataille ! »

Annalynne garda un regard neutre sur son visage face à Vivian et dit : « Retourne dans la pièce toi-même plus tard, d’accord ?

« Larcus, s’il te plaît, montre le chemin ! » Annalynne dit au garde du sanctuaire, et les deux partirent immédiatement.

Récemment, les fanatiques du mal avaient été omniprésents dans la ville. Beaucoup de sanctuaires se préoccupaient des rituels d’écorchage et envoyaient leurs propres troupes pour se joindre à la recherche, et le sanctuaire Dawnlight n’était pas différent. Marcus était un garde de sanctuaire de grade 3 avec un niveau de profession supérieur à 10 ; les fanatiques du mal devaient être très forts s’ils pouvaient gravement blesser un garde du sanctuaire aussi fort.

Vivian regarda les deux officiels du sanctuaire jusqu’à ce qu’ils soient hors de sa vue. S’assurant qu’ils n’étaient plus là, elle souleva ses petits doigts et murmura, « Je me demande si je peux lancer le sort du moment que je peux prononcer le son bizarre ?

« UA ! »

Sa question ne tarda pas à recevoir une réponse lorsqu’une boule de lumière brillante apparut sur le bout de ses doigts.

La mâchoire de la petite fille tomba en regardant la lumière flottante avec incrédulité. Comme si elle en avait peur, elle serra les mains pour tenter de dissiper la lumière. Peu de temps après, Vivian se calma et commença à regarder le bout de ses doigts avec curiosité.

« Eh ? C’est si simple que ça ? On peut utiliser des sorts divins avec seulement ça ? »

<>
Traduit par la team : WuxiaLnScantrad