Flux RSS

Abyss Domination

Traduit par la team : WuxiaLnScantrad
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 37 – La bataille légendaire ②


Amber City.

 

La ville autrefois glorieuse était maintenant tombée en ruine. Des flammes déchaînées avalèrent toute la ville, transformant les bâtiments en simples décombres. Les voix faibles des gens coincés dans les décombres en flammes appelaient à l’aide, mais il n’y avait personne pour sauver ces pauvres roturiers. Des ombres sombres erraient dans les rues en feu, et des flammes d’âme bleu lilas commencèrent à apparaître dans les orbites des squelettes blancs pâles couchés sur le sol. Les incantations prononcées dans le langage blasphématoire animaient les cadavres et les squelettes, et ils commencèrent à tituber vers la seule zone restée intacte dans la cité avec des armes à la main.

La zone du sanctuaire – c’était la seule zone intacte de Amber City.

Les sanctuaires des dieux dégageaient une faible aura, leurs statues étant enveloppées d’une couche de lumière sacrée. Les gardes du sanctuaire en armure intégrale se tenaient devant, et les gardes de la ville qui avaient heureusement survécu se tenaient derrière eux. Même les prêtres et prêtresses doux et gracieux qui aimaient prêcher sur les enseignements de leurs dieux avaient enlevé leurs robes et se changèrent en armure lourde. Contrairement à ce que tout le monde savait, ils n’étaient pas de simples lanceurs de sorts, mais ils avaient aussi des compétences de combat rapproché décentes.

Annalynne, la prêtresse qui avait aidé Soran et Vivian, se tenait parmi eux. Elle portait une armure blanche argentée avec un bouclier de chevalier dans la main gauche et un fléau dans la main droite. Les fléaux étaient difficiles à utiliser, mais ils pouvaient infliger des dommages exceptionnels aux ennemis lorsqu’ils étaient utilisés correctement.

Quand elle suivait un entraînement au combat au corps à corps, toutes les autres armes, à part le fléau, ne lui semblaient pas suffisantes, c’est pourquoi elle décida d’apprendre à utiliser cette arme unique mais dangereuse.

Une jeune prêtresse mince, vêtue d’une armure blanche argentée, tenant un fléau et un bouclier, avait un impact visuel pour les spectateurs, mais cela montrait à quel point la situation était désastreuse.

Même les prêtres en formation devaient prendre part à la bataille ; derrière eux se trouvaient les survivants de la ville, tremblant de peur en attendant leur destin.

Le langage blasphématoire résonnait dans toute la zone !

Parmi les méchants adeptes des déchus, il y avait ceux qu’on appelait des prêtres blasphémateurs. Ensemble, ils chantaient dans le langage blasphématoire afin d’affaiblir la protection divine des sanctuaires. Les huit chevaliers de la terreur entouraient le sanctuaire, leurs cauchemars soufflant des flammes sulfureuses. D’innombrables morts-vivants erraient sans but dans les environs ; c’étaient les citoyens morts qui avaient été ressuscités par le sort Création de morts-vivants et qui se dissiperaient à l’aube le lendemain.

Pourtant, les survivants n’y parviendront peut-être pas.

Les pouvoirs divins s’affaiblissaient peu à peu. Les chevaliers de la terreur incitèrent leurs chevaux anxieux à continuer ; même si les cauchemars se sentaient mal à l’aise, ils obéirent aux chevaliers de la terreur et s’approchèrent du sanctuaire où les gardes du sanctuaire prirent position.

Les monstres qui s’approchaient n’étaient pas des ennemis que les gardes du sanctuaire pouvaient gérer. Avec huit chevaliers de la terreur de grade légendaire présents, même l’ensemble de la force de combat de Amber City ne serait pas à la hauteur.

Le désespoir planait sur cette ville perdue.

La peur se propageait parmi les survivants.

Juste au moment où tout le monde avait abandonné tout espoir et était sur le point de faire face à leur destin, une étrange agitation surgit de loin.

Les prêtres et les prêtresses réconfortaient les survivants en pleurs en sachant très bien qu’ils n’avaient aucune chance contre les chevaliers de la terreur. Ils disaient aux survivants que même s’ils mouraient, leurs âmes seraient reçues par les dieux et se verraient accorder des vies de paix éternelle dans le domaine des dieux. Les gardes du sanctuaire priaient à genoux, demandant à leurs dieux de leur accorder bénédictions et force pour leur tout dernier combat, jurant qu’ils résisteraient jusqu’au bout.

Tant que la puissance divine des dieux restait intacte, leurs âmes resteraient également pures.

L’un des gardes de la ville cria d’un air surpris et pointa du doigt vers l’avant.

« Regardez par-là ! »

Une silhouette discrète émergea de l’obscurité.

L’homme apparaissant de nulle part était chauve et n’était équipé que de vêtements rugueux en tissu et d’une sangle de jambe ; il n’était pas armé. Les innombrables morts-vivants entrèrent dans une frénésie après avoir remarqué l’être vivant à proximité. Groupe après groupe, les morts-vivants attaquèrent l’homme. Les fantômes le frappaient avec leurs griffes, tandis que les squelettes balançaient leurs épées sur leur cible.

Pourtant, il était totalement imperturbable.

Les attaques semblaient être connectées, mais elles ne causaient même pas de dommages à ses cheveux, et encore moins de dommages. Le chauve regarda calmement autour de lui comme s’il cherchait quelque chose, et il montra des signes de soulagement après avoir vu les survivants dans le sanctuaire.

« Heureux d’être arrivé à temps ! » Il soupira en piétinant le sol et lança une onde de choc.

Cette seule attaque fit voler des centaines de morts-vivants. Il se fendit et provoqua des motifs en forme de toile sur le sol, brisant le sol en de simples cailloux dans un rayon de cent mètres.

« Soi parfait! » L’évêque Phil hurla d’incrédulité. « Mettez en place une formation défensive ! Utilisez les bénédictions divines !

« Tenez jusqu’à l’aube et nous serons sauvés ! »

Qui aurait cru que l’homme discret était un moine légendaire ? Non seulement il était un moine légendaire, mais il avait choisi également l’archétype du moine le moins populaire, Ascétique. (Les ascétiques ne portaient pas d’armure et n’utilisaient pas d’armes.

–Coup légendaire One-inch !

Le moine bondit vers l’avant, sautant à travers des dizaines de mètres à la fois. Il serra le poing et frappa le chevalier squelette, le faisant trembler dans son armure. L’armure des morts-vivants ne montrait aucun signe de dommage, mais les os du chevalier squelette à l’intérieur furent complètement brisés, le transformant en une pile d’os poudreux.

–Force de la tempête de feu !

Regardant le flot de morts-vivants se précipiter vers lui de toutes les directions, le moine frappa des mains et créa une boule de flammes brûlantes dans sa paume. En frappant les ennemis qui arrivaient, les explosions se succédèrent et la canicule s’étendit en même temps que les flammes brûlantes. La puissante vague de chaleur envoyait de la poussière partout, et les morts-vivants furent repoussés jusqu’à dix mètres.

Juste au moment où les petits morts-vivants commencèrent à s’effondrer comme une ligne de dominos, les prêtres blasphématoires remarquèrent enfin la présence du moine. Trois d’entre eux s’avancèrent et commencèrent à lancer des sorts, tirant des rayons de lumière maléfique sur le moine au loin qui luttait seul contre les morts-vivants.

-Force de l’ombre !

Le moine restait sans bouger et serra les mains ; sa peau devint dorée, et une aura argentée remplie de qi enveloppa son corps, annulant tous les sorts qui arrivaient. Il fit alors un grand saut, et son corps disparut dans les airs.

-Corps vide !

-Pas sans traces !

Le moine réapparut juste au-dessus du prêtre blasphémateur, criant en coupant sa cible avec sa main.

Armure de Mage 【Compétence】

-Peau de pierre.

Une barrière d’énergie sans forme Bloqua l’attaque du moine car elle couvrait le prêtre maléfique qui avait maintenant une peau semblable à celle d’un rocher. Les prêtres blasphémateurs des environs commencèrent à chanter rapidement et se protégeaient avec des barrières qui pouvaient rediriger l’énergie.

La Paume du Roi Kong !

Le moine rétracta son bras et frappa de nouveau le prêtre maléfique, et cette fois sa main devint dorée. Entre les bruits d’éclatement de la barrière et le bruit de craquement de la peau du prêtre blasphémateur, la paume du moine atterrit au centre de la poitrine du prêtre. Avec une seule paume, le moine pénétra les deux couches de défense et écrasa chaque os du prêtre. Le blasphémateur avait la poitrine complètement détruite et gisait mort sur le sol comme un morceau de boue.

« Des lanceurs de sorts idiots. Pensez-vous vraiment qu’une couche de pierre et une barrière d’énergie pourraient arrêter nos attaques ? »

De l’intérieur de l’obscurité, une autre ombre musclée se manifesta.

Le sol tremblait à chaque pas qu’il faisait ; c’était un homme magnifiquement bien construit de 2,4 mètres de haut. Ses bras étaient aussi épais que la taille d’un homme du peuple et, dans sa main, il tenait une lourde hache de six cents livres. Même si elle était aussi grosse qu’une porte, l’homme ne semblait pas avoir de problèmes et la tenait d’une main en marchant avec désinvolture dans la foule de morts vivants.

 » Laisse-moi m’occuper de cet endroit. »

L’homme musclé se frappa la poitrine avec une grande force. Son corps déjà musclé commença à enfler, des muscles monstrueux et des veines apparaissent sur tout son corps. Avec les clics et les claques, tous ses os commencèrent à s’étendre, augmentant sa hauteur à plus de trois mètres.

-Rage.

Mais ce n’était pas sa forme finale.

En grognant comme une bête, l’homme frappa le sol avec ses poings, et son énorme corps se remit à enfler.

Rage Légendaire.

La terre se brisa sous une telle force terrifiante. L’homme s’était maintenant transformé en un géant de cinq mètres de haut, la grande hache apparemment disproportionnée lui convenant parfaitement maintenant. Les muscles qui abritaient une force monstrueuse étaient omniprésents sur son corps, avec des veines se tortillant comme des vers qui surgissaient partout ; l’homme ressemblait à une vieille machine de massacre en ce moment-là.

Une fois de plus, il rugit sauvagement. C’était époustouflant et semblait secouer la terre et les cieux.

Avec le personnage terrible comme centre, chaque squelette dans un rayon de cinquante mètres fut réduit en miettes. Les prêtres blasphémateurs des environs poussaient des cris pathétiques alors que du sang s’écoulait de leurs oreilles, de leurs yeux et de leur nez. Comme s’ils étaient devenus fous, les prêtres maléfiques tombèrent lentement sur le sol et restèrent à terre, riant comme des attardés ; leur courage était insuffisant pour nier le rugissement.

-Cri de guerre légendaire ! (Attaque par ondes sonores)

Le géant posa la hache sur son épaule, jeta un coup d’œil aux prêtres maléfiques qui s’étaient transformés en attardés, et se moqua d’eux,  » Comme ils sont faibles ! Pathétiques lanceurs de sorts ! »

-Écrasement de la terre !

L’énorme géant frappa du pied, envoyant une onde à travers le sol. La terre trembla et commença à s’effondrer, et les prêtres blasphémateurs furent dévorés par la terre craquelée.

Clip clop clip clop !

Le bruit des sabots des chevaux résonnait clairement à l’intérieur de la ville en ruines.

Quand l’homme fixa les yeux sur les chevaliers de la terreur, il remplaça finalement son attitude désinvolte par une attitude sérieuse, se léchant les lèvres en disant : « Enfin, un adversaire digne de confiance !

Rage des morts-vivants !

Une aura sanglante se répandit sur la peau du barbare alors qu’il rugissait et chargeait le chevalier de la terreur, envoyant un coup vertical vers l’ennemi. Le chevalier de la terreur se défendit contre l’attaque avec son épée vorpale lourde, mais le cauchemar hurlait de douleur. La force de l’attaque ne pouvait pas être déviée, écrasant les sabots du cauchemar dans le sol.

Le chevalier de la terreur descendit lentement de son chevalier et regarda le barbare avec ses yeux rouge sang. Il enleva la cape en lambeaux et la jeta sur le côté, puis tint l’épée vorpale des deux mains, qui étaient équipées de gantelets noirs en écailles de poisson, la tenant dans une position de garde charrue. (Note : Cela signifie tenir une épée horizontalement devant sa poitrine tout en pointant la pointe vers l’adversaire.

La vraie bataille ne faisait que commencer !

(Compétence de profession – Rage Légendaire : Force +10, Constitution +10. Il accorde l’immunité contre les sorts qui affectent l’esprit, Labyrinthe et Emprisonnement. Donne à l’utilisateur une endurance illimitée lorsqu’elle est activée.

(Compétence de profession – Soi parfait : Après une formation et une culture de longue durée, les corps des moines atteignent la perfection et sont considérés comme des existences surnaturelles. Toutes les attaques physiques non rares et les armes communes ne peuvent plus leur nuire. Seules les armes de qualité Rare avec +1 ou plus et les armes enchantées peuvent infliger des dégâts à ces moines.

<>
Traduit par la team : WuxiaLnScantrad