Flux RSS

Abyss Domination

Traduit par la team : WuxiaLnScantrad
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 7 – La croisée des chemins


C’était comme prévu.

Après que Soran se soit enfui en douce, il revint intentionnellement à l’entrepôt en faisant semblant d’être un passant quelconque. Deux hommes entièrement équipés montaient la garde à l’entrée.

Il y avait forcément quelque chose de très précieux à l’intérieur !

Soran ne pouvait que chercher une autre cible, car l’ancien entrepôt était désormais très bien gardé. Il y avait des tonnes de serrures à crocheter dans les quais, et cela devrait lui suffire pour monter son niveau de voleur à 3, mais les serrures normales n’accorderaient plus de points d’expérience après avoir atteint le niveau 3 ; il devra se faufiler dans Amber City et choisir les serrures les plus bien faites par la suite.

Les capacités d’un voleur de niveau 3 étaient suffisantes pour Soran pour l’instant. Il y aurait au moins une grotte au trésor près de chaque grande ou principale ville. À l’intérieur de ces grottes se trouvaient des pièges, des monstres et, surtout, un coffre au trésor. C’était le seul moyen pour les joueurs d’obtenir de l’équipement de qualité Rare, ce qui était extrêmement précieux au début.

Normalement, seules les équipes de niveau 5 pouvaient conquérir les grottes en toute sécurité, mais c’était une autre histoire pour les joueurs voleurs; un voleur de niveau 3 pouvait jouer en solo dans la grotte si le joueur était bon au jeu. Les grottes étaient traitées comme un terrain spécial et accordaient aux voleurs un bonus de +5 à leur compétence furtivité, facilitant ainsi aux voleurs de se glisser encore plus facilement vers le coffre au trésor sans combattre des hordes de monstres dans les grottes sombres.

 » Attribuez tous les points d’aptitudes à furtivité. »

Soran donna tous ses points d’aptitudes restants à furtivité, l’élevant à 68. Il n’était pas nécessaire de renforcer vol pour l’instant, car 35 points lui suffisaient pour voler des gens qui avaient des réflexes lents. Pour l’ancien joueur de Voleur Légendaire, il pouvait facilement repérer les marchands potelés qui n’avaient aucune chance contre ses talents de voleur. Quant à crochetage, 45 points étaient plus que suffisants pour qu’il puisse gérer les serrures dans les docks, mais il pourrait avoir besoin d’attribuer plus de points s’il voulait choisir ceux de la ville à l’avenir.

Sa compétence la moins compétente était désarmement de Soran, mais les pièges mortels dans les grottes au trésor étaient au-delà de ses capacités.

Il devrait élever désarmement à 30 points après son prochain niveau.

« Il semble que j’obtiendrai une capacité professionnelle supplémentaire après avoir atteint le niveau 3 avec Voleur. »

Soran marchait tranquillement dans la foule. Quand il quitta finalement la foule, il y avait plusieurs Derahls d’argent dans sa main. Ses 20 points en dextérité lui permettaient de voler tout ce qu’il voulait à ses cibles avant qu’elles ne puissent réagir, même sans les deux capacités personnelles dont il disposait.

 » Main gauche agile [ Capacité personnelle] : Après avoir suivi un long entraînement, l’utilisateur est maintenant compétent avec sa main gauche et se voit accorder un +1 permanent en Dextérité. Un bonus supplémentaire de +3 est également accordé en crochetage de serrures, en se faufilant et en désarmant les pièges. »

(La légende dit aussi que certaines  » activités  » utilisant du papier de soie peuvent augmenter la dextérité. L’alternance entre les deux mains peut accorder un bonus de +2 à dextérité, mais cela peut avoir pour effet secondaire de réduire la constitution de 3 points.

« Mémoire Eidétique [Capacité Personnelle] : L’utilisateur expérimenté dispose d’une mémoire eidétique et peut facilement se souvenir des particularités de ses cibles. L’intelligence est augmentée en permanence de 1 et bénéficie de +3 bonus lors de l’utilisation de rouleaux de mémoire. »

(La légende veut aussi que la mémorisation des noms de plus d’une centaine d’acteurs d’une  » certaine industrie  » puisse accorder un bonus permanent de +3 à Intelligence. Cependant, le Charisme sera réduit de 5, et il existe une certaine possibilité de dégager une aura souillée et dégoûtante).

(Note de l’auteur : Veuillez ne pas tenir compte du contenu entre parenthèses.

La première était une capacité personnelle rare, tandis que la seconde pouvait être acquise par le travail et par l’entraînement, mais obtenir cette capacité n’était pas facile.

Beaucoup de joueurs qui étaient des lanceurs de sorts consacraient beaucoup d’efforts pour obtenir Mémoire Eidetique, car c’était très utile.

 

Un jour avait passé.

Soran déverrouilla des douzaines de serrures dans les docks et mit la main sur des objets de valeur.

Auparavant, quelqu’un de son gang lui aurait demandé de lui remettre une grande partie de son butin. Il y avait plusieurs guerriers de niveau 5 dans le gang, et le précédent ‘Soran’ n’avait aucune chance contre eux. Un guerrier moyen avait au moins 15 points en force et un haut niveau de maîtrise de certaines armes, ainsi que des compétences de profession. Les guerriers de niveau 5 pouvaient même avoir jusqu’à 18 points de force en considérant leurs capacités personnelles. Sans entraînement au combat, le précédent ‘Soran’ perdrait dix batailles sur dix contre les guerriers.

Les choses étaient différentes maintenant ; maintenant que Soran n’était plus dans un gang, le butin lui appartenait.

Douze Derahls d’argent ; c’était un revenu substantiel pour un voleur. La fratrie pouvait vivre un mois ou deux avec l’argent que Soran avait gagné en une seule journée.

Il gagna également environ 200 points d’expérience de profession, mais la montée au niveau 3 de voleur exigeait 500 points. Au rythme actuel, Soran n’aurait besoin que d’un jour de plus avant de pouvoir passer au niveau supérieur.

Roturier niveau 10 / Voleur niveau 5.

Il s’agissait du point de référence pour les professions de grade 2. En atteignant le niveau 5, Soran obtiendrait la compétence Frappe dans l’Ombre.

Parmi tous les autres qui avaient atteint le grade 2, les voleurs qui se spécialisaient dans la furtivité et avaient Frappe dans l’ombre étaient les plus dangereux et présentaient la plus grande menace.

La capacité de tuer en un coup était effrayante après tout.

 

De retour dans les bidonvilles.

Lorsque Soran rentra chez lui, il entendit une conversation.

Il ouvrit la porte et vit une gracieuse prêtresse adolescente assise sur la chaise. L’expression joyeuse de la jeune fille se refroidit dès qu’elle vit Soran, et elle ne le salua qu’avec un léger « hmph ».

« Il est de retour, alors je vais prendre congé « , dit la jeune prêtresse en souriant à Vivian. « Prends soin de toi quand tu es toute seule à la maison. Tu peux toujours me trouver au sanctuaire Dawnlight si quelque chose arrive et que tu as besoin d’aide. »

Vivian hocha la tête et répondit : « Merci, grande sœur Annalynne ! »

La jeune femme était prêtresse en formation au sanctuaire Dawnlight. La divinité la plus célèbre de leur religion était Calsoros, le Dieu de l’Aurore, qui appartenait également à la faction du Seigneur de la Gloire. Cette faction fut la première à être attaquée par les démons maléfiques de l`Abysses, et Calsoros ne tardera pas à tomber après le début de la période chaotique.

Malheureusement, l’adolescente prêtresse perdra bientôt une partie de ses pouvoirs divins.

Annalynne aimait bien Vivian après l’avoir rencontrée par hasard il y a quelque temps. Elle avait essayé de guérir les blessures de Soran alors qu’il était encore dans le coma, conformément aux demandes de Vivian, mais elle échoua car son niveau de compétence divine était trop bas.

En tant que prêtresse qui vénérait un dieu de la vertu, Annalynne détestait en fait Soran qui était un voleur, ce qui expliquait pourquoi elle était si froide envers lui.

Peut-être pensait-elle que les délits étaient répandus dans Amber City uniquement à cause des voleurs qui erraient dans les environs.

« Qu’est-ce qui ne va pas ? »

Soran s’accroupit en caressant la tête de sa sœur après le départ de la prêtresse.

« Pourquoi était-elle ici ? »

« Quelqu’un rôdait autour de notre maison aujourd’hui, répondit Vivian à voix basse.

« Ils ressemblaient aux hommes de Gale. Heureusement, la grande sœur Annalynne est venue et leur a fait peur ! Regarde, elle a même guéri le bleu sur mon dos ! »

Vivian souleva légèrement sa chemise pour montrer à Soran l’ecchymose maintenant guérie. Le caillot de sang violacé n’était pas visible, et la lotion médicinale qu’il avait achetée par l’intermédiaire de certaines connexions n’était plus nécessaire. Il n’y avait ni forgerons ni pharmacies dans les bidonvilles, et les pauvres devaient acheter ces articles sur le marché noir. La plupart des armes utilisées par les gangs dans les bidonvilles étaient également achetées sur le marché noir.

« Gale ? »

Le regard doux de Soran devint meurtrier en un instant. Il ne pensait pas que Gale oserait envoyer des hommes après Vivian simplement parce qu’il n’avait pas assisté à la réunion.

Tu penses que je suis une cible facile, Gale ? pensait Soran.

« Je t’amènerai en ville demain. On va rester dans une auberge pour l’instant. »

Il remit les bonbons qu’il avait volés accidentellement à Vivian et dit : « Il y a des gardes qui patrouillent dans la ville, donc ça devrait être beaucoup plus sûr ».

Vivian hocha la tête et reçut les bonbons. Elle enleva l’emballage et mit les bonbons dans sa bouche avec un sourire radieux. « Grand frère, c’est délicieux ! Tiens, prends-en un aussi ! »

C’était une fille sincère et sans prétention qui pouvait être facilement satisfaite ; même un bonbon bon marché et mal fait la rendait si heureuse.

Soran sourit en retour pendant que Vivian lui donnait les bonbons.

Il avait un goût astringent mais doux.

Le seul bonbon disponible dans les bidonvilles était le malt de mauvaise qualité. Les nobles de la ville traitaient les bonbons comme des déchets.

Vivian se leva du tabouret et tapota les vêtements de Soran pour enlever la poussière.

« La grande sœur Annalynne est quelqu’un de bien.

« Elle était la seule à vouloir t’aider quand tu étais inconscient. »

Soran répondit en lui pinçant légèrement le nez, « Je le sais.

« C’est une bonne personne, alors on lui rendra la faveur un jour. »

Même si la prêtresse le détestait, Soran lui devait une grande faveur.

C’était une personne qui se souviendrait parfaitement de ceux qui les avaient aidés, ainsi que de ceux qui avaient l’intention de leur faire du mal. Un jour, il rendrait la ‘faveur’.

Le soleil descendait lentement au-delà de l’horizon.

La fratrie s’occupait de préparer le dîner avec la viande fumée, le sel et les aromates que Soran avait apportés à la maison.

Les cadavres près du foyer avaient déjà été trouvés, et les gens pouvaient à peu près deviner qui était le tueur.

Le doux parfum de la viande dérivait dans la rue tandis que les autres regardaient le frère et la sœur avec crainte et respect, tandis que leurs estomacs grognaient de faim.

Vivian mangeait beaucoup, car cela faisait longtemps qu’elle n’avait pas mangé de viande. Elle rougit et agita les bras minces avec timidité après avoir remarqué le regard de Soran sur son ventre gonflé.

Néanmoins, c’était un repas satisfaisant.

Soran lui tapota la tête pour la calmer tout en riant, et les deux discutèrent de choses aléatoires avant de s’endormir.

 

Tard dans la nuit.

Soran, qui faisait semblant de dormir, sortit délicatement de l’étreinte de Vivian et descendit du lit. Il changea ses vêtements et équipa la dague derrière sa taille.

Certains problèmes devraient être résolus le plus rapidement possible. Faire traîner les choses ne ferait qu’empirer les choses.

Il regarda Vivian, qui dormait à poings fermés, et quitta la maison en silence.

La nuit noire était le moment idéal pour tuer quelqu’un.

Il ne pouvait pas s’occuper de questions insignifiantes comme les relations entre les triades dans les bidonvilles. S’ils osaient cibler Vivian et tenter de lui faire du mal, il n’y avait aucune raison de se retenir – il les enverrait personnellement en enfer.

Il se déplaçait dans l’ombre avec un regard vide de toute expression. La silhouette de l’assassin adolescent disparut dans l’obscurité en révélant une lueur d’intention de tuer.

La Crossed Alley était plus vivante que jamais, car c’était la zone la plus prospère des bidonvilles.

Gale, qui était devenu le nouveau chef, rassemblait une bande de voyous et revendiquait le territoire rentable pour lui-même.

Le nombre de prostituées atteignait les deux chiffres, certaines d’entre elles avaient même un corps et une apparence décents, contrairement à celles du foyer. Comme les gens des quais venaient parfois dans la zone pour s’amuser, la Crossed Alley était une source importante de revenus.

Il y a quelques jours à peine, des combats éclatèrent alors que différents gangs essayaient de s’emparer de la zone. La plupart des personnes présentes étaient équipées d’armes et le nombre de clients était inférieur à la normale en raison des récents combats. Les dames en tenues révélatrices se tenaient debout en groupe et s’ennuyaient car il n’y avait pas de clients, et seuls quelques grognements de Gale passant une nuit torride dans les huttes en bois.

Une ombre apparut silencieusement des murs et s’approcha des hommes.

C’était la nuit où Soran et la bande de Gale se croisèrent; le massacre n’avait pas encore commencé.

<>
Traduit par la team : WuxiaLnScantrad