Flux RSS

Charging Magic With a Smile - Infinite Magic Power After Being Reincarnated Into a Different World

Traduit par la team : Novel de Glace
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 3 Chapitre 73 – Première fois faite à la main


Le lendemain matin, j’avais fait un morceau de papier et dessiné une série de lignes.

J’avais fait quatre lignes et dessiné les lignes horizontales appropriées avant de le plier.

Je l’avais fait de sorte que même moi, je ne pouvais pas comprendre où elles allaient et j’avais écrit quelques mots au fond.

Je l’avais montré à Risha.

« Choisissez un nombre entre un et quatre, » dis-je.

« Dois-je choisir ? » me demanda-t-elle.

« Tout à fait. Cela déterminera quel maillot de bain vous porterez aujourd’hui, » annonçai-je.

« Alors le numéro un... attendez, quoi !? » s’exclama-t-elle.

« OK, alors ce sera le numéro un. Allons-y, » dis-je.

J’avais commencé à faire le petit jeu avec le papier, mais j’avais été arrêté.

« S-s’il vous plaît, attendez un moment, Maître. Qu’entendez-vous par maillot de bain ? » demanda-t-elle.

« Je veux dire le maillot de bain que vous allez porter aujourd’hui. Ouverture du Menu, » dis-je.

Je lui avais montré la liste de mon DORECA.

« Comme vous le voyez, il y a quatre types différents de maillots de bain féminins. Ceci est un petit jeu pour déterminer celui que vous allez porter, » dis-je.

« Un-un maillot de bain pour quelqu’un comme moi..., » dit-elle.

« La plage est interdite sans maillot de bain, » déclarai-je.

Elle avait l’air d’essayer d’être mitigée avec son étrange excuse, alors je l’avais ainsi afin de la forcer.

« Heinnnn!? » s’exclama Risha.

« Bon, allons-y ! Le premier ! Le premier ! » dis-je.

« A-Attendez, s’il vous plaît, Maître ! » S’écria-t-elle.

Risha m’avait arrêté alors qu’elle était en pleine panique.

« Qu’est-ce qui ne va pas ? » demandai-je.

« Umm.... Quel type de maillot de bain est le premier ? Ça ne peut pas être... celui-là, n’est-ce pas ? » Risha avait demandé timidement.

La vidéo du DORECA jouée en ce moment affichait un maillot de bain.

Ce qui était apparu dans la vidéo était un maillot de bain en V qui était pratiquement fait qu’avec des ficelles.

L’exposition de la peau était extrêmement importante... c’était un très bon maillot de bain.

« Ce sera déterminé par ce petit jeu, c’est comme ça, » déclarai-je.

J’avais suivi le tracé du 1 que Risha avait choisi.

« Vous continuez à faire cela jusqu’à ce que vous atteigniez le bout et l’un d’eux sera choisi. Même moi je ne sais pas où cela va finir. C’est le hasard, » dis-je.

« Ça ne peut pas être... Hum ! Maître, quels sont les autres types de maillots de bain ? » demanda-t-elle.

« Ce sera amusant de voir quand nous arriverons à la conclusion. Ah ! Ne vous inquiétez pas, les trois autres ont beaucoup plus de tissu que celui-ci, » dis-je afin de la rassurer un peu.

« Vraiment… ? » demanda-t-elle.

Risha semblait visiblement soulagée.

Comme je pensais qu’elle s’inquiétait de la quantité de peau dévoilée, je lui avais dit ça.

« Fufu, voulez-vous choisir à nouveau ? De toute façon, ce sera aléatoire, » dis-je.

La première fois que je l’avais fait était presque comme si je l’avais trompée. Je peux me permettre de lui donner un autre essai.

« … Non, » répondit-elle.

Risha avait un peu réfléchi, mais secoua la tête négativement.

Elle se calma comme si elle n’avait pas été paniquée il y a peu de temps et s’était mise à sourire.

« Ce choix a été la faveur que le Maître m’a accordée, alors je vais continuer comme ça, » répondit-elle.

« Je comprends, » dis-je.

Je lui avais souri en retour. Comme toujours, elle était une si bonne fille.

« OK alors, je commence, » dis-je.

« D’accord, » répondit-elle.

« Aller ! Aller ! Avance, » dis-je tout en suivant le tracé de la ligne choisi.

Lentement, je m’étais approché du pli du papier.

J’avais alors entendu un *gloups* derrière moi.

Finalement, j’avais atteint l’objectif.

« Fufu…, » j’avais un peu ri en voyant le résultat.

« Alors, comment c’est, Maître ? » demanda-t-elle.

« Sois heureuse Risha. Vous avez choisi celui qui couvre le plus de peau de tous les maillots, » annonçai-je.

Risha soupira de soulagement.

« OK, faisons-le, » dis-je avant d’utiliser mon DORECA afin de créer l’objet uniquement avec de la magie.

Le maillot de bain féminin avec le plus de tissu... c’était le maillot de bain scolaire.

 

***

 

Ciel bleu, sable blanc.

Je portais un maillot de bain et j’avais fait un parasol.

Grâce aux modifications que nous avions apportées à la plage, l’atmosphère morne avait complètement disparu. Au lieu de cela, maintenant, on se sentait comme sur une plage populaire du sud.

C’était vraiment bien. Tout ce dont j’avais besoin était d’un peu de jus de fruits et de pouvoir me détendre.

... ainsi qu’une chose de plus.

« M-Maître ! » Risha m’avait alors appelé.

Elle m’avait appelé d’une manière timide, avec une voix débordante de gêne.

Je m’étais alors tourné et l’avais vue.

Son apparence était assez risquée.

Elle portait une chemise surdimensionnée. J’avais confisqué sa robe verte habituelle, mais on aurait dit qu’elle avait attrapé l’une de mes chemises pour la porter.

En outre, il était la plupart du temps caché, mais de temps en temps, je pouvais avoir un aperçu du maillot de bain se trouvant en dessous.

C’était bien plus érotique que si elle le portait simplement.

« Qu’est-ce que vous faites ? » demandai-je.

« Ummmm…… » Risha se tortilla et gigota... une réaction incroyablement embarrassée. « C-c’est embarrassant... »

« Je le vois bien, » dis-je.

Risha soupira de soulagement.

« OK, alors, enlevez la chemise que vous portez, » dis-je.

« EEEEEEEEEEEHHHHH? » s’écria-t-elle.

« C’est ma chemise, je ne vous ai pas donné la permission de l’emprunter, » dis-je avec un ton un peu plus ferme qu’avant.

Bien sûr, je n’étais pas en colère... c’était fondamentalement tout le contraire.

Je voulais pouvoir faire l’éloge de la vue de Risha cachant son maillot de bain en dessous de ma chemise surdimensionnée, mais... c’était... c’était...

Je la regardais fixement

Risha enleva timidement la chemise et révéla entièrement son maillot de bain.

C’était un costume de bain d’un bleu marine profond avec son nom « Risha » écrit sur un morceau de tissu blanc cousu sur la poitrine.

C’était un maillot de bain parfait et très glorieux.

Le déséquilibre entre les proportions élégantes du corps de Risha et le maillot de bain d’école était plutôt excellent.

C’était un spectacle glorieux qui m’avait fait souhaiter que je puisse la regarder pour toujours.

« S-S’il vous plaît, ne me regardez pas ainsi, » dit-elle, toute timide.

« Ne puis-je pas regarder ? Votre Maître ne peut pas vous regarder ? » demandai-je.

« Ç-Ça ne peut pas être... » Risha avait rougi et pencha la tête.

Habituellement, utilisez mon statut de « Maître » comme ça l’amènerait immédiatement à reconsidérer sa position et à m’écouter... mais cette fois-ci, il semblerait que sa timidité avait dépassé ça.

C’était un sentiment vraiment frais et amusant.

« OK, commençons, » dis-je.

« D’accord, » Risha hocha en même temps la tête alors qu’elle répondait.

Après avoir dit ça, je m’étais allongé sur la plage de sable blanc. Le sable sec et soyeux était vraiment agréable sur la peau.

Je m’étais un peu roulé en boule, avant de fermer les yeux et d’écouter le bruit de la mer.

C’était si relaxant.

« Umm... Maître ? » demanda Risha.

Alors qu’elle me regardait me placer ainsi et me détendre sur le sable, Risha semblait confuse.

« Qu’est-ce qu’il y a ? » demandai-je en retour.

« Ne sommes-nous pas..., ne devons-nous pas commencer ? » demanda-t-elle.

« Oui, nous avons déjà commencé. Nous avons commencé à nous reposer, » dis-je.

« Nous ne faisons rien d’autre ? » demanda-t-elle.

« Non, nous allons juste rester là et nous relaxer, » répondis-je.

« Haaa... » s’écria-t-elle.

Risha avait l’air de ne pas comprendre.

Alors, c’était de mon devoir de l’aider.

« Risha, asseyez-vous là, » dis-je en tapotant à côté de moi.

« D’accord ! » dit-elle en venant se placer à mes côtés avant de s’asseoir également.

J’avais déplacé mon corps et j’avais placé ma tête sur ses cuisses.

C’était un oreiller de genoux.

« Restez là, » ordonnai-je.

« ... d’accord, » répondit-elle.

— Magie a été augmentée de 5 000 —

Risha avait souri avec douceur. Je me demandais bien d’où venait cet embarras qu’elle avait eu avant.

Alors que je pensais à ça, je lui avais demandé. « Ce maillot de bain, est-il embarrassant ? »

« Humm, un petit peu…, » répondit-elle.

« En voulez-vous un autre ? » demandai-je.

« Hummmmm..., » se mit-elle à réfléchir.

« Hm ? »

« Humm... si possible, je voudrais un autre que celui-ci ou celui avec les ficelles, » dit-elle.

« Je vois. Ouverture du menu, » dis-je afin de faire venir mon menu d’artisanat. J’avais alors regardé dans les différentes options.

Je m’étais alors mis à réfléchir quant à savoir lequel des deux maillots restants serait le mieux.

D’un côté était un bikini standard... et l’autre était un paréo… celui avec une sorte de pagne.

Tous les deux étaient bien... mais lequel devrais-je choisir ?

« Oh un coquillage ! » S’exclama Risha.

« Hm ? »

Risha regardait le bord de l’eau. Il y avait un coquillage là-bas.

Je m’étais alors levé.

« Risha va chercher trois de ces coquillages, » ordonnai-je.

« D’accord, » répondit-elle.

Risha prit avec elle ses pensées emplies de doutes et alla en ramasser trois.

Comme je devais l’attendre un peu, j’avais fait un maillot de bain en ficelle.

« Est-ce que c’est ça, Maître ? » me demanda-t-elle.

« Donnez-les-moi. Oui, c’est parfait, » dis-je.

« Que faisons-nous avec eux ? » me demanda-t-elle.

« Regardez simplement, » répondis-je.

J’avais percé des trous dans les coquillages et avait enfilé les ficelles à travers eux. En un rien de temps, j’avais un bikini coquillage dans mes mains.

« Alors, je vais vous donner ça, » dis-je en lui tendant le bikini.

« Merci beaucoup, » Risha l’avait accepté.

Au début, elle l’avait regardé d’un air ébahi... elle l’avait regardé une fois de plus et son visage commença à se desserrer.

« C’est quelque chose de spécial que le Maître a fait pour moi…, » elle chuchota ça toute en serrant fortement l’objet contre sa poitrine comme si c’était très précieux pour elle.

— Magie a été augmentée de 100 000 —

« Vous avez l’air heureuse, » dis-je.

Son visage me l’indiquait bien sûr, mais la charge de magie avait vraiment été le point culminant.

« C’est la première chose que je reçois du Maître... sans être fait à l’aide de la carte, » dit-elle.

Hm ? Est-ce vrai ? pensai-je. Ça pourrait être le cas.

« Eh bien ! si vous êtes heureuse, alors l’effort a été utile, » dis-je.

« Merci beaucoup, » répéta-t-elle.

« Alors, maintenant, vous devez aller vous changer, » dis-je.

« Me changer !? » Risha avait dit en étant perplexe.

J’avais alors pointé du doigt le bikini coquillage et avait dit… « Car après tout… il vous faut vous revêtir de ce maillot. »

« EEEHH? » s’écria-t-elle.

« J’ai pris la peine de le faire alors j’aimerais vous voir dedans, » dis-je.

« Mais.. Mais…, » dit-elle. Risha hésita un court instant, mais finalement, elle accepta et se changea afin de mettre son nouveau maillot. « Le Maître a fait ça juste pour moi... »

— Magie a été augmentée de 50 000 —

C’était plus érotique que le maillot de bain scolaire... mais Risha était étrangement heureuse en le portant, alors tout allait bien.

 

***
<>
Traduit par la team : Novel de Glace