Flux RSS

Heavenly Jewel Change

Traduit par la team : SikGirl
<> A- A A+
Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 6 Chapitre 53 – Jolie madame principale ②


‘’Princesse Difuya, comment peux-tu dire cela à propos de lui. Peu importe ce que tu dis, il est maintenant ton fiancé!’’ La voix de Shangguan Bing’er était devenue froide.

Hélas, quand Difuya entendit le mot fiancé, elle sentit une vague d’inquiétude l’envahir, manquant complètement l’expression sur le visage de Shangguan Bing’er. Après tout, elles étaient juste en face de Ming Hua! La seule petite sœur de son Prince Charmant! Comment Difuya ne pouvait-elle pas être inquiète à propos du fait que Shangguan Bign’er ait mentionné le fait qu’elle était fiancée en face de Ming Hua.

‘’Petite sœur Bing’Er, tu ne peux pas dire des inepties comme cela… qui est mon fiancé? Ce n’est qu’un mariage politique arrangé par mon père. Cette fois j’ai quitté la maison, et je prévois de ne jamais y retourner. Je ne veux pas de ce mariage, et même si je dois marier un cochon ou un chien, je ne me marierais pas avec lui!’’

Le visage de Shangguan Bign’er devint de glace : ‘’Difuya, c’en est trop! Quel est le problème avec Petit Gros pour que tu le traite comme cela?’’

‘’Quel est le problème avec lui…?’’ Difuya fut prise par surprise. Pour qu’elle dise actuellement quel était le problème avec Zhou Weiqing, elle était un peu perdue. À ce moment, elle ne put que dire avec entêtement : ‘’Peu importe quoi, j’ai déjà quelqu’un que j’aime. Alors ne mentionne pas Zhou Weiqing, aussi incapable qu’il soit, et même s’il devient le plus grand génie du monde, je ne l’aimerais jamais…’’

Ming Hua dit impatiente : ‘’Assez. Tu peux arrêter de proclamer ton amour et ta loyauté en face de moi. C’est inutile. Je connais mon frère, et une fois qu’il a décidé de quelque chose, il ne changera jamais. Dans tous les cas, je sais pourquoi il ne veut pas de toi… tu es une imbécile. En face de la blonde d’un homme, tu continue de l’insulté… je ne sais même pas comment décrire une imbécile comme toi. Aussi, il y a une chose que tu as bien deviné. Je n’ai jamais vu de plus grand talent ni génie que ce jeune gamin Zhou Weiqing, pas même mon frère.’’

Après avoir dit cela, Ming Hua prit les examens et s’en alla. Elle n’avait plus l’envie de continuer à parler à une stupide fille comme Difuya.

Entendant les paroles de Ming Hua, Difuya entra en période de choc. Et voyant le visage glacial de Shangguan Bign’er elle dit, sans comprendre : ‘’Bing’er… tu es actuellement devenue sa blonde? C’est vrai?’’

Shangguan Bign’er dit sérieusement : ‘’Et pourquoi ce ne serait pas vrai? Cela fait deux ans que je suis avec Petit Gros. Difuya, tu ne l’aime peut-être pas, mais cela ne veut pas dire que c’est le cas de tout le monde.’’

‘’Le Petit Gros qui est inutile dans tes yeux, est un homme exceptionnel dans les miens. Je ne continuerais pas plus sur ce sujet, je m’en vais à la cafétéria pour l’attendre.’’ Disant cela, elle partit.

‘’J’ai compris.’’ Dit Difuya ayant une soudaine illumination. ‘’Ce doit être à cause du Général Zhou, c’est ça?’’

Shangguan Bign’er arrêta ses pas, se retournant vers Difuya et lui disant d’une voix glaciale : ‘’Votre Majesté, je vous prierais de ne pas m’insulter, et ne pas vous insulter vous-même. À partir de maintenant, nous ne sommes plus amis. Et aussi, j’espère que vous vous rappellerais chaque mot que vous avez dit aujourd’hui. Je ne vous laisserais jamais avoir Petit Gros…’’ même si originalement elle se sentait honteuse et coupable envers la fiancée officielle de Zhou Weiqing, ce n’était plus le cas à présent. En fait, elle sentait qu’il n’était même plus important de dissoudre leur engagement, sachant que Zhou Weiqing n’aimerait jamais une personne comme elle.

Bien sur, Zhou Weiqing n’avait aucune idée de ce qu’il s’était passé dans la classe, puisqu’il marchait avec le Doyen Xiao. Alors qu’il marchait, il dit sincèrement : ‘’Doyen Xiao, merci beaucoup pour tout ce que vous avez fait hier.’’

Xiao Shi sourit doucement, disant : ‘’Jeune gamin, tu es assez bien informé! Bon, tu n’as pas besoin de me remercier, c’est tes propres efforts qui ont portés ses fruits. Si tu n’étais pas aussi impressionnant, alors je ne t’aurais jamais remarqué, sans parler de te protéger…’’

Zhou Weiqing était assez surpris de l’attitude directe du Doyen. Il découvrit qu’il l’appréciait de plus en plus.

Zhou Weiqing lui demanda : ‘’Doyen Xiao, pourquoi êtes-vous venu me chercher?’’

Xiao Shi rit et dit : ‘’Ce n’est pas moi qui veux te voir. C’est notre principale qui veut voir un jeune génie aussi impressionnant et talentueux que toi.’’

Entendant le mot génie, Zhou Weiqing pensa au test qu’il venait juste de compléter et qu’il ne connaissait aucune des réponses. Dans un rare soupir, il devint rouge d’embarras et dit : ‘’Je suis loin d’être un génie, je vais continuer d’avoir besoin de l’aide du Doyen dans le futur.’’

Xiao Shi dit :’’Si tu n’es pas un génie, alors il n’y a pas de génie dans ce monde. Si je me fis à ton certificat d’enregistrement, tu n’as même pas dix-sept ans, et tu es déjà un Maître de consolidation d’Équipement de niveau Médian. Non seulement tu es le premier Maître de consolidation dans notre école, tu es aussi le plus jeune Maître d’équipement de consolidation de niveau médian que j’ai jamais entendu parler. Même ceux qui héritent des grands Maîtres de consolidation, ils sont principalement des Maîtres de niveau inférieur au même âge que toi. Nous avons donc de grande espérance pour tes talents.’’

Alors qu’ils discutaient, Xiao Shi le conduisit vers les escaliers. Le bureau du principal était au 5e étage du bâtiment principal, donc le dernier niveau.

Hmmm… Principal? L’esprit de Zhou Weiqing fut instantanément rempli de l’image de la distinguée et élégante beauté qu’il avait vu l’autre jour. Elle lui avait laissé une grande impression.

Très rapidement, ils arrivèrent au 5e étage, qui était bien sur, beaucoup plus silencieux que le reste de l’académie. C’était le niveau où les membres de hauts rang de l’académie avaient leur bureau.

Amenant Zhou Weiqing jusque dans le fond de l’étage, Xiao Shi s’arrêta finalement devant une porte ayant une pancarte disant : Bureau du Principal. Avec une expression respectueuse, Xiao Shi frappa deux coups sur la porte.

Une calme et élégante voix se fit entendre de l’intérieur : ‘’Entrez je vous prie.’’

Seulement à cet instant, Doyen Xiao Shi ouvrit la porte et entra avec Zhou Weiqing.

Le bureau était relativement grand, presque 300 m2, et était essentiellement décoré d’un jaune pâle, lui donnant une apparence paisible et digne. Toute la pièce était méticuleusement pensée et conçue, et juste à côté d’une table semi-circulaire était assis la jolie Madame Princiaple, Cai Cai.

Comme la veille, elle était habillée de son unique uniforme noir de professeur, ses longs cheveux en toque au-dessus de sa tête. Elle avait un doux et plaisant sourire sur son visage, et son expression était paisible et calme, sans une once d’aura imposante qui aurait été normalement vu par sa position sociale.

‘’Principale, je vous ai amené Zhou Weiqing.’’ Dit Xiao Shi en s’inclinant légèrement.

Cai Cai sourit et inclina la tête pour saluer : ‘’Merci Doyen Xiao, j’ai pris de votre temps.’’

Xiao Shi sourit en retour et dit : ‘’Ce n’est rien Principal. Je m’en vais alors, vous pouvez maintenant discuter ensemble.’’ Il s’inclina une fois de plus avant de quitter la pièce. Donnant un dernier regard d’encouragement à Zhou Weiqing.

Quand Xiao Shi parti, il ferma la porte derrière lui, laissant les deux autres seul à seul dans le bureau. Quand Zhou Weiqing avait vu pour la première fois Cai Cai de loin, il avait été ébloui par sa beauté. Et maintenant qu’il la voyait de près, il se sentait inconfortable.

La Principale Cai Cai lui donnait l’impression d’être une déesse qui ne devait pas être souillée, ayant une forte aura naturelle, comme si elle était intouchable. Ce stress invisible semblait provenir de la pièce dans laquelle ils étaient ainsi que de sa grâce innée et vibrant jusque dans chacun de ses os, donnant un sentiment d’infériorité aux personnes qui se trouve en face d’elle et ce malgré son manque total d’arrogance.

S’il se fiait aux informations de Kou Rui, cette jolie dame Principale avait déjà trente-cinq ans. Mais, s’il se fiait à son apparence extérieure, elle semblait à peine avoir vingt ans. Et pourtant, son aura et sa présence semblait celle d’une personne ayant cultivé pendant 50 à 60 ans. Une combinaison si unique était suffisante pour attirer l’œil de tous.

‘’Étudiant Zhou Wieiqng, asseyez-vous je vous prie.’’ Cai Cai pointa la chaise qui a un haut dossier en face de son bureau.

Zhou Weiqing n’hésita pas, tirant la chaise vers l’arrière, il s’assied, ne prenant pas en compte l’étiquette des nobles. Après tout, il était un étudiant commun dans l’académie… En plus, s’il essayait de comparer l’étiquette des nobles avec cette dame, le résultat était déjà connu.

En face d’une jolie dame, pour attirer son attention, un homme doit soit être plus fort qu’elle, ou avoir quelque chose d’extrêmement unique et différent. C’était un des enseignements de Mu En à Zhou Weiqing.

‘’Salutation Principale Cai Cai.’’ Dit Zhou Weiqing avec un sourire.

Cai Cai fut légèrement surprise, même les professeurs de l’Académie ne l’appelait pas par son nom complet en général. En plus… ce jeune homme, Zhou Weiqing, était beaucoup plus calme et mature que ce a quoi elle s’attendait.

Naturellement, ce que Zhou Weiqing avait fait pendant la cérémonie d’ouverture de la veille ne lui avait pas été caché. En fait, chacun des détails de l’incident lui avait été rapportés. Après tout, dans cette académie, elle avait une autorité absolue.

‘’Zhou Weiqing, sais-tu pourquoi j’ai demandé au Doyen Xiao de t’amener ici?’’ dit-elle sans émotion.

Zhou Weiqing secoua la tête et dit : ‘’Non, je n’en ai pas la moindre idée.’’

Cai Cai dit : ‘’J’ai vu ton examen d’entrée, et j’ai entendu dire que tu avais rencontré le Général Ming Yu?’’

Zhou Weiqing acquiesça et dit : ‘’Oui, le professeur qui a corrigé mon examen n’aimait pas ma réponse, et le Général Ming Yu est passé et à jeter un œil à ma réponse, il a pensé que c’était correct et m’a donné un assez bon résultat.’’

‘’Correct? De mon point de vue ta réponse mérite un zéro.’’ La voix de Cai Cai devint soudainement froide, à un tel point que Zhou Weiqing sentit la température de la pièce descendre de quelques degrés.

Zhou Weiqing fut surpris. Il semblerait que cette Principale n’a pas de bon sentiment à son encontre.

Cai Cai dit sérieusement : ‘’Dans ta réponse, j’ai vu une énorme quantité de sang et de mort, de même que la souffrance de nombreux citoyen. Peut-être que ta tactique aurait été un succès, amenant la victoire. Mais à quel prix? Combien de citoyen vont mourir sous ton commandement? Chaque vie n’a qu’une seule chance de vivre, et personne ne devrait avoir le droit de leur enlever cette chance. Quand quelqu’un meurt cela amène de la souffrance à leur famille. Tu penses probablement que ce n’est qu’une inutile gentillesse, mais ce que je veux te dire c’est qu’un commandant qui se fout de la vie des citoyens ne deviendra jamais un vrai chef, et son armée ne sera jamais une armée de champion.’’

<>
Traduit par la team : SikGirl