Flux RSS

Isekai Shihai no Skill Taker: Zero kara Hajimeru Dorei Harem

Traduit par la team : Imperator traduction
<> A- A A+
Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 14 – Utilisons le [Contrat d'Esclave]


« Alors, c’est trop tard pour demander, mais… Spica, tu connais la procédure pour faire de quelqu’un un esclave ? »

« Oui. Vous devez aller au marchand d’esclaves pour faire un contract d’esclave. Le contrat se complète quand une personne sert de médiateur avec la Compétence Unique [Contrat d’Esclave]. Les frais pour en avoir un… sont raisonnables… »

« [Contrat d’Esclave]… Huh. »

Yuuto regarda sa fenêtre de statut pour confirmer.

Contrat d’Esclavage

Rareté: ???

(Capacité de faire de la cible un esclave en faisant couler du sang sur le dos de sa main. Ceux qui deviennent esclaves ne peuvent désobéir aux ordres de leur maître. Le maître et l’esclave peuvent connaître la position de l’autre.)

…Je l’ai déjà.

Il y avait quelqu’un la possédant parmi les Orcs qu’il avait tués.

Yuuto pouvait déjà faire de Spica son esclave.

« Spica. Laisse-moi voir le dos de ta main, je veux essayer quelque chose. »

« …D’accord. Voilà. » Spica tendit la main, en se demandant ce qu’il comptait faire.

Yuuto mordit son pouce, avant de le presser sur le dos de la main de Spica.

« C-C’est… !? »

Immédiatement après, une lumière éblouissante enveloppa le dos de la main de Spica, et une marque géométrique [Malédiction] apparut.

« Incroyable ! Yuuto-sa… Non. A partir de maintenant, je vous appellerai Maître ! Maître est un génie ! »

« Est-ce une chose incroyable ? » demanda Yuuto.

« Oui. C’est même plus qu’incroyable ! Une Capacité Unique est quelque chose qui garanti le succès ! Il est dit qu’une personne avec une Capacité Unique n’aura jamais de problème dans sa vie.  Ils sont ainsi nommés des [Gagnants] ! » répondit Spica avec enthousiasme.

« …Hmm. Vraiment ? »

Il ne pensait pas que montrer qu’une seule capacité générerait autant de surprise.

Pour le moment, il possédait trois capacités.

Yuuto avait la possibilité d’acquérir plus de capacités à l’avenir. Il se demandait s’il était un être transcendant ces soi-disants [Gagnants].

« Ça signifie que Spica ne pourra aller à l’encontre de mes ordres. »

« C’est exact. Si j’essaye, je ressentirais dans mon corps une douleur extrême à cause de la marque de la malédiction, et au pire, je pourrais même perdre la vie. »

« …C’est dangereux. »

Considérant les nombreuses limites qu’un esclave fait face, Yuuto admira Spica pour vouloir devenir une esclave de son plein gré.

« Il semble qu’en raison du contrat d’esclave, il est possible de connaître la position de l’autre… n’est-ce pas ? »

« …Uh. J’ai seulement entendu des rumeurs, mais ça semble possible si l’on imagine le visage de la personne. »

« Je vois. Essayons. »

Yuuto pensa au visage de Spica dans sa tête.

C’était assez simple puisque la personne en question se trouvait juste devant ses yeux.

Tout de suite après, une ligne rouge émergea de la main de Yuuto.

La ligne était apparemment reliée à la malédiction au dos de la main de Spica.

« Uh huh. Avec ça, je peux connaître ta position à n’importe quel moment. »

« Oui. De même pour moi. »

Puisque les commodités de la civilisation telles que le téléphone portable n’étaient pas répandues dans cet autre monde, être capable de connaître la position de l’autre était une chose formidable.

S’ils se séparaient au cours d’une aventure, grâce au contrat d’esclave, il pourrait immédiatement retrouver Spica.

« Bien. Spica, je veux confirmer si je peux te donner des ordre, ça te convient ? »

« Oui. Si c’est les ordres du maître, je peux faire n’importe quoi ! »

« … »

Les paroles de Spica éveillèrent un sentiment de sadisme chez Yuuto.

Même si Yuuto était un artiste martial accompli, ça n’en restait pas moins un garçon en pleine puberté.

Ce n’était pas déraisonnable de ressentir un sentiment espiègle si une belle fille lui disait « Je vous en prie, demandez-moi n’importe quoi. »

« Je vois. Alors [Lève ta jupe, et montre-moi ta culotte]. »

« …Comment ? » dit Spica d’une voix atone.

C’est alors, que les mains de Spica soulevèrent sa jupe suivant les ordres de Yuuto.

Sous la jupe, il y avait une culotte mignonne de couleur rose décorée d’un ruban au milieu.

Apparement, les sous-vêtements pour femmes de ce monde n’étaient pas différents de ceux qui se trouvaient dans le Japon moderne.

Pourquoi y a-t-il des sous-vêtements féminins dans ce monde ?

En y pensant pendant un moment, il réalisa que si dans ce monde, on pouvait invoquer des personnes venant d’un autre monde, ce n’était pas anormal si une partie de la culture japonaise s’était mélangée avec celle-ci.

Il doit sûrement avoir un artisan créant des sous-vêtements qui a été invoqué dans ce monde, pour répandre les sous-vêtements féminins.

Yuuto créa un environnement tellement égoïste dans sa tête.

« Bien. Spica. Selon mon conseil, tu sembles avoir arrangé ton apparence. »

« Parce que… Maître… me l’a demandé. »

« Je ne pensais pas que tu achèterais de nouveaux sous-vêtements. Tu es une femme lascive. »

« U~u~u. Ma-Maître. Si soudainement… me donner un tel ordre obscène ! »

Bien qu’elle dise cela, ses oreilles trahissaient ses sentiments en bougeant de joie.

De par son apparence, elle n’était pas mécontente.

Il pensait que cela était dû au Contrat d’Esclave, mais il semblait que Spica elle-même avait des tendances masochistes.

Il décida de la taquiner à chaque fois qu’il eut la chance de le faire.

« Bien. [Félicitations] Spica, tu as bien fait. Parfait. » Il lui caressa la tête en guise de récompense.

« …Hau~ »

Alors que Yuuto lui caressait la tête, Spica affichait une expression extatique.

Apparement, Spica aimait se faire caresser la tête. Est-ce que cette habitude venait de son côté canin ?

« Je vais te donner deux ordres puisque nous allons vivre ensemble à partir de maintenant. Premièrement : [Ne me trahit pas] et deuxièmement : [Ne divulgue à personne des informations sur ma capacité]… c’est tout. »

« Compris. Je travaillerai sincèrement pour le Maître à partir de maintenant. »

Yuuto pensa en considérant qu’il avait obtenu une esclave mignonne avec seulement 50 000 Rea, sa décision était la bonne.

Ce soir, ça va être amusant à bien des égards.

<>
Traduit par la team : Imperator traduction