Flux RSS

Isekai Shihai no Skill Taker: Zero kara Hajimeru Dorei Harem

Traduit par la team : Imperator traduction
<> A- A A+
Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 7 – Spica Brunel


« Bonjour. Je vous ai apporté le petit-déjeuner. »

 

Le lendemain matin, une voix familière réveilla Yuuto.

 

La fille aux oreilles de chien, Spica, se tenait devant la chambre 203 portant un plateau rempli de nourriture.

 

« Ah. Merci beaucoup. »

 

Le petit-déjeuner était composé de pain au seigle, de soupe à l’oignon et de yaourt fait à partir du lait de brebis.

 

Bien que le repas n’était pas appétissant, pour Yuuto qui n’avait rien mangé depuis son arrivée dans ce monde, c’était un festin.

 

« Tu ne serais pas la réceptionniste d’hier… Tu es la gérante de cette auberge ? »

 

« Ahaha. Non. Je suis juste une maid qui a été embauchée. La patronne fait le petit-déjeuner dans la cuisine. »

 

« He-eh. Je peux te poser une question, si cela ne te dérange pas ? »

 

« Bien sûr. Demandez-moi, je ferais de mon mieux pour répondre. »

 

« Je cherche du travail. Existe-t-il un magasin en ville qui emploi des travailleurs travaillant quotidiennement? »

 

Parce que les fonds qu’il avait pris aux Orcs étaient plus importants que prévu, il n’avait pas besoin d’argent immédiatement, mais il serait sûrement bientôt fauché s’il ne trouvait pas un travail.

 

Par conséquent, Yuuto décida que son prochain objectif était de trouver une source de « Revenu Stable ».

 

« Un… travail. Cela peut paraître grossier, mais Okyaku-Sama* a-t-il des capacités spéciales ? » (Ndt : Client)

 

« …Pas particulièrement. Si on parle de force, j’ai pratiqué les arts martiaux dès mon plus jeune âge. Je pense que cela pourrait compter comme une capacité. »

 

En entendant les paroles de Yuuto, les oreilles de Spica se levèrent.

 

« Dans ce cas, je vous recommande d’aller à la guilde des aventuriers. C’est le seul endroit de la ville où l’on puisse trouver un emploi quotidien. Selon votre capacité, Okyaku-Sama peut trouver un travail bien rémunéré. »

 

« Bien. Je dois te demander… si je peux m’inscrire à la guilde des aventuriers sans aucune preuve d’identité ? »

 

« Oui, vous le pouvez. Il ne devrait pas y avoir de problème avec cela. Une fois que vous vous êtes inscrit à la guilde, la carte d’enregistrement peut être utilisée à l’avenir comme une carte d’identité. »

 

« …Merci. Je te suis redevable. Pour te dire la vérité, je suis venu de la campagne, et je ne savais donc pas comment les guildes fonctionnent. »

 

« Non non, c’est bien. Des gens comme vous ne sont pas rares dans cette auberge. »

 

« He-eh. Vraiment ? » Yuuto pensa que le choix de cette auberge était le bon.

 

Puisqu’il était pas cher sans autre qualité particulière, les gens avec des « Circonstances Spéciales » se réunissaient ici.

 

Grâce à cela, demander quelque chose de stupide ne suscitera aucun soupçon.

 

Le lit n’était pas confortable, mais ça valait peut-être la peine de séjourner dans cette auberge à l’avenir.

 

« Dans ce cas. C’est peut-être un petit montant, mais s’il te plaît, prends ça. »

 

En disant cela, Yuuto plaça une pièce d’Argent dans la paume de Spica.

 

« …Okyaku-sama ? Vous avez confondu cela avec une pièce de Fer ? »

 

« Eh bien… Je n’ai pas fait d’erreur pourtant… »

 

Oups. Une pièce d’argent était trop…?

 

Il ne vit pas la réaction de Spica. Cela faisait un jour depuis que Yuuto avait été invoqué à Trywide, donc il ne connaissait pas la valeur de la monnaie.

 

Mais pour Spica qui était une maid à l’auberge, une pièce d’argent valait le salaire d’une semaine.

 

« Comme attendu, je ne peux pas recevoir cela ! » agitée, Spica essaya de redonner la pièce d’argent.

 

« Non, s’il te plaît, prends-la. Si tu la refuses, je ne pourrai pas montrer mon visage en tant qu’homme. »

 

« Mais… »

 

« Faisons comme ça. Utilise cette pièce pour arranger ton apparence. Depuis combien de temps n’as-tu pas pris de bain ? »

 

« …?! C’est vulgaire. Qu’est-ce que cela signifie… que je sens mauvais ?! » Spica se tortilla et renifla son corps.

 

Parce que ses mouvements ressemblaient à ceux d’un adorable chiot, Yuuto sourit inconsciemment avec ironie.

 

« Je suis désolé. Ma formulation était mauvaise. Je ne voulais pas le dire de cette façon. Voyons voir… Je pensais seulement qu’avec un visage aussi plaisant, si tu arrangeais ton apparence, tu serais mignonne. »

 

Spica secoua la tête alors qu’elle recevait la pièce d’Argent.

 

« Mignonne !? Utilisez-vous de tels mots pour me… décrire !? »

 

« Ouaip. Il n’y a personne d’autre dans cette pièce, pas vrai ? »

 

« …Mignonne. Que… je suis mignonne… » Les joues de Spica rougirent.

 

C’était la première fois que quelqu’un du sexe opposé lui disait qu’elle était « Mignonne ».

 

Et dans Trywide, les cheveux et yeux noirs de Yuuto était une source d’envie.

 

Il y a environ 500 ans, le héros Arc Schwarz qui a sauvé le monde d’un seigneur démon était aussi un jeune homme aux rares cheveux et yeux noirs.

 

Dans le Japon moderne, Yuuto ne serait pas quelqu’un de beau.

 

Il serait, tout au plus dans la moyenne.

 

Cependant, dans Trywide, quelqu’un comme Yuuto qui avait les cheveux et les yeux noirs pouvait être considéré comme beau.

 

C’était pour une autre raison que Spica était tellement embarrassée.

 

« …Bien. Je vais prendre congé. »

 

« Eh… que… oui. »

 

Elle ne pouvait regarder Yuuto dans les yeux car elle était génée.

 

Après avoir fini son petit-déjeuner, Yuuto quitta la salle pour aller à la guilde des aventuriers, laissant derrière lui, une Spica étourdie.

<>
Traduit par la team : Imperator traduction