Flux RSS

Kujibiki Tokushou: Musou Haremu ken

Traduit par la team : Novel de Glace
<> A- A A+
Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 22 – Acquérir une nouvelle Foi


« Merde ! Si j’avais su que cela allait être ainsi, alors j’aurais amassé encore plus de billets de loterie avant de venir ici ! » L’homme déclara cela avec un ton qui montrait bien sa grande frustration, puis, après avoir déclaré cela, il quitta la salle.

En disant qu’il voulait collecter encore plus de billets de loterie, il disait... il voulait dire qu’il allait collecter encore plus que 100 billets d’un coup ?

… En y pensant, qu’est-ce qu’il allait faire pour recueillir une quantité encore plus énorme de billets de loterie ? Et pour commencer, comment avait-il réussi à collecter ces cent premiers billets ?

Alors que je pensais à cela, je décidai que la prochaine fois que je le verrai, je lui demanderais l’information.

« Il s’agit là du quatrième prix de la loterie. Un rabais de cinquante pour cent. » Annonça la femme du personnel en me tendant une carte dorée.

Je regardai alors la carte dorée. Elle ressemblait à s’y méprendre à une carte de crédit. La texture de la carte me sembla bizarre quand je la pris et que je la touchai.

« Si vous montrez cette carte lorsque vous faites un achat auprès d’un vendeur, quel que soit l’objet désiré, alors vous obtiendrez une réduction de 50 %. Elle possède un nombre illimité d’utilisations, mais l’effet se limite à la personne qui a reçu cette carte. » (Femme du personnel)

« OK ! Donc il fonctionne sur le même principe que la plume. J’ai compris. » (Kakeru)

Je plaçai dans une poche ma carte de réduction. Il me restait encore 10 chances de gagner quelque chose. Je laissai alors Eleanor les effectuer, mais finalement, elle n’obtint que des Boules Magiques en tant que prix de consolation.

*

Désormais, je pouvais faire des achats avec 50 % de réduction. Et il y avait quelque chose que je voulais tester. Je voulais savoir combien d’achat que je devais faire avant d’obtenir un ticket de loterie. Avant cela, je devais faire des achats pour au moins 300 pièces d’argent pour obtenir un ticket. Avec la réduction de 50 %, est-ce que j’avais besoin que de 150 pièces d’argent pour obtenir un seul ticket ?

Comme j’avais totalement épuisé mon argent la dernière fois que j’avais fait des achats, je devais commencer par obtenir 300 pièces d’argent pour ce faire. Pourquoi 300 pièces d’argent ? Car je voulais savoir si avec 300 pièces, j’allais bien obtenir deux billets. Et aussi, car si la réduction ne marchait pas, alors je n’aurais pas gaspillé 150 pièces sans avoir reçu le moindre ticket de loterie.

Alors que j’étais en train de penser à cela, je retournai jusqu’au manoir depuis la salle de loterie. Je comptais me téléporter jusqu’à la plaine herbeuse où je pouvais trouver les vaches des montagnes.

« Bon matin ! » M’accueillit Io.

Io, la magicienne avec son regard habituel se tenait devant moi.

« Bonjour. » (Kakeru)

« Qu’allons-nous faire aujourd’hui ? » (Io)

« Oh, je pensais aller chasser un peu la vache des montagnes. Voulez-vous venir avec moi ? » (Kakeru)

C’était alors que je m’étais rappelé que j’avais formé une équipe avec Io et donc je lui avais posé cette question.

« Ouais !! » Répondit-elle en hochant la tête et en affichant un large sourire. Je vois, elle était donc venue ici avec cette intention en tête.

« Eh bien, allons-y. Venez ici. » (Kakeru)

« Hein !? Ha... » (Io)

Avec un regard de curiosité sur le visage d’Io, elle s’approcha bien plus près de moi. Je sortis alors la plume de téléportation et je nous téléportai tout les deux jusqu’à l’endroit où les vaches de montagne vivaient.

« … eeeeehhhhhh. » (Io)

Comme prévu, elle fut très surprise.

« Où sommes-nous ? Quel est ce lieu ? Nous étions bien dans la ville jusqu’à il y a quelques secondes, n’est-ce pas ? » (Io)

« C’est ici que les vaches des montagnes sont habituellement présentes. Je nous ai simplement téléportés en un clignement d’œil jusqu’ici en utilisant ma magie. » (Kakeru)

En réalité, ce que j’avais utilisé était un objet magique, mais je lui avais simplement dit qu’il s’agissait de ma magie.

« En un clignement d’œil… Cette magie..., je n’ai jamais entendu parler d’un tel pouvoir avant aujourd’hui. » (Io)

« Il s’agit d’une magie qui est limitée à ma personne. » (Kakeru)

« Fantastique… de penser que vous êtes capable d’utiliser une telle magie. » (Io)

« Et bien, mais, les seuls endroits où je peux me téléporter sont ceux que j’ai déjà visités auparavant. » (Kakeru)

« Peut-être, mais cela reste vraiment fantastique ! » (Io)

Je commençai alors à chercher une vache des montagnes avec Io qui était profondément étonnée à mes côtés.

Maintenant que je réfléchissais à cela, bien que nous ayons formé une équipe, que devions-nous exactement à ce propos ?

« Io, quelles sont les choses dont vous êtes capable de faire ? » (Kakeru)

« Je peux utiliser de la magie offensive. Ma spécialité est la magie d’éclair. Bien que ce soit un peu gênant, car il me faudra un certain temps pour pouvoir l’activer. » (Io)

« Donc ceci signifie qu’il faudra que l’avant-garde résiste pendant un petit moment afin de vous protéger. En contrepartie, quelle est la puissance de votre Attaque Magique de foudre ? » (Kakeru)

« La puissance de cette magie est plutôt moyenne, mais comme il s’agit d’une attaque de type éclair, elle peut ignorer les capacités défensives de l’adversaire. » (Io)

« Pour le dire simplement, il s’agit d’électricité. » (Kakeru)

Je suis tout à fait capable de comprendre les raisons. La magie d’éclair, Hehe ! Plus tard, je vais essayer d’encaisser une attaque de foudre afin que je puisse l’utiliser moi aussi.

Dans ce monde, tant que vous pouviez survivre à une Attaque Magique, il existait une petite chance que vous puissiez apprendre la magie. Alors que nous étions en train de discuter, nous avions finalement trouvé une vache de montagne.

« Allez ! Un arrivage de 100 pièces. » (Kakeru)

Je dégainai alors Eleanor... cependant, la condition mentale de la vache de montagne me semblait un peu bizarre. Quand elle posa ses yeux sur moi, lentement, elle se retourna avant de s’enfuir à toute vitesse.

« … Hein !? » (Kakeru)

Je fus alors perplexe. Est-ce qu’elle ne s’enfuyait pas en ce moment ?

Je me ressaisis immédiatement avant de sortir ma plume de téléportation pour pouvoir ainsi me téléporter sur le chemin de la vache, me permettant de l’abattre d’un seul coup.

« À l’instant, qu’est-ce qui vient de se produire ? » Murmurai-je cela tout en regardant la vache abattue.

D’après mon expérience, pour qu’elles s’enfuient ainsi, cela devait être une espèce différente de la vache des montagnes normale que je chassais habituellement.

La vache de montagne que je chassais habituellement était extrêmement féroce et téméraire. Bien qu’elles ne soient qu’une vache des montagnes, elles étaient en effet fortes imprudentes quant à leurs comportements.

C’était pourquoi j’avais été très surpris quand elle avait ainsi fui. Pendant que je pensais à cela, Io put ainsi finalement me rattraper.

« Fantastique. De voir une vache des montagnes s’enfuir devant un humain… c’est bien la première fois que je vois quelque chose du genre. » (Io)

« Je suis aussi très surpris. Maintenant, rapportons la vache pour obtenir notre argent. » (Kakeru)

À l’aide de la plume de téléportation, j’allai jusqu’à la Firme Andrew avec Io et la vache de montagne vaincue. Je pus ainsi remettre la vache de montagne à Andrew qui devenait de plus en plus modeste quand je faisais des affaires avec lui, puis je reçus de sa part la pochette contenant mon paiement. Après cela, je quittai le dépôt et me retrouva uniquement avec Io.

« Monsieur Kakeru. »

Maintenant, retournons-y — C’est ce que je voulais lui dire quand quelqu’un me parla.

Je me retournai et vis à ce moment-là Hélèna.

Hélèna ne portait pas sa tenue royale, mais à la place, elle portait un équipement léger avec ses longs cheveux attachés en queue de cheval. Pour être honnête, l’atmosphère autour d’elle était complètement différente que d’habitude. C’était comme si elle était déguisée.

« Hélèna, que se passe-t-il pour que vous ayez cette apparence ? » (Kakeru)

« Kakeru, comme je voulais vraiment vous voir, je me suis faufilée hors du château. » (Hélèna)

« Je vois… Hum. » (Kakeru)

Puis je regardai attentivement Hélèna.

Elle avait l’air vraiment très belle dans son allure de 'Princesse', mais cette apparence simple de roturière était aussi belle à sa façon.

… Et pour être franc, j’étais fasciné par elle.

« ... Heu ! Est-ce si étrange ? C’est la première fois que je m’habille comme ça, alors je ne suis pas vraiment sûre... » (Hélèna)

Je pris alors la main de Hélèna qui regardait vers le bas, tout embarrassée, puis je l’embrassai.

« Ceci ne semble pas bizarre du tout, en fait, cela vous va très bien. » (Kakeru)

« Merci beaucoup. » (Hélèna)

Avec Hélèna qui semblait très timide alors qu’elle était maintenant dans mes bras, j’étais ainsi devenue encore plus fascinée par elle.

« Je comptais partir dans quelques minutes afin d’aller chasser. Est-ce que vous voulez venir avec moi ? » (Kakeru)

« J’aimerais beaucoup y aller avec vous. » Me répondit immédiatement Hélèna.

Io était sans voix alors qu’Hélèna et moi, nous nous dirigeons vers elle.

« Io ? Est-ce qu’il y a un problème ? » (Kakeru)

« Monsieur Kakeru. Est-il possible que la personne à vos côtés soit... la princesse Hélèna ? » (Io)

« He. » (Kakeru)

« Est-ce que la princesse Hélèna et vous avez ce genre de… » (Io)

« Oui, on peut le dire ainsi... » (Kakeru)

Io fut encore plus surprise quand je lui répondis positivement. D’autre part, Hélèna fut encore plus embarrassée.

« La Princesse et Monsieur Kakeru... Incroyable... » (Io)

« Oui, Monsieur Kakeru est vraiment génial. Dans tous les cas, il a réussi à soumettre l’Épée Maudite Eleanor sans être possédé lui-même et son cœur dévoré par elle. Et pour autant que je le sache, Monsieur Kakeru est le premier dans toute l’histoire à l’avoir fait. » (Hélèna)

« Hein !? Eleanor ? » Io semblait étonnée.

« Oui ! Cette chose-là. » Dis-je en dégainant Eleanor.

( Ne dis pas que je suis une chose ! ) (Eleanor)

Eleanor cria ses mots d’objection, cependant je n’en tins pas compte.

« Eeeeehhh. » (Io)

Io haussa fortement la voix, montrant clairement sa grande surprise.

En devenant ainsi le centre d’attention de la population environnante, elle ferma alors la bouche en toute hâte.

« Cette épée est-elle vraiment E-Eleanor ? » (Io)

« Oui, c’est exact. » (Kakeru)

… Eleanor, était-elle vraiment si impressionnante pour une épée ?

« Eleanor, on dit dans l’histoire qu’à chaque fois qu’Eleanor faisait son apparition, son armée des morts-vivants s’attaquait aux empires présents et les conduisait jusqu’à leurs destructions. » (Io)

La légendaire Épée Maudite Eleanor. On m’avait dit que quiconque avait l’Épée Maudite en sa possession voyait son cœur se faire engloutir par la noirceur jusqu’à l’épuisement et cela en échange du pouvoir. Ceci s’était toujours déroulé ainsi, sans aucune exception connue.

« Maintenant, ceci a changé et cette invocation est devenue un simple fantôme au lieu de l’Armée des Morts-Vivants. » (Kakeru)

J’utilisai Eleanor pour ainsi invoquer Tania.

« Bonjour, je me présente, je m’appelle Tania Chiakisu. » (Tania)

Le fantôme d’une femme de chambre venait en toute tranquillité de faire une apparition devant les deux filles. Comme ceci avait été fait devant d’autres personnes, je la fis rapidement disparaître.

« Monsieur Kakeru est vraiment fantastique ! Vous êtes si fort, vous avez une relation avec la princesse et vous avez réussi à avoir en votre possession une Épée Maudite sans être possédé par elle. C’est vraiment fantastique ! » (Io)

Io avait dit cela à plusieurs repris. En ce qui concerne l’étonnement que je représentais pour elle, j’avais alors eu l’impression que ses paroles étaient vraiment proches de l’adoration.

( Son étonnement était presque comme si elle acquérait une nouvelle foi. ) (Eleanor)

Eleanor s’était alors mise à rire dans ma tête. Mais d’une manière ou d’une autre, elle semblait très proche de la vérité… Mais ce n’était pas comme si je trouvais cela désagréable.

***
<>
Traduit par la team : Novel de Glace