Flux RSS

Kujibiki Tokushou: Musou Haremu ken

Traduit par la team : Novel de Glace
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 23 – Est-ce correct même si j'ai fini par le vaincre ?


Avec Hélèna et Io à mes côtés, nous marchions tous les trois sur les plaines herbeuses. Mon but était bien entendu les vaches des montagnes. Car après que j’en attrapais une, je la transformais en argent. Aujourd’hui, j’avais réussi à en trouver qu’une seule et donc mon revenu était encore loin d’être suffisant.

« Il a donc vaincu une armée de plus de mille hommes ? » (Io)

« Oui. Bien que près de la moitié du soldat ait été épargné, la plupart des soldats épargnés avaient perdu leur volonté de se battre, donc ce n’était pas très surprenant. » (Hélèna)

« Je peux parfaitement l’imaginer. Comme je l’ai vue précédemment, Kakeru s’est occupé personnellement d’une grande partie de l’armée des morts-vivants, et Monsieur Kakeru a même vaincu Sandros seul. » (Io)

« Sandros, n’est-ce pas l’Empereur des Enfers, Sandros ? » (Hélèna)

« Parfaitement. C’est pourquoi le fait d’avoir pu défaire une armée de mille hommes ne m’a nullement surprise. Comme je l’ai déjà très bien compris, Monsieur Kakeru est vraiment fantastique. Du moins, c’est ce que je pense vraiment. » (Io)

D’une manière ou d’une autre, Hélèna et Io conversaient joyeusement derrière moi. C’était vraiment comme si elles s’étaient immédiatement comprises l’une et l’autre.

Après tout, c’était une bonne chose... mais il n’y avait pas une seule vache de montagne en vue. Nous avions marché sur une longue distance, mais il semblerait qu’il n’y avait aucune de ces vaches de montagne dans le coin. Et lorsque j’avais chassé la vache des montagnes précédente, elle s’était alors enfuie dès que nos yeux s’étaient croisés.

Je ne voulais pas y penser, mais...

( N’essayes-tu pas d’éviter la question ?) Déclara Eleanor.

« Je me demande si je n’ai pas un peu trop exagéré. » (Kakeru)

Ceci pourrait être le cas. Peut-être que les vaches des montagnes m’avaient déjà reconnu comme étant une dangereuse existence.

Nous avions continué à marcher pendant quelques minutes. Puis finalement, je vis une nouvelle vache qui était actuellement aux prises avec un groupe de personnes qui tentaient de l’abattre. Quand je regardai plus attentivement, je constatai qu’il s’agissait d’un groupe de mercenaires avec dix combattants portant le même type d’armures.

Il était tout à fait regrettable que j’aie finalement vu une vache des montagnes se trouvant dans cette situation —, mais alors que je pensai cela, quelque chose d’étonnant qui se produisit.

Au moment où mes yeux rencontrèrent ceux de la vache des montagnes, la vache de montagne qui se battait actuellement contre le groupe de mercenaires se tourna en toute hâte avant de commencer à s’enfuir, la queue entre les jambes.

Et donc, au moment où elle m’avait vu, elle avait simplement ignoré tout ce qui était en face d’elle pour s’enfuir de toutes ses forces.

… Et bien, ceci n’était vraiment pas bien...

*

Par la suite, nous étions retournés à la ville avant d’aller directement jusqu’à la Firme Andrew. Là-bas, j’avais raconté tout ce qui s’était produit à Andrew sans manquer un seul détail.

« Mon dieu, mon Dieu ! » (Andrew)

En utilisant son mouchoir, Andrew essuyait la sueur se trouvant sur son front. Il avait un regard indescriptible visible sur le visage.

« Certes, si Monsieur Yuuki me dit qu’il en a trop chassé, alors je n’aurai aucune objection à cet égard. Car, disons-le franchement, depuis quelques jours, vous avez fait le travail de plusieurs centaines d’hommes. » (Andrew)

« Alors, y a-t-il quelque chose d’autre où l’on pourrait se faire du profit, si possible, quelque chose qui paie bien. » (Kakeru)

« Laissez-moi voir... » Andrew se mit alors à réfléchir pendant un moment avec un regard sérieux. Puis, après avoir pris un certain temps de réflexion, il leva la tête et regarda derrière moi.

« Si je ne me trompe pas, vous êtes bien de rang C, n’est-ce pas ? Et vous êtes l’une de celle qui est très douée avec les éclairs ? » (Andrew)

« Oui. » Répondit Io en hochant la tête tout en étant un peu troublée. Pourquoi avait-il regardé ici — voilà le genre de réaction que Io avait eu.

« Et vous êtes bien dans l’équipe de Monsieur Yuuki ? » (Andrew)

« ... » (Io)

« Tant qu’il y a quelqu’un qui peut utiliser la magie de la foudre... alors il n’y a bien une tâche qui peut être transformée en un gagne-pain intéressant. » (Andrew)

« Ce que vous me dites n’est pas très clair. » (Kakeru)

« En tout cas, il y a la présence d’un certain risque inhérent à ce travail. » (Andrew)

« Laissez-moi en entendre plus à propos de cela. » (Kakeru)

« D’accord. La tâche consiste à miner de l’Orikudite. » (Andrew)

Miner ? Cette chose est-elle une sorte de minerai ? Cependant, ceci ne semble pas être quelque chose de dangereux. Cependant, je pus entendre Io déglutir depuis derrière moi.

« Monsieur Andrew, n’est-ce pas un petit peu... ? » (Io)

« Je sais. Cependant, Monsieur Yuuki a demandé quelque chose qui payait bien. » (Andrew)

« Eh bien, ceci pourrait être le cas, mais… » (Io)

Io me regarda avec un regard vraiment troublé bien visible. Je me demandai alors quel type de tâche serait cette extraction de l’Orikudite pour que Io fasse une expression aussi troublée.

*

Nous étions revenus à notre ancien endroit et nous nous dirigions actuellement vers une montagne qui était située à côté des plaines où habitaient les vaches des montagnes.

« Ce qui est entendu par Orikudite est le nom de la montagne où nous pouvons obtenir des minerais magiques. » (Io)

« Du minerai magique ? Vous voulez dire qu’il s’agit là d’une pierre formée par la magie ? » (Kakeru)

« Dans la montagne vit un monstre nommé Orikuto. Une forte émanation de magie se répand en permanence depuis le corps de ce monstre. La magie qui s’écoule de lui est vraiment forte, et elle se transforme en une sorte de substance. Cette Puissance Magique va s’accrocher sur la roche environnante et elle sèche après un certain temps. Et l’Orikudite est la chose qui a été ainsi formée à partir de la substance séchée après des centaines, voire des milliers d’années. » (Io)

« Je l’ai déjà vu avant. » Déclara Hélèna tout en hochant la tête avant de poursuivre.

« D’après mes souvenirs, comme le Pouvoir Magique qu’émet Orikuto varie selon l’heure de la journée, cet effet provoque le fait que le minerai possède des couches qui ressemblaient à l’arc-en-ciel. Il émettait une aura mystique et c’était vraiment beau. » (Io)

« Je vois. » (Kakeru)

D’une certaine manière, je pouvais parfaitement l’imaginer. À partir de l’explication qu’elles m’avaient donnée, je me demandais si cela ne ressemble pas aux anneaux annuels colorés des arbres.

« Est-ce qu’il est coûteux ? » (Kakeru)

« Eh ! Tout en étant beau, le niveau de difficulté pour récolter le minerai est assez élevé à ce que j’ai entendu dire. » (Hélèna)

« Oui, car pour être honnête, Orikuto est immortel. » (Io)

« Immortel ? » (Kakeru)

Je fus vraiment surpris quand Io m’annonça ce fait.

« Non seulement il est monstrueusement fort, mais peu importe la gravité de ses blessures, il continuera toujours à se régénérer. La seule faiblesse connue de l’Orikuto est la magie d’éclairs. Si vous l’attaquez à l’aide d’un éclair magique, alors il est comme paralyser pendant un court instant. » (Io)

« Je vois. Et donc quand il est ainsi neutralisé, les personnes vont vers lui et ils récoltent rapidement un peu d’Orikudite. Il s’agissait donc de la raison pourquoi il avait demandé si Io et moi étions dans la même équipe. » (Kakeru)

« Oui. Il semblerait qu’il savait déjà que je pouvais utiliser la magie d’éclairs. Tout le monde dit que si vous y allez sans que quelqu’un soit capable d’utiliser la magie de foudre alors c’est pareil à aller au-devant de la mort. » (Io)

Quel est donc le niveau de menace de cette chose ?

Je comprenais parfaitement ce qu’elle essayait de dire. C’était tout à fait logique d’avoir un membre bien équipé avant d’aller combattre un formidable ennemi. Pour le monstre Orikuto, il n’y avait qu’une seule façon de l’affronter, c’est-à-dire en utilisant la magie d’éclairs.

« Compris. Eh bien ! Si nous tombons sur lui, alors je le retiendrai. Et pendant ce temps, Io prendra cette occasion pour invoquer sa magie de foudre. » (Kakeru)

« D’accord. » (Io)

Tandis que l’avant-garde restait en protection à l’avant, le magicien commencera à le frapper avec la magie qui est le point faible de ce monstre.

Devant cette stratégie tout à fait classique, Io répondit sans hésiter.

« Et pour vous, Hélèna, vous allez utiliser ces objets-là. » (Kakeru)

Je déclarai cela tout en sortant le stock de balles magiques offensives (noire) que j’avais sur moi avant de toutes les donner à Hélèna.

« Qu’est-ce que c’est ? » (Hélèna)

« Il s’agit d’un objet magique de type offensif. Il s’activera automatiquement au moment où vous le lancez sur la cible que vous souhaitez. Vous pouvez les utiliser à votre convenance. » (Kakeru)

« J’ai compris. » (Hélèna)

« Et s’il vous plaît, occupez-vous de la récolte. » (Kakeru)

Après avoir fini de discuter de notre formation, nous avions alors escaladé la montagne. À un moment donné, je me rendis compte que nous avions atteint un endroit où une aura étrange pouvait être vue dans les environs. Elle était d’une étrange couleur émeraude.... Mais je n’avais alors rien ressenti d’étrange alors même que j’étais dans cette aura ou que je la touche.

« Est-ce… que c’est l’aura de l’Orikuto ? » (Kakeru)

« Probablement. » Répondit Io en hochant la tête.

Et lorsque nous avions avancé un peu plus, les parois de roche étaient clairement différentes d’avant. Par exemple, jusqu’à maintenant, les parois de roche semblaient comme nu, mais maintenant, les parois semblaient avoir été peintes avec du vert.

Cet endroit est — alors que je pensais à cela, Orikuto apparut devant nous.

« C’est Orikuto. » Se mit à crier Io.

« Super ! Allons-y ! » (Kakeru)

Dégainant Eleanor, puis la tenant fermement dans ma main, je chargeai Orikuto. En regardant rapidement derrière moi, je vis Hélèna et Io. Ce qui se réfléchissait alors dans leurs pupilles était clairement la confiance qu’elles avaient en moi.

« Eleanor. » (Kakeru)

( Quoi ? )

« Je vais le vaincre, alors prête-moi ta force. » (Kakeru)

Maintenant qu’elles avaient mis leurs confiances en moi — bien sûr, je devais répondre à leurs attentes.

***
<>
Traduit par la team : Novel de Glace