Flux RSS

Kuro no Maou

Traduit par la team : Blastaf
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 4 Chapitre 50 – Ruines Media


Actuellement, j’étais assis dans le salon de la guilde, fixant une certaine requête.

Pendant que je réfléchissais, Lily jouait comme à son habitude avec le gros chat dans un coin de la pièce.

« Tu as l’air perdu dans tes pensées Kurono-san. »

Je me retournai et vit que le cerveau des Lames d’Irz, Harry, se tenait là. Puisqu’il n’avait pas son arc sur lui, il était probablement ici pour jeter un coup d’œil aux quêtes disponibles ou pour manger.

Les autres membres devaient être à la boutique d’objets ou chez le forgeron.

« Oui, cette quête a attiré mon attention alors je me demande si je dois la prendre. » (Kurono)

« ——Enquêter sur la nouvelle zone des Ruines Media, c’est bien ça ?” (Harry)

S’asseyant en face de moi, Harry examina le document.

« J’ai entendu parler de cette nouvelle zone découverte le mois dernier. » (Harry)

Il ne restait pratiquement rien des Ruines Media au dessus du sol à part une haute falaise, mais sa véritable valeur résidait en dessous, sous la terre.

Le centre souterrain n’était pas une cave ou cavité, mais un lieu construit et aménagé par l’homme.

Dans ce monde, une ancienne civilisation à la technologie avancée existait autrefois.

Le Continent Pandora n’avait pas la capacité de créer un tel lieu, mais cela était entièrement possible lors de cette époque ancienne. D’ailleurs, cette ancienne civilisation n’était pas avancée dans le domaine de la science, mais plutôt dans celui de la magie.

Ainsi, ce n’était que dans de telles ruines d’une civilisation magiquement avancée que j’allais pouvoir trouver une magie assez puissante pour me ramener chez moi.

« Maintenant que j’y repense, tu cherchais une ancienne magie d’invocation ou de transfert, c’est bien ça ? » (Harry)

« Oui, je pensais pouvoir compléter mon objectif dans un tel lieu. » (Kurono)

Une telle découverte n’avait pas encore été faite dans les ruines Media, mais personne ne savait ce que cachait cette nouvelle zone encore inexplorée, alors la probabilité n’était pas nulle.

« Dans ce cas tu peux simplement accepter, non ? »

« Peut-être, mais le fait que même les aventuriers de rang 1 peuvent accepter cette requête me dérange. »

Le rang de danger des Ruines Media était de 4. Le donjon le plus dangereux dans lequel je m’étais aventuré jusqu’à présent était de rang 4.

Avec Lily, nous pouvions même vaincre une salamandre, alors le niveau de danger n’était pas un problème, mais…

« En effet, c’est suspect. » (Harry)

« N’est-ce pas ? » (Kurono)

Il s’agissait d’un donjon de rang 4, et d’une zone inexplorée qui plus est (même si celle-ci avait été découverte depuis 1 mois, et que je n’allais donc pas être la première personne à m’y rendre), alors le danger devait y être plus important. Normalement, même un porteur de bagages nécessiterait un rang 2 minimum. Mais à la place, n’importe qui était accepté.

« Je n’ai pas envie d’être impliqué dans des affaires problématiques. » (Kurono)

« Ahaha, tu es une personne étonnamment prudente. » (Harry)

« Que veux-tu dire par étonnamment ? Tu me vois vraiment comme un idiot ? »

Je restais un magicien tout de même ! Cette profession ne devait-elle pas me donner une image de personne intelligente ?

« Tu ne ressembles pas vraiment à un magicien. Après tout, tu as un corps musclé et solide. Les personnes avec un tel corps sont généralement des épéistes ou guerriers. » (Harry)

Regardant tout autour de moi, je pouvais voir divers guerriers biens bâtis, buvant bruyamment avec d’autres aventuriers.

« Pourtant je n’entraine pas spécialement mon corps. » (Kurono)

Au contraire, je passais beaucoup de temps à étudier la magie.

« Mais oui, j’imagine que l’apparence compte. » (Kurono)

« Pas besoin de paraitre aussi triste, au moins, personne ne risque de se moquer de toi en voyant ton visage agressif. » (Harry)

« Nah, je préférerais être mince comme toi. »

« Je suis un harpie, alors il s’agit de mon physique standard. »

Les harpies possédaient généralement des corps minces et légers, probablement pour faciliter le vol.

Comparés aux humains, ils possédaient en effet moins de muscles et de graisse. Et apparemment, les différences de races n’étaient pas que des différences d’apparences.

D’ailleurs, la spécialité magique d’Harry était la magie de vent. Avec l’aide de sa mage de vent, il pouvait tirer plus rapidement avec son arc et renforcer ses flèches.

« Mais retournons à nos moutons. Que penses-tu de cette quête ? » (Kurono)

« Hmm, je pense que tout ira bien si c’est toi. Et si Lily-san t’accompagne, aucune chance que tu te fasses piéger. » (Harry)

Apparemment les Fées ne s’associaient jamais avec les personnes malfaisantes. Ce n’était pas qu’une légende, mais aussi une vérité fondée. Celles-ci étaient capables de lire les sentiments de leurs adversaires et d’utiliser la télépathie, alors elles pouvaient mettre à jour une personne en une simple rencontre.

« Je suppose. Dans le pire des cas, si le client fuit, la guilde s’en occupera et j’obtiendrai ma récompense. »

Même si un monstre dangereux apparaissait, je pouvais au moins fuir. Toutefois, je n’allais rien pouvoir faire en cas d’éboulement. Mais trop réfléchir ne faisait pas partie du travail d’aventurier.

Gardant espoir, je décidai donc d’accepter la quête.

« Ah, mais Kurono-san, tu ne dois pas t’inquiéter que de la quête. »

« Nn ? »

« Sais-tu où se trouvent les Ruines Media ? »

« C’est la première fois que j’y vais, mais—— »

D’après ma carte, les ruines se situaient près de la capitale Daedalus.

« Apparemment, les entrées et sorties de Daedalus sont restreintes en ce moment. »

« Que veux-tu dire par là ? »

« Je ne suis pas au courant des détails, mais l’armée humaine du Continent Arc les combat. »

« Quoi ? N’étaient-ils pas bloqués dans Virginia ? »

« Ils étaient censés l’être, je me demande ce qui s’est passé ? »

« Peut-être que la situation a changée ? »

« Oui, apparemment. Les élites de l’armée s’entrainent, et le roi dragon est présent. Pour combattre un dragon, ils ont probablement amené quelque chose possédant une force équivalente. »

« Un dragon… »

Ma force était légèrement supérieure à celle d’une salamandre de rang 4. S’il s’agissait d’un dragon capable de devenir roi, alors son rang était au minimum de 5, et dans le haut du panier.

Même si j’avais du mal à m’imaginer une telle puissance, il fallait sûrement au minimum 100 moi pour combattre une telle créature.

« D’après la rumeur générale, des négociations sont en cours. » (Harry)

Des négociations ne pouvaient être menées qu’entre des personnes de statures égales.

Si les rumeurs étaient correctes, est-ce que cela signifiait que l’armée humaine possédait une force équivalente à celle de Daedalus ?

Est-ce que la force militaire du pays occupait une priorité basse ? Non, si c’était le cas, tout aurait prit fin lors de la dernière attaque, six mois plus tôt.

Cela voulait dire que ces six derniers mois, la situation avait changée à Virginia ou Daedalus.

De quels changements s’agissait-il ? Je n’allais pas vraiment pouvoir le comprendre, étant donné que je vivais là depuis peu.

« Dans tous les cas, l’atmosphère n’est pas très bonne autour de Daedalus. Même si je ne connais pas la situation exacte, tu devrais plus t’inquiéter de ça que de ta quête. » (Harry)

« Je vois, merci pour l’avertissement. Si j’apprends quelque chose sur le chemin, je t’en ferais part. »

Ayant décidé d’accepter la quête, je passai le reste de la journée à me préparer, puis quittai le Village d’Irz le jour suivant.

« ——Oui, bien, dans ce cas travaille bien Kurono-san. »

Après que la quête ait été officiellement acceptée, Nyarko qui se tenait derrière le comptoir accepta le certificat.

Lorsqu’une quête se déroulant aussi loin était acceptée, un tel certificat était remis.

Il s’agissait de ma première fois, mais puisque le certificat allait de toute façon trainer dans mon espace d’ombre, cela importait peu.

« Mais les Ruines Media se situent assez loin~ Tu ne reviendras pas ici pendant un certain temps, n’est-ce pas ? »  (Nyarko)

« Oui, si je n’ai pas de chance, je risque de ne rentrer que le mois prochain. »

« Cela serait ennuyeux. Essaye de rentrer pour le festival. »

« Oui, j’aimerai vraiment y participer. »

« Tout à fait ! Nous devons terminer tous les menus de chaque stands après tout ! »

« Essayes-tu de profiter de moi ? »

« Quelle impolitesse ! Je suis une femme capable de payer la moitié de l’addition ! Mais si tu m’offres à manger quelque fois, cela pourrait te faire grimper dans mon estime, ne l’oublie pas. »

Qu’allais-je faire après avoir élevé une telle chose ? Allait-elle pouvoir donner la patte après que je le lui ais ordonné ?

« Si la quête se passe bien, je t’offrirai à boire. » (Kurono)

« Pas étonnant de la part de Kurono-san ! C’est une promesse ! »

« Mais seulement si tout se passe bien, d’accord ? »

« Mais oui ! Tu es capable de compléter sans problème n’importe quelle quête d’investigation ! »

« Je l’espère. Bien, je dois partir, Lily m’attend. »

« Oui, prends soin de toi Kurono-san. »

Encouragé par la voix énergique de Nyarko, je quittai la guilde.

Lorsque j’ouvris la porte, je croisai les membres des Lames d’Irz.

« Tu pars en quête Kurono ? »

« Oui, dans les Ruines Media. »

« Cette fois-ci, c’est un endroit éloigné. Quelque chose t’est arrivé ? »

Et si c’est une bonne quête, dis-le-moi, sous-entendit Nino.

« C’est une recherche personnelle. De plus, la quête en elle-même parait suspecte. Si je n’avais pas mes propres raisons, je l’aurais ignorée. »

« Ah bon ? Dans ce cas soit prudent. Arriveras-tu à rentrer avant le festival ? »

« J’y compte bien. Après tout, j’ai promis à Nyarko de lui offrir à boire. »

« Je vois——attends, ça veut dire que tu seras avec Nyarko pendant le festival !? »

« Ah……..désolé. »

Je venais de le réaliser, mais trop tard. Mince, je venais de couper l’herbe sous le pied de Nino en invitant Nyarko-san.

« IDIOT !!! »

Nino, commençant à pleurer, m’asséna un coup de patte félin que je décidai d’endurer.

« Désolé pour ça. Bon, essaye de toutes tes forces de l’inviter toi-même. » (Kurono)

« Tu viens juste de me rendre la tâche encore plus difficile ! »

« Si elle refuse, alors je t’aiderai. »

« ….vraiment ? »

« Laisse-moi faire. »

Nous nous serrâmes la main. J’avais encore espoir en cet amour compliqué.

« Haah, comme d’habitude, il devient pathétique quand cela concerne Nyarko. Mais laissons cet incompétent de côté. Kurono, offre-moi aussi quelque chose~ » (Aten)

« Ne me traite pas d’incompétent, Aten. » (Nino)

« S’il-te-plait Kurono~ » (Aten)

« Ne m’ignore pas ! » (Nino)

Aten poussa Nino avec son bâton et me fit les yeux doux. Ces yeux paraissaient complètement sérieux.

« ……juste une fois d’accord ? »

« Yay ! C’est une promesse ! »

Un large sourire apparut sur son visage. Mais je ne devais pas me faire avoir, Aten convoitait sûrement le sake le plus coûteux du village.

Peut-être avais-je répondu un peu trop vite……….

« Kurono-san, tu pars pour la quête dont nous avons parlé ? » (Harry)

« Hm, oui. »

Contrairement au leader incompétent et à la femme avare, Harry me posa cette question d’un air sérieux.

« Les Ruines Media sont remplies de monstres de haut rang introuvables par ici. Fais attention. » (Claydor)

Me conseilla Claydor, le visage sérieux lui aussi.

Puisque Claydor et Harry étaient du genre sérieux, Nino et Aten pouvaient se permettre d’être ainsi en dehors des combats. Peut-être s’agissait-il d’un genre d’équilibre……..probablement. Autant ne pas trop y réfléchir.

« Bien, au revoir. »

« Ou, travaille dur ! »

« Kurono ! N’oublie pas ta promesse ! »

« Oui, oui. »

Faisant signe de la main sans me retourner, je me dirigeais vers la porte du village où Lily m’attendait.

<>
Traduit par la team : Blastaf