Flux RSS

Maou-sama no Machizukuri! ~Saikyou no Danjon wa Kindai Toshi~

Traduit par la team : Novel de Glace
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 5 Chapitre 100 – Celui qui danse dans la paume de l'autre


~Point de vue de ???~

« Ohh, donc le Seigneur-Démon de la Création est apparu, hein ? » déclara l’un des Seigneurs-Démons après avoir reçu le rapport de Lilith, une démone de haut rang se tenant à ses côtés.

Ce Seigneur-Démon était le meneur de ceux qui visaient la chute du Seigneur-Démon la Bête. Il tenait un verre de vin dans une main alors qu’il parlait d’une voix surprise.

Après tout, pour les yeux de ce démon, il s’avérait que Création était juste un autre Seigneur-Démon ennuyeux qui cédait à ses impulsions. Un peu comme cet idiot de Flamme.

« Alors, quelle est la situation ? »

« Le Seigneur-Démon de la Création a attaqué et a annihilé les forces gardant l’entrée en utilisant des dragons noirs. Il a ensuite franchi les lignes de force d’interception sans trop de difficultés et continue d’avancer. »

Il avait souri.

Il pensait que le fait qu’un jeune Seigneur-Démon soit capable d’en faire autant était étonnant.

Un Seigneur-Démon ordinaire, même s’il était un génie, aurait échoué avant même de pouvoir entrer dans le donjon de Marchosias. Et donc, un tel exploit était louable. Création était un génie ne venant au monde qu’une fois tout quelques siècles.

Cependant, Création ne pouvait que se réjouir pendant que les Seigneurs-Démons n’étaient pas totalement sérieux.

Ces Seigneurs-Démons utilisaient la plus grande partie de leur force combattante pour vaincre Marchosias et avaient laissé leur défense à leurs troupes secondaires.

En dépit d’être des troupes secondaires, ils restaient de puissants démons et les vaincre atteindrait sûrement la fierté des anciens Seigneurs-Démons. Cette même fierté ne leur permettrait pas de laisser un jeune Seigneur-Démon faire ce qu’il voulait.

Cependant…

« Parle-moi de ceux restant pour garder le donjon de Procell. »

« Oui, à propos de cela, le Seigneur-Démon du Temps a lancé presque toutes ses forces pour aider le donjon de Marchosias. Des forces d’attaques ont déjà été lancées vers son donjon. »

« Hmm, quel idiot ! Ce gars a simplement commencé un combat avec nous, les vieux Seigneurs-Démons, et pourtant il a laissé son donjon sans défense. Il semblerait presque qu’il souhaite mourir. »

Il était interdit aux anciens Seigneurs-Démons d’attaquer les nouveaux Seigneurs-Démons, tant que ceux-ci ne les attaquaient pas. Étant donné que Création avait combattu les troupes combinées de six Seigneurs-Démons, ces six avaient alors parfaitement le droit de l’attaquer en retour.

En d’autres mots…

« Ce n’est qu’une question de temps avant que le donjon de Création ne tombe. »

« Le premier groupe envoyé, composé de démons rapides, devrait bientôt arriver dans son donjon. Cela ne leur prendra pas beaucoup de temps pour détruire un donjon presque vide d’un nouveau Seigneur-Démon. »

Quel idiot, songea le meneur.

Toutes les actions de Création étaient surveillées à tout moment afin que le meneur sache si Création est allé chez Dragon et Temps pour demander de l’aide. À la fin, cependant, Création avait attaqué seul.

Il n’y avait aucune chance que Dragon et Temps puissent aider Bête en considérant que l’écart entre les trois plus puissants Seigneurs-Démons ne serait jamais réduit. Ils auraient pu atteindre l’équilibre quand ils étaient quatre, le quatrième étant Flamme, mais une fois que cette amitié avait disparu, c’était devenu irréparable.

Si Création renonçait simplement à l’idée d’aider Bête après que Dragon et Temps aient refusé de l’aider, il aurait pu rester en sécurité. Tout seul, il était impuissant et se dirigeait vers le lieu de sa mort.

« Fufu, bientôt les démons de Marchosias seront trop fatigués. Leur force physique et leur Pouvoir Magique seront épuisés. Il ne leur restera que leur volonté afin de leur permettre de continuer. Leurs stocks d’objets de récupérations ont probablement déjà disparu. Considérant cela, les forces principales des six Seigneurs-Démons attaquant son donjon seront libérées, mais où les enverrai-je ? Devrai-je lui porter le dernier coup ou irais-je écraser Création ? Oh, c’est difficile de choisir. »

Le Seigneur-Démon la Bête avait vraiment été l’une des plus puissantes Seigneurs-Démons de son vivant : elle avait été capable de supporter seule l’attaque des six Seigneurs-Démons. Cependant, peu importe à quel point ses démons étaient puissants, il y avait quand même des limites à leur endurance, à la fois physiquement et magiquement. Il fallait aussi prendre en considération les blessures.

De plus, contrairement aux six Seigneurs-Démons qui avaient sécurisé l’entrée de son donjon, elle n’avait aucun moyen de se procurer du matériel depuis l’extérieur.

Elle n’avait même pas eu le temps de se reposer.

Son estimée armée était fatiguée et blessée.

De nombreux démons nommés confirmés pouvaient ne pas retourner sur le front après avoir été blessés. Considérant cela, les démons restants avaient encore plus de pression sur leurs épaules.

Peu importe comment on voyait cette bataille, sa défaite était imminente.

En fait, ses démons commençaient ouvertement à conserver leur Puissance Magique et leur force physique.

« À propos de cela, j’ai un rapport inquiétant. »

Lilith avait parlé en s’excusant. En entendant cela, le meneur se renfrogna.

« Quoi ?! Ses démons sont devenus si audacieux qu’il semble que leur fatigue ait complètement disparu ? Et ils utilisent des magies consommant de grandes quantités de Pouvoir Magique ! De plus, les démons nommés ne pouvant plus se battre sont retournés sur le champ de bataille ?! »

Après avoir entendu ce rapport improbable, le visage du meneur s’était déformé.

Si ce que le rapport disait était vrai, c’était plutôt déplaisant. Après tout, les six Seigneurs-Démons attaquant Marchosias perdaient eux aussi leur force de combat. Donc, si les forces des démons de Marchosias s’étaient vraiment rétablies, ceux étant désavantagés seraient…

« Il n’y a pas d’erreur à ce sujet. Il y a eu des indications de ça depuis hier, mais c’est devenu plus prononcé aujourd’hui. Peu importe ce que j’en pense, l’armée du Seigneur-Démon Marchosias reçoit d’une manière ou d’une autre des provisions. En outre, ces grandes quantités d’objets sont du même rang que ceux de rang légendaire fabriqué à partir de l’arbre monde. »

« Impossible. Il y a seulement une poignée de Seigneur-Démon qui pourrait créer de tels objets. Suggères-tu qu’ils aident Marchosias ? Et que nous ne l’ayons pas remarqué ?! »

Le meneur ne savait pas que le subordonné de Procell, l’avatar de la planète, l’Elfe Antique, avait fait pousser le premier arbre, qui était un arbre sacré comparable aux arbres mondes, et avait fabriqué des potions de classe légendaire avec les pommes dorées en provenance de cet arbre.

Le meneur ne savait pas non plus que Procell avait envoyé son corps de renseignement avant sa force principale et qu’ils avaient déjà livré les potions faites avec les pommes dorées dès qu’ils ont pu le faire. Ces potions étaient principalement destinées aux démons nommés de March afin que leurs forces puissent être réorganisées.

Le meneur ne savait pas non plus que dès que Procell avait annihilé les démons dans la première salle, il avait utilisé la Succube, un démon de March, pour transférer le reste de ses potions.

Puisque Succube était le démon de March, elle pouvait se déplacer n’importe où dans le donjon de March, même sans avoir préalablement installé des cercles de transferts.

Si Procell le souhaitait, il aurait pu rejoindre March de cette façon.

Cependant, afin que les forces de March récupèrent et que l’existence de Succube reste secrète, une lettre fut d’abord envoyée à March, l’informant des potions et des plans de Procell.

Dans l’ensemble, tout cela avait été fait afin de piéger le meneur.

« … Qu-Qu’est-ce qu’il se passe ? Quoi qu’il en soit, même avec des provisions, elle ne tiendra pas longtemps. Nous devons seulement continuer à l’attaquer comme nous le faisons depuis le début. Mais bon sang, maintenant que les forces principales de chacun des Seigneurs-Démons attaquants sont aux prises avec ses démons, elles ne peuvent pas en plus faire face à Création. Eh bien, peu importe, tant que nous brisons son cristal sans défense, ses démons disparaîtront tous. »

C’était une déception pour le meneur de ne pouvoir piétiner Création et ses démons, mais il n’avait pas le choix. Combattre l’armée de Bête ayant récupéré en étant attaquée à l’arrière n’était pas amusant.

Et donc, détruire le cristal de Création devenait d’autant plus vital.

Le meneur savait que s’ils attendaient un tout petit peu plus, de bonnes nouvelles arriveraient.

« Un rapport. Le premier groupe s’étant dirigé vers le donjon de Création... »

Voilà, ça y est. Avec ça ce stupide gamin est fini.

« Ils ont tous été anéantis. Pour le moment, les deuxièmes et troisièmes groupes sont en route. »

La Lilith tremblait en lisant à haute voix les rapports.

« Quoi ? Le donjon de Création n’est-il pas censé être vide ? »

« Il n’y a aucune erreur, Création a bien amené toutes ses troupes pour combattre, mais ceux ayant vaincu le premier groupe n’appartenaient pas à Création. Il s’agissait des démons du Seigneur-Démon du Temps. »

En entendant ces mots, le meneur avait finalement réalisé que Création n’avait pas demandé à Dragon et Temps de se battre à ses côtés, mais leur avait plutôt demandé de faire une autre chose. Mais si Temps était chargé de la défense, alors que devait faire Dragon, qu’est-ce qu’il pouvait bien avoir à faire ?!

« La suite du rapport. Les démons du Seigneur-Démon Dragon lancent des attaques contre les donjons de ceux attaquant le Seigneur-Démon de la Bête. Avec leur force principale hors de leur donjon, ils se font écraser. Un autre rapport indique que certains Seigneurs-Démons rappellent à la hâte leurs forces. »

« Ce, cet enfoiré ! C’est donc ce qu’il visait ! »

Le meneur était furieux.

Il visait à profiter de l’absence de la force principale de Création. Malheureusement, la même chose était utilisée contre son camp.

Après tout, les Seigneurs-Démons appartenant à la faction du Dragon ne pouvaient s’empêcher de sauter sur les friandises posées devant eux. Ces friandises étant la médaille d’origine et la destruction d’un potentiel rival.

Étant donné cela, les Seigneurs-Démons attaquants Bête étaient obligés de rappeler leurs forces afin de défendre leur donjon.

« Qu’est-ce que Dragon fait ? »

Le Seigneur-Démon Dragon était connu pour toujours mener la charge.

Puisque sa faction était maintenant impliquée, il était inconcevable que lui ne le soit pas. En outre, il était également connu pour être rusé et courageux, il visait sans aucun doute un point vital.

En d’autres mots, il allait frapper à l’endroit le moins souhaitable pour le meneur et cet endroit était…

« Rapport ! Le Seigneur-Démon Dragon est apparu. Il a apporté vingt dragons gigantesques et il se dirige vers la zone de cultivation de la ville sainte où se trouvent les héros encore en maturation. »

« Merde ! Ce bâtard de lézard ! Est-il fou ? S’il attaque la ville sainte, il deviendra l’ennemi du monde entier ! »

Merde.

Le meneur avait complètement négligé la défense de son donjon, pensant qu’il était absolument sûr puisque c’était une ville sainte. Après tout, quiconque attaquait la ville sainte se déclarait ennemi de l’humanité. Le Seigneur-Démon Dragon devait le savoir et pourtant, il y allait.

Est-ce qu’ils se moquent de moi ? Dragon et Temps, qui ont tous deux une si grande fierté et ne m’écouteraient jamais, suivent ce stupide gamin Création ?! Ils agissent vraiment comme Flamme.

« Sortez. Je ne vais pas perdre cet endroit. Cet endroit ne sert pas qu’à augmenter mon potentiel de guerre. »

Tout en contenant sa rage, le meneur avait convoqué ses démons.

À ce moment-là, Lilith avait parlé.

« Ahm, nous avons reçu une lettre du Seigneur-Démon Dragon. Elle a été livrée par un démon-dragon volant rapidement. »

« Lis-là. »

Là, Lilith lut à haute voix le message qu’elle avait reçu avec un visage pâle.

« Toi, un lâche prétendant être un tacticien, dois te sentir en extase après avoir installé des pièges astucieux contre un vrai Seigneur-Démon. Tes ambitions scandaleuses causeront ta chute. Et je suis ici pour t’apprendre cela. »

Le meneur avait frappé du dos de sa main le visage de Lilith.

Cette main avait alors tremblé de colère.

Arrêtez de vous mettre en avant, vous, la relique du passé. Vous n’appartenez plus à cette époque et je vais vous le faire réaliser.

Et ainsi, le meneur, qui avait toujours agi dans l’ombre comme un spectateur était entré en scène.

***
<>
Traduit par la team : Novel de Glace