Flux RSS

Maou-sama no Machizukuri! ~Saikyou no Danjon wa Kindai Toshi~

Traduit par la team : Novel de Glace
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 5 Chapitre 101 – Le pouvoir du Seigneur-Démon du Temps


~Point de vue du Seigneur-Démon du Temps~

« Hmm, je ne peux pas croire que je sois utilisé par un nouveau-né » (Dantalian)

Le Seigneur-Démon du Temps, non accompagné, venait juste d’utiliser un cercle de transfert pour se rendre au donjon du Seigneur-Démon de Création.

L’endroit où il avait été transféré était la plaine précédemment utilisée par Procell lors de la guerre contre les humains.

Cette plaine avait été créée afin d’être l’entrée du donjon de Procell.

À moins d’avoir un cercle de transfert préparé pour ça, il était impossible d’aller dans la ville d’Avalon sans passer par cette plaine.

Le cercle de transfert que Temps avait utilisé avait été préparé par le démon corbeau qu’il avait donné à Procell. Bien qu’il lui ait remis le démon, il était toujours sous le commandement de Temps.

C’était un soi-disant espion.

En outre, il avait préparé le cercle par une méthode empêchant n’importe quel nouveau démon de le remarquer.

« Stockage. » (Dantalian)

Il avait appelé les démons qui étaient dans son Stockage.

Le nombre total de ces démons était de cinquante.

Normalement, un Seigneur-Démon ne pouvait stocker que dix démons dans leur stockage, mais le Seigneur-Démon du Temps, et lui seul, avait réussi à comprendre et à améliorer son stockage.

Il était capable de le faire facilement puisque la moitié du fonctionnement du stockage était lié à la manipulation du temps.

Par conséquent, comparer à d’autres Seigneurs-Démons, il était capable de déplacer plus rapidement ses forces.

<Dantalian, c’est assez inhabituel pour vous, n’est-ce pas ? Je veux dire, vous, un ennemi des inexpérimentés et des jeunes, vous le soutenez à ce point. Même si vous avez abandonné votre enfant si rapidement.>

Parmi les démons invoqués, un dragon au corps remarquablement grand avait envoyé ses pensées au Seigneur-Démon.

C’était un vieux dragon avec un corps long et mince, semblable à un dragon oriental.

Les éclairs qui crépitaient autour de son corps suggéraient que c’était un démon bien au-dessus des autres.

« J’utilise tout ce que je pourrais utiliser et maintenant, je peux l’utiliser pour gagner du temps avec Marchosias. » (Dantalian)

Son accord avec le Seigneur-Démon de la Création était qu’en échange de son aide, Création prolongerait la durée de vie du Seigneur-Démon de la Bête Marchosias.

Les Seigneurs-Démons étaient des êtres limités à une durée de vie de trois cents ans. Tel était également le cas de Marchosias, que le Seigneur-Démon aimait.

Quant au Seigneur-Démon du Temps lui-même, il avait continuellement contrôlé son propre flux du temps à environ la moitié de la normale.

Bien sûr, il y avait des moments où il ne pouvait pas le faire, donc sa durée de vie n’était pas exactement doublée.

Malgré tout, il avait réussi à prolonger sa vie d’au moins un siècle.

Il avait offert plusieurs fois de faire la même chose à Marchosias, mais chaque fois qu’il lui proposait, elle lui disait non.

<Le temps avec le Seigneur-Démon de la Bête, hein ? Pourquoi êtes-vous satisfait avec quelque chose de si peu fiable ? Même si ce temps est accordé, cela ne garantit pas que vous l’obtiendriez.>

« C’est suffisant pour moi. Que je la fasse tomber ou non dépendra de moi et de moi seul. Création a dit qu’il n’était pas amoureux d’elle, mais je sais qu’il l’est. Même en considérant ça, je suis satisfait de cette affaire. » (Dantalian)

Le marché du Seigneur-Démon du Temps avec Création limitait ce dernier à prolonger la vie de Marchosias. Au-delà, tout dépendrait de Temps. Et cela lui suffisait.

Uniquement par lui-même, il ne pouvait rien faire à propos de la mort approchante de Marchosias. Et donc, il avait placé ses espoirs d’avoir plus de temps avec Marchosias sur Création.

<Hmm, vous êtes si désespéré. Normalement, vous demanderiez plus et feriez accepter à l’autre partie vos diverses demandes, pour que vous soyez du côté gagnant du marché. C’est une première que vous soyez du côté perdant. C’est exactement pourquoi je dis que c’est inhabituel. Ce n’est pas du tout comme vous le faites habituellement.>

« … Ragna. Tu sembles parfois oublier que tu es mon démon. Mais, oui, en effet tu as raison. Je sais que je suis naïf, trop naïf en fait. Mais… voir ce gars, ça me ramène à l’époque ou Flamme était encore en vie. Avec ce rêve viennent de nombreux regrets. » (Dantalian)

C’était un âge d’or. Il s’agissait de la première fois dans la longue histoire des Seigneurs-Démons que quatre de la même génération possédant des médailles de rang A étaient nés.

Seigneur-Démon de la Bête, Marchosias.

Seigneur-Démon du Temps, Dantalian.

Seigneur-Démon du Dragon, Astaroth.

… Et Seigneur-Démon de la Flamme, Amon.

Ils avaient rivalisé les uns avec les autres jusqu’à ce que, petit à petit, les bourgeons de l’amitié apparaissent. Finalement, ces quatre-là avaient juré de marcher aux côtés des autres aussi longtemps qu’ils vivraient.

Le Seigneur-Démon du Temps aspirait à ces jours heureux.

Marchosias proposerait quelque chose de déraisonnable,

Amon se laisserait emporter,

Dantalian pointerait l’absurdité de la chose,

Et Astaroth proposerait un plan pour l’accomplir.

À la fin, Amon se lèverait et unifierait les quatre.

À quatre, ils pouvaient faire n’importe quoi. Ensemble, ils étaient invincibles.

Cependant, ils s’étaient trop démarqués et avaient attiré l’attention des anciens Seigneurs-Démons.

Si les quatre étaient unis, ils n’auraient pas été vaincus.

Cependant, il y avait une fissure entre les quatre, et elle tournait autour de la rivalité entre Dantalian et Amon pour Marchosias.

Au milieu de la bataille, Dantalian essaya de s’en prendre à Amon et de le montrer à Marchosias.

Même maintenant, Dantalian regrettait de l’avoir fait. Il s’agissait d’une erreur de jeunesse qui avait fait tuer son ami Amon. Depuis lors, l’amitié des trois autres était ruinée.

« Si jamais il y a une prochaine fois, si jamais un ami est exposé au danger une fois de plus, je ne vacillerai pas. Je ne vais pas perdre à nouveau une personne importante. C’est ce que je me suis promis ce jour-là et j’ai l’intention de m’y appliquer. » (Dantalian)

Si Temps l’avait souhaité pendant la négociation avec Création, il aurait pu arracher plusieurs choses dont Avalon avait le monopole. Celles-ci étant même pour de puissants Seigneurs-Démons des trésors.

Mieux encore, il aurait pu demander à Création de rejeter Marchosias et de ne jamais être son rival amoureux. Temps savait, en regardant les yeux de Création, que ce dernier accepterait même de telles conditions. En fait, s’il lui avait demandé, Création lui aurait offert tout ce qu’il possédait sans hésitation. Tout cela pour sauver Marchosias.

En voyant une telle détermination dans les yeux de Création, Temps avait décidé de coopérer et lui avait même confié sa fille, la Louve Céleste Fel.

Création n’a pas commis les mêmes erreurs que moi. Profiter d’une telle personne ne me rendra pas attrayant. Et comment puis-je espérer gagner la meilleure des femmes si je ne suis pas attrayant ?

<Kakaka ! C’est une bonne expression que vous avez là. Vous êtes finalement devenu un homme valant la peine d’être servi. Vous m’avez fait attendre si longtemps.>

En dépit d’être le subordonné de Temps, Ragna parlait comme il le souhaitait. Et après avoir entendu le commentaire de Ragna, Temps avait souri.

Le Dragon du Temps, Ragnaritte, comme Ragna était un démon de rang A né en utilisant les médailles Temps et Dragon.

À l’exception de Fel, il était le démon le plus fiable de Temps.

Quand les quatre Seigneurs-Démons avaient juré de marcher aux côtés des autres, ils avaient échangé des médailles. Ragna était un démon créé en utilisant ces médailles.

Ragna ressemblait beaucoup au Seigneur-Démon Dragon, Astaroth.

« Les ennemis seront bientôt là. Gardons les souvenirs pour plus tard, chef. » (Tefrail)

« Ouais, désoler Tefrail. » (Dantalian)

Avant que Temps ne s’en aperçoive, un Qilin avec une crinière enflammée était à côté de lui.

Ce Qilin était un démon créé avec Temps et Flamme. Un souvenir d’un ami décédé, pour ainsi dire.

Ce n’était pas un démon du Pacte démoniaque comme Ragna, mais il était le démon suivant le plus fiable.

En tout cas, les démons de confiances bien entraînés de Temps étaient tous alignés et prêts à combattre.

Ceux qui avaient d’excellentes capacités de perception avaient remarqué l’arrivée des ennemis et avertis tout le monde. De plus, certains démons avaient également déployé dans une autre dimension pour garder un œil là-bas.

Les forces de Temps étaient toujours prêtes au combat.

« Ceux qui traiteront avec l’avant-garde ennemie ne seront que les Chevaliers de Chronos. Tous les autres observeront la bataille et seront la dernière ligne de défense. »

Le Seigneur-Démon du Temps hocha la tête.

Les Chevaliers de Chronos étaient vingt combattants des forces d’élite de Temps. Chacun d’entre eux, à commencer par le Dragon du Temps Ragnaritte, possédait la capacité de contrôler le temps ainsi qu’un autre attribut, qui permettait, en combinant le temps avec un autre élément, de créer des effets terriblement puissants.

Chacun d’eux possédait le pouvoir de rivaliser avec au moins une dizaine de démons de rang A.

Peut-être, le plus terrifiant de tous était la synergie des Chevaliers de Chronos. Quand leurs capacités interagissaient avec celle des autres. Avec tout cela, ils pourraient avoir une puissance dix fois supérieure à la normale.

N’importe quel Seigneur-Démon sachant qu’il y avait les Chevaliers de Chronos saurait que combattre de tels démons était suicidaire.

« L’attaque ennemie sera composée de plusieurs centaines à quelques milliers de membres. Nous sommes une cinquantaine de membres. En d’autres termes, nous pouvons facilement faire face. Ne les laissez pas poser un doigt sur le donjon du Seigneur-Démon de la Création, Procell, c’est faisable pour mes démons, n’est-ce pas ? » (Dantalian)

Ces démons bien entraînés étaient tous calmes et composés. Un millier de démons — voir deux milles — d’un Seigneur-Démon de seconds rangs ne suffiraient pas a leur faire avoir peur.

« Chef, vous êtes vraiment intéressé par cela. Est-ce que quelque chose de bien s’est produit ? »

« C’est juste que je ne laisserai personne entraver les efforts de Création pour essayer de sauver March… De plus, en ce moment, Fel est sous son commandement, donc, si son cristal est brisé, elle disparaîtra. » (Dantalian)

Pour la première fois, les démons de Temps montraient des signes d’agitations. Avant qu’ils ne le sachent, la Louve Céleste était devenue l’idole des Chevaliers de Chronos. Pendant qu’ils l’aidaient à monter de niveaux et à apprendre des capacités, ils avaient un faible pour sa gentillesse et pour son innocence.

<Est-ce que cela signifie que les ennemis essaient aussi de tuer ma petite-fille, ma mignonne Fel ? Très bien, alors je vais juste tous les éradiquer et ne pas laisser de trace d’eux. Grand-père va devenir sérieux.>

Ragna était le premier parmi ses démons à avoir été charmés par Fel. Il prenait souvent la forme d’un dragon Triton et lui donnait des bonbons.

Cela étant dit, Fel elle-même ne l’aimait pas parce qu’il l’appelait Fel, un nom réservé uniquement à son Père. Sans se laisser décourager par cela, Ragna le grand-père continuait à lui donner des bonbons.

« Depuis quand Fel est-elle devenue ta petite-fille ? » (Dantalian)

Temps avait dit cela alors qu’il pressait ses doigts contre ses tempes.

« Essayer de mettre la main sur notre princesse… ces salauds. Nous allons les réduire en cendre. »

Le Qilin exprimait une pensée similaire. Il aimait vraiment Fel comme sa sœur.

Tous les autres Chevaliers de Chronos, les démons redoutés par tous les Seigneurs-Démons, l’avaient ensuite suivi. Pour chacun d’eux, Fel était devenue leur petite-fille, leur fille ou leur petite-sœur bien-aimée. En d’autres termes, elle était devenue une membre importante de leur famille.

C’était la première fois que même pour le Seigneur-Démon du Temps lui-même il voyait ses Chevaliers Chronos aussi passionnés.

« Vous tous… bordel, avant que je ne le sache, vous êtes devenu comme cela. Non, je suppose que je le suis aussi. » (Dantalian)

Tout en souriant avec ironie, il se fit se rappeler de ne pas en avertir les autres Seigneurs-Démons, de peur que l’image des Chevaliers de Chronos n’en soit ternie.

*

Ainsi, le premier groupe visant la ville du Seigneur-Démon de la Création était finalement arrivé dans la zone de combat.

Ils étaient environ trois cents.

Il y avait des oiseaux gigantesques ainsi que des démons utilisant le vent. En d’autres termes, il s’agissait d’une force composée principalement d’unités rapides et volantes.

Au sommet d’un oiseau particulièrement grand et aux couleurs voyantes, il y avait un Seigneur-Démon ? Il était le Seigneur-Démon Oiseau, Andras. C’était un Seigneur-Démon au corps dodu et ayant une tête d’oiseau.

« Seigneur-Démon du Temps, Dantalian, c’est surprenant que vous soyez prêt à aider le Seigneur-Démon de la Création ! Mais regardez, ce sont les forces combinées de six grands Seigneurs-Démons, un bataillon de plus de trois cents démons ! Peu importe à quel point vos démons sont forts, avec autant — . » (Andras)

Les mots du Seigneur-Démon Oiseau furent coupés là.

Et puis, sa tête avait été séparée de son corps.

Il aurait dû être assez loin pour que sa voix puisse à peine être entendue et pourtant, il y avait un démon de Temps dans leur rang.

Ce n’était pas rare que les démons de Temps arrivent à prendre leurs ennemis par surprise ou qu’ils se déplacent trop vite pour être perçus, c’était un phénomène mystérieux qui était identique à l’arrêt de l’écoulement du temps.

« Je suppose que tu ne sais pas. Après tout, tu n’es qu’un jeune Seigneur-Démon de cent ans. Et à l’époque où tu es né, c’était par coïncidence la dernière fois qu’une personne a osé s’opposer à moi. Alors, laisse-moi te faire comprendre la puissance de mon armée qui règne sur le temps. » (Dantalian)

Un Seigneur-Démon était censé rester dans l’ombre. Faisant fi de cette stratégie plutôt saine, le Seigneur-Démon du Temps, Dantalian se tenait au sommet du même oiseau gigantesque où était le Seigneur-Démon Oiseau et tenait la tête de ce dernier.

Plus aucun son ne pourrait atteindre les oreilles du Seigneur-Démon Oiseau, il était fini. Bien que pour être exact, il était fini au moment où il s’était montré au Seigneur-Démon du Temps.

Les seuls à pouvoir entendre étaient les supposés attaquants.

Pas même un cri ne put être entendu.

Les forces combinées de six Seigneurs-Démons avaient été rapidement détruites.

Le gigantesque Dragon du temps apparaissait et disparaissait sans avertissement.

Certains des supposés attaquants se heurtèrent à des murs invisibles, certains trouvèrent la moitié de leur corps incapable d’être déplacé, et d’autres avaient tout simplement leur corps déchiré. Et puis, il y en avait aussi qui avait eu leur corps qui était soudainement brûlé ou foudroyé.

Sans savoir comment leurs ennemis les attaquaient ou même d’où venaient les attaques, ils avaient commencé à attaquer partout.

Tant qu’ils ne pouvaient pas comprendre les attaques de leurs ennemis, les 300 démons ne pouvaient rien faire.

C’était ce que voulait dire le fait d’aller contre celui régnant sur le Temps.

« Maintenant, Seigneur-Démon Création, Procell, j’ai fait ce que tu voulais que je fasse. Si tu ne parviens pas à faire ta partie du marché, je vais te tuer, tout comme je l’ai promis, » avait déclaré Dantalian en souriant.

La destruction unilatérale s’était poursuivie. Un second et un troisième groupe étaient venus, mais, peu importe le nombre de groupes, le Seigneur-Démon du Temps s’en était occupé sans perdre un seul démon. Si jamais il avait besoin de prouver qu’il était l’un des trois plus puissants, c’était fait.

« Donc, Astaroth va faire son mouvement, hein ? » (Dantalian)

Après avoir reçu un message de son subordonné, le Seigneur-Démon du Temps remarqua cela et leva un sourcil.

Pour avoir non seulement moi comme allié, mais aussi faire agir Dragon… non, ce n’est pas surprenant du tout. Si c’est ce gars, il en est capable.

Il avait ensuite levé les yeux et avait regardé le ciel.

Depuis combien de temps, je me demande, ai-je regardé le ciel bleu ainsi ? Si jamais ce type tient sa promesse, je devrais cesser de le considérer comme un gosse et le considérer comme un homme.

***
<>
Traduit par la team : Novel de Glace