Flux RSS

Maou-sama no Machizukuri! ~Saikyou no Danjon wa Kindai Toshi~

Traduit par la team : Novel de Glace
<> A- A A+
Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 11 – Les points faibles des squelettes


J’étais enfin arrivé à ma première exploration d’un donjon.

J’étais ici afin de traquer des démons ainsi que pour voir la manière dont ce donjon avait été construit par cet autre Seigneur-Démon. J’allais l’utiliser à l’avenir comme référence pour mon propre donjon.

Actuellement, je voulais placer le premier étage au niveau du sol et construire une ville riche sur ce même étage. Et puis, au deuxième étage qui lui serait donc sous le sol, j’y placerais un grand nombre de démons et de pièges afin de protéger mon cristal.

Étant donné que les DP seraient produits par les humains rassemblés dans la ville du premier étage, les sous-sols seraient construits pour ne pas attirer les aventuriers. Ce sous-sol serait plutôt créé de manière à tuer toutes personnes entrant dans celui-ci.

Alors que je pensais que ce serait une exploration risquée, la fille-renarde bâilla.

« Père, il n’y a rien à faire. » (fille-renarde)

« Oui, tu as raison. » (Procell)

Nous marchions alors dans le donjon qui ressemblait à s’y méprendre à l’intérieur d’un volcan.

De la terre ainsi que de la roche semblaient encercler la totalité du donjon avec en plus, du magma qui éclairait celui-ci.

J’étais tendu et anxieux pour ce que cette exploration pourrait nous réserver, mais il semblait que mon inquiétude soit tout à fait inutile. La raison de cela était…………..

« GYAAAAA! » (salamandre)

L’énorme salamandre qui pourrait avaler un homme rugit devant nous, ce qui eut comme effet d’enflammer l’air ambiant devant elle. Je savais par expérience que c’était la force d’un démon de rang C.

Cependant, un *tatatatata*, sonna alors comme une musique à mes oreilles.

Au moment où la salamandre apparut, les squelettes tirèrent leurs balles comme si la salamandre venait de se retrouver aux prises avec un essai d’abeilles.

En aucun cas, ce monstre n’était faible. Les statistiques d’un démon de rang C ne sont pas du tout quelques choses de faible. Cependant, les capacités offensives des squelettes étaient tout simplement trop élevées.

Bien sûr, les squelettes n’avaient alors montré aucune réaction.

« …... »

Dépourvus de toute vantardise, les squelettes baissèrent leurs armes avant de recommencer à marcher.

Ils agissaient vraiment comme des machines de pointe qui avaient effectué leur impitoyable tâche tout en maintenant leur sang-froid. Ils étaient de purs professionnels.

J’avais pu alors estimer le nombre de balles tirées à l’aide du nombre de tir effectué. Je conclus alors qu’il n’y avait pas encore besoin de recharger. Peu importe l’entraînement qui serait donné aux squelettes, ceux-ci ne pouvaient pas, par eux-mêmes, réaliser à quel moment recharger. Cette tache m’était donc laissée.

En regardant les squelettes, la fille-renarde gonfla ses joues.

« Les squelettes ont de nouveau eu celui-là en premier. » (fille-renarde)

La fille-renarde frappa du pied de frustration.

« Eh bien, on ne peut rien y faire. Leur portée est plus grande que la tienne. » (Procell)

Les squelettes étaient sous les ordres 'prêt' et 'feu' donc s’ils trouvent quoi que ce soit, ils allaient immédiatement faire feu.

De plus, je les avais divisés en deux groupes, un à l’avant et l’autre à l’arrière, et je leur avais ordonné de faire attention à toutes les directions.

Les squelettes avaient ainsi apporté un bien meilleur résultat que prévu, apportant instantanément la mort à tout démon au moment où il apparaissait. Les 400 m de portée n’étaient pas que pour le spectacle.

D’autre part, le fusil à pompe de la fille-renarde n’avait qu’une portée maximale de 50 m. Donc avant que la fille-renarde ne puisse tirer, les squelettes avaient déjà fait feu.

« Père, je veux aussi me battre  ! » (fille-renarde)

« Je vais te garder en réserve jusqu’au moment où les squelettes ne pourront plus gérer un démon. » (Procell)

Les démons que les squelettes ne pouvaient pas gérer étaient ceux dont les mouvements étaient trop rapides pour que les squelettes leur portent un coup suffisant ainsi que ceux ayant une défense trop élevé pour que les balles ne puissent la percer.

Dans de tels cas, ce serait à la fille-renarde de briller.

Peu importe à quel point l’ennemi était agile, il serait facile pour elle de le rattraper.

Et elle était équipée d’un fusil à pompe, un M870P Remilton qui avait une puissance égale à celle d’armes de gros calibre. La plupart de nos ennemis seraient donc vaincus facilement grâce à cette puissance.

Elle ne semblait pas convaincue, mais pour le moment, elle avait l’air de s’être un peu calmée.

« Mais être dans un groupe nous aide vraiment énormément. » (Procell)

C’était grâce à Succube que je connaissais l’existence des groupes. Elle m’avait alors appris tout ce que je savais maintenant concernant les groupes.

Le maximum de personne dans une équipe était de dix et l’expérience acquise était automatiquement distribuée de manière égale entre les différents membres.

Il n’y avait donc aucune raison de ne pas l’utiliser.

En fait, les squelettes avaient plus tôt, déjà gagné des niveaux, et la fille-renarde avait elle aussi gagné un montant d’expérience proportionnel à cela.

Avoir créé des squelettes capables de monter eux aussi de niveau était la bonne décision. À ce rythme, il semblerait qu’ils arriveront bientôt au niveau 10.

À ce moment, j’ai senti un regard posé sur moi. Je me retournai, et vis à ce moment-là que la Succube regardait en alternance les squelettes et moi.

« Vous êtes vraiment le Seigneur-Démon de la [Création] ! Je n’aurais jamais imaginé que les squelettes puissent devenir aussi forts. » (succube)

Les squelettes qui étaient normalement facilement vaincus par des démons de rang C étaient regardés avec crainte par la Succube.

« Seule leur puissance de feu est de rang B. Leur défense, cependant, reste de rang G. Ils vont quand même mourir d’une seule attaque. » (succube)

« Mais s’ils attaquent de très loin, recevoir une attaque leur est impossible, n’est-ce pas ? » (Procell)

« Nous ne pouvons jamais dire jamais. Une attaque-surprise peut arriver. Eh bien ! même s’ils devaient mourir, ce ne serait pas une grosse perte. Ils étaient de toute façon bon marché. » (succube)

Même lorsqu’un squelette est détruit, la perte était seulement de 20 DP. Cela ne devrait pas nuire à mes dépenses.

Tels étaient les avantages offerts par les squelettes… Il suffit de ne pas penser au temps qu’il faut pour les former.

Alors que je considérais cela, le sol se mit à trembler. Cela semblait provenir de tout près.

« KyuWa! »

Un cri aigu put se faire entendre, et c’est alors que l’ennemi se projeta hors du sol, arrivant pile au milieu de notre formation. Il s’agissait d’un serpent de feu. Comme je le regardai plus attentivement, je vis que son nom apparaissait dans mon esprit. Il semblerait que mon augmentation de niveau avait aussi augmenté mes capacités de Seigneur-Démon, et que maintenant, je pouvais voir son niveau, son nom, son rang, ainsi que ses capacités. Malheureusement, à mon niveau actuel, cela ne fonctionnait pas totalement sur les démons de rang D et donc, les détails de leurs statistiques n’étaient pas visibles.

Race : Serpent de feu, rang D

Nom : aucun

Niveau : 38

Compétence : déplacement sous terre flamme

Les squelettes se retrouvèrent ainsi complètement sans défense contre le serpent qui venait d’apparaître depuis le sol. Le serpent s’était dès lors enroulé autour du squelette le plus proche de l’endroit d’où il était apparu. Le squelette ayant une défense très faible qui était caractéristique des démons de rang G, fut instantanément broyé.

Je fis un bruit avec ma langue quand je vis cela. L’ennemi était au centre de notre formation alors ordonner au squelette de tirer était hors de question.

« Squelettes, stop ! » (Procell)

Je donnai donc l’ordre aux squelettes de cesser le tir sur tout ce qui apparaissait. Dans le cas contraire, ils auraient certainement occasionné des tirs alliés.

Je serrai alors les dents en voyant le fait qu’en plus d’avoir une faible défense, des situations comme celle-ci faisait aussi partit de leur faiblesse.

Car maintenant, comme les squelettes avaient arrêté de tirer, le serpent pouvait faire ce qu’il voulait. Ainsi le serpent se jeta sur le squelette suivant.

« Je ne te laisserai pas faire ! » (fille-renarde)

Comme la fille-renarde venait de dire, elle courut vers lui. Elle ne pouvait pas elle aussi utiliser son fusil à pompe alors que les alliés étaient rassemblés, de sorte qu’elle avait donc sorti un grand couteau militaire qui était accroché dans son dos.

Plutôt que de dire un couteau, je devrais à la place dire une machette. Il s’agissait d’une lourde lame d’une longueur de 50 cm.

La fille-renarde n’hésita pas un instant à s’accrocher à la tête du serpent. Puis elle leva ensuite son grand couteau, avant de frapper et de décapiter le serpent d’un seul coup.

Le corps sans tête du serpent se crispa et se secoua. Il n’était rien d’autre qu’un serpent, et donc même avec toute sa vitalité, il ne pouvait rien faire après avoir perdu sa tête.

« Père, je l’ai fait ! » (fille-renarde)

La fille-renarde se tourna vers moi en tenant la tête du serpent tout en faisant un visage innocent.

« Excellent travail. » (Procell)

Ceci l’était réellement. Elle avait vaincu le serpent de feu en quelques instants alors que d’autres squelettes étaient sur le point d’être détruits.

Comme d’habitude, le serpent se transforma en particule de lumière avant de disparaître. Le squelette que j’avais eu tant de misère à lui inculquer une base avait quant à lui, aussi disparu en lumière.

« Qu’est-ce ? » (Procell)

Le corps du serpent n’avait pas complètement disparu. À sa place se trouvait un croc.

Quand je ramassai l’objet et que je tapotai dessus, un son en sortit comme s’il était fait en métal.

« Haa, un objet lâché. » (succube)

Succube l’avait dit d’un ton un peu enjoué.

« Un objet lâché ? » (Procell)

« Oui, si l’on est chanceux, une partie du démon peut apparaître à l’endroit où il est mort. Les monstres qui ont vécu longtemps sont plus susceptibles de laisser un objet. Il y en a des humains qui viennent spécialement dans les donjons pour ce genre d’objet. » (succube)

Je vois, ça doit être pour ça que je n’avais jamais vu d’objets lâchés dans le donjon de March. Après tout, je n’avais combattu que des démons issus du Maëlstorm. C’était donc que des démons qui venaient de naître.

« Merci de l’information. Cependant, je pense pour le moment, arrêter d’utiliser les squelettes. » (Procell)

Alors que de manière générale on restait hors de portée de nos ennemis, une situation imprévue comme celle-ci pouvait quand même arriver. Le manque de défense des squelettes risquait donc de poser problème.

Comme je l’avais pensé auparavant, je voulais un commandant. Un commandant qui pourrait déplacer les squelettes comme s’ils étaient ses propres membres.

« Père, j’ai une bonne idée ! Arrête d’utiliser ces squelettes et crée plutôt à la place un Renard Mythologique. Ils sont forts, ils peuvent parler, ils sont intelligents, et plutôt que d’avoir ces os ambulants, tu auras beaucoup de mignon renard avec toi. » (succube)

« … Eh bien, peut-être un jour. » (Procell)

Je n’avais pas assez de DP pour le moment. D’ailleurs, je voulais créer, tout de suite, une armée de non pas dix, ni vingt, mais de plusieurs centaines de démons. Le Renard Mythologique était donc trop cher pour cela. Cependant, je ne disais pas que je n’étais pas intéressé par le fait d’avoir beaucoup de renard. Peut-être qu’un jour, aurais-je assez de DP en réserve pour faire cela ?

Ainsi, après que les squelettes aient détruit tous leurs ennemis, ceci marqua la fin de cette première session.

Perdre un squelette qui avait terminé sa formation était douloureux, mais cela me servait de leçon et j’avais déjà pensé à une manière de tirer leçon de cette perte.

*

<>
Traduit par la team : Novel de Glace