Flux RSS

Maou-sama no Machizukuri! ~Saikyou no Danjon wa Kindai Toshi~

Traduit par la team : Novel de Glace
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 6 Chapitre 112 – La Sage Louve Monarque Managarm


J’avais quitté l’atelier de Rorono et étais ensuite allée assister aux préparatifs de la fête.

J’avais contacté Conanna, le chef de la compagnie Conanna qui était la plus grande compagnie d’Avalon, et lui avait confié le soin de s’occuper de tous les détails de la fête.

Je lui avais demandé de fournir le meilleur accueil possible — ce qui serait même apprécié par un noble — et cela, peu importe le coût. De plus, je lui avais demandé de mettre l’accent sur la plus grande caractéristique d’Avalon : les diverses marchandises du monde entier qui étaient rassemblées ici.

Conanna était un marchand talentueux. Même si la seule chose qui lui était donnée était des exigences, il arriverait toujours à produire d’extraordinaires résultats. Avec lui, j’étais convaincu que les meilleurs chefs et les meilleures cuisines seraient rassemblés. Même les magasins seraient géniaux.

J’étais confiant dans ma propre cuisine et avait pensé à servir ma propre cuisine, mais j’avais ensuite décidé de laisser cela à des professionnels.

J’avais aussi demandé à Aura, l’Elfe Antique, de préparer des vins spéciaux et des sorbets à bases de pomme dorée, un met de premières classes existant uniquement à Avalon. La livraison de ces ajouts avait déjà été partagée avec Conanna.

Je voulais reconstituer notre stock de pomme dorée — qui avaient été entièrement consommées dans la guerre précédente — le plus tôt possible, mais bien plus que cela, je voulais correctement accueillir les personnes ayant coopéré avec moi dans cette guerre.

En plus de ça, j’avais pensé à faire quelques réservations sur les installations récréatives de cette ville.

C’était finalement l’occasion pour eux de venir à Avalon et ce serait une sorte de gâchis si leur visite se terminait par un repas.

D’accord, faisons cela efficacement. La fête n’est que dans deux jours.

*

Les préparatifs étaient en grande partie terminés.

Quand j’avais levé les yeux vers le ciel, j’avais vu les Dragons des Ténèbres et les conteneurs qu’ils transportaient s’approcher.

« Ils sont là, hein. » (Procell)

J’avais déjà envoyé un groupe de Renardes mythologiques et de Dragons des Ténèbres vers le donjon de March afin de récupérer les corps brisés des golems et il semblerait qu’ils aient fini de le faire.

Bon, maintenant, je vais aller les voir et leur dire de livrer tout de suite le paquet à l’atelier de Rorono. Je suis certain qu’elle les attend avec impatience.

*

Peu de temps après avoir commencé à attendre aux portes d’Avalon, les Renardes mythologiques étaient arrivées à bord de calèches à golems.

Bien que tous les golems de combat aient été détruits lors de la guerre précédente, les golems du service de transport dans la ville étaient encore fonctionnels.

Au moment où j’avais vu les Renardes mythologiques, il y avait un sentiment d’inconforts chez elles. Elles étaient étrangement tendues.

« Bon travail, Renardes mythologiques. » (Procell)

J’avais salué les deux renardes qui conduisaient les calèches et elles s’étaient inclinées.

Après avoir attendu qu’elles se calment, je leur avais alors demandé de livrer les colis à l’atelier de Rorono.

Elles avaient hoché la tête puis l’une s’était mise à parler.

« Certainement. Nous allons le transporter là-bas tout de suite. De plus, il y a quelque chose que nous devons vous dire. » (Renardes mythologiques)

C’était probablement la raison pour laquelle elles sont tendues.

« Parlez. » (Procell)

« Une invitée est venue. » (Renardes mythologiques)

« Une invitée ? » (Procell)

J’avais un mauvais pressentiment sur la personne en question. Ou plutôt, il n’y avait vraiment qu’une seule personne possible. Une seule personne qui puisse rendre les Renardes mythologiques nerveuses après être allée au donjon de March.

Quand j’avais regardé ce qui se trouvait derrière les Renardes mythologiques, j’avais soudainement vu le visage d’une belle femme.

Elle avait les cheveux blancs, des oreilles et une queue blanche de louve, une belle peau brune, une petite couronne sur sa tête, une robe blanche, et le visage d’une femme dans la fin de son adolescence.

Il s’agissait de la Seigneur-Démon de la Bête, Marchosias.

Grâce à Renaissance, elle était devenue l’une de mes démones. En tant que tel, j’étais capable de voir son statut indépendamment du niveau. Et donc, j’avais à nouveau vérifié son statut.

Race : Sage Louve Monarque Managram

Rang : S

Nom : Aucun

Niveau : 90

Force physique : S+

Endurance : S+

Agilité : S+

Magie : S+

Chance : S+

Spéciale : EX

Compétences :

Pouvoir de Seigneur-Démon

Déesse de la Lune

Transformation en Bête Divine

Reine des bêtes

Neutralisation de toutes les magies

Précognition

Moquerie du Créateur

Les trois médailles utilisées pour sa renaissance étaient : Bête Divine, la médaille en laquelle elle avait été transformée, Roi, une médaille que seul le Créateur pouvait donner, et Création, qui avait la capacité de faire une synthèse à trois médailles au lieu des deux habituelles ainsi que la capacité à l’utilisateur, de choisir la meilleure possibilité parmi un nombre infini de possibilités.

Un démon très puissant pouvait être créé par le simple fait d’utiliser trois médailles, mais elle avait été recréée avec trois médailles dépassant chacune les autres médailles de rang A.

Et ainsi, le résultat était qu’elle était très puissante. Toutes ses statistiques étaient au moins de rangs S+. son niveau était 90, la limite de niveau même pour un démon de Rang S qui pouvait monter de niveau.

Sans oublier, chacune de ses compétences était aussi très puissante.

Pouvoir de Seigneur-Démon : bien que le détenteur de cette compétence soit un démon, il a aussi les qualités d’un Seigneur-Démon.

Déesse de la Lune : le pouvoir de la déesse de la Lune. En recevant la lumière de la Lune, le détenteur de la compétence peut recevoir de la magie de la Lune ainsi que des bonus (maximum) à toutes les statistiques. De plus, la compétence permet de déployer des barrières de clair de Lune ainsi que la magie de la Lune, un type particulier de magie.

Transformation en Bête Divine : capacité permettant de se transformer en Bête Divine. La force physique, l’endurance et l’agilité sont augmentées de deux rangs. Parallèlement à cela, divers bonus sont accordés.

Reine des bêtes : accorde la Domination Absolue sur tous les démons de types bêtes. Cette compétence accorde des bonus à tous les démons de types bêtes dans la même pièce que le détenteur de la compétence.

Neutralisation de toutes les magies : les magies de tout type sont annulées.

Précognition : Cette compétence permet de voir quelques instants dans le futur. Une grande concentration est requise lors de l’utilisation de cette compétence.

Moquerie du Créateur : Le prix à payer pour atteindre un pouvoir dépassant la norme. Dans certaines conditions, cette compétence peut poser problème au détenteur et à son maître. De plus, il y a une possibilité que le détenteur de la compétence puisse se libérer de son maître. Plus le lien entre le maître et le démon est profond, plus il est difficile pour de telles choses de se produire.

La Sage Louve Monarque Managarm qui pouvait utiliser à la fois la Déesse de la Lune ainsi que la Transformation en Bête Divine, avec ses statistiques de bases anormales, pouvait atteindre une puissance la rendant presque invincible.

À mon avis, il faudrait au moins un groupe parfaitement armé composé de Kuina, Rorono, Aura et Wight pour avoir une chance de gagner. Ce ne serait qu’avec Fel et R’lyeh — qui pouvaient fournir un soutien — se joignant qu’elles auraient environ 50 % de chances de gagner.

« Procell, ne me fixe pas ainsi. C’est embarrassant, tu sais. » (March)

March mit ses bras autour de son corps et fit une telle plainte.

Elle me taquine à nouveau.

« March, tu es devenue si puissante que c’est comme de la triche. Si tu le voulais, tu pourrais prendre d’assaut un donjon seule et réussir à briser seule le cristal. » (Procell)

Elle était si forte.

L’armée ultime à elle seule.

« Tout à fait, j’ai aussi été surprise. Je suis plus forte maintenant que lorsque j’étais un Seigneur-Démon. Mais Procell, ne soyons pas trop confiant, d’accord ? D’une part, ma plus grande force, la Déesse de la Lune, ne peut pas être utilisée dans un donjon. » (March)

Le point faible de la compétence Déesse de la Lune était qu’elle ne pouvait être qu’activée dans un endroit sans plafond avec le clair de lune bien visible.

Mais encore une fois, il y avait sa barrière du clair de lune. Cette barrière créait une zone connectée à la lune, peu importe du temps, de la distance, permettant d’avoir la force de la compétence Déesse de la lune.

La consommation de pouvoir magique était importante, alors la compétence Déesse de la lune serait probablement utilisée de cette manière que pendant deux minutes.

Mais je ne pense pas qu’il existe un démon pouvant la retenir pendant deux minutes.

« Oui, mais quand même, tu es si puissante, je ne peux en aucun cas en rire. Il devrait exister un rang plus élevé que le S, ce serait ton rang actuel. » (Procell)

Le Rang-S était le plus haut rang possible.

Si la puissance d’un démon dépassait un certain niveau, il serait tout de même considéré comme un Rang-S. Considérant cela, il y aurait certainement des disparités entre la force des démons de Rang-S. Elle serait sûrement dans la partie supérieure du Rang-S. Tant et si bien que je sentais qu’elle avait même dépassé ce rang.

En tout cas, il y avait quelque chose que je ne pouvais pas ignorer.

« Je ne veux pas dire cela, mais ne t’appuie pas trop sur moi, d’accord ? Après tout, il y a toujours ce piège. » (March)

« … La moquerie du Créateur est assez inquiétante, n’est-ce pas ? » (Procell)

Le prix d’un tel pouvoir.

C’était juste une supposition, mais cette compétence était probablement la compétence inconnue dans le statut de Wight une fois devenue Siegwurm.

« Oui. Mais tu sais ce qui me dérange à ce sujet ? C’est que ça ne ressemble pas au Créateur. » (March)

« Je pense que c’est une capacité qui correspond tout à fait au créateur. » (Procell)

Le Créateur était quelqu’un de mesquin qui aimait torturer les Seigneurs-Démons.

« Nous laisser seulement avec la moitié de l’information, qui est la partie concernant les problèmes de cette capacité, ressemble vraiment au Créateur, mais les choses ne peuvent pas être aussi simples. Cela me semble juste être un leurre pour cacher son vrai but. » (March)

Maintenant qu’elle le mentionne, un piège qui se révèle en montant de niveau serait trop généreux de sa part.

« Je vois ce que tu veux dire. Une autre chose effrayante est que tout ce qui est indiqué est sous certaines conditions. Et si ces conditions étaient inévitables comme le fait de manger ? Si oui, cette personne a vraiment un caractère horrible, n’est-ce pas ? » (Procell)

L’angoisse de devoir être prudent de tout ce que je faisais était incommensurable, mais si c’était le prix à payer pour sauver March, je serais heureux de le supporter.

« Je pense que tu peux te reposer par rapport à cela. Même si je suis d’accord qu’il est horrible, le déclencheur ne devrait pas être quelque chose de banal comme de penser à quelque chose d’horrible. Je crois que ça sera quelque chose que tu regretteras profondément en dépit d’éviter les conséquences. Mais, tant que tu restes comme tu es, je pense que tout ira bien. » (March)

« Tant que je reste comme je suis ? D’accord, je vais y faire attention. Et je suppose que je ne vais pas pouvoir compter sur toi jusqu’à ce que nous ayons des informations plus complètes à ce sujet. » (Procell)

Je m’étais juré de rester moi-même.

« Oui, c’est une bonne attitude. Après tout, si tu comptes sur moi, toi et tes démons ne seriez pas en mesure de grandir... En parlant de croissance, faisons maintenant une formation spéciale. » (March)

March avait dit cela, m’avait attrapé par la peau du cou et m’avait ensuite éloigné d’Avalon.

Pour les Renardes mythologiques, elle leur avait juste dit de retourner à leurs fonctions.

« Attends, qu’est-ce que tu entends par entraînement spécial ? » (Procell)

C’est mauvais. Elle est trop forte, je ne peux résister.

J’aurais pu donner un ordre, et, par mon autorité de Seigneur-Démon, elle aurait été forcée d’obéir, mais alors, ce serait en violation de mes propres principes.

« Tu as utilisé l’éveil, n’est-ce pas ? Ce pouvoir est plus effrayant que tu ne le penses, alors je pensais que je devais, en tant que prédécesseur, t’apprendre à l’utiliser. » (March)

« J’en serai reconnaissant, mais ne pouvons-nous pas attendre et le faire un autre jour ? Par exemple, le lendemain de la fête. » (Procell)

Oui, j’ai besoin d’apprendre comment l’utiliser, mais ce n’est pas forcément le moment.

« Non. C’est mieux de le faire tôt que tard. Sais-tu pourquoi je suis venue ici avant que mon donjon ne soit complètement réorganisé ? Alors, laisse-moi te le dire. C’est parce que mes yeux se trouvant à Avalon m’ont dit qu’ils ont senti l’utilisation de ton éveil. » (March)

« C’était une requête d’un de mes démons. » (Procell)

Grâce à cela, j’avais été en mesure de rendre Fel heureuse à un niveau inimaginable. Et vu le résultat, je ne pensais pas que réutiliser l’éveil afin de gâter Fel avait été une si mauvaise chose.

« J’ai été surprise, tu sais. Je me disais, veut-il mourir ? Je pense que c’est la première fois que j’entends parler d’un Seigneur-Démon utilisant l’éveil pour de telles absurdités. Où est-ce parce que tu as l’intention de me rendre veuve après avoir prolongé ma vie ? » (March)

Son ton était doux, mais contenait une force inébranlable.

Aussi, pour une raison quelconque, elle gonflait ses joues.

« Qu’est-ce qui te met tellement en colère ? » (Procell)

« Je vais le dire juste au cas où cela te viendrait à l’esprit, mais cela n’a rien à voir avec de la jalousie, je ne m’inquiète pas pour une petite fille. Je m’inquiète pour toi. » (March)

« Alors explique ce qui t’inquiète pour que je puisse comprendre. » (Procell)

« Ok, simplement, comme les choses sont, tu cesseras d’exister. J’en ai été convaincu quand je l’ai entendu de Kuina et des autres. Mais, il semblerait Procell que tu te trompes fondamentalement sur l’éveil. Cela ne crée pas une autre personnalité en toi ou quoi que ce soit du genre. » (March)

« Il ne le fait pas ? » (Procell)

Quand j’utilisais l’éveil, je sentais une obscurité surgir en moi avalant ma propre conscience.

J’avais pensé que c’était une autre personnalité.

« Non, ce n’est pas le cas. L’éveil, vois-tu, ne fait que faire remonter en surface ton toi qui n’écoutes pas ta raison et qui désires les choses. Eh bien, c’est aussi la partie de toi qui veut s’amuser, mais il est indéniable qu’au départ, tout n’est qu’une partie de toi. » (March)

« … Tu dois rire là. » (Procell)

C’est impossible. Il n’y a pas moyen que je sois comme mon moi sombre qui convoite le sang de Kuina et Fel.

« Je ne plaisante pas. Ce sont tes désirs profonds. Eh bien, tout le monde a un côté sombre et je peux comprendre le sentiment de ne pas vouloir la reconnaître comme une partie de soi. » (March)

« Je ne veux pas te croire. » (Procell)

Je ne me considérais pas comme un saint, mais je n’étais certainement pas non plus si terrible.

« Mais crois-moi, s’il te plaît. Le problème, vois-tu, est de ne pas reconnaître cette part de toi. Ce n’est pas moi, c’est une personne différente, tu pourrais penser cela. Bien que l’on puisse dire que c’est une bonne technique pour revenir à soi, en vérité, ce n’est rien de plus que de nier qui tu es. À cause de cela, tu finiras par nier de plus en plus cette partie de toi, jusqu’à ce que finalement, tu aies deux personnalités distinctes en toi. Et quand cela arrive, ces deux personnalités vont s’affronter jusqu’à ce qu’il n’en reste qu’une pour contrôler ton corps, même sans l’éveil. » (March)

Vais-je me faire absorber par mon côté sombre ? Est-ce mon destin ? Je ne peux pas nier que cela semble cependant probable.

« La chose importante est que tu reconnaisses ton côté obscur. Imagine-le comme un masque, si ça t’aide. En reconnaissant cette part de toi, tu apprendras à contrôler ces sombres émotions. Quiconque peut maîtriser cela peut être appelé un puissant Seigneur-Démon. Eh bien, en tout cas, essayons. Tu n’as pas à t’inquiéter. Si tu perds le contrôle, je peux t’assommer. » (March)

Je ne voulais pas le croire, mais pour devenir fort, je n’avais pas d’autre choix que d’accepter ses paroles.

« D’accord, je vais te croire. Je vais me confronter à mes émotions et les maîtriser. » (Procell)

D’accord, je vais le faire, pensai-je en essayant de m’y résoudre.

Pour une sécurité maximale, je pouvais ne plus jamais utiliser l’éveil. Cependant, ce n’était pas une vraie solution, c’était seulement fuir le problème. Pour grandir, je devais faire face aux risques. Sinon je ne pourrais jamais devenir le plus puissant Seigneur-Démon.

Maintenant, activons l’éveil. March a dit qu’elle veillerait sur moi afin que je n’aie pas besoin de m’inquiéter.

Mon objectif cette fois n’était pas seulement de maîtriser l’éveil, mais aussi de tester la capacité Nécrose, une capacité obtenue en tuant le Seigneur-Démon du Salut Leraje.

C’était une capacité que ce Seigneur-Démon utilisait sur ses flèches pour faire pourrir la cible et la rendre plus difficile à soigner.

Et maintenant, moi aussi, je pouvais utiliser cette capacité. Si je l’utilisais sur les balles de mes démons, leurs capacités offensives seraient sûrement augmentées.

Chaque balle se transformerait en une mort assurée.

« Éveil. » (Procell)

J’avais récité les mots manifestant ainsi mon côté sombre devant March.

Maintenant, viens. Je vais conquérir mon côté sombre pour devenir plus puissant.

***
<>
Traduit par la team : Novel de Glace