Flux RSS

Maou-sama no Machizukuri! ~Saikyou no Danjon wa Kindai Toshi~

Traduit par la team : Novel de Glace
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 6 Chapitre 117 – Le choix de Fel


Le Seigneur-Démon du Temps avait posé des questions sur Fel.

Il était possible de mentir, mais je préférais ne pas le faire face au Seigneur-Démon qui avait honnêtement déclaré ses sentiments envers March.

Je devais me préparer.

« J’ai posé mes mains sur elle. J’ai joué avec sa queue et l’ai embrassée. Et puis, l’autre jour, pour la discipliner, je l’ai fait se déshabiller et lui ai donné une fessée. Je suis désolé, » j’avais dit cela en inclinant la tête.

Le baiser et le moment où j’avais joué avec sa queue étaient lors de mon Éveil dans le donjon de March. Et puis, l’autre jour, à la demande de Fel, j’avais à nouveau utilisé l’Éveil. Lors de ce second événement, j’avais encore joué avec sa queue puis lui avais donné une fessée… quand je l’avais fait, je me sentais heureux, mais évidemment, ce n’était pas une chose à faire.

Après m’avoir entendu, le Seigneur-Démon du Temps avait souri.

« Je vois, tu as fait cela à Fel, hein… maintenant, meurs. » (Dantalian)

Le monde était devenu plus lent. Ou plus, devrais-je dire pour être plus précis que le temps avait cessé de s’écouler pour moi.

Tel était la capacité appelée Temps. Si les choses restaient comme ça, j’allais mourir sans pouvoir ne rien faire, sans parler de résister.

Mais alors, ma conscience m’était revenue.

À ce moment, j’avais vu une queue blanche se trouvant devant moi.

« Fel, ne te mets pas dans le chemin. Je dois donner à cet homme son dû. » (Dantalian)

« Père, s-s’il vous plaît, attendez. » (Fel)

Fel me protégeait.

Les seuls pouvant se déplacer dans un espace contrôler par le pouvoir du temps étaient le Seigneur-Démon du Temps ainsi que les démons ayant cette capacité.

Les deux subordonnés du Seigneur-Démon du Temps — le Qilin et le mystérieux vieil homme — n’avaient aucune envie de me protéger, si ce n’était pour Fel, je serai probablement mort.

« Chef, faisons-le. Si tu ne veux pas le faire, je le ferai. » Le Qilin déclara cela tout en revêtant des flammes noires comme sorties des enfers. Il s’agissait de la flamme incarnant l’incinération elle-même. Ces flammes non liées par les lois de la physique continueraient à brûler même sous l’eau.

« M-Ma petite Fel, ma petite Fel a été souillée. Grand-père va détruire cette ville ! »

C’était seulement le visage d’un vieil homme, mais il s’était transformé en un dragon furieux. Des moustaches de dragons apparurent et ses yeux se changèrent en yeux reptiliens enflammés.

« Non, arrêtez ! Ne faites pas de mal au maître ! » (Fel)

Fel plaidait désespérément pour moi.

Cependant, le Seigneur-Démon du Temps me regardait comme si j’étais un déchet.

« Éloigne-toi, Fel. Laisse-moi tuer cet homme… ou est-ce que, par son autorité de Seigneur-Démon, il t’a ordonné de faire ça ? » (Dantalian)

Le Seigneur-Démon du Temps était furieux. Il ne pouvait absolument pas me pardonner et, honnêtement, je méritais ça. Me perdre dans l’Éveil n’était pas une excuse. Pour aggraver les choses, connaissant les risques, j’avais utilisé une nouvelle fois l’Éveil à la demande de Fel.

« Je n’ai pas reçu d’ordre pour cela. » (Fel)

Fel secoua la tête pour dire non.

« Ce qu’il a fait est impardonnable ! » (Dantalian)

« Même si c’était le cas, s’il vous plaît, ne le faites pas ! Moi, je... » (Fel)

Les larmes de Fel se mirent à couler.

Fel, tu peux arrêter maintenant.

C’était douloureux de la laisser continuer à me protéger comme ça, en allant à l’encontre de son père.

« … Felsias, ça suffit. Je t’ordonne de t’écarter. » (Dantalian)

Par l’autorité d’un Seigneur-Démon sur un démon, un ordre donné par le Seigneur-Démon devait être exécuté sans exception.

En ce moment, elle ne pouvait pas me désobéir.

Le Seigneur-Démon du temps en était parfaitement conscient, même si son ordre n’avait pas d’effets contraignants, si Fel décidait de lui désobéir, cela signifiait qu’ils se sépareraient pour de bon.

« Je-Je ne suis peut-être pas capable de vous désobéir, mais si vous maintenez cet ordre, sachez que j'obéirai. Je vous détesterai, Père, Nef-niisama, et aussi Ragna-jii. Je vous détesterai tous. » (Fel)

Voyant Fel agir aussi durement que possible, le groupe du Seigneur-Démon du temps devint confus.

Étant donné que je m’étais relevé, j’avais attrapé Fel par l’épaule et l’avais cachée derrière moi. Je ne pouvais la laisser plus longtemps agir comme bouclier.

« Seigneur-Démon du Temps, Dantalian, laisse-moi te rendre Fel. Tue-moi après cela si tu le souhaites. Si tu me tues tout de suite, je ne pourrai pas te rendre Fel. » (Procell)

Et donc, j’avais commencé le transfert de l’autorité sur Fel.

J’avais ensuite tendu ma main. En la saisissant, le Seigneur-Démon du Temps achèverait le processus.

« Procell, si tu me rends Fel — qui peut manipuler le temps —, il n’y aura rien que tu puisses faire pour m’arrêter. Si tu as l’intention d’utiliser les démons derrière toi, tu verras que c’est un effort inutile. Le temps est une force impossible à contrer. » (Dantalian)

« Même ainsi, j’en suis sûr. J’ai cependant une demande, s’il vous plaît, ne brisez pas mon cristal. Ces enfants sont innocents dans cette affaire. » (Procell)

Même si j’étais tué, tant que Wight et March seraient là, Avalon serait en sécurité.

« Bonne résolution. Maintenant, rends-moi Fel. » (Dantalian)

Avec cela, le transfert était complet. Voyant cela, Fel laissa échapper un soupir triste.

« Maintenant, il n’y a plus rien pour m’arrêter. Avant que je ne tue Procell, Fel, dis-moi, pourquoi es-tu prête à aller aussi loin pour cet homme, ce lolicon qui a posé ses mains sur toi ? » (Dantalian)

Des larmes aux yeux, Fel regarda sans crainte le Seigneur-Démon du Temps.

« Parce que j’aime le maître. C’était mon souhait, je voulais qu’il fasse ces choses. Il écoutait seulement mon égoïsme, il n’est pas en tort ! » (Fel)

« Est-ce vrai ? » (Dantalian)

« Ça l’est ! Alors, s’il vous plaît, pardonnez-le ! S’il vous plaît ! Je ferai n’importe quoi, s’il vous plaît ! » (Fel)

Fel avait dit cela en baissant la tête.

Pendant ce temps, le Seigneur-Démon du temps laissa échapper un long, long soupir.

Après un moment, il sourit légèrement.

« Pour que tu me mentes — pour la première fois — cela doit prouver à quel point tu l’aimes. Je comprends parfaitement cela. Mon désir de le tuer n’a pas changé, mais je préfère me retenir plutôt que de me faire détester par toi. » (Dantalian)

Ce que Fel avait dit était en effet un mensonge.

Elle avait juste demandé que j’utilise à nouveau l’Éveil, j’avais simplement fait ce que je voulais après cela, peu importe ce qu’elle pouvait dire.

En réalisant qu’elle mentait, le Seigneur-Démon du Temps avait compris ce qu’elle ressentait. Il avait ensuite mis une main sur son épaule et lui avait demandé quelque chose.

« Fel, je vais te donner un choix à faire. Reviens à mes côtés ou sois le démon de cet homme. Quel que soit ton choix, je donne ma parole que je ne lui ferai rien d’horrible. » (Dantalian)

Fel commença alors à trembler.

Pour une jeune fille comme elle, ça devait être le choix le plus difficile d’une vie.

« J-J’ai décidé. J’aime le maître. Ainsi que Kuina qui est comme une grande sœur pour moi. Je me suis aussi fait beaucoup d’amis dans la ville amusante du maître. La nourriture ici est très savoureuse. » (Fel)

Récemment, Fel s’était familiarisée avec Avalon.

Elle adorait Kuina comme si elle était vraiment une sœur, était amie avec tous les autres démons, et s’était amusée dans Avalon.

« Je vois. » (Dantalian)

Le Seigneur-Démon du Temps murmura ainsi en soupirant.

« Mais celui que j’aime le plus est Père. Je prends exemple sur Tef-niisama. Même si Ragna-jii est agaçant, il n’est pas déplaisant. J’aime tout le monde dans les chevaliers de chronos. C’est à ce groupe que j’appartiens. Je t’aime maître, mais je choisis d’être avec Père. » (Fel)

Fel avait déclaré cela avec force.

Sa décision n’était pas impulsive, mais plutôt une décision réfléchit.

Le Seigneur-Démon du Temps avait ensuite brossé la tête de Fel avec sa main rassurante et paternelle.

« Je vois. Ensuite, Seigneur-Démon de la Création, je te pardonne. Ma fille a dit qu’elle t’aime et qu’elle m’aime encore plus. Je sais ce que ça fait de perdre quelqu’un que l’on aime. Plus que tout, chaque Père souhaite plus que jamais le bonheur de sa fille. » (Dantalian)

« Vous allez vraiment me pardonner ? » (Procell)

« Sous deux conditions. » (Dantalian)

Le Seigneur-Démon du Temps m’avait lancé un regard perçant et leva un doigt.

« D’abord, ce serait horrible de ma part de séparer Fel des gens qu’elle aime. Et ainsi, de temps en temps, permets-lui de visiter cet endroit. Kuina, je crois que tu as été nommée. On dirait que tu es devenue comme une grande sœur pour Fel, je la laisse à tes soins. » (Dantalian)

« Laissez cela à Kuina ! Kuina noiera Fel avec son amour ! » (Kuina)

Temps regarda Kuina et l’avait remerciée.

« Pour le second… je serai clair, j’ai été vexé. J’essayais d’agir calmement, mais, qu’est-ce que c’est que ça ? Tu m’as dit que tes sentiments pour March n’étaient pas comme de l’amour romantique et pourtant tu l’as séduite. Bien sûr, il se peut que cela ait été nécessaire pour faire la Renaissance, mais… bordel de merde ! Ne te joue pas de moi ! Et puis, en plus de tout ça, tu as mis la main sur Fel. Es-tu fou ?! Comprends-tu même comment un homme qui a à la fois sa fille et la personne pour laquelle il aspire tomber pour quelqu’un d’autre ? C’est la première fois en trois siècles que je suis si agité. » (Dantalian)

« Je suis sincèrement désolé. » (Procell)

S’excuser était tout ce que je pouvais faire.

Il devait avoir l’impression d’être cocu deux fois de suite.

« Ce qui m’agace le plus, c’est que March et Fel soient heureuses avec toi. Elles t’aiment. Donc, si je te tue, les deux que j’aime seront tristes. Et il n’y a pas moyen que je fasse cela délibérément… hah, vraiment agaçant. Et donc, j’ai décidé de tout oublier avec de l’alcool. En d’autres termes, ma seconde condition est que des bouteilles de vin à base de pomme dorée me soient livrées chaque semaine. Je vais faire venir Fel chaque semaine pour récupérer le vin. Avons-nous un accord ? » (Dantalian)

« Êtes-vous vraiment d’accord avec cela ? » (Procell)

« Ne te méprends pas. Je fais cela pour March et Fel. » (Dantalian)

« Je suis vraiment désolé. » (Procell)

« Si tu es sincèrement désolé, alors ne fais pas cela en premier lieu. Aussi, si cela t’aide à accepter, considère cela comme une faveur que tu me dois. » (Dantalian)

J’étais d’accord.

Je lui devais une grande dette que je devais rembourser un jour.

À ce moment-là, ses démons avaient commencé à provoquer un tollé.

« Chef, est-ce que ça suffit vraiment ? »

« … Telflare est respecté en tant que grand frère et je ne suis pas détesté, je suis ennuyeux ? Une telle différence ! Grand-père corrigera ceci, grand-père s’occupera des trois filles avec des bonbons ! »

Le vieil homme était totalement hors sujet.

« C’est suffisant. J’ai décidé cela après avoir vu la résolution de Fel. Ou est-ce que tu veux qu’elle soit malheureuse ? » (Dantalian)

« … j’ai compris, chef. Mais si ce Seigneur-Démon l’a fait pleurer, je jure de le battre à mort. »

« Plus important encore, Fel-tan, mange ces bonbons. Tiens, tu verras que ton grand-père est plus gentil et est plus beau que ce démon. »

Il me semblait que les démons de Temps étaient eux aussi prêts à me laisser en vie.

Avec ça, j’avais pensé que je pouvais enfin reprendre mon souffle et me détendre, mais j’avais entendu les Seigneurs-Démons dire des choses troublantes.

« Je ne sais plus rien. Est-ce quelqu’un qui aime les femmes plus âgées, mais qui prétend être un lolicon qui prétend être autre chose… A-t-il des goûts si variés ? Y a-t-il de la place pour quelque chose entre les deux ? Je ne le comprends plus. » (Stolas)

« Stolas, va-t-il vraiment bien ? Je commence à m’inquiéter. » (Astaroth)

« Procell est un fantastique Seigneur-Démon ! C'est un lolicon avec un complexe d'Œdipe, il est inconstant ! » (Stolas)

« Tu vois, c’est pourquoi je m’inquiète. » (Astaroth)

La Seigneur-Démon du Vent Stolas et le Seigneur-Démon Dragon Astaroth parlaient avec excitation.

C’était mieux que je ne m’immisce pas dans la conversation.

Pendant ce temps, mes démons aussi étaient excités.

« Père, si tu le souhaites, tu peux faire à Kuina ce que tu as fait à Fel. » (Kuina)

« Mhm. Nous devons vérifier à quel point c’est sûr. Je ne sais pas si je vais aimer la fesser, mais la responsabilité de le faire me plaît. » (Rorono)

« Oui, n’est-ce pas ? Alors, qu’en est-il ? » (Aura)

Je ne pouvais que sentir de mauvaises choses.

Qu’est-ce que les filles sont en train de demander ?

Mais alors…

« Pro~cell~. » (March)

March s’accrocha à moi.

« Tu t’es proposé à moi et pourtant je découvre que tu fais ce que tu veux. Je suppose que je vais devoir t’éduquer dans la chambre pour que tu ne regardes personne d’autre que moi. » (March)

March murmura cela dans mon oreille. Quand je l’avais entendue parler de la chambre, de multitudes de pensées bizarres m’étais venues à l’esprit les unes après les autres.

À ce moment-là, Kuina et Rorono s’étaient aussi approchées.

« Non ! Vous ne pouvez changer la journée de Père ! » (Kuina)

« Mhm. L’ordre des tours ne doit pas être changé. » (Rorono)

« Alors, je suppose que je vais m’inclure dans ces tours. » (March)

Les choses devenaient progressivement hors de contrôle. Penser aux graines que j’avais semées et à leurs conséquences me donnait mal à la tête.

Et donc, j’avais décidé d’y aller et d’annoncer quelque chose avec force.

« Tout le monde, ce n’est pas seulement de la nourriture qui a été préparée aujourd’hui. Nous avons des choses à regarder, une source chaude à apprécier, ainsi que d’autres choses un peu partout pour faire du shopping. Je veux que vous puissiez apprécier tout Avalon. Alors, passons à la suite. » (Procell)

Peu importe quelle partie de ce que j’avais dit, cela avait eu un effet, et le groupe était intéressé.

Il y avait plusieurs obstacles, mais, à la fin, nous avions terminé paisiblement le repas.

Comme ils étaient, je pensais qu’il était bon qu’ils puissent apprécier ma ville, mon Avalon.

En pensant cela, j’avais guidé tout le monde vers notre prochain lieu, pour une pièce de théâtre.

*

Nous passions un merveilleux moment.

Nous avions regardé une pièce de théâtre, avions siroté un peu de thé en faisant une pause, et avions fait du shopping dans le quartier commercial d'Avalon. Bien sûr, j’avais pris soin de l’argent pour qu’ils puissent s’amuser autant que possible.

En ce moment, nous nous relaxions à la source chaude qui nous était réservée. Les hommes et les femmes se baignant dans des bains séparés, trois Seigneurs-Démons et un démon ressemblant à un vieil homme étaient ensemble. Tous des épines, mais pas de fleurs.

Kuina et les filles prenaient toujours un bain avec moi, mais, pour cette fois, j’avais dû les convaincre de ne pas le faire. Il avait fallu toute ma volonté pour le faire, mais grâce à l’eau excellente de la source, la fatigue de mon corps avait été emportée.

Pourtant, je préférerais être dans l’endroit où beaucoup de belles filles étaient rassemblées.

« Dan, tu es si mature maintenant. Le simple fait que tu ne l’as pas tué plus tôt m’a surpris. » (Astaroth)

« Je ne suis plus mon ancien moi. Ce n’est probablement qu’un peu, mais j’ai réussi à sympathiser avec les autres… Mais au fond, je veux toujours le tuer. » (Dantalian)

« Je n’ai rien à dire pour ma défense. » (Procell)

Je m’étais senti plus petit.

« Fuhahaha, c’est assez juste. Hey, Dan, tu as vraiment été astucieux pour obtenir cet alcool. Pourquoi n’allons-nous pas boire de temps en temps ? » (Astaroth)

« Okay, faisons ça. Nous avons gaspillé une grande partie de notre vie à ne pas se voir, même si c'est un peu, j’aimais que l’on revienne à notre ancienne relation. Ast, même maintenant, ne veux-tu pas rallonger ta durée de vie ? » (Dantalian)

« Oui, je ne le ferai pas. Après tout, j’ai trouvé un successeur. Je prévois de tout laisser à Stolas. Alors, Procell, si tu fais pleurer cette enfant, alors sache que je te poursuivrai depuis ma tombe. » (Astaroth)

« Je garderai cela à l’esprit. » (Procell)

Quand j’avais répondu ainsi, le Seigneur-Démon Dragon me tapa l’épaule.

Tout en étant submergé dans l’eau et intoxiqué par l’alcool, j’avais levé les yeux et admiré la lune. De telles choses merveilleuses surpassaient tout le reste.

En pensant cela, j’avais tendu la main pour attraper la lune.

Après ça, pour une raison quelconque, nous avons parlé de choses sales. Nous étions peut-être des Seigneurs-Démons, mais nous restions des hommes. C’était la première fois que j’avais une innocente conversation perverse et je l’ai plutôt apprécié.

Nous avons continué à boire. Comme ça nous avons passé le temps d’une manière agréable.

*

Après la source chaude, nous nous étions reposés un moment et nous étions dirigés vers les portes d’Avalon.

« Eh bien, je rentre. Stolas, vas-tu rester ici ? »

« Oui. Le jour de ma Guerre approche, j’aimerais entendre divers conseils. » (Stolas)

« C’est bien. Il a réussi à gagner contre six anciens Seigneurs-Démons, donc je suis sûr que tu apprendras beaucoup. » (Astaroth)

Le Seigneur-Démon Dragon avait dit cela. Après ça, il était monté sur son dragon, et il était parti.

« Nous irons aussi bien. Je ne me plaindrai pas au sujet de March et Fel, mais je maintiens ce que j’ai dit plus tôt, je n’abandonnerai pas March. Un jour, je vais la faire tomber pour moi et l’emmener. Aussi, si tu fais pleurer Fel, souviens-toi que je te tuerai. » (Dantalian)

« Je garderai ça à l’esprit. » (Procell)

À la fin de notre au revoir, le Seigneur-Démon Temps avait souri.

Et puis, Fel qui était à côté de lui avait aussi parlé.

« Maître, Kuina, tout le monde, au revoir ! Nous nous reverrons donc ce n’est pas vraiment un adieu ! » (Fel)

« Fel-chan, nous nous reverrons absolument ! Tout le monde attend ton retour ! » avait dit Kuina en agitant énergiquement la main.

Fel et Kuina avaient des larmes aux yeux. Ce n’était que peu de temps, mais les deux étaient devenus assez proches.

Et puis, quand le Seigneur-Démon du Temps avait agité la main, ils avaient disparu.

« Kuina, ne sois pas triste, d’accord, » (Procell)

« Oui, notre temps ensemble a été court, mais je suis contente d’avoir une nouvelle petite sœur. » (Kuina)

Fel était une bonne enfant.

Elle était devenue irremplaçable pour Avalon plus qu’elle ne l’imaginait.

« Revenons à la maison. » (Procell)

Le fait de rester là pour toujours ne m’aiderait pas tant que ça.

Avec tout ça, j’avais fini de remercier tous ceux qui avaient aidé à sauver March.

Les choses à partir de maintenant étaient un pas vers un nouvel objectif.

Et la première étape était de nommer Wight.

***
<>
Traduit par la team : Novel de Glace