Flux RSS

Maou-sama no Machizukuri! ~Saikyou no Danjon wa Kindai Toshi~

Traduit par la team : Novel de Glace
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 6 Chapitre 123 – Le rugissement d'encouragement du Dragon Empereur


La guerre de Stolas avait commencé.

Dans des circonstances normales, cela aurait été une victoire certaine pour Stolas.

Son adversaire ne pouvait faire que des médailles de rang B alors qu’elle pouvait en faire de Rang A, elle avait clairement l’avantage.

Cependant, juste après le début de la guerre, 10 démons de Rang A apparurent et attaquèrent son donjon, rendant inutiles ses plans. Pour arrêter ces ennemis, elle avait immédiatement utilisé son dragon d’émeraude, un démon de Rang A ayant la capacité Berserk.

Pendant un certain temps, son côté avait repris la main sur le combat. Mais peu de temps après, 10 autres démons de Rang A apparurent, changeant à nouveau le cours de la guerre.

Après avoir récupéré son dragon d’émeraude — au bord de la mort — dans son stockage, Stolas se retira.

C’était une bonne décision. Pour avoir une chance de faire face à cette différence de potentiel de guerre, elle devait utiliser pleinement son avantage de terrain.

Pour que les aventuriers se sentent bien dans son donjon, les premiers étages étaient faits de manière à être simples. C’était les étages accueillants.

Pour cette raison, Stolas avait l’intention de se retirer dans les salles du donjon où ces démons pouvaient pleinement utiliser leur capacité et ainsi exceller.

Cela dit, le potentiel de guerre du côté ennemi était si dangereux que la simple retraite était un pari en soi. Employant ses pouvoirs du vent et ses démons, et même des pièges installés, elle avait permis à ses démons de se retirer.

Je devrais joindre Stolas le plus tôt possible.

Stolas — comme tous les autres Seigneurs-Démons — pouvait accorder à dix de ses démons la capacité de communiquer avec elle dans son propre donjon. Cependant, il semblerait qu’aucun de ses démons ne se trouve ici.

Si c’est le cas, nous devons juste la contacter par nous-mêmes.

En pensant cela, j’avais sorti Aura et Duke de mon Stockage.

« Ouf ! Enfin sortie. Je suppose que l’on peut dire que j’ai une sorte d’aversion pour le Stockage. Bien que le temps cesse de s’écouler pour mon corps, ce n’est pas pareil pour mon esprit, je suis toujours pleinement consciente. Ça me donne la chair de poule. » (Aura)

« Je n’arrive pas à m’habituer à cette sensation. » (Duke)

Aura et Duke étaient alors apparus.

« Désolé. Je sais que vous n’aimez pas y être, et je vous y ai tout de même placé. » (Procell)

« Oh non ! C’est votre demande, maître, donc ça ne me dérange pas vraiment. D’ailleurs, si l’enfant qui l’aime le moins y est, je ne peux pas vraiment me plaindre, non ? » (Aura)

« Pour votre bien, mon Seigneur, je sauterai volontiers dans une mare de magma. » (Duke)

Jusqu’aux tous derniers instants, cette enfant se demandait si oui ou non elle devait venir dans mon Stockage. Après avoir agité la main pour me dire au revoir, elle avait soudainement sauté sur le griffon et avait dit qu’elle venait après tout.

Pour être honnête, sa bravoure m’avait rendu heureux.

« C’est soudain, mais j’ai une faveur à te demander, Aura. Peux-tu envoyer un message à Stolas en utilisant tes capacités de vent ? » (Procell)

« Même si mon vent peut traverser les dimensions, envoyer un son n’est pas possible, seule l’intention du message l’est en revanche. Cependant, tout dépend du fait que le récepteur puisse percevoir le message et comprendre le message contenu dans le vent. » (Aura)

« C’est bon alors. Elle est la Seigneur-Démon du Vent, après tout. » (Procell)

Stolas était une experte dans l’utilisation du vent. Tant que cela pourrait l’atteindre, les choses s’arrangeraient.

« Oh, c’est idiot de ma part. Maintenant, elle est aussi ma parente, alors je suppose que je devrais faire plus d’efforts. » (Aura)

Ses yeux de jade, les plus puissants du monde, brillaient. Peu de temps après, le vent de couleur jade est passé.

Essentiellement, chaque salle du donjon d’un Seigneur-Démon était dans une dimension différente. Et la magie pouvant traverser les salles de donjon était extrêmement rare. C’était pour cette raison que je pensais que la télépathie de Rozelitte était une sorte de triche.

De plus, même si je pouvais faire des dispositifs de communication avec ma Création, puisque les ondes radio ne pouvaient traverser les salles de donjons, son utilisation était limitée par pièce.

« Je peux maintenant envoyer un message. Maître, s’il vous plaît, donnez-moi le message que vous souhaitez envoyer. » (Aura)

Elle avait dit cela, alors que le vent volait violemment autour d’elle.

« Il y a certainement quelqu’un qui agit dans les coulisses. Je suis prêt à aider, et il n’est pas nécessaire d’hésiter à accepter mon aide, les ennemis n’hésitent pas à coopérer les uns avec les autres. » (Procell)

Si je l’aidais, il serait facile de renverser la situation. Une dizaine ou une vingtaine de démons de Rang A ne seraient pas une inquiétude.

Je pouvais dire cela avec confiance, car les points d’expériences que mes démons de Rang S avaient gagnés lors des précédentes guerres — contre les trois Seigneurs-Démons ainsi que pour sauver March — leur avaient permis d’atteindre des niveaux qu’ils auraient dû avec un niveau fixe. Pour le dire d’une autre manière, ils avaient acquis leur force d’origine.

Comme ils étaient, même un démon de Rang A pouvant monter de niveau et étant niveau maximum ne leur poserait pas de problèmes.

« Compris. L’intention est attachée au vent. » (Aura)

Le vent de jade avait soufflé — même à travers les dimensions —.

« Aura, c’est génial de pouvoir envoyer un message, mais comment va-t-on pouvoir recevoir la réponse ? » (Procell)

« J’ai fait le message de telle manière qu’il revienne. Stolas-sama devrait être capable de mettre son propre message dans le vent… Oh ! le voilà, donnez-moi une seconde pour le déchiffrer. » (Aura)

Aura déclara cela puis ferma les yeux.

En attendant, j’avais regardé à travers le cristal. Quand je l’avais fait, j’avais vu que même si Stolas avait perdu une partie de ses forces, le reste avait pu atteindre la seconde salle de son second étage.

Cet endroit était un ravin. Il y avait des points d’ancrage étroits où un faux pas pourrait tuer. Il y avait également un beau ciel bleu apparemment sans fin. En d’autres termes, c’était un champ de bataille très avantageux pour ses démons.

Il était plus que probable qu’elle ait l’intention d’engager les forces ennemies là-bas et d’inverser le cours de la bataille.

« Maître, voilà le message de Stolas-sama. Je suis heureuse de ton offre, mais même si l’ennemi a des complices, c’est ma guerre. Je vais devoir essayer un peu plus fort. Je ne suis pas aussi faible que tu peux le penser. » (Aura/Stolas)

Sa réponse était complètement inattendue.

Avec de telles circonstances, elle souhaitait toujours se battre par elle-même.

« Pfff. Hahahah. Je vois, comme c’est amusant. Je suppose que je l’ai sous-estimée. Si c’est ce qu’elle veut, je m’en tiendrai à un soutien moral pour un peu plus longtemps. » (Procell)

Ce n’était peut-être pas du bluff et elle voyait peut-être réellement un moyen pour gagner.

« Aura, dis-lui ça : compris, je vais continuer de regarder. Cependant, je vais le faire de plus près. » (Procell)

« Compris. J’envoie le message. » (Aura)

Utilisant le vent de jade qui passait toujours, Aura envoya le nouveau message.

Je n’avais en aucun cas l’intention de blesser sa fierté, mais comme il y avait la possibilité que l’ennemi prépare autre chose que le grand nombre de démons de Rang A, il était plus pratique de se rapprocher d’elle.

« Aura, Duke, nous allons maintenant nous diriger vers Stolas. Assure-toi de ne pas perdre sa localisation. » (Procell)

Aura hocha la tête quand je déclarai ça.

Une fois que nous aurions quitté la salle de cristal de Stolas, nous ne pourrions plus utiliser celui-ci pour localiser Stolas. À cet égard, Aura et son vent seraient nos guides.

J’avais alors fait sortir de mon Stockage le démon sur lequel je pouvais le plus compter, et lui avais ordonné de protéger le cristal.

Avec ça, je n’ai pas à m’inquiéter de la destruction du cristal.

Sans attendre la réponse de Stolas, Aura et moi avions décidé de quitter la salle du cristal pour aller voir la performance de Stolas d’une bonne position.

Duke en revanche ne bougea pas.

« Quel est le problème, Duke ? » (Procell)

« Un jeune dragon pleure. Tout en maudissant son impuissance, il souhaite désespérément protéger une personne importante pour lui. Il y a tellement de douleur dans sa voix… ainsi que de sérieux et de sincérité. Est-ce parce que je suis devenue un Empereur Dragon que je peux ressentir cela alors que nous sommes séparés par plusieurs salles de donjon ? Ma poitrine est si tendue. C’est le même sentiment que lorsque le Seigneur m’avait retenu. Je ne peux pas le laisser seul. Je vais lui envoyer un rugissement de soutiens sous ma forme de Dragon. » (Duke)

Pendant un moment, Duke activa son Berserk et augmenta son pouvoir magique et son énergie de dragon jusqu’à arriver à sa forme de dragon.

C’était une quantité effrayante de pouvoir. Même Aura avait de la sueur froide.

Je ne savais pas ce qu’il venait de faire, mais après être revenu sous sa forme humanoïde, il avait un sourire satisfait.

S’il choisit de ne rien me dire, il doit avoir une bonne raison.

Après cela, nous nous étions à nouveau dirigés vers l’endroit où Stolas se trouvait.

***
<>
Traduit par la team : Novel de Glace