Flux RSS

Maou-sama no Machizukuri! ~Saikyou no Danjon wa Kindai Toshi~

Traduit par la team : Novel de Glace
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 6 Chapitre 125 – Démon du vent


***Point de vue de Stolas***

La situation avait empiré à l’heure actuelle.

Les troupes de Stolas était séparée sur deux fronts, une partie était dans le ciel contre les ennemis volants et l’autre contre les démons au sol ayant traversé les chemins dangereux.

Ceux dans le ciel se débrouillaient bien avec le petit nombre d’ennemis volant, avec les efforts du démon de Rang A Garuda, et la tornade créée par plusieurs démons. D’un autre côté, ceux se battant au sol étaient dans une situation difficile.

« Il y en a trop. » (Stolas)

Stolas avait laissé inconsciemment sortir une complainte.

Un grand facteur qui faisait que l’ennemi ne dominait pas le champ de bataille au sol était le démon de Rang A Windy.

Windy, qui avait de fortes compétences avec le vent ainsi que la compétence de transfert, utilisait une tactique dans laquelle il se dissimulait — en réfractant la lumière avec la magie du vent — puis, masquant sa présence, il se glissait derrière un ennemi de Rang A, puis utilisait le transfert pour l’envoyer haut dans le ciel. C’était un mouvement efficace et mortel, mais il y avait plusieurs facteurs limitants.

L’inconvénient d’utiliser le transfert sur une cible ne le souhaitant pas entraînait une consommation extrême de magie et il y avait la nécessité d’un contact avec la cible. De plus, le transfert ne pouvait se faire que sur une cible à la fois.

Windy avait déjà transféré 12 cibles. En faire plus semblait être compliqué.

« Windy, recule et récupère ton pouvoir magique. » (Stolas)

Par le vent, Stolas lui avait transmis son ordre.

Windy avait répondu qu’il se battrait à poing nu, mais étant donné que ses compétences en combat hors de la magie étaient plutôt faibles, cela le mènerait à une mort inutile.

Si Windy pouvait utiliser une fois de plus le transfert, il serait préférable de réserver cette utilisation comme un atout.

« Tu en as assez fait. Laisse-nous le reste. » (Stolas)

Avec réticence, Windy s’était retiré. Selon Stolas, après avoir tué 12 démons de Rang A, Windy avait déjà accompli son rôle.

Jusqu’à présent, en coopération d’autres démons, Garuda avait tué 5 démons de Rang A ennemis.

De plus, le dragon d’émeraude avait tué trois démons de Rang A plus tôt.

Dans l’ensemble, leur équipe avait vaincu 20 démons de Rang A ennemis.

« Tout le monde fait vraiment de son mieux. » (Stolas)

Ce qui leur avait permis de réussir jusqu’à présent, c’était l’excellente performance de Garuda et Windy, la compétence de Rozelitte, et le soutien de tous les autres démons.

Windy était en mesure de lancer plusieurs attaques-surprises grâce aux nombreux yeux lui permettant d’avoir les bonnes cibles ainsi que le bon moment pour attaquer. Occasionnellement, ils lui fournissaient aussi des diversions.

Quand au côté de Garuda, bien que les ennemis se fassent emporter par la tornade, si Rozelitte ne renforçait pas les statistiques de tout le monde, les démons ennemis auraient rapidement réussi à se sortir de la tornade.

En combinant leurs pouvoirs, les démons de Stolas se débrouillaient bien malgré la grande différence de nombre.

« Garuda ! » cria Stolas.

« Ne vous tracassez pas. La bataille continue. » (Garuda)

L’oiseau rouge Garuda avait été percé par une lance. Même s’il crachait du sang, l’esprit de combat n’avait pas pour autant quitté ses yeux.

« Je serai celui qui tuera le commandant ennemiiiiiis ! »

Un démon ayant une corne d’Oni et des ailes d’oiseau, avait franchi le barrage de la tornade, puis avait percé le ventre de Garuda alors que celui-ci s’occupait d’un autre démon.

L’Oni qui volait avait tordu son corps qui avait à son tour tordu la lance dans sa main, faisant jaillir une grande quantité de sang du ventre de Garuda.

« La défaite, je refuse. » (Garuda)

Plutôt que d’essayer de retirer la lance, Garuda avait battu des ailes pour pouvoir se diriger vers l’Oni et il l’avait saisi au niveau de ses deux ailes. Alors qui se rapprochait, la lance avait percé plus profondément son ventre. La quantité de sang coulant avait aussi augmenté, mais miraculeusement, l’arme n’avait percé aucun organe vital. Ainsi, les deux démons ailés étaient tombés en chute libre, accélérant leur vitesse à chaque instant.

« Laisse-moi ! Laisse-moi ! Si tu es un guerrier d’honneur, viens mourir courageusement ! »

« Guerrier d’honneur, non. Gardien, oui. » (Garuda)

L’Oni avait volé en luttant pour se libérer, mais en vain.

À la dernière seconde, Garuda avait habilement changé de trajectoire. Au lieu de s’écraser à plat sur le sol, il avait fait en sorte que seule la tête de l’ennemi touche la falaise. En conséquence, l’Oni s’était évanoui et avait relâché son emprise sur sa lance.

Quand ils furent proches du fond du ravin, Garuda avait lacé son ennemi encore inconscient, il s’était retourné et il s’était à nouveau élevé plus haut. Ensuite, il avait lancé sa propre lance sur l’ennemi, visant son cœur. Elle avait frappé le corps de l’Oni avec précision. Pour s’assurer de sa mort, il avait plongé et avait appliqué tout son poids sur la lance déjà fermement enfoncée. Inutile de dire que le cœur de l’Oni était encore plus écrasé.

Sans ennemis à proximité, il avait ensuite sorti la lance coincée dans son ventre. Pour arrêter le saignement, il avait cautérisé la blessure avec ses flammes. Après cela, il était retourné sur le champ de bataille à la recherche de son prochain adversaire. Ou alors, il avait essayé, car son équilibre défaillant l’avait fait tomber.

Tout comme Windy, son corps et sa magie étaient à leurs limites.

« Garuda, tu dois aussi reculer. » (Stolas)

« Inenvisageable. Tenir la ligne de front est la priorité. » (Garuda)

« Mais tu ne peux pas te battre dans cet état ! » (Stolas)

« Un soldat, je suis, donc, éternel. Je suis aussi… vos encouragements, je les désire. » (Garuda)

Les yeux de Garuda n’étaient pas ceux de quelqu’un mourant.

Et ainsi, l’homme-oiseau blessé avait à nouveau volé.

Pendant ce temps, Stolas avait fermé son poing si fort, que du sang en coulait.

À partir du moment où Garuda ne pourrait plus défendre le ciel, ce champ de bataille serait perdu.

Stolas le savait et elle ne pouvait donc pas exprimer son inquiétude en tant que commandant.

Cela la peinait, mais elle n’avait pas d’autres choix que de compter sur ses efforts désespérés.

Et le moins qu’elle puisse faire était de lui dire de faire de son mieux.

 

☆☆☆

 

Avec Windy à court de magie, arrêter les démons au sol était devenu beaucoup plus difficile.

Non seulement cela, mais d’autres mauvaises nouvelles arrivaient les unes après les autres.

« Rozelitte, ton sang — . » (Stolas)

« Tout va bien. Je ne suis pas encore à ma limite, j’en suis juste proche. » (Rozelitte)

Rozelitte, le démon de type ange, avait dit cela avec un visage pâle affreux… Et avec du sang coulant de sa bouche.

En voyant cela, Stolas avait deviné sa situation, il était fort probable que Rozelitte utilise sa compétence de renforcement à la limite.

Même si le champ de bataille qui était des falaises escarpées était très avantageux pour les démons de type Vent, le fait que leur côté était inférieur en nombre spécialement en démons de Rang A se ressentait. La raison pour laquelle ils pouvaient repousser les ennemis était Rozelitte et sa capacité de renforcement.

Cependant, le fardeau sur Rozelitte quant à l’utilisation de cette compétence était immense. Non seulement cela, mais elle ne l’avait encore jamais utilisé si longtemps. Inutile de dire qu’elle avait dépassé ses limites depuis un moment déjà. Ayant épuisé son pouvoir magique, elle brûlait maintenant sa force de vie pour maintenir sa capacité.

« C’est assez, tu peux arrêter. » (Stolas)

« Je suis désolée, mais je préfère ne pas le faire. Si je m’arrête maintenant, tous nos alliés en première ligne seront tués. C’est là que je dois risquer ma vie… Et je n’ai qu’à tenir un peu plus longtemps, n’est-ce pas ? » (Rozelitte)

Les ennemis approchaient bientôt l’endroit où se trouvait leur grand piège.

S’ils pouvaient activer ce piège, la bataille deviendrait beaucoup plus facile.

« Rozelitte, je t’ordonne, une fois que nous aurons activé le piège, annule ta capacité. Jusque là, ne meurs pas. » (Stolas)

En retenant ses larmes, Stolas avait donné cet ordre à sa subordonnée.

« Avec plaisir… ma Seigneur-Démon. » (Rozelitte)

En entendant l’ordre qui lui avait été donné, Rozelitte avait essuyé le sang coulant de sa bouche, avait souri et lui avait répondu ainsi.

Après cela, elle avait activé une fois de plus sa compétence. Comme une bougie brûlant le plus fort avant de s’éteindre, ses ailes étaient devenues plus brillantes que jamais.

Alors que les démons en première ligne étaient inférieurs en capacité, ils se battaient néanmoins courageusement. Cependant, même en essayant du mieux qu’il pouvait, ils n’arrivaient pas à surmonter la différence de force et étaient ainsi forcés de battre en retraite. Ils étaient vraiment repoussés, mais ils attiraient par la même occasion les ennemis vers un certain espace dégagé.

Si la bataille continuait dans un tel endroit, le camp ennemi serait en mesure d’utiliser pleinement leurs effectifs et d’envahir le camp de Stolas. Voyant cela, l’ennemi s’était précipité en avant.

… Exactement ce qu’attendait Stolas.

« Masamune ! » (Stolas)

« D’accord, princesse ! » (Masamune)

Stolas et Masamune communiquaient par le vent.

Après cela, Masamune, un démon de type Kamaitachi avait sauté d’une falaise.

En dépit d’être uniquement de rang B, il était un de ses démons du Pacte démoniaque et avec la compétence de Rozelitte, il avait combattu sans interruption dans les lignes de front.

En tout cas, l’espace large et dégagé où les ennemis étaient attirés était en réalité soutenu par des piliers peu stable. Tout dommage à ces piliers les briserait.

Et ainsi, Masamune avait visé ces piliers et tiré des lames de vent pour lesquelles les Kamaitachi étaient connus.

En détruisant certains des piliers, la plate-forme au-dessus avait commencé à s’incliner. En tant que tels, les démons du Seigneur-Démon de la Lame avaient tenté de se retirer rapidement, mais beaucoup étaient déjà trop loin pour réussir.

Ceux n’ayant pas réussi à s’en sortir étaient alors tombés au fond du ravin que l’on ne pouvait même pas voir. Environ 50 démons avaient péri, certains étant des démons de Rang A.

En revanche, les démons de Stolas étaient parfaitement calmes.

La raison était qu’ils étaient conscients qu’une telle chose allait se produire grâce à la télépathie de Rozelitte, son autre capacité surpuissante. Grâce à cela, ils savaient à quel moment Masamune allait détruire les piliers et quand il fallait s’éloigner — d’une manière ou d’une autre — de la plate forme.

« Avec ça, les choses devraient devenir plus simples. » (Stolas)

Stolas avait dit cela avec soulagement.

Avec la plate-forme détruite, rien d’autre ne permettait de traverser jusqu’à l’autre extrémité du donjon. En d’autres termes, les forces des deux Seigneurs-Démons étaient séparées.

Ainsi, les démons de Stolas pouvaient récupérer même si cela n’était que pour une courte période de temps.

Même si les démons volants ennemis pouvaient encore traverser la salle, leur nombre était nettement inférieur à celui de leur troupe terrestre. Et grâce à Garuda et à tout ce combat, il y avait encore moins de démons volants ennemis.

« Dieu merci. Si ça avait duré un peu plus, je ne serais peut-être plus là, Stolas-sama. » (Rozelitte)

Rozelitte qui était en attente à proximité était tombée au sol et avait déclaré cela.

En entendant cela, Stolas avait essuyé le sang de la bouche de Rozelitte.

« Ne dis pas de telles absurdités. D’ailleurs, nous ne pouvons pas baisser notre garde pour le moment. » (Stolas)

« Hahaha, c’était un peu dur. » (Rozelitte)

Ce n’était pas impossible pour l’ennemi d’avoir une sorte de contre-mesure inattendue, alors on devait rester vigilant.

À cet égard, Rozelitte qui était trop fatiguée au point de ne plus pouvoir tenir debout avait insisté pour rester sur le champ de bataille au lieu d’aller dans le Stockage, disant qu’elle pouvait toujours utiliser sa télépathie même couchée. À la fin, elle avait fini par monter sur un pégase de rang inférieur à côté.

Quelques minutes plus tard, les ennemis avaient commencé à bouger.

Le Seigneur-Démon de la Lame était à l’avant, suivi de 10 démons de Rang A, puis de 100 démons de rang B à l’arrière. Au cours de tous les combats, le côté ennemi avait subi des pertes, et pourtant, il ne donnait pas du tout l’impression d’avoir été affaibli.

« Cela devient fatigant. Combien de force de combat a-t-il ? » avait dit Stolas avec un sourire raide.

Elle avait calculé qu’ils devaient avoir tué 23 démons de Rang A et certainement plus de 50 démons d’autres rangs. Pour tuer tous ces ennemis, Windy avait épuisé son pouvoir magique, Rozelitte et Garuda étaient sur le point de mourir, et certains démons protégeant les lignes de front avaient déjà péri.

S’ils devaient affronter une telle horde d’ennemis, ils n’auraient pas assez de force.

« Seigneur-Démon du Vent, Stolas, tu as bien combattu, n’est-ce pas ? Je n’aurai jamais pensé que je subirais autant de perte. » (Lame)

Le Seigneur-Démon de la Lame avait parlé d’un ton léger et avait ensuite ri.

Cependant, en un instant, l’expression de son visage avait changé.

« Je vais te faire payer pour avoir réduit mes précieuses troupes avec ta vie ! » dans un accès de rage, il avait crié ainsi.

Ensuite, quelques-uns de ses propres démons de rang B se tenant au bord du gouffre avaient ensuite produit des lames. Ces lames avaient grandi de plus en plus jusqu’à atteindre l’autre côté.

Presque au même moment, des démons Oni de Rang A avec leur peau de terre étaient apparus et avait produit une grande quantité de terre pour recouvrir les lames.

En d’autres termes, en utilisant des lames comme noyau, le côté ennemi avait créé des ponts.

En utilisant ces ponts, les démons ennemis s’étaient dirigés vers le côté de Stolas.

Pendant ce temps, Stolas avait réfléchi désespérément. Au début, elle se demandait s’il était possible de tendre une embuscade aux ennemis s’approchant. Cependant s’ils le faisaient de n’importe quelle manière, le fait qu’ils étaient épuisés les empêcherait de se défendre correctement. Tout ce qui les attendait avec un tel mouvement était une mort certaine.

Si c’était le cas, ils n’avaient d’autre choix que de battre en retraite. Mais là encore, ce ravin était l’endroit le plus avantageux pour eux. S’ils allaient ailleurs, il était certain qu’ils auraient plus de difficultés. À la fin, elle a décidé de s’inquiéter des conséquences plus tard. Pour l’instant, elle avait besoin de gagner du temps.

« La ligne de front, reculez ! Masamune, Phobos et le troisième groupe, venez avec moi et protégez l’arrière. » (Stolas)

Sa priorité était de laisser s’échapper autant de démons que possible.

À cette fin, elle-même avait besoin de se battre. En plus de Rozelitte ne pouvant plus utiliser sa compétence de renforcement, Stolas n’avait aucun autre démon de Rang A pouvant se battre de manière égale face à des démons de Rang A. Ainsi, si elle n’aidait pas directement à retenir les ennemis, ses démons se feraient rapidement rattraper par les démons ennemis.

De plus, elle était consciente que le Seigneur-Démon de la Lame ne voulait pas qu’elle soit tuée tout de suite, il voulait en premier la capturer. Cela représentait une opportunité pour elle, car capturer en la gardant en vie était bien plus difficile que de les tuer.

Une fois que tous les démons auraient fini de s’échapper, elle allait chevaucher Phobos le pégase et s’enfuir en toute hâte. Même si Phobos était un démon de rang B, il avait la vitesse des Dieux, les ennemis ne pourraient pas le rattraper.

« Décidément, princesse, êtes-vous folle ? À quoi servons-nous si nous vous laissons devenir notre bouclier ? » (Masamune)

« C’est parce qu’elle est comme ça que nous la suivons du fond de notre cœur. » (Phobos)

« Parfaitement ! » (Masamune)

Masamune et Phobos avaient dit de telles choses et avaient ensuite ri ensemble.

Et ainsi, avec Stolas sur le dos de Phobos, elle s’était consacrée à retenir les ennemis.

 

☆☆☆

 

Elle portait une armure de vent alors qu’elle et ses démons faisaient face aux démons du Seigneur-Démon de la Lame.

Cette armure n’était pas seulement une protection, c’était aussi une aide à la mobilité. En libérant une quantité d’air comprimé en fonction du mouvement, cela donnait une incroyable vitesse.

Comme elle avait trois Démons du Pacte démoniaque et certains démons de haut niveau, les statistiques de Stolas étaient beaucoup plus élevées que celle d’un démon de Rang A inférieur ou même moyen. De plus, elle possédait son talent unique et polyvalent, Vent, dans son arsenal.

En termes de force de combat personnelle, il était tout à fait normal de penser qu’elle était l’une des plus fortes des nouveaux Seigneurs-Démons.

Ses premières victimes étaient les Oni. Utilisant ses lames de vent, elle avait tranché les ennemis en deux, ne tenant pas compte des armes utilisé par les ennemis pour se défendre.

Inutile de dire que la force de Stolas était extraordinaire.

« Aucun de vous ne passera. » (Stolas)

Stolas avait déclaré cela avec fermeté. En réaction, les démons du Seigneur-Démon de la Lame avaient tressailli.

Stolas était bien plus forte que prévu.

Cependant, aussi forte qu’elle soit, si l’ordre de la tuer était donné, les choses auraient été simples. Grâce aux ordres stupides du Seigneur-Démon de la Lame, Stolas pouvait gagner un temps précieux pour que ses démons s’échappent.

En l’état, ses troupes n’avaient besoin que d’une minute pour s’échapper. Si les choses restent ainsi, nous pouvons en quelque sorte gérer, pensa-t-elle.

… Hélas, une telle pensée s’est révélée trop optimiste.

Elle avait senti un impact sur sa tempe.

C’était une attaque à longue portée utilisant une sorte de grosse aiguille.

Normalement avec sa capacité de perception omnidirectionnelle avec le vent, elle aurait dû pouvoir réagir face à une telle attaque. Cependant, la tension mentale constante, le chagrin de tous ces démons tombés au combat, et la fatigue provoquée par le fait de penser à des stratégies sans arrêt l’avaient terriblement épuisée. Ceci, à son tour, avait fait baisser sa concentration.

Après avoir été frappée par cette attaque, sa conscience s’était affaiblie et elle était tombée à genoux.

Elle avait rapidement réalisée que l’aiguille avait un poison paralysant.

Quand Rozelitte, le démon de type ange était devenu un démon de son Pacte démoniaque, Stolas avait gagné la capacité de purification. Elle pouvait utiliser cette capacité pour purger la toxine de son corps, mais cela prendrait environ 30 secondes.

Malheureusement, 30 secondes étaient plus que suffisantes pour les démons ennemis.

Une solution était d’avoir Masamune et Phobos pour aider, mais ils étaient occupés à combattre d’autres démons.

Après qu’elle ait été ainsi affaiblie, un Oni grand, musclé, et bleu avec un large sourire avait tendu la main vers Stolas.

« Est-ce la fin ? » (Stolas)

Des larmes avaient coulé de ses yeux.

Si elle était capturée, elle serait probablement soumise à une torture pire que la mort. Ça encore elle pouvait le supporter. Ce qu’elle ne pouvait supporter était le fait de ne pas pouvoir protéger ses précieux démons.

Au moment où l’Oni bleu allait toucher Stolas.

{Ne pleure pas, je vais te protéger.}

Stolas avait soudainement entendu la voix d’un garçon dans son esprit.

Au même moment, l’Oni qui allait atteindre Stolas avait été déchiré en morceau par de nombreuses lames de vent.

Dans l’instant suivant, un grand dragon occidental était apparu devant Stolas.

Il avait d’innombrables blessures et était trempé de son propre sang, et pourtant ses écailles de jades brillaient encore magnifiquement.

Pour sauver sa princesse, ce jeune chevalier était sorti de sa cage — aussi connue sous le nom de Stockage — avec sa propre volonté… et avait bruyamment rugi contre ses ennemis.

***
<>
Traduit par la team : Novel de Glace