Flux RSS

Maou-sama no Machizukuri! ~Saikyou no Danjon wa Kindai Toshi~

Traduit par la team : Novel de Glace
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 16 – Pacte démoniaque


Le lendemain, nous partîmes jusqu’à la chambre de March afin d’assister au Rassemblement du soir où les Seigneurs-Démons se réuniraient.

« March, que dois-je faire au cours de ce Rassemblement ? » (Procell)

Avant cela, je lui avais déjà posé plusieurs fois cette question, mais elle ne m’avait donné aucune réponse complète, à part sa réponse évasive sur le fait que je connaîtrais au moment opportun ce que je devrais faire.

« Rien. Tu devrais juste attendre, cela arrivera bien assez tôt. » (March)

March rigolait un peu en me disant cela.

À ses côtés, trois démons lui servaient de gardiens.

Sans même regarder leur statut, je savais qu’ils avaient énormément de pouvoir.

La fourrure de la queue de la fille-renarde était dressée. Elle était affectée par leurs présences, mais elle était toujours prête pour se battre.

« Ces trois, sont-ils tes démons liés par ton [pacte démoniaque] ? » (Procell)

« Oui, exactement. Ces trois sont les meilleurs parmi les 1500 démons qui me servent. » (March)

Très probablement, tous étaient des démons de rang A. De plus, ils possédaient un pouvoir remarquable, même parmi les autres démons de rang A.

« March, tu m’as bien dit que généralement les démons étaient créés avec un niveau fixe. » (Procell)

« Tu t’en es rendu compte ? Tous ces démons sont de rang A avec la capacité leur permettant de se développer, et ils ont également atteint leur niveau maximum. Ils sont même comparables en termes de puissance à un démon de rang S. » (March)

Les démons qui avaient pu monter à leur niveau étaient supérieurs au même type de démon, mais créés avec un niveau statique, lorsqu’ils se trouvaient au même niveau. Et quand de tels démons atteignaient leur niveau maximal, ils étaient comparables à un démon d’un rang supérieur.

La fille-renarde pourrait les dépasser dans le futur, mais pour le moment, elle n’aurait aucune chance, même avec le fusil à pompe que l’ancienne naine avait créé.

Fusil à pompe modifié : Remilton (modifié) AN01S

Longueur totale : 1160 mm

Poids : 3,1 kg

Calibre : 4

Taille du chargeur : 4 munitions

Par rapport au Remilton de base, il était légèrement plus long et plus grand, mais en raison du changement de matériaux, il était devenu plus léger comme le mithril était un métal très léger. Avec son calibre 4, le nombre de munitions dans l’arme était passé de 6 à 4, mais avec le chargement à l’aide d’un chargeur, cette version était techniquement bien meilleure de ce côté-là aussi.

En passant, il semblait que la convention pour la dénomination utilisée soit : AN correspondant à ancienne naine, 01 pour indiquer qu’il s’agissait du premier d’une série, et le S pour indiquer fusil à pompe (shotgun).

De ce fait, un fusil d’assaut fabriqué par l’ancienne naine s’appellerait probablement AN01A.

« Je devrais dire que c’est bien attendu venant des aides de camp d’un grand Seigneur-Démon. » (Procell)

« Maintenant, imagine ma surprise quand j’ai vu tes démons. Bon, il est presque temps d’y aller. Eh bien, tout le monde, présentez-vous… ‘rapidement’. » (March)

L’un des trois démons accompagnant March était sur le point d’ouvrir la bouche.

Il s’agissait d’un démon ayant une tête de lion dorée, les ailes d’un énorme faucon et la queue d’un serpent blanc.

« Je suis un Lion Gryphon. Je suis un des démons de March, je m’appelle Golguna. Renard céleste, le pouvoir en vous est considérable, mais vous êtes encore trop jeune et faible. » (Golguna)

La fille-renarde fut offensée après avoir entendu l’autre personne parler. Elle fit un pas en avant et prépara son fusil modifié.

« Tu veux savoir à quel point je suis faible ? » (Fille-renarde)

« Ka-ka-kah. Vous avez perdu votre tempérament dès que j’ai dit que vous étiez jeune et faible… Allez, regardez plus attentivement. » (Golguna)

Quand la fille-renarde regarda, elle vit qu’il y avait de fins fils presque invisibles enroulés autour de son cou.

Sa tête aurait pu être arrachée si elle s’était précipitée.

Elle se raidit de surprise et, à ce moment, tout son corps fut lié par de multiples fils d’araignées. Seuls son visage et son nez n’étaient pas couverts.

« Nn, nn, nnUgh. » (Fille-renarde)

La démone à côté du Lion Gryphon regardait la fille-renarde alors qu’elle gémissait et bougeait comme une chenille, incapable de se lever. La démone gigotait en rigolant.

Quatre pattes d’araignée passaient à traverse ses vêtements ainsi que quatre membres du genre humanoïde, pour un total de huit membres. Il s’agissait très probablement de ce démon-araignée qui avait ainsi lié la fille-renarde.

La pouvoir magique de la fille-renarde augmenta alors. Elle essayait de brûler les fils qui la retenaient en utilisant sa spécialité liée à la Magie de Feu. Cependant, peu importe le temps écoulé, sa magie n’arriva jamais à s’activer.

La femme aux pattes d’araignée parla alors à la fille-renarde.

« C’est totalement inutile. Mon fil est capable de disperser le pouvoir magique. Et ainsi, Seigneur-Démon de la [Création], Procell, c’est un plaisir de vous rencontrer. Je suis une Arachne. Le nom qui m’a été accordé par mon seigneur est Ammolite. » (Ammolite)

La démone-araignée m’informa ainsi de son nom. Mais alors un coup de feu retentit. L’ancienne naine avait tiré avec son fusil d’assaut.

Cependant, la balle fut retenue par des fils.

Compte tenu de la puissance exercée, comment la balle a-t-elle pu être retenue par des fils ?

« Pas mal, pour attaquer ainsi sans hésitation. » (Ammolite)

« Pourquoi agissez-vous comme si vous aviez le dessus ? Mon [Œil] a vu à travers la force de vos fils. Ils peuvent arrêter une balle, mais si je tire rapidement, ils ne pourront pas le supporter. Si vous ne voulez pas être blessée, relâchez immédiatement la fille-renarde. Si vous faites quoi que ce soit d’autre, je n’hésiterais pas à tirer. » (Ancienne naine)

L’ancienne naine aligna son canon et son regard vers Ammolite alors qu’elle surveillait attentivement son ennemi. Elle avait la compétence [Œil de la vérité] qui lui permettait d’analyser chaque chose dans ce monde.

« Je suis d’accord que mon fil ne pourrait supporter une attaque rapide de votre part, mais Naine-oujou-chan, n’avez-vous pas oublié quelque chose ? … Nous sommes trois. » (Ammolite)

Avant même qu’elle ait fini sa phrase, j’ai alors senti une immense soif de sang venir de derrière elle.

Un démon était alors apparu dans mon ombre et une griffe fut pressée contre mon cou.

Je ne savais pas quand, mais le troisième démon avait disparu de ma vue et avait utilisé cet instant pour se glisser dans mon ombre.

« Je suis un Tartaros. Le nom que m’a accordé le Seigneur est Kurayami [i]. Et Naine, si vous osez faire le moindre pas, je vais lui fendre la gorge. » (Kurayami)

Le troisième démon qui était apparu se trouvait être un loup-garou noir. Il n’était pas vraiment grand. Debout, il faisait un peu moins de deux mètres, mais son corps suggérait qu’il s’agissait d’un guerrier très expérimenté.

Au lieu de réussir à libérer la fille-renarde, l’ancienne naine semblait vexée par le fait que j’étais pris en otage. Elle grinça alors des dents, avant de parler.

« Je comprends. Je ne résisterai pas. Mais rappelez-vous de ceci : une fois que vous n’aurez plus d’otage, je vais vous déchirer un membre après l’autre. » (Ancienne naine)

Si March avait été sérieuse, nous aurions été complètement battus.

En attendant, le Lion Gryphon parla triomphalement avec la fille-renarde.

« Renard Céleste, voyiez-vous maintenant pourquoi j’ai dit que vous étiez trop jeune et peu fiable ? Vous êtes les compagnons les plus proches de votre Seigneur-Démon, ses plus forts compagnons ? Tout ceci n’est que le résultat pour avoir perdu votre calme, et avoir cédé à vos émotions. Vous êtes facilement tombée dans un piège et ainsi, êtes donc impuissante pour faire face à cela. » (Golguna)

La fille-renarde grinça des dents et regarda les démons de March.

« Naine-oujou-chan, vous avez également échoué. Si vous étiez convaincu que votre attaque passerait mes défenses en tirant rapidement avec votre arme. Vous auriez dû le faire avant même de faire des menaces. En ne le faisant pas, vous avez donné du temps à vos ennemis. Ainsi, vous avez perdu de vue votre objectif le plus important qui est votre Seigneur-Démon. Ce qui fait qu’il a ainsi subi une attaque-surprise… Il n’y a pas de place pour faire de telles erreurs n’est-ce pas ? » (Ammolite)

L’ancienne naine inclina la tête avant de serrer les poings.

C’était énervant, mais les démons de March étaient forts, en plus d’être sournois.

Cependant, c’était déjà suffisant.

« Alors, March, combien de temps devons-nous continuer toute cette farce ? Si tu étais sérieuse à ce sujet, nous n’aurions pas d’autre choix que d’utiliser notre atout, n’es-tu pas d’accord ? » (Procell)

Je souris alors à March alors que la griffe était encore pressée contre mon cou.

Je savais qu’elles étaient ses intentions générales.

« Je suis surprise que tu puisses parler comme ça dans une telle situation. Faites comme l’a dit Procell. » (March)

Les démons de March retournèrent alors à côté d’elle.

Et les fils autour de la fille-renarde furent aussi enlevés.

« Père ! » (Fille-renarde)

La fille-renarde revint à côté de moi. Elle se tenait alors devant moi et regardait avec vigilance March.

« C’est bon, Fille-renarde. March était juste… » (Procell)

Tout comme j’étais en train de commencer à parler à la fille-renarde, March fit de même.

« Je parlerai pour moi-même. Cette performance était afin de vous faire prendre conscience de votre caractère. Si je le voulais vraiment, je pourrais vous anéantir. Vous n’étiez pas préparé à cela. Direz-vous que quelque chose comme cela est lâche ? D’autre Seigneur-Démon ne le penserait sûrement pas. Procell, tu as dit avoir un atout, mais même si c’était vrai, cela ne fonctionnera probablement pas comme tu l’as prévu. » (March)

« Eh bien, qui sait ? » (Procell)

J’avais bel et bien un atout.

C’était quelque chose que j’avais fait en secret avec l’ancienne naine. C’était pour pouvoir faire face à March si elle devenait d’un coup hostile.

Ceci dépendait de la façon dont il était utilisé, mais il aurait pu permettre de faire tourner le combat en notre faveur.

« Je voulais que vous connaissiez tous la peur de faire face à un Seigneur-Démon avant d’en rencontrer un autre. En particulier, les anciens Seigneurs-Démons. Et vous devrez les affronter la tête froide. Vous feriez mieux de vous souvenir de rester calme, car si vous ne le faites pas, vous allez vous faire engloutir. » (March)

« Je vais certainement m’en souvenir. Il serait bien trop problématique de ne pas s’en souvenir. » (Procell)

Sans l’expérience nécessaire, la fille-renarde et l’ancienne naine ne pouvaient pas pleinement utiliser leurs capacités.

Et peu importe leur force dans une bataille directe, car dans un combat comme celui-là, les ennemis se joueront d’elles.

Moi aussi, j’avais honte de mon incapacité à répondre au démon qui avait attaqué depuis mon ombre. Il y avait d’innombrables points sur lesquels nous devions réfléchir.

« La leçon est terminée. Ah, juste à temps. D’accord, c’est l’heure du Rassemblement. » (March)

En même temps que March disait ces mots, une voix parla dans mon esprit.

[ Enfant des étoiles. Il est maintenant temps. Rassemblez-vous, brillez, et faites-vous connaître. ]

Je pensai avoir déjà entendu cette voix.

Enfants des étoiles, cette phrase me paraissait familière.

Ma conscience s’éloignait.

La fille-renarde me serra alors la main et, quand je lui serrai la main en retour, elle me sourit alors.

Juste après cela, je perdis connaissance.

*

Je me réveillai.

Le ciel était bleu. Mais ce n’était pas le bleu familier du ciel. Il s’agissait là du bleu profond de la mer.

Les étoiles scintillaient. Mais ces étoiles étaient de couleurs variées.

Alors que je regardai autour de moi, je vis qu’il y avait un jardin, mais il me semblait un peu irréel.

Il n’y avait aucun moyen pour qu’un tel endroit soit quelque part dans le monde naturel. Ceci devait être un monde que quelqu’un avait créé de toutes pièces.

Je regardai alors devant moi et je fus stupéfait devant l’imposant palais se trouvant devant moi. Il était bien trop gros, trop impressionnant et trop beau.

Je ne savais pas depuis quand March était là, à côté de moi, mais elle me parla à ce moment-là.

« Ceci est l’endroit où se trouve le Créateur, celui qui nous a créés nous, les Seigneurs-Démons. Le Palais du Seigneur-Démon. » (March)

Le Rassemblement où se trouveraient réunis tous les Seigneurs-Démons était sur le point de commencer.

Notes

  • i Kurayami : obscurité.

*

<>
Traduit par la team : Novel de Glace