Flux RSS

Maou-sama no Machizukuri! ~Saikyou no Danjon wa Kindai Toshi~

Traduit par la team : Novel de Glace
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 24 – Dragon du vent teint de folie


En raison des efforts déployés par l’Ancienne Naine, la Fille-Renarde et Wight ainsi que ses squelettes, nous avions ainsi finalement atteint la dernière salle.

Le Gryphon avait lui aussi été utile. En particulier, pour une falaise où nous ne pouvions pas sauter. Après avoir temporairement stocké mes démons pour monter sur Gryphon, nous avions sauté. J’avais ensuite fait ressortir mes démons et nous avions pu repartir.

La Fille-Renarde ainsi que l’Ancienne Naine n’aimaient pas être placé dans le [Stockage], mais heureusement, Gryphon pouvait facilement me transporter ainsi que les deux jeunes filles.

Dans un certain sens, en me donnant une imitation de médaille [Vent], elle avait creusé sa propre tombe.

« Néanmoins, ils sont maintenant impressionnants. » (Procell)

« Mon seigneur, il s’agit là de ma capacité à créer des morts-vivants. » (Wight)

Wight avait utilisé des cadavres afin de créer d’autres morts-vivants.

De tels démons ne pouvaient naître qu’à un niveau statique et un rang inférieur à celui dont ils étaient auparavant, mais en échange, les membres de mon groupe avaient augmentés de plus en plus, et cela sans aucuns frais. Quelle compétence pratique !

Un gigantesque oiseau dont il ne restait que les os, ainsi qu’un griffon en décomposition et beaucoup d’autres, se traînaient derrière nous. D’après Wight, cette capacité ne pouvait être utilisée que dix fois par jour.

« Bien, ils seront notre bouclier. » (Procell)

Comme prévu, ils n’étaient pas capables d’utiliser d’armes à feu, mais les démons de rang C et D étaient déjà considérablement fort par eux-mêmes.

« Père, j’ai beaucoup monté de niveaux. ! » (Fille-Renarde)

« Moi de même, Maître. » (Ancienne Naine)

La Fille-Renarde ainsi que l’Ancienne Naine qui jusqu’à maintenant avaient vaincu un certain nombre de démons, avaient bien entendu augmenté leurs niveaux.

La Fille-Renarde était maintenant niveau 43 alors que l’Ancienne Naine était au niveau 40.

Pour commencer, elles étaient déjà des démons de rang S, mais en montant de niveau, elles devraient être capables d’être au même niveau que des démons de rang A né ayant un niveau statique.

Et obtenir ainsi une victoire totale grâce à leurs armes et à leurs capacités.

Nous avions chassé les démons à la [Caverne Cramoisie] ce qui avait permis d’augmenter notre capacité à chasser, donc cela avait vraiment été utile.

Au fait, les naines, qui avaient l’habilité de renforcer les golems, avaient été laissés dans mon donjon. Comme elles pouvaient monter de niveau et que l’Ancienne Naine leur avait laissé le contrôle des golems, elles obtiendraient toutes l’expérience des démons vaincus. Et lorsque l’on se retrouvera à nouveau, leurs niveaux pourraient avoir atteint des hauteurs effrayantes.

*

La dernière salle était une zone de lave.

Les démons qui venaient étaient principalement les mêmes de rang C et D.

Cependant, il y avait aussi beaucoup de démons de rang B mélangé à ceux-ci.

Peut-être parce qu’il s’agissait de la dernière salle, les défenses avaient été renforcées.

Toutefois…

« Trop lent ! » (Fille-Renarde)

En sautant, la Fille-Renarde avait évité le gigantesque démon-faucon qui venait du ciel. Elle s’était ensuite déplacée afin d’atterrir sur son ennemi. Elle avait ensuite pointé son fusil à pompe sur l’ennemi avant d’ouvrir le feu.

Le démon faucon fut ainsi instantanément mort.

Au moment où elle avait atterri sur le sol, un autre démon lui sauta dessus depuis son angle mort. Il s’agissait d’un singe qui possédait une fourrure verte. Il était extrêmement rapide.

La Fille-Renarde ne pouvait bouger, et une attaque de ce bras gigantesque n’était pas à prendre à la légère...

Cependant !

Trois coups de feu purent être entendus.

Il s’agissait du bruit des tirs d’une M&K MK417 en mode rafale qui avait tiré ces trois balles. C’était une arme d’un calibre plus grand que celui des fusils des squelettes. Les trois balles arrivèrent sur le côté de la tête du singe.

« Fille-Renarde, ne baisse pas ta garde. » (Ancienne Naine)

« Je ne l’ai pas fait. J’étais parfaitement consciente de la présence de cet ennemi, mais j’ai fait confiance à An-chan pour s’occuper de ça, alors à la place, je me suis concentrée sur le fait de tuer l’autre ennemi. » (Fille-Renarde)

« Bien, je comprends. » (Ancienne Naine)

La Fille-Renarde et l’Ancienne Naine se tapèrent alors les mains.

Après tout, elles n’avaient jamais été en danger.

Non seulement cette [Guerre] leur avait permis de monter de niveau, mais aussi d’obtenir une expérience nécessaire lors d’un combat. Ces deux choses les aideront à devenir plus fortes.

À mi-chemin, Wight prit conscience de mes intentions et donc, il essaya de ne pas interférer avec leurs combats afin qu’elles puissent accumuler autant d’expérience de combat que possible. Je lui étais vraiment reconnaissant.

« Ancienne Naine, est-ce ce chemin ? » (Procell)

« Certainement. » (Ancienne Naine)

L’Ancienne Naine, grâce à son affiliation avec la terre, avait envoyé des ondes dans le sol et en recevant leur retour, avait pu créer instantanément une carte de la salle.

Il s’agissait là de la raison pour laquelle nous pouvions traverser ce donjon en utilisant le chemin le plus court. Nous savions également où les ennemis étaient susceptibles de se cacher.

Cependant, à la fin, elle ne connaissait que les choses au sol, alors nous n’étions pas aussi bien préparés face aux ennemis volants.

« Fille-Renarde, te reste-t-il des balles ? » (Procell)

« Je vérifie ! J’ai encore trois chargeurs ! » (Fille-Renarde)

Les balles que la Fille-Renarde utilisait étaient du calibre 4. Ces balles utilisaient également de la poudre de mithril spécialement préparée pour cela.

Je ne pouvais pas de produire des balles supplémentaires au cours de la bataille, donc je devais rester conscient des stocks de balles.

Bien sûr, il était également difficile à l’Ancienne Naine de créer des balles en pleine bataille, de sorte que nos stocks étaient limités.

« Maître, j’ai encore beaucoup de munitions. » (Ancienne Naine)

« D’accord. Alors, allons-y ! » (Procell)

Je pensais que finir ce donjon ne serait pas aussi simple que ce qui s’était passé jusqu’à maintenant.

Il y avait certainement quelque chose en réserve.

Tout comme j’avais [Création], l’ennemi devait lui aussi avoir une capacité spéciale.

*

Nous approchions alors de la fin de la troisième salle.

Nous arrivâmes dans un espace ouvert. Encore un peu plus loin et nous aurions pu atteindre la salle contenant le cristal de Stolas.

Cependant, dans cette salle, se tenait une fille à l’air déterminée aux cheveux verts. À ses côtés se trouvait un démon de type ange.

Il s’agissait de la Seigneur-Démon du [Vent], Stolas, ainsi qu’un démon de rang A. Son atout.

« Bien. Tu es venu jusqu’ici. » (Stolas)

« Bien sûr, mes démons sont après tout fort. » (Procell)

Stolas me fit un sourire amer en entendant ma réponse.

« Ouais. Tes démons sont outrageusement puissants. Toi aussi, pour ainsi pouvoir les contrôler. » (Stolas)

J’étais un peu surpris. Je ne m’attendais pas à ce qu’elle me dise de telles choses.

En la regardant de plus près, son expression était rigide et ses jambes tremblaient. C’était vraiment comme si elle avait peur.

« Vous avez été étonnamment docile, n’est-ce pas ? » (Procell)

« Ne peut-on pas s’y attendre à cela ? J’avais à peu près franchi la première salle de ton donjon, mais toi, d’un autre côté, tu t’es promené dans mon donjon. Je n’ai d’autre choix que d’accepter que tu sois plus fort que moi. » (Stolas)

Stolas montrait un sourire quelque peu fatigué.

« Alors, cela signifie que vous abandonnez ? En y regardant de plus près, je vois qu’il n’y a qu’un démon du [pacte démoniaque] à vos côtés. Est-ce que les autres ont défié mon donjon et sont tombés ? vous ne pouvez arrêter mes démons avec des démons ordinaires. » (Procell)

Stolas devrait avoir compris cela maintenant.

« Ouais, je le sais. J’ai regardé tes combats jusqu’à présent. Les démons ordinaires n’auraient même pas une chance. » (Stolas)

Stolas rit légèrement en me déclarant cela.

La lumière dans ses yeux n’avait pas encore disparu. Elle n’essayait pas seulement d’être courageuse, elle cachait quelque chose.

« Pour exprimer mon respect, je vais même utiliser mon atout. Non, permets-moi de le dire d’une autre manière. Je suis déjà descendu de mon trône et ai reconnu que je ne pourrais pas te battre dans une confrontation directe, alors je vais plutôt utiliser ton arrogance et ta naïveté en marchant sur mon territoire, et ainsi t’arracher la victoire. » (Stolas)

Ma peau se mit à frissonner.

Quelque chose apparut alors provenant d’une autre dimension.

Ce qu’elle utilisait était la capacité de [Stockage] qui permettait de stocker des démons dans une autre dimension.

« Dis, tu le savais ? Certaines médailles, possèdent des capacités spéciales lors de [Synthèses]. » (Stolas)

« Bien sûr. » (Procell)

Ma médaille [Création] était un très bon exemple.

« En tant que parent, le plus puissant Seigneur-Démon, Le Seigneur Astaroth m’a donné une médaille [Dragon]. Elle permet la création d’un démon qui peuvent devenir [Berserker]. L’intelligence et le raisonnement du démon sont oblitérés, et le démon ne pourra pas entendre les ordres de son Seigneur-Démon… Mais en échange, toutes ses capacités subissent une augmentation explosive. Par exemple si le démon est de rang A, alors quelle force penses-tu qu’il aura en sous l’emprise du [Berserker] ? »

Et puis, il apparut.

Un gigantesque dragon couvert d’écailles vertes serrées. Il faisait presque dix mètres de long.

Il s’agissait d’un dragon occidental qui se tenait sur deux jambes et possédait de gigantesques ailes à l’arrière.

Des griffes, des crocs, et un corps comme couvert par une tempête.

Il était dépourvu de raison comme le montraient clairement ses yeux emplient sanguinaires emplis d’intentions meurtrières.

Et puis, il se mit à rugir.

La fourrure sur la queue de la Fille-Renarde se dressa alors, tandis que le corps entier de l’Ancienne Naine se raidit d’un coup.

Il s’agissait là d’un démon que ces deux craignaient instinctivement. Sans aucun doute, c’était bel et bien un formidable ennemi.

« Le Tyran des [Vents], le Dragon d’émeraude. Une monstruosité au-delà d’un rang A. Cet enfant ici présent est mon atout majeur. Maintenant, vient, faisons un match, Seigneur-Démon de là [Création], Procell ! » (Stolas)

Et ainsi, la plus grande bataille annonçant la fin de cette [Guerre] commença.

*

<>
Traduit par la team : Novel de Glace