Flux RSS

Maou-sama no Machizukuri! ~Saikyou no Danjon wa Kindai Toshi~

Traduit par la team : Novel de Glace
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 25 – La plus grande puissance de feu qu'une infanterie peut avoir


Et ainsi, la bataille finale commença.

Le démon de type ange se tenant à côté de Stolas commença à chanter un sort. Elle essayait probablement de renforcer sa force de combat grâce à de la magie de support.

Si son sort réussissait, le dragon d’émeraude déjà gênant serait renforcé et il n’y aurait probablement plus rien à faire contre lui.

Cependant…

« Nn. Je ne vous laisserais pas faire ça. » (Ancienne Naine)

L’Ancienne Naine ouvrit alors le feu en mode automatique avec son fusil d’assaut M&K MK417. Son chargeur contenait 20 balles, mais il ne fallut même pas une seconde pour le vider, chaque balle volant à deux fois la vitesse du son.

Le fusil M&K MK417 utilisait une balle de grand calibre de 7,62 mm.

Même dans le meilleur des cas, le tir automatique ferait trop se déplacer l’arme, ce qui empêcherait de correctement tirer. Normalement, vider son chargeur ainsi aurait été un gaspillage de munitions.

Cependant, on ne pouvait pas dire la même chose quand il s’agissait de l’Ancienne Naine. Elle avait stabilisé le canon avec sa magie de manipulation minérale, augmentant ainsi l’efficacité de l’arme.

L’ennemi reçut toutes les balles du chargeur alors qu’il était sans défense dû à son chant. Quelle que soit la taille d’un démon de rang A, s’il s’agissait là d’une attaque alors qu’il était sans défense, et donc, ce serait comme couper du beurre avec un couteau chaud.

« Je… suis… désolée… Seigneur... Stolas... » (Rozelitte)

Le démon-ange n’était nullement faible.

C’était juste qu’il ne pouvait résister à notre attaque. Pour ceux qui avaient comme point fort la magie, les armes à feu étaient leurs prédateurs naturels.

Après avoir laissé derrière elle ces mots, le démon-ange se transforma en particules bleues avant de disparaître.

Stolas fit grincer ses dents en voyant ça.

Mais elle n’avait pas le temps d’avoir un tel chagrin. Mon atout était sur elle.

Par atout, je voulais parler de la Fille-Renarde. Au début du combat, la Fille-Renarde, tout comme un renard, s’était faufilée rapidement et furtivement.

Elle s’était déplacée de manière à pouvoir attaquer Stolas dans le dos tout en évitant le Dragon d’émeraude. Stolas n’avait pas remarqué la Fille-Renarde.

Oh ! Eh oui ! J’avais donné trois ordres.

L’Ancienne Naine devait gêner le démon de type ange pendant sa magie de soutien.

La Fille-Renarde devait faire une attaque-surprise sur Stolas.

Et pendant ce temps, Wight attirerait l’attention du dragon d’émeraude.

Il n’y avait aucun moyen de combattre directement un démon tel que lui. L’Ancienne Naine n’avait donc pas l’ordre d’abattre le dragon puisque je ne pensais pas qu’elle pouvait avec notre puissance de feu le vaincre en un coup. Nous ne pouvions pas non plus effectuer une attaque avant de partir pour mieux réattaquer.

« Tout le monde, c’est le moment de combattre ! » (Procell)

« Je vais vous soutenir. » (Wight)

La légion de squelettes dirigée par Wight et l’Ancienne Naine qui venait de finir de changer de chargeur concentrèrent leurs attaques sur le dragon.

J’avais alors laissé sortir une voix de surprise.

Les écailles du dragon arrivaient non seulement à repousser les balles de 5,56 mm des squelettes, mais aussi les balles de 7,62 mm de l’Ancienne Naine.

Même s’il ne subissait pas de dégâts, il avait l’air irrité. Il concentra toute son attention sur les squelettes, puis quelques instants après se retourna.

Il avait probablement l’intention de faucher tout le monde en utilisant sa queue emplie d’une importante force centrifuge.

Wight et l’Ancienne Naine sautèrent rapidement en arrière, mais la moitié des squelettes, qui étaient lents, n’eurent pas le temps de se retirer. Leurs corps furent donc réduits en morceaux.

Wight eut l’air triste avant de pleurer pour leurs morts.

Leurs décès avaient cependant eu un certain sens.

Le groupe de Wight avait réussi à obtenir toute l’attention du dragon. Pendant ce temps, la Fille-Renarde se rapprochait de Stolas pour effectuer une attaque depuis son angle mort.

« Maintenant, c’est la fin  ! » (Procell)

La Fille-Renarde tenait dans ses mains son fusil à pompe en argent. Le Remilton (amélioré) ED01S.

Il était équipé d’un mécanisme semi-automatique. Ses balles avaient été modifiées pour être de calibre 12. Le pouvoir magique avait également ajouté plus de puissance aux balles grâce à la poudre de mithril qui était utilisée dans les cartouches.

L’arme démoniaque qui était quatre fois plus puissante qu’à la base fit feu.

Stolas fut complètement prise au dépourvu et elle reçut donc un coup direct. Même un Seigneur-Démon n’aurait pu survivre à cela.

Et ainsi, son corps fut déchiré.

Avec ça, la [Guerre] fut terminée.

Où plutôt, cela aurait dû se finir ainsi.

« Désolé de te décevoir, mais cette Stolas-ci était juste une imitation de moi-même créé à l’aide de ma capacité [Vent]. » (Stolas)

Une voix, provenant d’un endroit inconnu, retentit alors dans la pièce. En entendant cela, je me mis à grincer des dents.

Je réfléchis calmement, n’est-ce pas quelque chose de normal ? Pour qu’elle ose invoquer une telle monstruosité si proche d’elle, elle devait avoir une assurance.

Très probablement, en même temps qu’elle avait convoqué le dragon depuis son stockage, elle avait créé un double d’elle-même avant d’utiliser le transfert pour déplacer son corps réel.

« Mon seigneur, nous ne pouvons plus le retenir plus longtemps. » (Wight)

Wight, dont le groupe attirait l’attention du dragon, leva la voix, presque au niveau d’un cri, pour me dire cela.

Depuis le début, les squelettes avaient continué à tirer, mais cela n’avait pas vraiment eu d’effet sur le dragon.

Le dragon rugit et plongea vers l’avant.

Un squelette entra alors en contact avec le dragon et il fut ainsi écrasé par ce coup. Le dragon frappa ensuite avec sa tête pour détruire un autre squelette.

Deux autres squelettes étaient ainsi tombés au champ d’honneur.

« Fille-Renarde, je compte sur toi. » (Procell)

« Compris, Père. » (Fille-Renarde)

En raison du dragon qui avait plongé la tête la première, il arrêta de bouger pendant quelques instants.

Et, à ce moment, la Fille-Renarde avança rapidement en utilisant sa pleine capacité.

Le dragon d’émeraude se tourna vers la Fille-Renarde.

Il avait dû réaliser instinctivement que la Fille-Renarde allait être une menace, puisqu’il renforça le vent tournoyant autour de lui, formant une armure de vent plus compacte.

La Fille-Renarde se rapprochait pour tirer sur son point faible afin de pénétrer l’armure de vent du dragon et ces écailles résistantes.

« Mange ça ! » (Fille-Renarde)

Elle prononça cela puis fit feu.

L’arme laissa alors sortir un grondement sourd avant de répandre des étincelles.

Bien sûr, ce qui sortit à ce moment-là de l’arme était un projectile unique.

Infusé de ses propres capacités offensives, son fusil à pompe avait plus de puissance que les mitrailleuses lourdes des golems.

Cependant…

« Qu─ !? Impossible ! » (Fille-Renarde)

La puissance du projectile fut fortement impactée par le vent. La balle fut déviée ensuite sur les écailles du dragon.

Mis à part les quelques écailles qui avaient dû repousser cette attaque, le dragon était en parfait état.

La Fille-Renarde croisa alors les bras d’incrédulité. Mais alors, le dragon essaya de la toucher à l’aide de ses griffes.

« Kyaa ! » (Fille-Renarde)

Du sang jaillit de ses deux bras. Malheureusement, ce n’était pas tout. Elle fut aussi jetée au sol avant de rebondir encore et encore, tout comme une balle de tennis.

« Fille-Renarde ! » (Procell)

Je l’avais alors appelée.

Elle avait ainsi été repoussée d’une vingtaine de mètres.

« J’ai un peu foiré mon coup. » (Fille-Renarde)

Elle avait déclaré cela alors que du sang coulait de ses bras et de sa bouche. Elle essaya ensuite de se lever, mais elle échoua lors de sa tentative.

Le dragon d’émeraude lançait un regard furieux à la Fille-Renarde blessée.

Il étendit son coup tout en ouvrant la bouche.

Le pouvoir magique se rassembla rapidement dans sa bouche.

Sans aucun doute, il s’agissait d’un souffle de Vent.

Merde. Fille-Renarde avait déjà pris trop de dégâts et ne pourra ainsi pas l’éviter.

« Mademoiselle Fille-Renarde, ne perdez pas espoir. Mes compagnons, allez-y ! » (Wight)

Les démons oiseau composés d’os qui étaient devenus des morts-vivants et qui étaient sous les ordres de Wight sautèrent devant la bouche du dragon. Le pouvoir magique de vent s’accumula juste avant d’exploser.

Le dragon d’émeraude fut surpris par cette action.

« Wight, bien jouer. » (Procell)

« Il s’agit là d’une attaque-surprise qui ne marchera qu’une fois. Le véritable combat commence maintenant. » (Wight)

Le dragon d’émeraude se tourna alors vers nous.

Il avait dû être très énervé par l’attaque subite tout à l’heure.

L’Ancienne Naine préparait son arme à ce moment-là.

En regardant de plus près, son arme n’était plus en mode automatique, mais en mode tir unique.

« Maintenant que sa protection de vent est dissipée, je vais lui tirer dessus. » (Ancienne Naine)

Après avoir rapidement dit cela, elle fit feu avec précision sur l’ennemi.

En raison de l’utilisation du souffle à haute puissance, l’armure de vent du dragon s’était dissipée.

Mis à part les endroits couverts d’écailles, ses points vitaux pourraient donc être percés.

Et ainsi, la première balle frappa directement l’œil du dragon.

Cependant, malgré l’important saignement provenant de son œil droit, il ne cessa pourtant pas de bouger.

« La balle que j’ai tirée ne lui a fait qu’une blessure superficielle !? Quel monstre ! » (Ancienne Naine)

« GYUAAAAAAAAA ! » (Dragon)

L’Ancienne Naine posa ses mains sur le sol. Au moment où elle fit cela, un mur de pierre se construisit devant elle.

En n’y faisant pas attention, le dragon gifla le mur de pierre à l’aide de sa patte droite. Mais tout comme si n’avait été que du papier, le mur s’écroula.

Puis, quelque chose sous mes pieds se mit à montée.

« Maître, c’était dangereux ici. » (Ancienne Naine)

« Merci, Ancienne Naine, tu m’as sauvée. » (Procell)

Oui, l’Ancienne Naine avait construit le mur de pierre comme distraction pendant que Wight agissait de concert.

« Maître, nous ne pourrons lui faire de dégât avec notre équipement actuel. Je demande plus de puissance de feu. » (Ancienne Naine)

« Compris. » (Procell)

J’utilisai alors ma [Création].

« Je te l’avais déjà donnée pour tes recherches, alors tu devrais savoir l’utiliser. » (Procell)

« Oui. Laissez-moi faire. » (Ancienne Naine)

Depuis sa création, j’avais déjà donné cette arme à l’Ancienne Naine.

L’arme que j’avais faite était l’arme antichar la plus demandée.

************************************************

USSL RPG-7

Longueur totale : 950 mm

Poids : 6,3 kg

Calibre : 85 mm

Taille du chargeur : 1 munition

Vitesse des munitions : 115 m/s

************************************************

Il s’agissait là d’une arme qui, sans doute, donnait la plus grande puissance de feu qu’un soldat pouvait transporter.

Son apparence était celle d’une simple tige de fer et n’avait une forme aérodynamique qu’au bout.

Le mécanisme appelé propulseur à roquette qui tirait des ogives anti-tank hautement explosif (HEAT: Highly Explosive Anti-Tank) était à l’époque de sa création, hautement révolutionnaire.

Le mécanisme HEAT pouvait même pénétrer des véhicules blindés.

C’était jetable et donc j’en avais créé trois.

Le dragon d’émeraude regardait en ce moment vers nous.

Il avait déjà revêtu son armure de vent.

L’Ancienne Naine plaça l’USSL RPG-7 sur son épaule puis tira.

Je ne savais pas si c’était de la négligence ou du dédain, mais le dragon d’émeraude n’essaya même pas de l’éviter.

L’ogive accélérée par son propulseur continua à voler vers lui.

L’ogive avec une trajectoire parfaite comme si elle était aspirée et ainsi, elle atteignit le centre du ventre du dragon.

Mais je grinçai instantanément des dents.

La roquette avait bel et bien frappé le dragon. L’ogive s’était déclenchée et une explosion directionnelle s’était bien produite.

La puissance écrasante de cette arme qui pouvait même percer des chars avait frappé de plein fouet le dragon.

Tel était l’effet Munroe. L’ogive faisait converger l’énergie du souffle en un point, puis créait un trou profond au moyen d’un jet de particules métalliques à haute vélocité.

« GYUAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!! » (Dragon)

Le dragon d’émeraude se mit à hurler.

Environ un tiers de son bras droit avait ainsi été arraché.

Cependant, inversement, on pourrait dire que les dommages qu’il venait de subir étaient faibles.

« Comment ?! Cette puissance aurait dû pouvoir complètement le transpercer. » (Ancienne Naine)

L’Ancienne Naine fit alors une voix emplie de surprise.

« Deux raisons. D’abord, l’ogive a pu être déviée à cause du vent. Donc au lieu du centre de son corps, c’est le bras qui fut frappé. Deuxièmement, l’armure de vent de ce machin était juste trop épaisse. L’armure a pu en partie dissiper le souffle et le faire dévier de sa course. » (Procell)

Oui, c’était pour cette raison que je grinçais des dents.

Avec ces deux possibilités en tête, il nous était impossible de lui infliger une blessure fatale.

L’Ancienne Naine tira rapidement une autre roquette.

Cependant, cette fois, elle ne frappa même pas le dragon. Malgré sa grande taille, le dragon sut éviter le missile.

Tout cela était dû à la seconde faiblesse de cette arme, la lenteur de ses projectiles.

Sa vitesse initiale était d’à peine un tiers de la vitesse du son.

Aussi longtemps qu’il y avait une si grande différence de performance entre le dragon et l’ogive, le dragon pourrait l’éviter.

Ce gars avait compris la puissance de nos roquettes, et donc, nous ne serions donc plus en mesure de le toucher avec.

« GYUAAAAAAAAAAA !!! » (Dragon)

Le dragon d’émeraude se mit à rugir.

Les vents déjà forts augmentèrent alors en intensité.

Maintenant, nous ne serions plus capables de le frapper mortellement.

Le vent autour du dragon devint alors de plus en plus fort, sa zone d’effet fut elle aussi augmentée.

Peut-être que le dragon planifiait de rester là-bas à attendre que les vents nous emportent.

En vérité, ces vents étaient maintenant comme des lames, coupant facilement les roches environnantes comme si s’agissait de morceau de tofu.

« Que devrions-nous faire, Maître ? » (Ancienne Naine)

« Je pense qu’il faudra utiliser notre atout caché. » (Procell)

Je n’avais plus d’autre choix.

J’avais déterminé à l’avance ce que je pouvais révéler au cours de cette [Guerre].

Les armes des golems.

Les armes de l’Ancienne Naine, de la Fille-Renarde, et le RPG-7.

J’étais prêt à montrer cela.

Cependant en montrer plus que ça deviendrait gênant.

« Il semblerait que nous n’ayons plus le temps d’hésiter. » (Procell)

Nos chances d’échapper au tourbillon de lames de vents devenaient de plus en plus faibles.

En pensant ainsi, la Fille-Renarde s’approcha de nous.

Elle n’avait pas encore complètement récupéré de ses blessures.

« Laissez-le-moi. Ceci pourrait ruiner l’arme d’An-chan, mais je le ferais quand même. » (Fille-Renarde)

« Fille-Renarde, tu vas vraiment l’utiliser ? » (Procell)

« Ouais, je peux percer le dragon tant que j’utilise le vrai pouvoir du fusil, ED-01S d’An-chan. » (Fille-Renarde)

Fille-Renarde fit un fugace sourire en disant cela.

Mais son sourire était rigide et ne dura qu’un bref instant.

… Ceci pourrait se révéler être une mauvaise idée.

« Fille-Renarde, es-tu sûre de pouvoir le faire ? » (Procell)

« Laissez-le-moi, à moi, le démon numéro un de Père. J’ai aussi l’arme d’An-chan, il n’y a aucune chance que je perde. » (Fille-Renarde)

Les mots de la Fille-Renarde étaient inébranlables.

Je réfléchis alors à la situation.

Et puis, je décidai de quoi faire.

« D’accord, nous comptons sur toi, Fille-Renarde. » (Procell)

« OK, Père. Je suis prête. » (Fille-Renarde)

La Fille-Renarde sortit alors un autre type de chargeur se trouvant dans sa poche avant de le placer dans son arme. Il était cependant plus grand que les habituels chargeurs. Elle passa ensuite son arme du mode semi-automatique à automatique.

Et ainsi l’assaut final commença.

*

<>
Traduit par la team : Novel de Glace