Flux RSS

Maou-sama no Machizukuri! ~Saikyou no Danjon wa Kindai Toshi~

Traduit par la team : Novel de Glace
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 2 Chapitre 37 – Les sources chaudes


Notre travail de la journée était fini.

Les infrastructures étaient mises en place, et donc, à partir de demain, nous avions l’intention de nous concentrer sur la partie commerciale. Les pommes et le pain dur serviront de produit commercial comme les armes que l’Ancienne Naine préparait. Et réfléchir à d’autres choses à mettre en vente était aussi nécessaire.

En laissant cela de côté…

« Source chaude ! » (Kuina)

Oui, une source chaude.

Vers le second jour de développement de la ville, l’Ancienne Naine avait mentionné que l’eau qui coulait dans le sol était étrange. Quand elle avait enquêté là dessus, elle avait découvert qu’il y avait une source chaude naturelle à cet endroit. Elle avait alors creusé pour arriver jusqu’à celle-ci et nous avions construit une maison de bain public pour la ville en utilisant des plans relativement simples proposés par l’Ancienne Naine.

Je pensais qu’une salle de bain public comme cela était nécessaire pour la santé et la joie des habitants de la ville, c’était vraiment une énorme bénédiction. La santé et le divertissement n’étaient pas les seuls buts, cela servirait également d’auberge qui attirerait les humains. Pour ces raisons, nous avions terminé rapidement l’auberge avec le bain à l’intérieur. J’avais priorisé la résistance à la dégradation et la facilité d’entretien, de sorte que le bain lui-même était construit en pierre.

En passant, en ce qui concernait la source naturelle, l’Ancienne Naine avait conçu une pompe qui récupérerait l’eau tout en la diluant. Il fallait la diluer, car la source d’eau était affectée par la magie des elfes et avait donc une concentration en minéraux plus élevée qu’une source ordinaire.

« Père, tu es tellement lent. » (Kuina)

Kuina me tirait par la main en me disant de me dépêcher. Je ne pouvais pas m’empêcher de lui sourire avec ironie.

Nous étions ensuite entrés dans la salle de bain public et étions allés dans la pièce afin de nous changer. Kuina avait directement jeté ses vêtements alors que l’Ancienne Naine, d’un autre côté, avait l’air embarrassée alors qu’elle enlevait doucement ses vêtements. Pendant ce temps, l’Elfe Antique nous regardait tout en souriant. Au moment où elles avaient fini de se changer, je m’étais instantanément déshabillé. Je n’avais aucun problème à être vu nu.

« Père, allons-y ! » (Kuina)

« Maître, dépêchez. » (Ancienne Naine)

« Kuina et l’Ancienne Naine sont si mignonnes. *bave* » (Elfe Antique)

Je leur ai fait un signe de la tête et après cela, me dirigeais vers le bain.

En passant, mes vêtements étaient faits de Pouvoir Magique, donc je n’avais pas besoin de me changer. Chaque fois que je retirais mes vêtements, mon corps absorbait l’Énergie Magique. D’une certaine manière, il s’agissait là d’un autre pouvoir d’un Seigneur-Démon. Et à mesure que le Seigneur-Démon devenait puissant, son équipement aussi le devenait.

*

Alors que nous étions entrés dans le bain, des nuages de vapeurs montaient dans les airs. Au centre de tout cela se trouvait le bassin de pierre.

Kuina nue avec sa queue se balançant partout, s’approcha du bassin. Ayant l’apparence d’une fille de 12 ans peut-être 13 ans, elle avait bien grandi. En tant que son père, je pensais que je voudrais qu’elle affiche bientôt un certain embarras.

Je tournai ensuite mon regard vers l’Ancienne Naine aux cheveux argent qui avait l’air d’avoir le même âge que Kuina. Elle était une beauté au corps plat, mais plutôt que de la comparer à Kuina, il fallait la comparer à un esprit éthéré.

« Maître, ne me regardez pas comme ça. C’est gênant. » (Ancienne Naine)

C’était le type d’embarras que je voulais que Kuina ait.

« Mon Maître, que pensez-vous de cela ? » (Elfe Antique)

Quelque chose s’était collé alors dans mon dos. Il s’agissait de l’Elfe Antique qui m’enlaçait.

« Elfe Antique ? Peux-tu ne pas faire ce genre de chose surtout lorsque tu es nue ? » (Procell)

« C’est mon Maître, donc il n’y a pas de problème. Je suis contente que le dos de mon Maître soit si grand. » (Elfe Antique)

Elle semblait légèrement plus âgée que Kuina et l’Ancienne Naine, elle avait l’air d’avoir 14 ans voire 15 ans. Son corps était aussi beaucoup plus mature. Pour être précis, elle avait une grosse poitrine.

S’appuyant sur mon dos, ses charmes féminins étaient collés contre moi.

« J’ai bien compris, donc laisse-moi partir. » (Procell)

Bien qu’elle soit ma propre création, je n’avais aucun contrôle quant à sa personnalité. Je pourrais m’oublier si elle faisait encore quelque chose comme cela.

« D’accord. Fufufu. Mon Maître m’a froidement repoussé ainsi, il semble que je doive montrer mon amour à Kuina-chan et An-chan, n’est-ce pas ? » (Elfe Antique)

Comme une bête fixant sa proie, Elfe Antique regardait Kuina et l’Ancienne Naine.

La queue de Kuina s’était alors dressée alors que le dos d’Ancienne Naine frissonnait.

Il s’agissait là d’une affaire relativement grave.

En tout cas, après avoir versé de l’eau chaude sur sa tête, Kuina fut la première à se diriger vers le bassin et à s’immerger. Elle afficha alors un visage extatique. Tellement mignon.

« Alors, devons-nous aussi y aller ? Kuina sera étourdie avant même que nous entrions dans l’eau. » (Elfe Antique)

« C’est certainement vrai. » (Procell)

« Ouais, n’est-ce pas le cas ? Je veux être dans l’eau avec tout le monde en même temps. » (Elfe Antique)

Et nous avions ainsi versé de l’eau chaude sur nous-mêmes avant d’aller dans l’eau.

*

« Ah ! An-chan, non ! C’est mon endroit ! » (Kuina)

« Premiere arrivée première servie. Kuina aime toujours autant cet endroit, mais aujourd’hui, c’est mon tour. » (Ancienne Naine)

Je m’étais appuyé contre le mur et j’avais écarté mes jambes, mais au moment où elle entra dans l’eau, l’Ancienne Naine vint glisser son petit corps dans l’espace créé par mes jambes. Kuina était généralement la seule à faire quelque chose comme ça. Juste au moment où je pensais que l’Ancienne Naine était étrangement proche de moi, il s’avérait qu’elle avait l’intention de le faire avant même que Kuina n’ait eu une chance de le faire.

« Uggghh. Mon endroit... » (Kuina)

Avait dit Kuina en lançant un regard furieux vers nous.

« Maintenant, maintenant. L’oiseau qui se réveille tôt aura le premier ver, ça ne changera jamais cela. Kuina-chan, permets-moi de compenser ta solitude, d’accord ? » (Elfe Antique)

L’Elfe Antique avait enfin réussi à faire un câlin à Kuina. De plus, elle bougeait ses mains sans relâche et caressait divers endroits. Comme résultat, Kuina laissa sortir un soupir passionné, mais elle l’avait alors immédiatement remplacé par une expression sombre.

« Seul Père est autorisé à me toucher comme ça. De plus, Elfe-chan me touche uniquement dans des endroits étranges, cela me fait encore plus la détester. » (Kuina)

Kuina avait secoué son corps avant de s’échapper de l’étreinte de l’Elfe Antique. Elle avait ensuite fait ce qu’elle voulait faire dès le départ, elle poussa légèrement l’Ancienne Naine vers la droite, et se glissa dans l’espace qui fut ainsi créé avant de se pencher sur moi.

Le sentiment de sa queue mouillé par l’eau du bassin sur ma peau, le sentiment des filles qui s’appuyaient sur moi… Tout était vraiment génial.

« Vous deux êtes suffisamment petites pour vous tenir ici. » (Procell)

« Mais aujourd’hui, c’est mon tour. » (Ancienne Naine)

« Nous devons passons par l’ordre hiérarchique, An-chan. » (Kuina)

« ... Je me souviendrai de ces mots. La prochaine fois que tu agiras comme un enfant gâté, je vais utiliser ces mots. » (Ancienne Naine)

« Argg, d’accord. » (Kuina)

À cela, l’Ancienne Naine sourit. Kuina était sournoise, mais elle était pleine d’ouvertures qui étaient occasionnellement exploitées par Ancienne Naine.

« Mon Maître, je suis jalouse. Je veux être aimé comme Kuina-chan et An-chan. » (Elfe Antique)

« D’accord, alors viens ici. » (Procell)

Se détendre à une source chaude et apprécier la chaleur des filles, c’était vraiment la belle vie.

« Enlace-nous fermement comme tu le fais d’habitude. » (Kuina)

« C’est une bonne idée, Maître. » (Ancienne Naine)

J’étais impuissant face à leurs demandes, donc j’enveloppais les deux avec mes bras. Je sentais leurs deux corps sur mes bras alors que je les étreignais.

Les sources chaudes sont vraiment merveilleuses, je pensais à cela tout en savourant le moment présent. Cependant, au fil du temps, des problèmes se posèrent. Les problèmes en rapport avec le fait que je sois un homme. Je dois le supporter ! J’essayais de m’encourager ainsi.

« Nous devrions bientôt sortir. » (Procell)

« Non — ! On se sent si bien dans le bain, alors restons encore un peu plus longtemps. » (Kuina)

« Ne voulez-vous pas rester ainsi, Maître ? » (Ancienne Naine)

Les filles avec leurs demandes sur lesquels je ne pouvais pas débattre. Je ne pouvais pas leur refuser après qu’elles les aient exprimés ainsi. Cependant, les faits étaient que je devais rester concentré. Heureusement, à ce moment une déesse du salut apparut.

« Maître, Kuina-chan, An-chan, j’ai créé quelque chose d’intéressant pour que nous puissions complètement profiter du bain. » (Elfe Antique)

La déesse en question était Elfe Antique qui tenait trois conteneurs en bambou.

« Tout d’abord, Kuina-chan et An-chan, prenez ça. » (Elfe Antique)

Elle y versa une sorte de liquide de la couleur du miel dans des tasses et elle nous les avait alors remis. Attirés par le parfum, les deux se s’étaient alors séparés de moi.

« C’est doux, aigre et délicieux. Merci, Elfe-chan » (Kuina)

« C’est froid. Le boire dans le bain est le meilleur. » (Ancienne Naine)

J’avais alors supposé que les conteneurs en bambou étaient du jus de pomme glacé à l’intérieur. En outre, puisque Kuina ne savait rien à ce sujet, j’avais deviné que l’Elfe Antique avait emprunté les pouvoirs des renards mythologiques. Elle aimait vraiment les belles femmes, et elle interagissait non seulement avec ses subordonnés directs, mais aussi avec les Naines-forgeronnes et les Renards mythologiques.

Pour une raison inconnue, elle était étrangement aimée. Contrairement à ses égaux, Kuina et l’Ancienne Naine, les subordonnées la voient peut-être comme une existence supérieure.

« Et celui-ci est pour nous. » (Elfe Antique)

Elle me présenta alors un autre conteneur de bambou avec un liquide à l’intérieur. Cette fois, cependant, il y avait de l’écume dedans.

« C’est vraiment ? » (Procell)

« Vous serez heureux de le boire. » (Elfe Antique)

J’étais empli d’attente en prenant la tasse.

« Il s’agit d’une sorte d’alcool. » (Elfe Antique)

Oui, ce qu’elle avait créé contenait de l’alcool. La boisson m’avait alors donné l’impression que c’était une boisson fortement alcoolisée avec une sensation rafraîchissante de pommes et de boisson gazeuses.

Son goût et son arrière-goût étaient tous deux très bons. Il semblerait que je puisse boire tout le contenu de la tasse de bon cœur.

La boisson froide se répandit dans mon corps brûlant.

« C’est vrai ! Manger simplement des pommes crues est ennuyeux, surtout qu’il y avait une belle levure tout autour. Alors j’ai décidé de les faire fermenter pour voir ce que cela donnerait. » (Elfe Antique)

« Tu as certainement raison de le garder pour nous. Il est encore trop tôt pour que Kuina et l’Ancienne Naine aient cela. » (Procell)

Quand j’avais dit ces mots, l’Elfe Antique se mit alors à rire avant de me chuchoter à l’oreille.

« Oui, elles sont encore trop jeunes pour boire de l’alcool, entre autres choses. Si vous le souhaitez, vous pouvez également profiter de ces autres choses avec moi. » (Elfe Antique)

Elle avait chuchoté et immédiatement après, s’était séparée de moi. Elle avait ensuite bu sa tasse en me donnant un sourire satisfait.

« Non, comme ces filles, tu es ma précieuse fille, et bien sûr, je ne te ferais rien de bizarre. Mais, en y réfléchissant, je ne savais pas que tu pouvais créer de l’alcool. » (Procell)

« Oui, c’est une de mes spécialités. » (Elfe Antique)

L’alcool était une chose créée avec le pouvoir de la nature, de sorte qu’évidemment, l’Elfe Antique pouvait en créer. Et l’alcool était sûr d’attirer l’attention.

« Il semble que cela devrait bien se vendre, n’est-ce pas ? Peux-tu en faire beaucoup ? » (Procell)

« Oui, ceci sera facile avec mes capacités. » (Elfe Antique)

Une réponse fiable.

Et puis, je remarquai quelque chose d’étrange avec mon corps. Mon corps me semblait plus léger et toute ma fatigue avait disparu. Ceci pouvait être attribué aux effets de la source chaude, mais cela n’aurait pas été aussi direct. Qu’est-ce qui pouvait faire ça, je me le demandais ?

« Elfe Antique, as-tu mis quelque chose de spécial dans cette boisson ? Je me sens étrangement bien. » (Procell)

« Rien du tout. Ce sont les effets du fruit en lui-même. Le fruit né du pommier que j’ai, une Elfe Antique, béni de toute ma force quand il était encore une graine. Ce n’est plus une pomme ordinaire, vous le comprenez ? » (Elfe Antique)

Je me suis alors souvenu de cette scène où elle avait versé de l’eau de couleur arc-en-ciel sur la graine.

« Alors, que se passerait-il si je mangeais une pomme ? » (Procell)

« Si vous le faites, d’abord, vos capacités de régénérations s’amélioreront considérablement. Toutes les maladies légères seraient guéries en une seule fois et votre résistance aux maladies s’améliorera également. Vous récupérerez également de votre fatigue et ceci vous permettra d’être fatigué moins rapidement. Ne manger qu’une seule pomme pourrait vous satisfaire pour tout une journée. » (Elfe Antique)

J’étais légèrement accablé. Ce n’était plus une pomme, mais plutôt une potion magique. Elle avait certainement des effets merveilleux, mais il semblait qu’ils étaient trop remarquables.

« Je suis un peu préoccupé de savoir s’il est bon de vendre des pommes aux humains. » (Procell)

Ce serait un sujet brûlant parmi les aventuriers en un rien de temps. Il y avait même la possibilité qu’une guerre éclate à cause de ces pommes.

« Si c’est le cas, alors ça ira. Seul le premier arbre aura de tels effets. Le reste aura des effets similaires, mais atténués. Si je bénissais chacun d’eux, quelle que soit ma Puissance Magique, ceci ne suffirait pas. Il vaut mieux que seul le premier arbre ait l’ensemble des effets parce que cet arbre est l’arbre avec nos souvenirs, n’est-ce pas ? » (Elfe Antique)

Ceci m’avait rassuré. Si la plupart des fruits pouvaient soulager un peu la fatigue, guérir une blessure un peu plus rapidement que la normale, et réduire la faim, alors je n’aurais aucun problème à les vendre aux humains.

« Je suis soulagé d’entendre cela. Comme attendu de la race qui vit avec la nature, les elfes. » (Procell)

Il me semblait qu’elle était beaucoup plus forte que prévu et que la situation actuelle m’avait permis de me rendre compte de cela.

« Fufufu. Je suis un démon étonnant, n’est-ce pas mon Maître ? » (Elfe Antique)

Elle avait dit cela en gonflant son ample poitrine. À ce moment, Kuina parla.

« Elfe-chan, qu’est-ce qui se trouve dans le dernier conteneur ? Je suis impatiente d’essayer ! » (Kuina)

Ceci m’avait fait me rappeler qu’Elfe Antique avait apporté 3 conteneurs en bambou.

En voyant ce que contenaient les deux premiers conteneurs, je n’avais aucun doute que le dernier soit lui aussi fantastique.

« Ta-dah! C’est un sorbet à la pomme ! Il y a quelque temps, quand je parlais avec mon Maître l’idée m’est venue, alors j’ai essayé de le faire. Après avoir ajouté du miel dans les pommes râpées, j’ai fouetté le mélange puis je l’ai fait geler. »

Avec un sourire sur le visage, elle en distribua à chacun. Quand j’en pris une bouchée, je constatai que le sorbet était de bonne qualité avec un goût sucré et aigre. Le jus et l’alcool étaient délicieux, mais ce sorbet était encore meilleur. Il avait rendu la source chaude encore plus intéressante.

Kuina et l’Ancienne Naine semblaient particulièrement charmées, leurs yeux brillaient alors qu’elles mangeaient le sorbet à la pomme.

Et ainsi, nous avions passé du bon temps dans la source chaude.

La combinaison de la source chaude, du jus, d’alcool et du sorbet fait de pommes serait l’une des attractions de cette ville et nous aiderait à attirer les gens pour rester une nuit à l’auberge.

L’Elfe Antique nous avait montré de bonnes choses aujourd’hui. À tel point que je perdais un peu mon image de père. Je devrais être plus conscient de cela à partir de maintenant.

*

<>
Traduit par la team : Novel de Glace