Flux RSS

Maou-sama no Machizukuri! ~Saikyou no Danjon wa Kindai Toshi~

Traduit par la team : Novel de Glace
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 2 Chapitre 38 – Développement de la production de l'ancienne naine


Six jours s’étaient écoulés depuis la fondation de ma ville.

Le lendemain, nous avions l’intention de commencer à sérieusement recruter des humains.

C’était inhabituel, car j’étais seul à m’occuper de la ville puisque mes subordonnées étaient occupées avec leurs préparatifs.

Les canalisations d’eaux avaient déjà été installées dans la ville et les puits étaient également en place. Enfin, nous avions également préparé une cinquantaine de maisons ainsi que beaucoup de terres labourées. Les matériaux utilisés pour construire ces maisons étaient les arbres qu’Elfe Antique faisait pousser avec ses capacités, ainsi que les pierres et les métaux prélevés dans la mine.

« Oui, la vue semble bonne. » (Procell)

Je surveillais les terres agricoles depuis une petite colline où se trouvait le champ où nous cultivions nos précieuses pommes. Le blé cultivé dans une partie des terres agricoles était prêt à être récolté. Sa croissance avait été accélérée par les pouvoirs d’Elfe Antique. J’espérais que cela pourrait convaincre les candidats humains que notre ville avait des terres fertiles.

En outre, les intimidants golems étaient dans toute la ville. En tant que gardes et gardiens de la ville, environ une vingtaine d’entre eux étaient déployés. Mais en aucun cas, ce n’était leur nombre total, le reste des golems creusaient en ce moment encore dans les mines.

Tout comme cela avait été prévu, une bonne quantité d’argent et de fer pouvait être extraite de la mine. En revanche, l’or ne pouvait être obtenu que de temps en temps et le mithril était encore plus rare. En ce qui concernait les métaux plus rares, ils ne pouvaient tout simplement pas être trouvés. Ces prédictions concernant la production maximale de la mine avait été réalisées par les Naines en fonction des minerais recueillis dans la mine et ceux-ci étaient relatif à la force du Seigneur-Démon, il me manquait apparemment de la force et je devais compenser.

« Tout ce qui a été dit est qu’une mine d’argent en soi est déjà assez bonne, n’est-ce pas ? » (Procell)

Les pièces d’argent étaient la principale forme de monnaie circulant dans les villes humaines, donc pour le dire simplement, juste en utilisant l’exploitation minière, nous gagnions de la monnaie. La [Mine] était une mine de donjon donc il n’y avait pas d’inquiétude quant au fait qu’elle se tarisse. J’avais juste besoin de faire attention à ne pas détruire le marché, mis à part ça, j’étais certain que ce serait l’une des principales industries de ma ville.

La ville disposait également de cinq bâtiments spéciaux. Le premier était la maison du chef de la ville. Outre les cercles de transferts, il y avait aussi une grande salle de conférence. Bien sûr, c’était la mienne ainsi que ceux qui vivaient ici comme Kuina, l’Ancienne Naine et Elfe Antique. Pour que nous puissions y vivre le plus confortablement possible, j’avais utilisé ma [Création] afin de créer le meilleur mobilier possible.

Mes autres démons avaient également reçu une maison selon leur race. À l’exception des morts-vivants qui incluaient Wight. Ils vivaient dans la zone résidentielle dans la deuxième salle du second étage du donjon. Cette pièce fonctionnait comme une partie du donjon. Il s’agissait d’une pièce qui utilisait pleinement la force de l’armée de morts-vivants et qui ne comportait que des pièges et d’autres choses pour les aider à la défendre.

Il s’agissait d’une salle assez brutale parce que c’était dans l’hypothèse que l’ennemi réussirait à passer les Golems de mithril équipé de leurs mitrailleuses lourdes qui se trouvaient dans la salle prédicante.

« Eh bien, je ferais mieux d’y aller. » (Procell)

Je me suis alors marmonné cela tandis que je me dirigeais vers le second bâtiment spécial.

*

« Tu travailles dur comme toujours, Ancienne Naine. » (Procell)

« Je veux finir l’amélioration des armes que je n’avais pas réussi à améliorer » (Ancienne Naine)

Ses doigts volaient sur le clavier alors qu’elle utilisait un logiciel de dessin. D’après le document ouvert, je pouvais voir qu’elle essayait d’améliorer l’arme d’Elfe Antique.

« Je suis d’avis que le Pallet ML8A1 utilisé par Elfe Antique ne peut pas pour le moment être amélioré, mais comment as-tu l’intention de le faire ? » (Procell)

« C’est certainement une très bonne arme. C’est presque une forme d’art. Vous avez peut-être raison, Maître, mais ce n’est le cas que parce que c’est Elfe Antique qui l’utilise. » (Ancienne Naine)

« Amélioration à l’élaboration ? » (Procell)

« Mhm. Pour que les balles de son fusil suivent une trajectoire droite, la longueur du canon doit être très grande, mais avec un canon fait de vent comme Elfe Antique l’imagine, la balle irait directement comme il faut, de plus une fois complété le canon actuel pourra être complètement enlevé. » (Ancienne Naine)

C’était une idée extrêmement audacieuse.

Pour son fusil, pour fournir le plus de précision possible, le canon était rallongé au point d’en devenir lourd et encombrant. Aussi, en raison de la force centrifuge produite, il était plus dur de bouger le canon de gauche à droite. Ce n’était pas une arme destinée à être portée, donc sa taille n’était normalement pas un défaut.

« Aussi, bien que le mécanisme pour réduire le recul soit excellent, il est aussi très complexe ce qui réduit le recul, mais augmente le poids de l’arme et les chances que ce mécanisme cède. Le simplifier résoudrait quelques-uns des problèmes et Elfe Antique pourrait simplement utiliser un coussin d’air pour amortir le recul. Je ne vois pas d’autres alternatives que ça, l’augmentation de la puissance de feu avec l’ancien mécanisme est totalement impossible. C’est un choix difficile, mais celui-ci doit être fait pour pouvoir utiliser des munitions en mithril. » (Ancienne Naine)

« Ce serait bien sûr un problème pour quelqu’un d’autre qu’Elfe Antique. Enfin, le tir aurait un recul et une trajectoire horrible. » (Procell)

« Précisément. Mais pour Elfe Antique, la perte de la longueur du canon rendrait l’arme plus stable et moins affectée par la force centrifuge. Et ceci rendra plus simple le fait de viser avec lui. Il s’ensuivrait une augmentation de la mobilité de l’Elfe Antique. Quant à la partie concernant le recul, il y aurait une augmentation du recul, mais le mécanisme ne risquerait plus de céder. J’ai l’intention de remplacer les matériaux par du mithril afin d’augmenter la puissance de l’arme et la rendre plus légère. Aussi, j’augmenterais la taille du chargeur. » (Ancienne Naine)

Elle considérait de manière rationnelle toutes les options dans ses plans pour modifier le fusil.

« Les balles seront plus puissantes aussi. Enfin, la puissance des balles spéciales qui utilisent de la poudre de mithril est deux fois plus importante que les normales. Si la vitesse initiale de la balle est augmentée, la distance qui serait possible à franchir devrait aussi augmenter. Pourtant, après avoir enlevé le mécanisme réduisant le recul, personne à part l’Elfe Antique ne pourra l’utiliser. » (Ancienne Naine)

« Il semble que cette fille va être heureuse. » (Procell)

Il n’y avait aucune raison que l’Elfe Antique, l’idiote heureuse d’appuyer sur la gâchette de l’arme ne puisse être heureuse avec le fait que son fusil devienne plus simple à utiliser, avec un plus grand chargeur et une plus grande portée effective.

« C’est presque la totalité de mes plans pour remodeler l’arme. Pour le final, j’essaierai d’utiliser un enchantement sur l’arme. Mon niveau n’était pas assez haut pour l’arme de Kuina, mais actuellement, je devrais être en mesure d’appliquer de bons enchantements. » (Ancienne Naine)

« J’attends cela impatiemment. Comment avance l’autre travail que je t’ai donné ? » (Procell)

« Mm ! J’ai donné la recette à mes disciples. Ce sera suffisant. » (Ancienne Naine)

Après cela, l’Ancienne Naine m’avait amené vers une pièce intérieure, l’atelier. Là, une chaudière avec en son cœur, des flammes qui crépitaient. Au milieu de l’atelier conçu par l’Ancienne Naine elle-même, les deux Naines-forgeronnes travaillaient pour forger une épée. Sur le mur se trouvait déjà une douzaine d’épées.

« Ça avance effectivement bien. » (Procell)

« Mm ! Nous faisons des épées avec les mêmes matériaux que ceux de ce magasin d’Eclaba, seulement les nôtres sont de meilleures qualités. Les épées sont principalement en fer avec un peu de mithrils dedans. »

Je voulais conserver notre stock actuel de mithrils, mais d’un autre côté, les aventuriers ne regarderaient pas vraiment du côté des épées en fer. Et ainsi, c’était le compromis entre les deux.

Les épées pouvaient être semblables à celles vendues en ville, mais puisque ces épées étaient créées selon le plan d’Ancienne Naine, il n’y avait aucune comparaison à faire entre ces épées. L’épée était créée en utilisant un peu de mithrils non pas pour baisser les coûts de production, mais pour rendre l’alliage plus puissant.

Il n’y avait rien à faire pour son poids, mais la netteté et la durabilité étaient comparables à une véritable épée en mithril.

« Si nous en avons beaucoup, nous n’aurons aucun problème de stock. Vous nous avez beaucoup aidés. » (Procell)

« Nous pouvons en faire une trentaine d’ici demain. Celles-ci sont d’excellente qualité. »

Une réponse fiable.

En ce qui concerne les armes, je n’avais pas à m’inquiéter.

Cependant, parmi les épées sur le mur, il y en avait une qui se distinguait.

« Qu’est-ce que c’est ? » (Procell)

« C’est le prototype que j’ai fait en utilisant toutes mes compétences. L’alliage utilisé est fait à base d’orichalque et de mithril. L’alliage n’est non pas fait ainsi parce que j’étais avare sur l’orichalque, mais parce qu’il fallait faire le meilleur alliage avec ce qu’il y avait à portée de main. Elle est également dotée d’enchantements magiques qui augmentent sa durabilité et son tranchant. » (Ancienne Naine)

Je l’ai ramassé et ai senti quelque chose d’extraordinairement effrayant dans la lame. C’était une magnifique Épée Magique de couleur argent qui était spécialisée dans le tranchant. En outre, elle était incroyablement légère. Comme on pouvait s’y attendre d’une arme créée par elle, un démon de rang S, quand elle utilisait tout ce qu’elle avait. Ses compétences étaient probablement plus élevées qu’aucun humain ne pourrait jamais rêver atteindre en une vie entière de labeurs. Sans oublier que cette épée à elle seule atteindrait probablement un prix dont la plupart ne parviendraient jamais à réunir même en travaillant toute leur vie.

« Peut-être devrions-nous vendre celle-là aussi ? » (Procell)

« Pour moi, c’est correct. Je peux juste en faire une autre en plus. Mais est-ce réellement bon de la vendre aux humains ? En empruntant les paroles du Maître, cette épée est trop forte. » (Ancienne Naine)

J’ai certainement mentionné auparavant qu’une arme trop puissante vendue risquerait d’être la cause de beaucoup de conflits.

« Nous ne l’utiliserons que pour attirer les clients. Nous allons mettre un prix que personne ne pourra jamais se permettre. Juste en affichant l’épée, cela augmentera les ventes des autres épées présentes. » (Procell)

Tous les objets que nous vendrions augmenteront de valeur s’il apparaissait que notre magasin avait un forgeron expert pouvant forger une telle épée.

« Je comprends, mais j’aurais alors une requête. » (Ancienne Naine)

« Quelle est-elle ? » (Procell)

« Cette épée désire être maniée par un épéiste expert. Je souhaite la vendre seulement après l’apparition d’un épéiste que j’approuve. Et cela même si l’épéiste se trouve être humain. » (Ancienne Naine)

« D’accord, on ne la vendra qu’à cette occasion. » (Procell)

Avec cela, la liste des choses sur lesquels nous devions discuter était vide.

J’étais venu m’assurer que les armes fabriquées par les naines étaient complètes et prêtes à servir comme un des principaux produits de ma ville.

« En outre, Maître, j’ai fini le déguisement. Il devrait faire l’affaire. » (Ancienne Naine)

« Encore merci, Ancienne Naine » (Procell)

Je reçus alors le déguisement spécial de l’Ancienne Naine puis je décidai de l’examiner plus tard. C’était un élément important pour permettre à mon officier d’état-major de travailler librement même après l’arrivée des êtres humains.

Puis, je me dirigeai vers le prochain endroit, vers l’endroit où se trouvait Kuina. Wight devait aussi s’y trouver.

« Eh bien, je vais au prochain endroit. Ne travaillez pas trop. » (Procell)

« Mm ! Ahm, Maître, je veux dire, après que les épées soient complètement prêtes. » (Ancienne Naine)

L’Ancienne Naine essayait de dire quelque chose, mais était gênée. Je savais bien ce qu’elle voulait dire.

« Oui, je vais bien te récompenser. Alors, fais de ton mieux, Ancienne Naine. » (Procell)

« Oui, je le ferai. » (Ancienne Naine)

Et ainsi, je quittai l’atelier.

*

<>
Traduit par la team : Novel de Glace