Flux RSS

Maou-sama no Machizukuri! ~Saikyou no Danjon wa Kindai Toshi~

Traduit par la team : Novel de Glace
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 2 Chapitre 45 – Rorono


Dans la [Caverne Cramoisie], le donjon sans Seigneur-Démon.

Avec son Seigneur-Démon maintenant parti, le cristal continuait à créer tout seul des démons. En outre, les [Maelstroms] qui étaient en places avant la disparition du Seigneur-Démon continuaient à produire des démons.

À l’origine, il s’agissait d’un donjon gouverné par le Seigneur-Démon de la [Flamme] et, en tant que tels, la plupart, sinon toutes les salles étaient de types volcaniques. Il y avait aussi beaucoup de démons faits à l’aide de la médaille [Flamme].

Chaque jour, une quantité fixe de démons étaient créés alors, nous l’utilisions comme terrain de chasse.

« J’aimerais moi aussi créer un [Maëlstorm]. » (Procell)

« Père, qu’est-ce qui ne va pas ? » (Kuina)

« Non, ce n’est rien. » (Procell)

En payant cent fois le prix d’un démon que l’on pouvait acheter avec des DP, on pouvait acheter un [Maëlstorm] qui créait ce démon une fois par jour.

Les Seigneurs-Démons — autres que moi — ne pouvaient synthétiser des démons n’allant que jusqu’au rang A.. Ceci signifiait qu’ils ne pouvaient acheter que des démons deux rangs inférieurs, donc du rang C de la même lignée. Mais puisque je pouvais créer des démons de rang S, je pouvais acheter des démons de rang B avec des DP.

Et avoir un nouveau démon de rang B chaque jour était une grande aubaine.

Après tout, les démons de rang B — ces démons à l’origine ne pouvaient être créés que par synthèse — étaient des démons si puissants qu’ils servaient de force principale pour la plupart des Seigneurs-Démons.

Cependant, ma force de combat n’était pas encore prête. Pour le moment, il était préférable d’avoir les cent démons qu’un [Maëlstorm]. Je supposais donc que pour le moment je ne pourrais pas en avoir.

« S’il vous plaît, faites attention. Un ennemi approche. » (Elfe Antique)

Elfe Antique nous avait ainsi prévenus.

Elle s’était harmonisée avec le vent et était donc capable de percevoir l’état des choses partout où il y avait du vent.

C’était peut-être le meilleur radar au-dessus du sol.

« Elfe Antique, donne-nous des informations détaillées sur l’ennemi. » (Procell)

« D’accord. Il s’agit d’un démon de type tatou recouvert de très dures écailles. » (Elfe Antique)

« Ahh ! Celui-là. Je le connais. Laissez-le-moi. » (Kuina)

Nous étions venus beaucoup de fois dans ce donjon, alors nous avions compris quels genres de démons pouvaient y exister.

« Kuina-chan, il sera bientôt ici. Prépare-toi. » (Elfe Antique)

Une trentaine de secondes plus tard, l’ennemi arriva.

Son apparence était celle d’un tatou, à l’exception de la lueur métallique venant de son dos et des pointes se trouvant partout sur son corps.

C’était un démon de rang C. Un tatou de fer.

Comme son nom l’indiquait, son dos était couvert d’acier et avait une défense élevée.

« C’est pile la bonne chose pour pouvoir tester mon fusil à pompe. » (Kuina)

Disait Kuina tout en souriant.

Le tatou de fer s’était enroulé sur lui-même et avait commencé à rouler vers nous.

À bien des égards, il était le fléau des utilisateurs d’armes à feu.

En plus d’être très dur, les innombrables pointes sur son dos avaient pour effets de réfléchir les balles.

Mais Kuina, face à un tel ennemi, lui fonçait dessus.

Son fusil en argent, le Curtana, brillait. Il s’agissait d’un indicateur clair qui montrait qu’elle utilisait du Pouvoir Magique dans l’arme.

Elle appuya alors sur la gâchette et c’est alors qu’un bruit de tonnerre put être entendu. Son fusil faisait ce bruit à cause de ses munitions. Cependant, il y avait eu un autre son qui suivit après le bruit de tir.

En raison de l’enchantement que l’Ancienne Naine avait placé sur l’arme, chaque fois qu’une balle était tirée, l’effet d’[Explosion] s’activait, ce qui accélérait les balles, augmentant ainsi leur pouvoir de destruction.

Les innombrables fragments de balles avaient percé l’armure métallique du tatou de fer et étaient entrés dans sa chair.

« Incroyable ! C’est plus puissant que je ne l’imaginais ! Ce fusil est le meilleur ! Les balles peuvent pénétrer cela si facilement ! » (Kuina)

Kuina parlait avec une grande satisfaction dans sa voix, heureuse d’avoir beaucoup de puissance dans son arme.

« Je suis heureuse que tu aies aimé. Pour l’instant, essaye le mode automatique. » (Ancienne Naine)

« D’accord ! Si, lors de notre combat contre le dragon, j’avais eu cette arme tirant en mode automatique, je pense que j’aurais pu le battre plus proprement. » (Kuina)

Ceci semblait vraiment être le cas.

Par la suite, Kuina avait abattu trois ennemis et ses tests avaient ainsi été complets. Quand elle essaya de tirer un chargeur complet en mode automatique, il ne s’était pas brisé comme prévu. Kuina était très heureuse, elle n’arrêtait pas de balancer sa queue.

*

« Alors, maintenant, c’est mon tour. » (Elfe Antique)

Kuina avait fini de faire son test alors maintenant c’est à celui de l'Elfe Antique.

Nous étions sortis de la zone des grottes et étions allés dans une zone avec une étendue de lave.

Avec la lave brûlante tout autour de nous, il faisait très chaud.

C’était une zone extrêmement dangereuse où, si l’on ne parvenait pas à marcher sur les points d’appui étroits, nous serions plongés directement dans la lave.

« Eh bien, j’y vais. Tout le monde, attendez ici. » (Elfe Antique)

Elfe Antique avait dit cela alors qu’elle sauta en l’air avant de s’envoler.

Le manque d’appui n’était pas un problème pour elle.

Pourtant, j’étais inquièt. Je m’inquiétais parce que quelque part ici, des démons étaient cachés. Plus précisément, les serpents géants à la peau rouge qui nageaient dans la mer de lave. Ils sortaient rarement de la lave, donc nous avons généralement tendance à les éviter.

Cependant, Elfe Antique avait dit de la laisser faire.

Avait-elle une sorte de plan, je me le demandais ?

Elle planait dans l’air et visait vers le sol avec le fusil antimatériel que l’Ancienne Naine avait fabriqué, le Durandal ANAM-01.

Elle devait chercher sa proie, pensais-je.

« Mais, cela ne peut pas être… est-ce qu’elle envisage de leur tirer dessus dans la lave ? » (Procell)

Comme pour répondre à ma question, Elfe Antique a commencé à tirer. Même si j’avais une vision cinétique bien meilleure qu’un humain, je ne pouvais pas suivre la balle. Alors qu’avant cela, je pouvais suivre la balle du regard. Sa vitesse avait donc été clairement augmentée. La balle en mithril en synergie avec [Accélération], le premier des deux enchantements se trouvant sur Durandal.

La lave où la balle avait été touché avait tourbillonné et cela était probablement dû à l’effet de [Rotation], le second enchantement.

La lave avait alors soudainement explosé, un son avait suivi quelques instants plus tard.

Et puis, quelques secondes après, le cadavre d’un serpent géant flottait à la surface de la lave, sa tête avait été touchée. Ceci a dû être une mort instantanée, pensais-je.

La puissance de la balle avait dû être réduite par la lave et pourtant, il en restait suffisamment pour frapper la tête du serpent géant.

Très probablement, les enchantements [Accélération] et [Rotation] étaient responsable de tout cela. La balle en voyageant à une vitesse aussi élevée avait pu maintenir une trajectoire droite alors même qu’elle se trouvait dans la lave. En outre, cette rotation lui donnait tant de puissance que la balle n’avait pas seulement déchiré sa chair, mais aussi une partie de son corps.

Pour l’Elfe Antique qui possédait la capacité tireur de balles magiques — qui améliore la puissance et la précision des armes à distance — un tel fusil avait encore augmenté sa puissance.

Je ne savais pas si c’était simplement parce qu’elle n’était pas satisfaite avec une seule proie, mais elle avait rapidement tiré sur différentes cibles alors qu’elle se déplaçait en l’air.

Il y avait dans le ciel une batterie d’artillerie hautement mortelle et mobile. Telle était l’Elfe Antique. Elle était déjà beaucoup plus qu’un simple soldat, elle était devenue une sorte d’arme tactique.

Et puis, un par un, les cadavres géants se mirent à flotter sur la lave. Et peut-être parce que nous avions évité les serpents géants, car nous pensions qu’ils ne valaient pas l’effort, il y en avait tellement de présent à l’heure actuelle, mort dans la mer de lave.

Nous avions été stupéfaits alors que nous regardions la démonstration des compétences d’Elfe Antique.

Après un certain temps, après avoir balayé suffisamment d’ennemis, elle revint vers nous triomphalement.

« An-chan, cette arme est la meilleure ! Sa puissance de feu a tellement augmenté et, comme elle est si facile à utiliser, je peux viser la cible suivante directement après le tir précédent. De plus, c’est tellement résistant que je peux tirer autant de fois que je le souhaite. » (Elfe Antique)

La joyeuse Elfe Antique enlaçait l’arme comme si elle allait l’embrasser.

Je savais comment elle se sentait. Toute personne serait excitée si elle possédait une arme aussi performante.

L’Ancienne Naine avait magnifiquement préparé les meilleures armes pour Kuina et l’Elfe Antique.

« Je suis heureuse que tu l’apprécies. J’étais inquiète de l’avoir trop modifiée. » (Ancienne Naine)

« C’est la meilleur et bien plus simple à utiliser pour moi ! Merci beaucoup ! » (Elfe Antique)

J’avais alors souri en regardant les trois, Kuina, l’Ancienne Naine et l’Elfe Antique discuter avec enthousiasme de la performance des armes à feu.

À juste titre, l’Ancienne Naine semblait être fière, car ses armes étaient les meilleures qu’elle aurait pu réaliser. Ainsi, je décidai de lui donner la récompense à laquelle je pensais depuis un moment.

« Ancienne Naine, j’ai quelque chose dont je souhaite te parler. » (Procell)

« Qu’est-ce que c’est, Maître ? » (Ancienne Naine)

Elle avait demandé cela en inclinant sa tête, elle était incroyablement mignonne.

« Tu t’es très bien conduite. Tu nous as fabriqué des armes et tu nous as aidés à améliorer notre armée. Les golems que tu as créés servent à la fois d’importante force de combat et de main-d’œuvre dans la ville. Même concernant la construction des infrastructures en ville, ta contribution a été la plus grande. Je n’ai nullement l’intention de ne pas tenir compte des contributions de tous les autres, mais tel est la manière dont je le vois. » (Procell)

Peut-être était-ce dû au fait qu’elle fut tellement embarrassée, mais son visage était devenu rouge. Elle baissa la tête pour le dissimuler.

En étant comme cela, Kuina et Elfe Antique lui avaient alors parlé.

« Je suis d’accord ! An-chan est celle qui a le plus contribué ! » (Kuina)

« Ouais, c’est vrai, je le pense aussi. » (Elfe Antique)

« … Ce… n’est… c’est… j’ai uniquement fait ce que je pouvais... » (Ancienne Naine)

L’Ancienne Naine était encore plus embarrassée alors que sa peau blanche devenait rouge.

« Et aujourd’hui, tu as donné à Kuina et à Elfe Antique de meilleures armes pour elles. Bien sûr, tu pourras développer quelque chose de mieux un jour, mais les faits restent présents. Et en tant que tel, je souhaite te donner quelque chose pour montrer ma reconnaissance envers les efforts que tu as réalisée. » (Procell)

« Maître... »

« Je veux t’accorder un nom. Je veux te récompenser pour avoir autant travaillé. Toi qui as aidé le plus à la création de la ville, et qui as le plus amélioré nos troupes. Je veux te récompenser dans l’espoir que tu utilises tes nouveaux pouvoirs pour aider davantage ma cause. » (Procell)

J’avais déclaré cela et souri.

Sur son visage, des larmes avaient commencé à tomber ;

« Est-ce que c’est bon que ça soit moi ? » (Ancienne Naine)

« Il ne peut y avoir personne d’autre. Mais à la place, je veux te demander quelque chose, Ancienne Naine ! Veux-tu être en mesure de vivre comme étant l’un de mes démons du [pacte démoniaque] ? Pour toi, cela revient à devenir l’un de mes généraux. » (Procell)

« Il ne devrait pas y avoir besoin de demander. Oui, avec plaisir ! Je souhaite vous servir toute ma vie, Maître. » (Ancienne Naine)

« Alors, à partir de maintenant, tu seras connu sous le nom de Rorono ! » (Procell)

Je l’avais nommé d’après le nom du meilleur forgeron se trouvant dans ma mémoire.

« C’est mon nom… Rorono… Cela semble bien… je suis Rorono… Rorono... » (Rorono)

L’Ancienne Naine, non, Rorono répétait son nom encore et encore.

Son corps s’était alors enveloppé d’une légère lumière, signifiant qu’elle avait reçu le pouvoir de son Seigneur-Démon et signifiait que nos destinées étaient pour toujours entrelacées.

Quant à moi, j’avais reçu une connaissance approfondie de sa race et, tout comme pour les renards célestes, les anciens nains avaient encore beaucoup de potentiel caché.

« Et maintenant, tu es aussi l’un de mes démons du [pacte démoniaque]. » (Procell)

« Mhm. Je le suis. » (Rorono)

Rorono sourit fièrement. Mais après cela, elle avait ensuite hésité à parler :

« Heu, Maître, maintenant que je suis l’un de vos démons du [pacte démoniaque], j’ai quelque chose que je souhaite vous demander. Est-ce bon pour moi de le demander ? » (Rorono)

« Bien sûr. » (Procell)

« De temps en temps, laissez-moi vous appeler Père. Je suis envieuse de Kuina qui vous appelle tout le temps comme ça. » (Rorono)

J’avais comme bloqué pendant un instant puis soudainement, j’avais éclaté de rire. C’était quelle chose bête à demander.

« Rorono, mais bien sûr que tu le peux. Désormais, appelle-moi Père autant que tu le souhaites. » (Procell)

« D’accord, Père ! Je ferais de mon mieux à partir de maintenant, encore plus qu’avant. » (Rorono)

Ses yeux brillèrent en me regardant. Elle était trop mignonne, je l’avais donc enlacée.

*

<>
Traduit par la team : Novel de Glace