Flux RSS

Maou-sama no Machizukuri! ~Saikyou no Danjon wa Kindai Toshi~

Traduit par la team : Novel de Glace
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 5 – Le pouvoir de [Création]


March et moi, nous nous séparâmes après que j’ai créé un démon.

Elle m’avait expliqué comment utiliser une capacité des Seigneurs-Démons leur permettant de stocker des démons dans une autre dimension.

Pour les monstres qui étaient dans l’autre dimension, le temps s’arrêtait et leur état ne changeait pas. J’avais aussi entendu dire qu’à chaque fois que je le souhaitais, ces démons pouvaient être convoqués.

Cependant, seuls 10 démons pouvaient être ainsi stockés dans cette dimension. Il semblait qu’un Seigneur-Démon devait créer au moins une résidence pour chaque démon dépassant cette limite.

Mais il semblait que ce stockage, plutôt que de rendre la gestion des monstres plus facile, permettait à tout moment d’appeler les démons qui s’y trouvaient. Ces démons stockés semblaient être la force de défense principale d’un Seigneur-Démon.

Il semblait que ce soit ainsi.

Il était rassurant de savoir qu’à tout moment, vous pouviez appeler vos démons les plus puissants afin de vous protéger.

Ajoutée à cela, que cette capacité pouvait aussi servir pour des attaques-surprises, sa valeur était probablement plus élevée que ce que je pensais.

Par exemple, on pouvait imaginer March, au centre d’une ville, qui invoquait ses démons les plus puissants et les laissait courir en liberté.

« Pour toutes ces raisons, Femme-renarde, veux-tu aller dans ma capacité de stockage ? » (Procell)

« Uuuh, non, je ne veux pas. Je veux toujours être avec vous, Père. » (fille-renarde)

Elle secoua vigoureusement la tête.

À ce moment-là, elle n’était plus dans sa forme de renardeau, mais dans sa forme de fille-renarde d’une douzaine d’années.

« Mais nous n’avons qu’un lit. » (Procell)

March nous avait amenés dans un quartier résidentiel se situant au 32ème étage de son donjon, et nous avait présentés à un succube, le boss de ce niveau.

Il semblait que les monstres de ce niveau étaient tous des humanoïdes, et étaient tous très occupés.

Cela étant dit, si l’on était au 32ème étage, alors cela signifie qu’il y en avait 31 autres. Et chacun d’entre eux devait avoir des monstres qui vivaient dedans. Que pouvait donc faire March avec autant de démons ?

L’endroit où nous avions été amenés était un quartier résidentiel, où un grand nombre de maisons y étaient alignées. On nous avait alors offert une de ces maisons à utiliser comme on le souhaitait.

La maison avait un ensemble complet de meubles ainsi que tout ce dont on avait besoin. Cependant, cette maison avait probablement été construite pour une personne vivant seule, donc il n’y avait qu’un lit.

« Alors, je vais dormir avec vous, Père ! Oui, je veux dormir avec mon Père ! » (fille-renarde)

Ses yeux brillaient alors qu’elle disait ces mots, comme si elle pensait que c’était une bonne idée qu’elle venait d’avoir.

« Bien que nous soyons un Seigneur-Démon et son démon, nous sommes aussi un garçon et une fille. » (Procell)

« Père est Père. Vous ne me ferez pas de choses bizarres, n’est-ce pas ? » (fille-renarde)

Elle inclina la tête et regarda mon visage.

À la question de cette fille pure et innocente, il n’y avait qu’une réponse possible.

« Bien sûr, je ne ferais rien. Je suis ton Père, n’est-ce pas, donc je ne te ferais rien de bizarre. » (Procell)

« Donc, nous pouvons dormir ensemble ? » (fille-renarde)

« Bien sûr. » (Procell)

« Youpi ! » (fille-renarde)

La Femme-renarde me fit un grand sourire de joie avant de m’enlacer.

J’avais remarqué quelque chose avec elle, quand elle est heureuse, elle disait toujours 'Youpi !'. J’avais trouvé l’intonation particulière qui se dressait à la fin, fort mignon.

« Devons-nous manger avant d’aller dormir ? » (Procell)

« Manger !? » (fille-renarde)

Elle pencha la tête due à la confusion.

Eh bien, je suppose que c’était une connaissance de base d’un Seigneur-Démon à propos du fait que les démons créés n’avaient pas besoin de nourriture.

Nous pouvions manger, mais ceci serait uniquement pour pouvoir apprécier le goût, rien de plus.

« Veux-tu tenter une expérience ? » (Procell)

Je l’avais ainsi amenée à la salle à manger.

Je plaçais ensuite sur la table, des assiettes ainsi que des fourchettes et couteaux.

Elle était perplexe, mais prit quand même un siège.

« [Création] » (Procell)

J’utilisai alors ma compétence unique.

[Compétence unique : la [création] vient d’être utilisée. Elle permet de matérialiser tout ce qui existe dans votre mémoire. Cependant, avec votre pouvoir magique actuel, convoquer des êtres vivants est impossible. La consommation de MP est de 1/10 du poids de l’objet matérialisé].

Je ne pouvais rien me rappeler sur moi-même, mais quand je pensais à de la nourriture, de nombreux plats apparaissaient alors dans mon esprit.

Tout d’abord, je versai une soupe de maïs dans un des plats, puis posai ensuite des steaks dans un autre plat. J’avais aussi déposé du pain français sur la table.

« Woaw, incroyable ! Père peut aussi faire des choses délicieuses comme ça ! » (fille-renarde)

Puisqu’elle était une femme-renarde, la viande devait être son plat préféré, car ses yeux étaient rivés sur le steak.

Sans oublier que c’était un steak qui pesait 450 g et avait un jus épais qui dégoulinait hors de lui. Elle sera probablement rassasiée avec juste cela.

« Puis-je le manger ? » (fille-renarde)

« Oui, tu peux, mais avant cela, joins tes mains comme ça et dis 'itadakimasu'. » (Procell)

« Père, qu’est-ce que c’est ? C’est la première fois que j’assiste à une cérémonie comme ça. » (fille-renarde)

Cérémonie ?

En y pensant, oui ça ressemblait à une cérémonie.

Il n’y avait pas de sens derrière cela, mais c’était comme naturel pour moi.

« Je ne me souviens pas pourquoi, mais ça me fait bizarre de ne pas le faire. Peux-tu joindre tes mains pour moi ? » (Procell)

« Je comprends, Père. » (fille-renarde)

J’avais d’abord montré comment le faire pour lui apprendre, puis elle avait joint ses mains.

« « ITADAKIMASU » »

Après cela, nous commençâmes notre repas.

La femme-renarde avait habilement mangé son repas avec sa fourchette et son couteau.

Là encore, elle semblait être un démon très intelligent.

En un clin d’œil, le steak avait déjà disparu.

Elle regarda alors son assiette vide avec un regard de mécontentement qui était devenu visible sur son visage et donc, j’utilisai de nouveau [Création] pour lui en faire une autre portion.

Après l’avoir fait, elle me sourit telle une fleur en pleine floraison. Alors, elle trouvait cela bon ?

« Père, merci ! » (fille-renarde)

Tout en disant cela, elle remuait sa queue de renarde.

Au moment où j’avais fini de manger, elle avait elle aussi fini.

« C’était délicieux. Père est si stupéfiant avec ce pouvoir qui permet de créer un festin comme cela avec sa magie. » (fille-renarde)

« Je n’avais pas pensé pouvoir faire aussi facilement de la nourriture avec de la magie, j’ai été moi aussi surpris. » (Procell)

Ma compétence unique était très utile.

Je me suis alors souvenu de mon statut et je suis allé vérifier ma consommation de MP.

MP : 1750/2000

Mes MP avaient diminué de 250 points. Un dixième du poids. Donc tout ce que j’avais créé pesait exactement 2,5 kg.

Si je continuais jusqu’à avoir consommé tous mes MP, je pouvais donc faire n’importe quoi, tant que cela pesait moins de 20Kg.

« Père, que faisons-nous après ça ? » (fille-renarde)

« Je pense que je devrais créer quelques armes. » (Procell)

Mes MP allaient dans tous les cas, se régénérer au fil du temps.

Si ma condition physique était mauvaise, alors la régénération de MP serait moindre. Mais dans des conditions normales, je récupérais 50 MP par heure.

Mais je ne pouvais pas récupérer plus que ma limite maximum.

Donc pour moi qui pouvais créer des objets utiles avec ma compétence, je ne devrais jamais laisser mes MP à leur maximum, car cela serait du gaspillage.

« Allez-vous faire des armes avec la magie que vous avez utilisées pour créer le festin ? » (fille-renarde)

« Oui, je peux faire n’importe quoi, dont je me rappelle de l’existence, à part pour les choses vivantes ou celles qui ont du pouvoir magique à l’intérieur. » (Procell)

Si j’avais pu créer des objets contenant de la magie, alors j’aurais ainsi pu créer des médailles en masse.

Le fait que je ne puisse pas était décevant.

Ensuite, je pensai à quelque chose.

Si je donnais des armes puissantes à des démons de rang G à F, je pourrais peut-être, être en mesure de créer une armée puissante à un faible cout.

Les monstres de rang G étaient extrêmement bon marché. Par exemple, un squelette ne coûtait que la somme de 20 DP.

« [Création] » (Procell)

J’activai alors mon sort de [Création].

Ce que je voulais faire était une arme de type fusil d’assaut.

***************************************************

M&K MK416

Longueur : 560 mm Poids : 3,09 kg Chargeur : 30balles
Cadence de tir : 850/minutes Portée effective : 400 m

***************************************************

Le M&K MK416 était considéré comme une excellente arme pour sa durabilité et son utilisation facile, même parmi un grand nombre d’armes. Il pouvait même tirer après avoir été plongé dans l’eau.

Si les monstres, qui étaient novices dans l’utilisation d’armes, devaient l’utiliser dans mon donjon, ceci serait préférable qu’elles soient durables et facile à utiliser, plutôt que de privilégier son efficacité.

MP : 1450/2000

Avec la quantité de MP que je récupérais par heure, je pouvais créer un M&K MK416 toutes les 6 heures, soit 4 par jour.

Donc je pourrais en créer 120 par mois.

Avoir environ une centaine de squelettes qui maîtrisait les fusils d’assauts, cela pourrait être intéressant.

Je voulais diligemment faire cela.

« Père, ces armes étranges sont-elles faites en fer ? Elles ne me semblent pas très puissantes. » (fille-renarde)

« C’est une arme incroyablement puissante. Elles surpassent de loin les meilleures épées. » (Procell)

Le calibre 5,56 mm* 45 était certes un petit calibre, mais il était facile à prendre en main.

Cette chose pouvait délivrer 850 balles par minutes et chaque balle possédait une vitesse de 890 m/s à la sortie du canon.

Cependant, la femme-renarde me regardait avec du doute dans son regard.

Je suppose que je ne pouvais pas la convaincre juste avec mes paroles.

« Alors, je vais te montrer sa puissance. Allons au Maëlstorm dont March nous a parlé précédemment. » (Procell)

D’après ce que March nous avait dit, il fallait chasser des monstres pour gagner des niveaux.

March nous avait donné la permission d’utiliser librement le Maëlstorm. Il contenait des démons de rang C et D. Elle m’avait dit que tous ceux que j’allais y chasser étaient ceux qui sortaient régulièrement de celui-ci, et donc que cela ne lui coûtait presque rien de me laisser les tuer, puisqu’un Maëlstorm, une fois acheté, produisait de faibles démons en continu.

En dehors de cela, elle avait dit que le meilleur terrain d’entraînement serait l’extérieur pour y gagner rapidement des niveaux.

Avant tout, j’allais utiliser ce Maëlstorm pour montrer à la femme-renarde la puissance d’un fusil d’assaut.

J’attendais cela avec impatience de voir sa réaction.

*

<>
Traduit par la team : Novel de Glace