Flux RSS

Maou-sama no Machizukuri! ~Saikyou no Danjon wa Kindai Toshi~

Traduit par la team : Novel de Glace
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 2 Chapitre 50 – Épilogue : Veille de la guerre


J’étais seul quand je sortis de la maison du chef de la ville. Je regardai alors le ciel. La lune rendait la nuit vraiment belle.

La ville était différente la nuit de ce qu’elle était habituellement.

Les golems qui habituellement maintenaient la paix dans toute la ville ne se trouvaient nulle part.

Et ce n’étaient pas juste ces golems-là, mais même ceux qui minaient 24 heures sur 24 avaient été relevés de leurs devoirs. Tous étaient maintenant affectés à des tâches défensives dans le donjon.

Même s’il s’agissait de la nuit, les aventuriers de la ville se promenaient encore.

Les bars, les maisons closes et d’autres installations de divertissement étaient maintenant partout dans Avalon. Il n’était pas rare que les aventuriers — encore assez fort après une dure journée de travail — visitent ces installations chacune des nuits.

Il était intéressant de constater que, lors de la construction de ces installations, il y avait eu une forte augmentation de mon revenu de DP. Il semblait que les humains avaient plus d’émotions quand ils allaient là-bas. Si tel était le cas, alors je voulais moi aussi construire un jour plusieurs de ces installations afin que nous puissions influer sur les émotions humaines par nous même.

« Demain, c’est enfin le jour, n’est-ce pas. » (Procell)

Le délai de grâce accordé pour cette guerre allait se terminer.

Heureusement, avant de se terminer, nous avions pu compléter le troisième étage du donjon.

En ce qui concernait la médaille de [Création] que je pourrais avoir en plein milieu de la [Guerre], j’avais déjà décidé quel serait le démon que je voulais créer. Cependant, si je voulais le faire monter de niveau, je n’aurais pas assez de temps. Mais d’autre part, si le démon avait un niveau fixé, il aurait des statistiques plus basses face au premier choix une fois atteint le niveau maximal.

Créer un démon de rang S avec un niveau fixé serait vraiment du gaspillage.

Comme solution à ce dilemme, j’avais décidé de me préparer à le synthétiser à tout moment. J’attendrais jusqu’à la fin de la guerre pour créer un démon capable de monter de niveau à part si nous étions coincés, auquel cas le démon devrait être un démon de rang S avec niveau fixé.

« Je dois gagner. » (Procell)

Je ne disais cela à personne, mais simplement à moi-même.

Mes chances de gagner étaient bonnes, mais mes calculs étaient basés uniquement sur les informations que j’avais pu rassembler. Je ne pouvais m’empêcher de penser que je n’avais pas trouvé tout ce qu’il fallait.

« Alors Procell, tu peux aussi faire un visage comme celui-là. » (Stolas)

Avec ses cheveux verts qui oscillaient dans le vent, une jeune fille déterminée était apparue.

Il s’agissait de mon amie, mais aussi ma rivale, la Seigneur-Démon du [Vent], Stolas.

Elle était dans ma ville parce qu’elle était prête à me prêter assistance. Pour préparer la guerre de demain, je lui avais proposé de rester à l’auberge cette nuit. Mais elle devait se trouver probablement dans le même état que moi. Alors je m’étais alors calmé.

« Oui. Et bien, compte tenu des circonstances, n’importe qui serait inquiet. Il y a tellement d’enjeux dans cette affaire. » (Procell)

Il n’y avait pas besoin de bluffer, alors je lui avais dit ce que je ressentais.

Chaque fois que je pensais à la possibilité de perdre Kuina et tous les autres, j’en tremblais de peur.

En tant que Seigneur-Démon, je ne pouvais pas me permettre de montrer une telle faiblesse devant mes démons, mais je sentais qu’avec Stolas, je pouvais révéler cette faiblesse.

« En vérité, je suis un peu soulagée de cela. » (Stolas)

« Soulagée ? » (Procell)

« Oui, parce que je pensais que même toi, tu peux avoir ce genre de visage. Tu es donc juste comme moi, tout comme les autres Seigneurs-Démons. » (Stolas)

Je trouvais ses mots amusants, alors je lui souriais avec ironie.

« Procell, il n’est pas nécessaire de s’inquiéter, car je serais ton assurance. Je serai la garantie que ton cristal ne soit jamais brisé. Alors, sois à l’aise et oblitère leurs donjons. » (Stolas)

« C’est rassurant, mais dans la mesure du possible, je voudrais gagner sans emprunter ton pouvoir. » (Procell)

Il était convenu qu’elle allait attendre dans ma salle de cristal et ne ferait quelque chose que s’ils arrivaient dans la troisième salle. Cet arrangement était né grâce à ma foi en mes démons.

« J’aime lorsque du dit les choses comme ça. Tu es vraiment mon rival. » (Stolas)

« Je ferai tout mon possible pour ne pas te décevoir. » (Procell)

« Alors, vas-tu m’escorter là-bas ? » (Stolas)

« Oui, bien sûr. » (Procell)

Elle devait être dans la salle du cristal au préalable. Je l’avais alors guidée là-bas et, avec mon privilège en tant que Seigneur-Démon, j’avais ensuite quitté la salle.

J’avais beaucoup de choses à faire.

*

La deuxième salle du sous-sol était la zone du cimetière qui servait de résidence aux démons morts-vivants ainsi que l’emplacement des usines d’artillerie et de pains.

À l’heure actuelle, tous mes démons étaient alignés là-bas ;

Tout d’abord, il y avait le corps armé des morts-vivants dirigé par Wight. Celui-ci était composé de squelettes et de démons réanimés par Wight lors du combat contre Stolas et aussi de ceux qu’il avait chassés dans la [Caverne Cramoisie].

Cette troupe dépassait les 100 membres.

Compte tenu de leurs capacités en tant que démons, les squelettes étaient terriblement faibles. Cependant, en s’équipant de MK416, les fusils fabriqués à l’aide de [Création], leurs capacités offensives avaient été améliorées.

Ensuite, il y avait le groupe de golems composé des golems créés par Rorono et les Naines-forgeronnes.

Au nombre de 80, ils se trouvaient justes en dessous des morts-vivants en termes de quantités.

Parmi eux, il fallait mentionner les 12 golems de mithril.

Chacun d’eux possédait une force d’un démon de rang B. En plus, ils étaient bien équipés, car ils portaient le Bowling, une énorme arme capable de cracher une grande quantité de balles qui était habituellement utilisée en tant que fusil antichar. Pour un humain, il était totalement inconcevable d’utiliser ce genre d’arme, pourtant le golem l’utilisait sans problème.

Les autres golems utilisaient des équipements qui permettaient d’utiliser pleinement leur puissance contondante. Il s’agissait là d’une unité très forte, mais en contrepartie, très lente.

Et puis de cela, il y avait le corps de bombardement aérien qui s’entraînait jusqu’à il y a peu de temps. Ce corps était dirigé par le Gryphon qui était de rang B. En plus de cela, le corps était composé de démons de rang D tels que des hippogriffes.

Leur rôle était de lâcher des bombes — assemblé par les squelettes à partir de produit chimique fait par [Création] — depuis le ciel.

À moins que nos ennemis aient une sorte de contre mesure pour les attaques aériennes, cette guerre pourrait très bien être un massacre unilatéral.

Ce corps avait été créé dans l’hypothèse d’être utilisé contre les villes humaines, mais il devrait pouvoir briller au cours de cette guerre.

Enfin, il y avait le corps de troupe mixte. Il s’agissait d’un ensemble de démons de rang B et C nés directement avec un niveau statique. Ils avaient été créés à l’aide de médailles d’imitations que j’avais créées en masse en utilisant les points restant acquis lors de la guerre contre Stolas. Les démons de rang B étaient ce que synthétisaient les Seigneurs-Démons ordinaires, et donc, ils n’étaient absolument pas faibles.

Ces démons représentaient ma principale force. Et après eux venait le corps d’élite :

Les deux Renardes mythologiques excellant dans la furtivité, la mobilité et même les affrontements directs. Elles possédaient la capacité de contrôler le feu ainsi que d’utiliser la [Transformation].

Les quatre Naines-forgeronnes qui suivaient Rorono, l’Ancienne Naine. Elles excellaient dans le soutien grâce à leur magie de terre, ainsi que par le biais du travail effectué à l’atelier.

Les quatre Hautes Elfes qui admiraient l’Elfe Antique comme leur sœur aînée. Elles pouvaient manipuler le vent ainsi que de pouvoir rechercher rapidement les ennemis. Grâce à tout cela, elles pouvaient faire des tirs de précisions avec l’aide des fusils antimatériel dont elles étaient pourvues.

Et, bien sûr, celles en qui j’avais le plus confiance : mes filles, Kuina, Rorono et l’Elfe Antique.

Cette immense armée était ce en quoi j’avais confiance.

J’étais ensuite allé face à eux tous au sommet d’un stade préparé à cette occasion.

« Mes bien aimés démons, le temps de la guerre est enfin venu ! » (Procell)

La tension avait englouti la zone.

« Cette guerre est différente de celle que nous avions eue précédemment, car là, il s’agit d’une véritable [Guerre]. Si quelqu’un tombe, il ne reviendra pas. Et si nous perdons la guerre, nous perdrons tout. » (Procell)

Durant la guerre contre Stolas, tous nos démons morts avaient été ramenés à la vie à l’aide de la capacité du Seigneur-Démon du [Temps]. Cependant cette fois-ci, il n’y avait aucun moyen de les récupérer. Si mon cristal était brisé, tout le monde disparaîtrait à tout jamais. Et même si je gagnais, tous les morts ne reviendraient pas.

« Je ne veux perdre aucun de vous donc je vous l’ordonne, ne mourrez pas ! J’ai préparé une stratégie afin d’accomplir cela. Utilisez pleinement vos pouvoirs afin de saisir la victoire. Ce sont mes ordres ! » (Procell)

J’avais regardé chacun d’eux et dans leur regard, je ne pouvais voir que de la détermination et non de la peur.

En leur disant de ne pas mourir, cela me disqualifiait sans doute en tant que Seigneur-Démon. À l’origine, les Seigneurs-Démons utilisaient les démons pour attirer les humains ou pour les faire travailler, et non pour sympathiser avec eux. Mais ces notions n’allaient pas très bien avec moi. Les démons que je considérais comme mes filles étaient très importantes pour moi. Mais pas seulement elles, mais aussi Wight à qui je faisais confiance, ainsi que les Renardes mythologiques, les naines et les Hautes Elfes avec qui j’avais vécu.

J’étais reconnaissant envers les squelettes qui faisaient du pain. Tandis que le Gryphon me faisait me sentir en sécurité sur son dos.

Tout le monde ici réuni était un important compagnon pour moi.

« Je vais maintenant expliquer la stratégie à chacun d’entre vous afin de survivre au cours de cette guerre. Vous serez divisé en trois groupes primaires. Le premier composé de Kuina, Rorono, deux Hautes Elfes et des démons mobiles du corps mixte. Kuina dirigera ce groupe. L’objectif de ce groupe sera de détruire le cristal du Seigneur-Démon de la [Viscosité]. Vous lancerez immédiatement une attaque contre lui dès le début de la guerre. Une fois que vous aurez cassé son cristal, vous reviendrez immédiatement à notre donjon afin d’aider à la défense. » (Procell)

Ce groupe était très susceptible de réussir. Kuina et Rorono étaient deux démons de rang S, les Hautes Elfes étaient d’excellentes éclaireuses, et les démons de rang B et C étaient comparables à la force des ennemis.

« Compris, Père. Nous allons écraser ces petits joueurs et nous reviendrons en un rien de temps ! » (Kuina)

« Oui, s’il vous plaît. Une fois que vous aurez brisé son cristal, nous aurons un ennemi de moins, ce qui constituera un avantage important dans cette guerre. » (Procell)

Après l’expiration du temps imparti pour cette guerre, le vainqueur serait décidé par le nombre de cristaux restants.

Nos ennemis pourraient gagner en ne se concentrant que sur la défense. Ceci ne nous laissait aucun autre choix que de jouer sur l’offensif. Et pour ce faire, nous allions envoyer nos unités les plus fortes et les plus rapides.

Ceci servirait également dans le cadre de notre défense. Le Seigneur-Démon de la [Viscosité] semblait être un peureux, donc si j’attaquais son donjon, il devrait rappeler toutes ses troupes qu’il avait envoyées pour m’attaquer. Pas besoin de le mentionner, mais une fois que le premier groupe aura brisé son cristal, tous ses démons disparaîtraient.

« En ce qui concerne le second groupe, je le dirigerais. Notre objectif sera de briser le cristal du Seigneur-Démon du [Mal]. Seront avec moi, l’Elfe Antique, les Renardes mythologiques, deux Naines-forgeronnes ainsi que la moitié du corps aérien. De plus, je compte mettre les démons les plus lents dans mon [Stockage]. » (Procell)

L’Elfe Antique nous fournirait de la puissance de feu et les informations sur notre environnement alors que les Renardes seraient derrière elle. J’allais également avoir avec moi une partie du corps des griffons qui pourraient bombarder les ennemis depuis le ciel tandis que les démons lents seraient transportés par l’intermédiaire de mon stockage.

À moins que nos ennemis puissent faire des médailles de rang A, je pouvais considérer que nos chances de victoires étaient élevées.

« Elfe Antique, ta victoire contre l’élite ennemie est la clé de notre opération. Je m’appuierais sur toi. » (Procell)

« Laissez-moi faire. Je ne perdrai pas face à quiconque. » (Elfe Antique)

Elle m’avait répondu ainsi.

Ceci n’était pas exagéré venant d’elle, car elle était après tout une forteresse mobile : frappant rapidement ses ennemis depuis les airs et à grandes distances. Même Kuina devrait mener un combat acharné face à elle.

« Je crois en toi. Alors, montre-moi ton vrai pouvoir, l’Elfe Antique. » (Procell)

Je lui avais dit cela en souriant. J’avais décidé que si elle réussissait à vaincre les élites ennemies et briser le cristal, j’allais lui donner un nom.

« Et enfin, pour le troisième groupe, je pense que tu l’as déjà deviné Wight, mais ton rôle sera de protéger la ville. Tu commanderas tous les démons restants. Tu défendras Avalon. Avalon va être violemment attaqué par trois Seigneurs-Démons, mais leurs élites ne devraient pas faire parti des troupes. Alors je te laisse cette tâche à toi, mon officier d’état-major, le pourras-tu ? » (Procell)

Après avoir entendu ma question, Wight hocha respectueusement la tête.

« Mon Seigneur ! Avec le corps des morts vivants dont je suis si fier, ainsi les golems, les deux naines-forgeronnes qui commanderont avec précision les golems, et les deux Hautes Elfes qui nous serviront d’œil et nous permettront de nous défendre face aux attaques aériennes. De plus, j’aurais avec moi le reste des troupes du griffon. Je pense que si nous avons autant de démons avec nous, la défense d’Avalon ne devrait pas être compliqué. Nous allons vous montrer que nous pouvons repousser leurs forces sans même utiliser la carte maîtresse que vous avez laissée dans la dernière salle. » (Wight)

Wôw, il est vraiment fiable.

Comme il l’avait dit, les forces que j’avais préparées étaient plus que suffisantes, mais il fallait la capacité de commandement de Wight afin de permettre de faire fonctionner cette stratégie.

Je n’avais pas prévenu mes démons à propos de la présence de Stolas, car je ne voulais pas qu’ils se sentent trop en sécurité. Ceci les concernait tous, à l’exception de Wight. Au moment où son groupe ne pourrait plus défendre avec ses seules forces, ils devaient se replier vers la troisième salle et chercher de l’aide auprès de Stolas.

Cette décision relevait uniquement de la volonté de Wight.

« Pendant mon absence, à tous ceux qui resteront ici, Wight aura la pleine autorité. Exécuter ses ordres comme s’il s’agissait des miens. » (Procell)

À ces mots, mes démons hochèrent la tête.

Wight secouait la tête tout en parlant.

« Mon seigneur ! Nous défendrons Avalon avec notre seule force, même si cela sera au prix de notre vie ! » (Wight)

Ce qu’il avait dit m’avait fait plaisir, mais il avait compris quelque chose de travers.

« Wight, je suis satisfait de ta volonté, mais tu te trompes sur quelque chose. Je ne veux pas perdre un seul d’entre vous. Gagnez et vivez, c’est mon seul ordre ! » (Procell)

Une victoire sans sacrifice.

« Oui, comme mon seigneur le souhaite ! » (Wight)

Avec cela, notre réunion stratégique prit fin. Il ne me restait plus qu’une chose à dire :

« Commençons-la [Guerre]. Notre objectif est d’obtenir une victoire complète, pour que chacun d’entre nous puisse revenir en vie et être joyeux à nouveau. Maintenant, tous à vos postes ! »

Mes démons bien-aimés avaient ainsi commencé à se mobiliser.

Maintenant, allons gagner cette guerre.

***
<>
Traduit par la team : Novel de Glace