Flux RSS

Maou-sama no Machizukuri! ~Saikyou no Danjon wa Kindai Toshi~

Traduit par la team : Novel de Glace
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 3 Chapitre 53 – Le prix de la bêtise


Regardant la situation de son donjon depuis la salle de cristal se trouvait le Seigneur-Démon de la [Viscosité]. Après avoir assisté au renard céleste en pleine action et après avoir été convaincu qu’il s’agissait là d’une existence très peu normale, il tremblait de peur.

Avec un seul simple coup, Kuina avait brisé sa volonté.

« Hii-Hii!! M-Mes démons s’étaient rassemblés au premier étage, ils-ils sont tous morts avec une seule attaque. C’est absurde, c’est impossible ! » (Ronove)

À côté de lui se trouvait un démon qui était le croisement entre une chèvre et un humain. Ce démon créé par le Seigneur-Démon du [Mal], Morax, avait la capacité de communiquer par télépathie. En faisant usage de ces démons, les Seigneurs-Démons de l’équipe d’[Acier] pouvaient rapidement se partager les informations entre eux.

Dans leur stratégie originale, celui dont le donjon était attaqué par Procell se concentrerait sur la défense alors que les deux autres attaquaient le donjon de Procell en utilisant les démons de la première salle de leur donjon.

En agissant ainsi, Procell, qui était en sous-nombre dès le départ, serait obligé de rappeler ses troupes d’attaques dans l’espoir d’empêcher la destruction de son donjon.

En d’autres mots, ils pourraient le vaincre juste avec leur nombre. Ou alors, ils voulaient le croire.

« Avec une attaque, UNE ATTAQUE, ce sont des démons, des DÉMONS ! Ce n’est pas ce dont nous avions parlé. Et ils viennent ! J’ai peur, tellement peur... » (Ronove)

Le Seigneur-Démon de la [Viscosité] surveillait son donjon à travers son cristal. Les démons dont il parlait étaient ceux de [Création] dirigé par la Fille-Renarde, qui traversaient facilement la seconde salle de son donjon malgré les défenses et pièges qu’il avait mis en place. Ronove n’aurait jamais imaginé que les démons envahisseurs évitaient ses pièges grâce aux Hautes-Elfes qui contrôlaient le vent ainsi que l’Ancienne Naine qui scannait le sol.

À travers le démon-chèvre, Ronove parlait à quelqu’un qui n’était pas là.

« Zagan, c’e-c’est moi. Les démons du Seigneur-Démon de la [Création] sont venus m’attaquer. » (Ronove)

Le démon demi-humain, demi-chèvre, ouvrit sa bouche, mais la voix du Seigneur-Démon de l’[Acier] fut celle qui sortit.

« Je vois, alors ils ont attaqué là-bas ? Alors dans ce cas, Morax et moi serons ceux qui attaqueront le donjon de la [Création]. Nous allons le vaincre rapidement, alors retenez-le jusqu’à ce qu’on l’ait vaincu. » (Zagan)

« C’e-c’est impossible. Ils sont trop forts. Déjà, mes démons… les démons que j’avais mis en place près de l’entrée de mon donjon ont tous été vaincus en une seule attaque. Je n’avais rien entendu à ce propos. Personne ne m’avait dit qu’il était si fort ! Zagan, vous aviez dit qu’il n’y aurait aucun danger, alors j’ai coopéré, mais ce n’est évidemment pas sans danger. » (Ronove)

« Je vois, il a donc envoyé ses plus puissants démons. Donc, nous allons procéder à la conquête de son donjon comme prévu. » (Zagan)

En entendant ces mots, le désespoir que Ronove éprouvait devenait encore plus grand.

« Zagan, je veux récupérer le démon du [pacte démoniaque] que je vous avais prêté. Car actuellement, je serais sûrement tué avant que vous ne brisiez son cristal. Alors, Zagan, je vous en prie, envoyez-moi des renforts. » (Ronove)

Dans son désespoir, Ronove plaidait sa cause. Cependant, Zagan répondit sans afficher la moindre peur.

« Je ne peux pas faire ça. Pour passer les golems qui ont submergé Stolas, nous avons besoin de votre démon du [pacte démoniaque]. Alors, désolé, mais essayez de ne pas mourir jusqu’à ce que nous cassions son cristal. » (Zagan)

« Vous, vous êtes horrible ! Avez-vous l’intention d’abandonner votre allié ?! » (Ronove)

« C’est juste une stratégie. Rien de personnel. Pour gagner, nous devons parfois prendre des décisions cruelles. Et hé ! Réfléchissez, il n’y a aucune chance que tu perdes face aux quelques troupes que Procell t’a envoyées. Soulève donc ton menton… En dehors de ça, nous avons deux atouts dans nos manches. » (Zagan)

Après avoir dit ces mots, le démon-chèvre resta silencieux. Peu importe combien Ronove avait protesté, la voix de Zagan ne sortit plus de la bouche du démon.

« Zagan, nous n’avons pas encore fini de parler ! Je n’ai pas fini, je ne veux pas mourir. Vous nous avez dit que nous pourrions gagner sans problèmes si je coopérai avec vous. Mais à mesure que je vois ceci progresser, je-je vais sûrement mourir ! Ce n’est pas ce dont vous aviez convenu ! Répondez-moi, Zagan ! » (Ronove)

À maintes reprises, Ronove continuait d’essayer de parler au démon chèvre, mais aucune réponse ne vint. Au bout d’un certain temps, il était temps de venir à une conclusion incroyable.

« … Est-ce que ça pourrait être ça ? Ai-je été utilisé ? Suis-je si stupide que j’ai ainsi été piégé ? Non, non, non ! Si j’avais su que les ennemis étaient de tels démons, je n’aurais jamais accepté cette alliance. » (Ronove)

Le Seigneur-Démon de la [Viscosité], Ronove était au bout du rouleau. Alors qu’il était ainsi, les démons s’approchaient rapidement. À la vitesse à laquelle les démons s’approchaient, il ne faudrait même pas une heure pour qu’ils atteignent la salle de cristal.

« Non, non, je ne veux pas mourir, je ne veux pas mourir. Je dois utiliser ça. Oui, oui, je le dois. » (Ronove)

Étonnamment, il sortit de sa salle de cristal pour rencontrer son atout à la limite des règles, mais au départ, il ne voulait pas l’utiliser. Mais même si cet atout pouvait repousser les démons ennemis, c’était quelque chose qu’il ne pourrait s’empêcher de faire.

« Tout le monde ne reviendra pas. Tous ceux qui sont morts, tout le monde que j’ai perdu, je ne les reverrais jamais. » (Ronove)

Les démons du premier étage qui avait été vaincu en une seule attaque ne reviendraient jamais.

Pour la première fois de sa vie, Ronove maudissait sa propre bêtise.

Il avait cru à l’assurance de Zagan et lui-même pensait qu’ils allaient gagner. Le résultat fut la mort de ses importants démons.

S’il y avait une prochaine fois, il déciderait que, peu importe les choses difficiles et douloureuses, il penserait pour lui-même et ne comptera sur personne d’autre. Jamais plus il ne ferait ce genre d’erreur. Et grâce à cela, il avait mûri.

Il avait appelé son atout qu’il avait reçu d’un Seigneur-Démon de haut niveau. Il s’agissait d’un démon de rang A qui pouvait grandir, donc il s’agissait du démon le plus puissant possible.

Ce démon le regardait avec des yeux froids, sa forme était vraiment différente de ses propres démons.

Dans des circonstances normales, il était si fort qu’il lui serait impossible de perdre face à un jeune Seigneur-Démon.

Il savait ça, mais il ressentait tout de même un certain malaise.

Il était encore inquiet que les démons de Procell arrivent au fond de son donjon.

Ainsi, avec une prière, il envoya son atout dans la bataille.

« S’il vous plaît, je vous prie, s’il vous plaît. » (Ronove)

À ce stade de la guerre, prier était tout ce qu’il pouvait faire.

***
<>
Traduit par la team : Novel de Glace