Flux RSS

Maou-sama no Machizukuri! ~Saikyou no Danjon wa Kindai Toshi~

Traduit par la team : Novel de Glace
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 3 Chapitre 55 – L'atout de Rorono


L’ennemi puissant qui n’aurait pas dû pouvoir être créé par le Seigneur-Démon de la [Viscosité] se tenait en face de Kuina.

L’ennemi en question était une gargouille.

La gargouille était une créature magique avec de grandes ailes et un corps résistant fabriqué à partir d’un minéral. Contrairement aux golems, elles possédaient une bonne intelligence.

Et en raison de leur capacité de voler, elles pouvaient se déplacer dans n’importe quelle direction dans l’espace.

Fort, durables et mobiles, elles étaient excellentes dans tous les points.

Pour couronner le tout, le corps de cet ennemi particulier était fait d’orichalque, ce qui signifiait une dureté et une résistance encore plus spectaculaire à la magie. Tel était l’ennemi qui défiait Kuina et les autres.

Elle volait dans le ciel et était descendue sur eux. En représailles, Kuina avait tiré avec son fusil à pompe, mais sa balle avait simplement été déviée.

La gargouille avait foncé sur Kuina, mais grâce à son agilité naturelle, elle avait tout simplement esquivé.

« Rorono-chan, est-ce quelque chose comme les golems que tu as créé ? » (Kuina)

« Non, ce n’est pas le cas. Cette chose est vivante. » (Rorono)

« Mais, il n’y avait aucune chance que la [Viscosité] ait pu faire ce démon… alors quel genre de... » (Kuina)

À mi-phrase, les gargouilles en adamantine se trouvant dans le ciel — les suivants de la gargouille en orichalque — avaient commencé à foncé sur elles.

Ces gargouilles en adamantine seraient facilement vaincues en un combat contre une seule. Mais face à autant d’ennemis tout en devant repousser la gargouille d’orichalque, cette situation risquait de poser problème.

Rorono avait alors fourni un tir de couvertures, mais contre de tels adversaires, la puissance de feu de son arme était insuffisante.

De plus, en voyant cette occasion unique, les subordonnés originaux du Seigneur-Démon de la [Viscosité], les slimes et les hommes-poissons qui avaient survécu à Kuina attaquèrent en même temps. En réponse à ces agressions, les unités du corps mixte et les Hautes Elfes les avaient interceptés.

En tant que commandante, Kuina évaluait la situation. Les choses n’allaient pas si bien pour eux au point que, s’ils ne faisaient rien face à cette gargouille d’orichalque, leur anéantissement serait imminent.

« Ce gars s’est à nouveau envolé… qu’est-ce qu’il fait ? » (Kuina)

La gargouille d’orichalque dans le ciel avait écarté les bras et Kuina avait alors senti une grande quantité de magique qui se rassemblait. Il s’agissait d’un pouvoir suffisant pour faire peur à Kuina.

Le côté positif de cet acte était que Kuina avait pu évaluer avec précision la force de son adversaire : un démon de rang A qui pouvait croître et qui était au maximum de ses capacités.

Enfin, un adversaire que je peux combattre de toutes mes forces, pensa-t-elle.

Contente, elle ne pouvait pas laisser disparaître la magie qu’elle préparait. Ainsi, elle créa une petite explosion lui permettant de la propulser vers le haut.

En voyant cette action, la gargouille fut très étonnée. En dépit de ne pas avoir une sorte de capacité lui permettant de voler, elle avait le pouvoir du feu, et elle se déplaçait à une vitesse inconcevable.

Après qu’elle se soit assez rapprochée, elle activa le mode automatique de son fusil à pompe puis tira des coups d’une puissance de feu accablante.

« GYA!! »

Même la gargouille ne pouvait endurer les assauts des balles destructrices tirés dans de si courts intervalles. Elle fut projetée et perdit ainsi le contrôle du sort qu’elle préparait.

Cependant, il semblait que comme s’il avait sa propre volonté, le sort s’activa. Le sort convoqua une météorite qui était au départ censée tomber sur Kuina et les autres, mais au lieu de ça, elle ne frappa que le sol, laissant un cratère profond.

Kuina fut soulagée de savoir que personne n’avait été pris dans l’impact, car personne n’aurait pu s’en sortir indemne. Ce soulagement cependant ne fut que de courte durée, puisque les autres gargouilles les attaquaient une fois de plus. Étant incapable de se diriger en l’air et étant à court de munitions, Kuina fut obligée de compter sur ses flammes, mais les gargouilles étaient tout simplement passées à travers et l’assaillaient avec leurs griffes et leurs poings.

Blessée de partout, elle tomba sur le sol. Le sang coulait de sa bouche et pourtant elle souriait encore.

« Rorono-chan, ce mec ne rigole pas. Il faut le prendre au sérieux. Je me concentrerai sur lui afin que tu puisses te concentrer sur les gargouilles en adamantine. » (Kuina)

Kuina avait décidé qu’il était temps d’utiliser son atout : [Transformation]. En changeant son apparence en celle qu’elle aurait dans le futur, elle se développa et pourra ainsi utiliser 100 % de son potentiel caché.

C’était puissant, mais il y avait tout de même des inconvénients. Une fois la [Transformation] utilisée, elle ne pourra plus se battre pendant quelques heures. Quoi qu’il en soit, elle ne pouvait se permettre d’hésiter à l’utiliser contre cet ennemi se trouvant devant elle. Car si elle hésitait, ils se feraient tous tuer.

« [Transformation]. » (Kuina)

Le corps de Kuina fut enveloppé dans des flammes dorées. Une fois les flammes disparues, ses cheveux dorés étaient plus brillants et plus longs, tandis que sa charmante queue était plus duveteuse. Son corps avait gagné plein de charme féminin. Cette Kuina forte et charmante était la future Kuina.

« Maintenant, c’est l’heure pour le second tour. » (Kuina)

Contre son formidable ennemi, Kuina s’avança. Cependant, Rorono interrompue alors son avancée.

« Kuina, changeons de rôles. Je m’occuperais de cette gargouille en orichalque, alors oblitère ses autres gargouilles. » (Rorono)

« Mais, ce type ne sera-t-il pas de trop pour toi ? » (Kuina)

« Je vais utiliser mon atout, car après tout, je veux le tester. De plus, tu t’es déjà beaucoup amusée avec ce type, maintenant c’est à mon tour. » (Rorono)

Kuina regarda Rorono et vit la confiance dans son regard avec un soupçon d’excitation.

« … D’accord, mais notre priorité est de briser le cristal. Une fois que j’en aurais fini avec ces gars et que tu n’as toujours pas fini avec lui, je vais interférer dans ton combat. » (Kuina)

« Ceci me va. Car de toute façon, je vais finir avec cette gargouille en un instant. » (Rorono)

Rorono avait ensuite déballé le sac qu’elle portait sur son dos et il s’y trouvait un nombre incalculable de pièces mécaniques.

« Je vais montrer le pouvoir que j’ai eu lorsque Père m’a nommé… [Habillage]. » (Rorono)

Avec émotion, elle parla de Procell en tant que son Père, ce qu’elle n’utiliserait que dans des occasions spéciales. C’était sa façon de montrer sa détermination.

Rorono cria cette phrase avec force. Les innombrables pièces métalliques flottèrent ensuite dans les airs puis vinrent vers elle. Beaucoup de pièces s’étaient rapidement assemblées et étaient devenues un vêtement. Le léger vêtement — qui émettait une lueur métallique blanche — allait bien à Rorono qui avait des cheveux argentés.

« [Armure mécanique]. Il n’y a aucun moyen que l’aboutissement de mes recherches perde face à un démon fait de minéraux comme toi. » (Rorono)

Elle s’avança et se précipita dans le ciel telle une balle.

*

Quand elle avait reçu son nom et était devenue l’une des démones du [pacte démoniaque], elle avait gagné un nouveau pouvoir. Et ce pouvoir était la matérialisation du Pouvoir Magique dans un matériau qui contenait un sort.

En tant que compétence de production, c’était extraordinaire. Cependant, son seul réel avantage était qu’elle lui permettait d’utiliser facilement la magie qu’elle savait utiliser. Bien sûr, il s’agissait d’une autre histoire, si quelqu’un d’autre qu’elle devait utiliser le matériel, mais en ce qui concerne sa force de combat, il n’y contribuait pas tant que ça.

Elle savait bien qu’elle était plus artisane que combattante, mais cela ne signifiait pas qu’elle n’essayerait pas de devenir plus forte que quiconque, surtout maintenant qu’elle avait la [Matérialisation], la fusion de sa capacité avec la compétence unique de Procell.

Déterminé face à de telles adversités, elle avait développé une unité tactique intégrée polyvalente : l’[Armure mécanique].

Si les matériaux produit par [Matérialisation] ne comportaient qu’un seul sort, alors elle avait juste à les assembler en une seule unité.

Indépendamment des capacités de traitements de Kuina et de Rorono, il ne leur était pas encore possible d’utiliser de multiples sorts en même temps. C’était jusqu’à…

« Danse [Armure mécanique]. » (Rorono)

Tout d’abord, le sort 'bouclier magnétique' fut installé sur la cheville de Rorono, produisant ainsi des champs magnétiques. En parcourant les champs créés, ses mouvements étaient fortement accélérés.

En outre, un sort de contrôle de gravité lui permettait de changer la façon dont celle-ci agissait sur elle. L’utilisation de ces deux sorts lui permettait de se déplacer à grande vitesse dans n’importe quelle direction.

La gargouille d’orichalque fut surprise. Elle avait immédiatement senti le danger et avait battu des ailes afin de créer une distance entre eux. La gargouille était convaincue qu’avec ses déplacements, Rorono ne pourrait pas la rattraper. La gargouille s’était ensuite retournée pour voir la fille au cheveu argenté qui la poursuivait. Ou plutôt, diminuait la distance entre elles.

« Tu es lente, tu ne m’échapperas pas comme ça. » (Rorono)

La gargouille d’orichalque fut de nouveau surprise face à cet ennemi sans ailes, mais qui volait normalement et qui l’avait rattrapée. Inutile de dire que ce simple fait blessait sa fierté.

Elle pointa un doigt vers Rorono et tira une pierre, un acte semblable au tir avec un fusil.

Grâce à l’unité sur son torse qui lui permettait d’accélérer sa vitesse de pensée, elle avait une compréhension parfaite de ce qu’il se passait. En dépit de ça, cependant, elle n’avait même pas essayé d’esquiver la balle de pierre. Au lieu de cela, elle utilisa le dispositif de durcissement se trouvant dans son gant et dévia simplement le projectile.

Elle rattrapa finalement la gargouille et enfonça son poing dans la base de son aile. La gargouille dont le corps était assez solide même face à un tir du fusil de Kuina fut gravement blessée, envoyant la gargouille au sol. La cause de cette destruction était que les nœuds de son gant vibraient à une fréquence extrêmement élevée.

« Ce sera le coup final. » (Rorono)

Rorono prépara alors l’énorme fusil se trouvant sur son dos et le pointa vers la gargouille se trouvant encore au sol.

Cette arme présentait le meilleur de ses compétences dans la création d’une arme modifiée, il s’agissait d’une arme de calibre, 950 JDJ. Même sans modification, il était ridicule d’avoir deux fois plus de puissance destructrice alors qu’un fusil antimatériel pouvait facilement transpercer un véhicule blindé.

Elle avait modifié les balles en changeant la poudre utilisée par de la poudre de mithril, ce qui lui permettait de placer du Pouvoir Magique dans les balles. En outre, les balles étaient faites d’orichalque pour encore plus de puissance.

Le fusil qui pouvait tirer ces balles n’était, bien sûr, pas une arme ordinaire. En utilisant les connaissances gagnées en améliorant les armes de Kuina et de l’Elfe Antique, elle avait ajouté [Accélération] et [Rotation] pour rendre son arme encore plus puissante.

Cependant, comme la puissance avait tellement augmenté, son recul était énorme. Viser avec cette arme était très dur en raison de son instabilité. Mais encore une fois, le port de l’[Armure mécanique] rendait ce malus gérable, voir négligeables.

Cette arme était également différente dans le sens où il y avait deux canons fusionnés ensemble. La logique pour cette action était extrêmement simple : deux balles tirées étaient égales à deux fois plus de dégâts.

« Au revoir. » (Rorono)

Au moment où Rorono appuya sur la gâchette, un rugissement qui pourrait être confondu avec le tonnerre retentit.

La balle tirée avait alors voyagé à grande vitesse et avait frappé la gargouille d’orichalque. Elle avait ensuite traversé le démon avant de frapper le sol. Peu importe combien la gargouille d’orichalque pourrait encaisser de puissantes attaques, il était impossible pour elle de supporter une telle balle.

Rorono poussa alors un soupir de soulagement.

« Fuu, c’est la première bataille réelle de mon armure, mais tout s’est bien passé. Avec ça, il est approprié que je sois devenu un démon du [pacte démoniaque]. » (Rorono)

Elle avait ensuite lentement atterri puis avait annulé son [Armure mécanique]. Le but de l’utilisation de multiples unités individuelles, même si elles n’étaient pas puissantes par elle-même, était qu’elles pouvaient fonctionner simultanément, et cette fusion s’était finalement révélée être une réussite.

Cependant, il y avait encore beaucoup de façon de l’améliorer.

Divers problèmes étaient apparus lors de cette bataille. D’abord et avant tout, la consommation énorme de Pouvoir Magique. Au moment où l’[Armure mécanique] était porté, sa demande en magie était constamment au maximum.

Elle ne pouvait donc pas être utilisée pendant de longues périodes. En fait, dans le court temps d’activation de l’armure, elle avait consommé 70 % des réserves de sa Puissance Magique l’équivalent d’une pomme de l’Elfe Antique. De toute évidence, il fallait faire quelque chose à ce sujet.

Rorono s’était ensuite rappelé de la fourrure de Kuina qui pouvait conserver le Pouvoir Magique. Elle réfléchissait s’il fallait en récupérer quelques-uns puis les utiliser en tant que batterie. Il lui semblait que seule une partie des poils étaient utilisés afin de stocker la magie alors ceci devrait être bon d’en utiliser quelques-uns.

« C’était incroyable, Rorono-chan ! » (Kuina)

Kuina, qui s’était déjà chargée des autres gargouilles, était venue enlacer Rorono. Elle était revenue à sa forme habituelle. Le fardeau de son autre forme était bien trop grand, mais Rorono avait jugé que Kuina avait attendu sous sa forme adulte jusqu’à la fin du combat contre la gargouille d’orichalque.

« Mhm. Après tout, je suis l’une des démones du [pacte démoniaque]. » (Rorono)

Avait dit Rorono d’une manière embarrassante.

« Plus important encore, Kuina, vas-tu bien ? » (Rorono)

« C’était vraiment limite. Le retour après ma [Transformation] me fatigue énormément. Je ne peux supporter que grâce à ma volonté, mais il semblerait que je ne vais plus tenir très longtemps. » (Kuina)

« Avant même que ça se produise, nous devons rapidement casser le cristal. » (Rorono)

« Oui, allons-y. » (Kuina)

Dirigé par les deux filles, le groupe se dirigea vers la dernière salle où ils entrèrent finalement quelques instants après. Il y avait là une grenouille peu attrayante et bipède, le Seigneur-Démon de la [Viscosité], Ronove.

« Ve-Venez! Je ne vous laisserai pas briser mon cristal !! » (Ronove)

Avec ses démons maintenant peu nombreux, il se tenait devant son cristal, essayant désespérément de le protéger.

« Tu es dans le chemin. » (Rorono)

En disant ça, Rorono sortit son fusil d’assaut — puis tira de manière à ne pas toucher Ronove — et frappa le cristal de Ronove, le décomposant en petits morceaux.

« Ah, ahh ! Ahh ! Wah ! Mon cristal ! » (Ronove)

Ses quelques démons restants disparurent alors. Certains démons de type diable avaient survécu et avaient rapidement fui. Il semblait que la raison pour laquelle ces démons ne disparaissaient pas malgré la destruction du cristal était que ce n’était pas des démons de Ronove.

Le sol du donjon commença à trembler, signalant son effondrement.

« Me-mes démons ! Rendez-les-moi ! Faites-les revenir !! » (Ronove)

Des larmes dans les yeux, il essaya de donner un coup de poing à Rorono, mais elle l’évita sans effort, puis le pinça. Elle prépara ensuite son fusil pour viser l’épaule gauche de Ronove.

« Réponds à cette question. Comment se fait-il qu’il y ait un démon si fort dans ta dernière salle. » (Rorono)

Rorono n’était plus préoccupée par Ronove. Ce qui l’inquiétait était la gargouille.

« J-je n’ai aucune raison de vous le dir-ah ! Ahhhhh, mon épaule !! » (Ronove)

Rorono tira dans l’épaule gauche de Ronove avec son arme. Ce tir créa un trou dans son épaule ce qui fit répandre son sang partout.

« Réponds-moi. Si tu ne le fais pas, le prochain trou sera dans ton pied gauche. Et si tu ne réponds toujours pas, je vais juste te tuer. » (Rorono)

Elle devait connaître le secret derrière ce démon. La vie de son père bien-aimé était en jeu, après tout. À travers tout cela, elle gardait une posture calme.

« Ça fait mal ! Ça fait mal ! Ça fait mal ! » (Ronove)

La réponse de Ronove n’était qu’un cri. Consternée par ça, Rorono appuya à nouveau sur la détente, faisant un trou de plus.

« Tu as trois secondes pour répondre exactement à ce que j’ai demandé, ni plus ni moins. » (Rorono)

Ronove la regardait dans les yeux et était convaincu qu’elle le tuerait vraiment. Il avait dit à Zagan qu’il garderait le secret absolu, mais devant de tels yeux, une telle promesse n’avait pas d’importance.

« Si vous promettez de ne pas me tuer, je vous le dirai, je vous le dirai. » (Ronove)

« Je le promets. » (Rorono)

Après avoir eu la promesse, Ronove lui révéla la vérité, pièce par pièce.

Et après l’avoir entendu, Rorono fit claquer sa langue.

« Kuina, ce n’est pas bon… Oh, tu es déjà tombée inconsciente... » (Rorono)

En raison de l’effet secondaire de la [transformation], Kuina avait perdu connaissance.

Après un moment, Rorono revint à sa pensée. Que devrais-je faire ?

Il y avait le risque qu’un autre démon aussi puissant soit dans le donjon où Procell et l’Elfe Antique se trouvaient. Mais là encore, il y avait aussi le risque qu’Avalon soit attaquée par un tel démon de haut rang.

C’était mauvais, peu importe comment on le voyait.

« Je n’ai d’autre choix que de croire en l’Elfe Antique et de revenir au donjon pour aider Wight à le défendre. » (Rorono)

Avec une telle conclusion, elle commença à rassembler le groupe. Elle portait Kuina sur le dos alors qu’elle retourna au donjon aussi vite qu’elles le pouvaient.

La conclusion était simple, elle ne pouvait imaginer le fait que l’Elfe Antique perde.

***
<>
Traduit par la team : Novel de Glace