Flux RSS

Maou-sama no Machizukuri! ~Saikyou no Danjon wa Kindai Toshi~

Traduit par la team : Novel de Glace
<> A- A A+
Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 6 – Fusils d'assauts


Après cela, nous nous sommes dirigés vers la maison de la succube vivant dans cette région.

Cette Succube était responsable de toute la zone résidentielle.

De plus, il semblait que cette zone résidentielle soit la seule zone sûre de cet étage.

Chaque étage était divisé en trois zones et ces zones pouvaient être traversées individuellement.

J’avais entendu dire que si l’on faisait un pas hors de cette zone résidentielle, on serait immédiatement attaqué par des monstres assoiffés de sang.

Pour atteindre notre objectif, le Maëlstorm duquel jaillissait des monstres, nous avions besoin des conseils de la succube.

Nous sommes finalement arrivés à sa maison et avons frappé à sa porte.

« Heu !? Mais ! Bienvenue, Seigneur-Démon de la création, Procell. Je ne m’attendais pas à ce que vous me rendiez visite dès le premier jour. » (succube)

Une femme calme, mais toutefois tonique venait d’apparaître devant nous.

Bien sûr, ce n’était pas une femme ordinaire.

Elle avait les cheveux roses, de voluptueuses formes, ainsi que de remarquables ailes de chauves-souris et pour finir, une queue lisse sans aucun poil.

Tel était le démon de rang B, la succube.

L’effet spécial de cette famille de démons était que toute personne qui poserait son regard sur celle-ci serait irrésistiblement attirée par elle.

Je ressentis alors une douleur dans ma main. C’était la femme-renarde qui me pinçait.

« Mais euhhh ! Père, votre expression ! » (femme-renarde)

Je devais avoir eu une expression assez vilaine sur mon visage tout en regardant la succube.

La femme-renarde boudait.

C’était horrible. Avec cela, je n’aurais plus de dignité à la fois en tant que Seigneur-Démon et en tant que son père.

Donc je raclai ma gorge tout en calmant mon esprit.

« Succube, nous sommes venus ici pour utiliser le Maëlstorm de rang D, afin de pouvoir tout de suite monter notre niveau. » (Procell)

À ce propos, les démons qui sortaient du Maëlstorm de ce rang semblaient être le même démon que celui contre lequel j’avais dû lutter à mon réveil.

Si je pouvais tuer des démons rang D juste avec un pistolet semi-automatique, je n’avais aucune raison de ne pas être capable de tuer des démons avec une M&K MK416, un fusil d’assaut.

La différence de capacité entre les deux était énorme.

« C’est donc cela ? Je comprends, je vous guiderai jusque là. Bon, j’espère que nous pourrons devenir amis. » (succube)

« Merci, vous nous aidez énormément. » (Procell)

La succube nous fit signe de la main pour que l’on s’approche d’elle.

Quand la femme-renarde et moi nous fûmes proches d’elle, la Succube ferma les yeux et sembla se concentrer.

Une formation magique apparue alors sous nos pieds.

Elle avait la capacité de déplacer n’importe quoi dans n’importe quel niveau du donjon.

Il semblerait que ce soit pour cette raison pour laquelle Succube était en charge de cette zone résidentielle. Aussi longtemps qu’elle avait suffisamment de force, elle pouvait envoyer les démons vivant dans les quartiers résidentiels n’importe où dans le donjon. Pas besoin de réfléchir longtemps pour voir les avantages d’une telle capacité.

Ensuite, la lumière augmenta d’intensité et la magie de transfert fut activée.

*

Il y avait des arbres morts ainsi que d’énormes rochers sur ce terrain. Après avoir été transférés, nous marchâmes et finalement, nous pûmes apercevoir un tourbillon de couleurs noir et violet.

Ce tourbillon était le Maëlstorm, l’objet que l’on pouvait acheter pour cent fois le prix du monstre lié à lui. Une fois par jour, ce monstre apparaissait du Maëlstorm. Et pour ce Maëlstorm-ci, le monstre était le Garm de rang D.

« Ha oui, une chance que nous avons là. Un monstre peut sortir à n’importe quel moment. Je suis content de ne pas devoir attendre. » (succube)

« D’une certaine façon, je le savais déjà. » (Procell)

Bien que je ne dise rien, j’avais senti la montée en puissance du tourbillon du Maëlstorm.

Lorsque les monstres de rang D étaient créés avec un niveau fixe, ils étaient entre le niveau 30 et 40.

En général, il semblait que ces monstres étaient à égalité avec les Seigneurs-Démons et les monstres de rang S au niveau 1

J’avais entendu dire que sous l’hypothèse de mes capacités de base, je serais au même niveau de ce Garm. Il était alors logique que je gagne en ayant une compétence unique. Ainsi le Garm se précipita sur moi comme lors de mon premier combat.

Je m’étais écarté d’environ 200 m du tourbillon.

« Mais !? Est-ce bien d’être aussi loin !? N’étiez-vous pas ici pour chasser le Garm pour ainsi augmenter votre niveau ? » (succube)

La Succube me posa cette question avec sa voix calme.

« C’est suffisant, je peux l’atteindre d’ici. » (Procell)

La portée effective maximum du M&K MK416 était de 400 m.

Il était facile de mal comprendre la situation, mais ce fusil d’assaut n’était pas une arme à feu pour des tirs rapides, malgré sa cadence de 850 balles par minutes. Il en était capable, mais ce fusil était une arme qui pouvait être utilisée en visant puis tirant avec régularité. Il était aussi capable de tir isolé à longue portée.

Étant donné que les pistolets automatiques avaient, au plus, une précision de 10 m, vous pouvez voir à quel point cette arme était puissante.

« Êtes-vous sûr à cette portée, car même la magie n’est plus efficace. » (succube)

« Regardez. » (Procell)

Je ne pouvais me rappeler de quoi que ce soit, mais la connaissance générale de ce monde avait été gravée dans ma tête. La portée maximale de la magie étant d’une centaine de mètres et je me trouvais à une distance deux fois plus grande, donc je compris parfaitement les raisons de sa question.

Quand je regardai dans la direction de la femme-renarde, elle me regardait avec des yeux interrogateurs, qui semblaient se demander si quelque chose d’intéressant allait se produire. C’était sans doute grâce à sa confiance en moi qu’elle avait ce genre d’expression. Et je refusais tout simplement de trahir ses attentes.

« Eh bien, cela fait quelques minutes, n’est-ce pas ? » (Procell)

Puis le tourbillon commença à tourner plus vite. C’était le signe qu’un monstre allait être créé.

Je préparais mon M&K MK416. Mon esprit s’était calmé et ma peur d’affronter un monstre avait disparu. Ma main était collée à mon arme et je ressentis la même sensation que j’avais eue en tenant le pistolet automatique. C’était une agréable sensation. Je sentais que pouvait faire quelque chose à ce moment.

Avant de perdre mes souvenirs, j’avais dû probablement souvent utiliser des armes à feu, car j’étais plutôt à l’aise et familier avec elles.

Enfin, le temps était venu pour le Garm d’être créé.

Des particules bleues ayant la forme d’un Garm commencèrent à apparaître. Enfin, il fut apparu.

À ce moment, j’appuyai sur la gâchette. Au moment où je fis cela, trois sons secs purent être entendus.

Les balles volèrent comme je les imaginais dans mon esprit, un tir parfait à la tête. Le M&K MK416 avait une excellente précision de sorte qu’il était possible de tirer avec précision à cette distance.

« *Jappement* !? » (Garm)

Le Garm fut soufflé, renversé au sol, puis cessa de bouger, pas même un mouvement convulsif ne fut présent.

Presque en même temps, il avait poussé un hurlement perçant en recevant la première balle, les deux autres avaient permis d’achever sa vie.

Le M&K MK416 avait une cadence de 850 coups par minutes. Si j’avais gardé le doigt sur la gâchette, plus de balles auraient été tirées et le Garm aurait été pulvérisé.

Mais j’avais intentionnellement tiré seulement trois balles avant de m’arrêter. C’est ce qu’on appelait une courte rafale.

Si j’avais laissé le tir automatique, l’arme aurait été plus difficile à contrôler, les balles auraient été moins précises et le nombre de balles perdu aurait augmenté. De plus, le canon de l’arme aurait chauffé et aurait pu se tordre dût à la chaleur.

D’autre part, les fusils à un coup ne pourraient pas assurer la mise à mort. Ainsi, la salve de trois balles fut inventée.

Des essais avaient révélé que les tirs étaient exacts jusqu’à la troisième balle. Donc en tirant une série de trois coups, la précision resterait correcte et le gaspillage de munition était moindre. En outre, on pouvait en plus, ajuster le canon après la première salve pour mieux atteindre son objectif.

Toutefois, si jamais il y avait besoin de faire pleuvoir les balles, le mode automatique de l’arme le permettait.

« Incroyable. Comme attendu du Seigneur-Démon de la Création, Procell, une manière unique de se battre avec une portée supérieure à plus de deux fois celle de la magie. Les adversaires de mêlée ne seront pas en mesure d’approcher et même les mages à longue distance ne pourraient rien faire. En tout cas, avec cette arme il est possible de garder un large éventail de sorts en cas d’échec, n’est-ce pas ? » (succube)

« Oui, oui. Tenir en échec tous les ennemis hors de portée est difficile. » (Procell)

Il existait dans ce monde, des sorts magiques stratégiques qui possédaient de puissants effets en échange d’une longue incantation.

Généralement, ces magies pouvaient être utilisées en étant protégées par une avant-garde. Cependant, pour ce fusil d’assaut, une distance d’une centaine de mètres n’était rien. Ces sorts n’auraient même pas le temps d’être activés.

Mais j’avais été un peu surpris par les mots de la Succube.

Ses paroles avaient une grande valeur stratégique en leur sein.

« C’est mon Père après tout. Père et son arme sont vraiment incroyable ! » (fille-renarde)

Par contraste, les paroles de la femme-renarde étaient pures et innocentes. Elle avait couru pour venir voir de plus près mon fusil avec un intérêt renouvelé.

« Tu en veux un ? » (Procell)

« Oui. Mais je ne veux pas quelque chose qui tire de loin. Je veux quelque chose qui peut tirer de près avec un gros BOOM ! » (fille-renarde)

Une arme de près avec un gros BOOM.

Eh bien, j’avais justement ce qu’il fallait.

Par chance, il me restait encore un peu de pouvoir magique. J’allais donc créer une arme autre qu’un fusil d’assaut pour elle. Elle devrait en être satisfaite.

« Compris. Je vais créer une arme à feu à courte portée avec une grande puissance. Il suffit de regarder comment je le fais. » (Procell)

Et donc, j’ai utilisé [Création] pour créer une arme qui peut tirer de près avec un grand BOOM comme elle le souhaitait.

*

<>
Traduit par la team : Novel de Glace