Flux RSS

Maou-sama no Machizukuri! ~Saikyou no Danjon wa Kindai Toshi~

Traduit par la team : Novel de Glace
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 4 Chapitre 71 – Les capacités du dragon noir de la mort


Le lendemain, je m’étais dirigé vers l’usine à pain afin de rencontrer Wight et déterminer la manière dont nous allions répondre à la demande des humains.

J’avais déjà réfléchi en grande partie à mon plan, mais je voulais entendre son opinion.

J’avais entendu dire par l’une des naines-forgeronnes que le cœur de Wight allait un peu mieux.

Selon Rorono, ces derniers temps, l’une de ses Naines-forgeronnes était étrange. Quand j’en avais demandé la raison, elle sembla embarrassée et avait esquivé la question.

« Est-ce que Wight est tombé amoureux d’elle ? » (Procell)

J’avais pensé cela en me disant que c’était tout à fait probable.

Après tout, la Naine-forgeronne n’était pas seulement une subordonnée capable et dévouée, mais aussi une belle fille aux cheveux argentés. Elle avait bien plus grandi que Kuina et les autres. Elle semblait être dans la fin de son adolescence. Elle était une excellente candidate pour un intérêt amoureux.

Le cœur brisé d’un homme consolé par une si belle fille tomberait facilement, pensais-je.

Le fait de l’avoir nommée seconde de Wight était une expérience, mais il ne sera peut-être pas mauvais de le faire officiellement.

Tout en pensant à ça, j’étais arrivé à ma destination.

Dans l’usine à pain, les squelettes se déplaçaient un peu partout. Cependant, mélangés parmi ces squelettes se trouvaient des humains tout à fait ordinaires… ou alors c’est ce que je pensais. Mais c’était probablement les aventuriers tués, des voleurs de pommes ramenés à la vie à l’aide de la résurrection améliorée.

Toutes les tâches, qu’il s’agisse de malaxer la pâte, la confection des pains ou la cuisson, étaient parfaitement réparties entre les travailleurs de la chaîne de montage. Sous la direction de Wight, la productivité était vraiment très élevée.

Chaque jour, des centaines de personnes visitaient la ville d’Avalon et achetaient du pain. La moitié de tout le pain acheté était créé par nous afin de répondre à une telle demande. Et donc, de grandes quantités de pain devaient cuire dans cette usine.

En passant, le pain cuit ici était simplement du pain dur. Nous pourrions faire plus de types de pain, mais j’avais décidé de laisser cela aux humains. Pour l’instant, nous et les boulangeries contrôlées par les humains pouvions coexister séparément puisque ceux qui voulaient remplir leur estomac nous achetaient du pain alors que ceux qui voulaient de la nourriture plus raffinée leur achetaient à eux.

« Oh, c’est vous, mon Seigneur. Merci de nous faire grâce de votre présence. » (Wight)

Wight s’était rapidement dirigé vers moi.

Il était un majordome d’âge moyen avec des cheveux grisonnants, des cornes, des ailes et une queue de dragon.

« Wight, tu as l’air d’être dans une étrange humeur aujourd’hui. » (Procell)

« Mon Seigneur, pensez-vous vraiment ça ou est-ce que c’est qu’une impression ? » (Wight)

Alors, il disait ça, c’était comme si son cœur brisé n’avait été qu’un simple mensonge.

« … Mon seigneur, il y a quelque chose pour laquelle je me dois de m’excuser. » (Wight)

« Il est inhabituel pour toi de faire une erreur. » (Procell)

« Ce n’est pas une erreur en soi. Il s’agit de la demande que je vous avais faite, d’officier lors de mon mariage, il n’est plus nécessaire de le faire. » (Wight)

Wight avait affiché un visage plein de regrets.

Auparavant, il n’était fait que d’os, donc j’étais incapable de lire ses expressions faciales. Mais depuis qu’il était devenu un dragonewt, c’était possible de le faire.

« Et pourquoi ça ? » (Procell)

Je lui avais posé cette question. Comme il ne savait pas que je l’avais entendu parler lors de sa soirée, il était donc logique pour moi de ne pas être au courant du fait que « les reptiliens sont physiologiquement différents ».

« Malheureusement, Sque-san et moi avons rompu. » (Wight)

Il n’avait même pas prononcé le moindre grief contre moi en disant que je l’avais transformé en dragonewt.

« Est-ce vrai ? C’est dommage. Dois-je affecter Sque-san ailleurs ? J’imagine que travailler ensemble pourrait être gênant. » (Procell)

« Ce n’est pas nécessaire. Même si nous avons rompu notre engagement, nous sommes restés amis. Il n’y a plus rien de particulier entre nous. » (Wight)

« D’accord, si tu le dis. » (Procell)

Wight et moi avions tous deux souri.

Ensuite, je l’avais à nouveau regardé. Ce n’était pas parce que je doutais de ses paroles, c’était pour confirmer une fois de plus ses capacités.

Pour regarder le statut d’un démon de haut rang, il fallait avoir le niveau approprié. Mais si ce démon était le sien, c’était une tout autre histoire, et l’on pouvait vérifier les capacités de ses démons et tous leurs détails indépendamment du niveau.

Tout d’abord, je m’étais rappelé des statistiques originales de Wight.

***************************************

Race : Wight

Rang : B

Nom : Aucun

Niveau : 56

Force physique : D

Endurance : D

Agilité : C

Pouvoir Magique : B

Chance : E

Spécial : B+

Compétence : Chef des morts, Création moyenne de morts-vivants, Renforcement des morts-vivants, mort-vivant

***************************************

Ses statistiques avant sa renaissance n’étaient pas très élevées. En fait, elles étaient même inférieures à un démon de son rang. Cependant, cela était compensé par ses excellentes capacités spéciales.

***************************************

Race : Dragon noir de la mort, Siegwurm

Rang : S

Nom : Aucun

Niveau : 56

Force physique : S

Endurance : S

Agilité : A

Pouvoir Magique : S

Chance : D

Spécial : A++

Compétence : Loi de la mort, Résurrection améliorée, Miasme de l’enfer, Valeureux Berserk, Empereur-dragon suprême

***************************************

 

???

Ses statistiques actuelles étaient extrêmement élevées ainsi que ses compétences spéciales très puissantes.

Loi de la mort : Donne un aperçu tactique et stratégique. Améliore l’intelligence. Accorde une domination totale face aux démons de type morts-vivants. Renforce grandement ses propres unités de morts-vivants, la portée effective est la taille de la salle du donjon.

Résurrection améliorée : Ressuscite les morts et les transforme en morts-vivants. Lors de la résurrection, l’individu reçoit d’importantes améliorations à ses capacités. L’individu ressuscité est obligé d’obéir au possesseur de cette compétence. Cette compétence ne peut être utilisée qu’une fois par individu.

Miasme de l’enfer : Entoure l’utilisateur dans des miasmes de l’enfer. La force physique, l’endurance et la résistance magique gagnent toutes d’importants bonus. Le miasme inflige des dégâts supplémentaires aux autres. Inflige la mort instantanée au démon de rang B et inférieur. Pour un rang supérieur, la malédiction, le poison et la faiblesse s’appliquent. Uniquement utilisable sous la forme de dragon.

Berserk : Lorsque restreint, les performances globales de son utilisateur sont diminuées d’un rang. Certaines capacités ne peuvent être utilisées qu’en forme de Berserk. Lors de la transformation, les capacités globales sont augmentées d’un rang.

Valeureux : Accorde une résistance mentale maximum. Toutes les attaques sont moyennement améliorées. Effet de croissance morale faible.

Empereur dragon suprême : débloqué sous certaines conditions.

??? :???

« Wight, tu es réellement devenu très fort. » (Procell)

En termes de valeur brute, ses statistiques étaient plus élevées que celles de Kuina.

« Cette force vient de vous, mon Seigneur, celui qui est digne d’être appelé le plus fort Seigneur-Démon. » (Wight)

Wight s’inclina légèrement.

En réponse, j’avais souri.

J’étais heureux que Wight ait obtenu un immense pouvoir. Même s’il y avait des choses qui m’inquiétaient.

En plus de la bombe à retardement qu’était Berserk, le ??? m’inquiétait. C’était la première fois que je voyais ça.

Est-ce un effet de l’utilisation de renaissance, je me le demandais.

Comme il n’y avait aucun moyen de le confirmer, je n’avais d’autres choix que d’observer attentivement Wight. À ce propos, quel type de piège le Créateur avait-il mis en place, je n’en avais aucune idée.

« Je suis soulagé que ta personnalité n’ait pas changé une fois devenue Siegwurm. Je continuerai à compter sur toi en tant qu’assistant personnel. Pour commencer, j’ai quelque chose pour laquelle je dois te demander des conseils. » (Procell)

J’avais commencé avec ça, puis je lui avais parlé des soldats d’Eclaba qui allaient arriver dans la ville d’Avalon. Je lui avais aussi parlé des contres-mesures auxquelles j’avais réfléchi.

« Oui, je pense aussi que ce plan est en grande partie la chose à faire. Mais d’abord, nous devons gagner du temps. Nous devrions entretenir leurs envoyés au mieux de nos capacités, les faire croire à notre future allégeance. Nous leur dirons ensuite que nous souhaitons plus de temps pour considérer l’allégeance et que, pour le moment, nous ne pouvons pas encore décider. Ils vont devenir arrogants et penser que la prochaine fois qu’ils reviendront, nous dirons simplement oui. Et comme ça, nous gagnerons du temps jusqu’à la prochaine négociation. Le temps sera notre allié. » (Wight)

Je voyais les avantages de sa proposition.

Comme notre force de combat augmentait de jour en jour. Si toute cette affaire finissait par un conflit armé, même un jour de délais de plus était important.

« D’accord, allons-y avec ça. » (Procell)

« Oui. Si leurs envoyés ne cèdent pas et ne nous permettaient pas de gagner du temps, ne serait-il pas préférable de les tuer, de les transformer en marionnettes mortes-vivantes et de leur envoyer de faux rapports ? » (Wight)

Il m’avait ensuite fait un sourire machiavélique.

Avec sa résurrection améliorée, les morts-vivants ainsi créés ne sembleraient pas différents des humains vivants. En outre, ils ne pourriront pas.

« Non, ne faisons pas ça. Il ne serait pas si étrange qu’ils avaient quelqu’un dans leur rang pouvant savoir s’ils sont effectivement vivants ou non. Après avoir découvert cela, ils spéculeront alors que tous les humains de notre ville sont tous des morts-vivants contrôlés par une entité inconnue. Si cette fausse information se propage vers les autres villes humaines, cela sera très gênant. » (Procell)

Si cela arrivait, il ne serait pas surprenant de devoir se battre contre toute l’humanité.

En ce qui concerne la guerre, la diffusion de ragots était une arme. Si une ville était connue pour être gouvernée par des morts-vivants, cela pourrait justifier leur guerre.

« Vraiment, mon Seigneur pense vraiment à tout. Pardonnez ma témérité. Puis-je demander le privilège de participer demain à la rencontre ? » (Wight)

« Oui, pas de problème. Mais à la place, je pense que je devrais être celui te demandant cela. » (Procell)

À la suite de ses paroles, j’avais ri avec Wight.

Avec ça, nos projets de demain sont décidés. On ne sait pas ce qui se passera demain. Car après tout, je ne peux voir ce qui est de l’autre côté du pont sans l’avoir franchi. Mais d’abord, préparation l’accueil. J’espère pouvoir leur faire profiter de notre ville au maximum et les faire se sentir bien.

***
<>
Traduit par la team : Novel de Glace