Flux RSS

Maou-sama no Machizukuri! ~Saikyou no Danjon wa Kindai Toshi~

Traduit par la team : Novel de Glace
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 4 Chapitre 76 – Le dragon des ténèbres, Graphross


Après notre retour, je m’étais inconsciemment interrogé à haute voix.

« J’ai échoué. J’ai énervé March. » (Procell)

Après avoir abordé le sujet de la Renaissance, March s’était enragée.

Même si j’étais égoïste, je n’avais eu aucune intention de l’énervée, je voulais juste qu’elle vive plus longtemps.

Cela dit, sa colère était compréhensible.

Je m’y attendais à moitié qu’elle — l’une des plus puissantes Seigneurs-Démons — se sente insultée par mon offre de Renaissance, alors je m’étais préparé à la persuader, mais il semblerait que l’idée même d’allonger sa durée de vie l’énervait.

« Père, tu fais un visage triste. » (Kuina)

« C’est parce que March est en colère contre moi. » (Procell)

D’après sa personnalité, il était très peu probable que March devienne hostile et me renvoie.

Néanmoins, elle était une importante amie. Être en querelle avec elle m’était pénible.

« Père, aimes-tu March ? » (Kuina)

« C’est le cas. C’est quelqu’un que je respecte. Elle a également pris soin de moi. » (Procell)

« Alors, réconcilie-toi avec elle ! Si tu lui dis que tu es désolé, cela rendra probablement les choses meilleures. » (Kuina)

Alors que Kuina disait cela, j’avais souri. Cependant, il y avait une certaine vérité dans ses paroles. Alors, j’avais décidé d’aller voir une nouvelle fois March une fois qu’elle se sera un peu calmée et que j’irais sincèrement m’excuser.

« Tu as raison. Je vais m’excuser un peu plus tard, avec un cadeau pendant que j’y suis… Dis, Kuina, quand j’atteindrai la fin de ma vie et que je serais mort, vas-tu pleurer ? » (Procell)

En entendant ma question, elle sembla être sur le point de pleurer. Elle avait ensuite serré mon bras droit.

« Je serai dévastée. Je ne veux absolument pas que cela se produise. Père doit toujours être avec moi ! » (Kuina)

En voyant sa réaction, je m’étais senti un peu mieux.

« Bien sûr, je ne veux pas non plus mourir. Mais c’est d’autant plus la raison pour laquelle je ne peux pas comprendre March. Je détesterais laisser derrière moi mes adorables démons et je ferai tout ce qui m’est nécessaire pour être avec vous le plus longtemps possible, même si pour cela je dois devenir un démon d’un autre Seigneur-Démon. Je pensai que tous les autres Seigneurs-Démons pensaient ainsi, mais apparemment, ce n’est pas le cas. » (Procell)

Peut-être au cours de ma longue vie, je changerai de point de vue. Pour le moment, cependant, c’était un sentiment qui m’était incompréhensible.

Je m’étais ensuite rappelé ma conversation avec March.

Elle avait dit que quelqu’un d’autre lui avait proposé quelque chose de similaire. Ce quelqu’un était probablement un autre Seigneur-Démon comme celui du Temps, Dantalian.

Il était possible qu’avec sa capacité, il puisse allonger la durée de vie d’un Seigneur-Démon.

« Je ne laisserai pas mon Père mourir. Si c’est pour te garder en vie, je ferai n’importe quoi. Les Renards sont symboles de longévité, alors peut-être que si Père mange Kuina, Père vivra plus longtemps ! » (Kuina)

« Que le Maître mange Kuina serait totalement hors de question, mais je suis d’accord que l’on ne peut pas vous laisser mourir. Avec le pouvoir de la science, nous devrions être en mesure de surmonter n’importe quoi, même la durée de vie. Si nous avons 300 ans, mes recherches pour dépasser votre durée de vie seront complétées… Je vais absolument faire cela. » (Rorono)

« Ce n’est pas que la science, mais n’ignorez pas le pouvoir de la nature. Je vais préparer de la bonne nourriture et un bon environnement pour vous permettre d’avoir une vie plus longue et plus saine ! Si mes pouvoirs augmentent davantage, je suis sûre de pouvoir créer un arbre qui dépassera même l’arbre monde actuel. » (Aura)

Kuina ainsi que Rorono et Aura avaient toutes trois dit des mots d’encouragement.

Ceci me rendait heureux. Cependant, de façon étrange, j’avais involontairement ri.

« Haha. Vous toutes, Merci. Ça me rend heureux. Mais ne vous inquiétez pas, je ne vais pas vous laisser derrière. » (Procell)

J’avais ensuite caressé la tête de chacune de mes filles.

Chacune d’elles était un démon ayant une longue durée de vie. Elles ne vieilliront que jusqu’à atteindre la forme de combat le plus approprié. De plus, elles continueront de vivre longtemps après mon départ. En refusant le destin de vivre sans moi, elles avaient dit qu’elles feraient tout ce qu’elles pouvaient pour prolonger ma durée de vie.

J’étais empli de joie, mais pour le moment il faut agir.

« Kuina, prends des démons de bas niveau et partez dans la Caverne Cramoisie. Prenez aussi le chevalier d’Avalon. Son niveau n’augmentera pas, mais je veux que des données soient collectées. J’augmenterais également le nombre de renards de deux. Ce sont des démons très utiles avec leur vitesse, leur agilité et leurs capacités de détection de présence. Assure-toi donc de bien les former. » (Procell)

« D’accord ! Kuina élèvera correctement ses nouvelles petites sœurs. » (Kuina)

Kuina leva la main et répondit ainsi. Ses oreilles de renardes étaient également dressées : une marque claire de sa motivation.

« Rorono, est-il nécessaire que tu sois ici et contrôles directement le Chevalier d’Avalon ? » (Procell)

« Non. Les protocoles de combats sont déjà stockés en mémoire. » (Rorono)

« Compris. Ensuite, Kuina, je vais te laisser la collecte de données. Quant à toi, Rorono, continue tes recherches sur leurs productions de masse. Ce sera la clé de notre victoire lors de la prochaine guerre. J’attends beaucoup de toi. » (Procell)

« Roger. Maître, je ne vais pas décevoir vos attentes. » (Rorono)

Rorono, avec une expression sérieuse, hocha la tête et se dirigea vers son atelier.

« Aura, essaie de découvrir un moyen de hâter le rétablissement de Kohaku. Nous ne pouvons pas nous permettre de le laisser inactif. Il peut ne pas être aussi puissant que vous les filles en combat, mais il a l’expérience dont nous manquons. Il sera très certainement utile. » (Procell)

« Certainement, laissez-moi faire. Il sera dans une meilleure condition physique qu’auparavant. » (Aura)

« Aussi, préviens-le que je vais solliciter sa sagesse à l’égard des démons pouvant rassembler des renseignements. Je n’arrive pas à croire que l’on ait un intrus, même si l’on ne peut le détecter. Donc, je souhaite connaître la nature de ces démons, les comprendre et savoir comment un éclaireur peut se trouver ici sans problème. » (Procell)

« D’accord, je vais relayer ça à Kohaku-san ! » (Aura)

Aura s’inclina et partit.

Avec cela, chacun de mes démons du Pacte démoniaque avait commencé son travail.

Je ne voulais pas être dépassé par elles, j’étais allé accomplir mes propres tâches.

*

J’avais confié les deux Renardes mythologiques nouvellement nées à Kuina. J’avais également créé de nouvelles Naines-forgeronnes et de nouvelles Hautes Elfes, deux de chacune pour être exacte, et les ai aussi confié à Kuina.

La population d’Avalon avait grandement augmenté récemment et avec cela, le travail pour l’atelier de forge de Rorono et les vergers d’Aura avait aussi augmenté. Étant donné qu’il s’agissait de toute façon d’une dépense nécessaire et du fait que j’avais des DP en réserve, j’avais acheté les nouveaux démons.

Même après cela, j’avais encore 12 000 DP restants.

J’avais alors décidé de créer le démon que j’avais débloqué en utilisant la Renaissance sur Wight, le Dragon des Ténèbres, le Graphross.

Au fait, je n’avais aucune médaille Création en ce moment pour faire un démon intelligent pouvant rassembler des renseignements. Jusque-là, j’avais décidé d’augmenter notre force de combat.

Il n’y avait aucune chance que je puisse créer un démon aussi dangereux que le Dragon des Ténèbres dans ma ville et cela sans risque. Alors je m’étais déplacé vers la zone minière.

« Le corps de bombardement aérien avait déjà prouvé leur utilité lors de la dernière guerre, mais les Hippogriffes, je n’ai vraiment pas confiance en eux. » (Procell)

Les Hippogriffes étaient des démons de rang D que j’avais pu commencer à acheter après avoir créé le démon de rang D, le Griffon.

Lorsqu’ils avaient été déployés dans le cadre du corps de bombardement aérien, leur faible pouvoir d’attaque était compensé par leur nombre, mais il restait beaucoup de problèmes.

Tout d’abord, ils étaient lents. Bien qu’ils puissent voler dans le ciel, leur vitesse n’était pas quelque chose de remarquable pour ces démons.

Ensuite, ils étaient faibles. Ce ne serait pas grave tant qu’ils attaquaient depuis le ciel, mais contre un ennemi puissant qui pouvait en voler, les hippogriffes ne pouvaient pas concurrencer.

Ils étaient probablement désavantagés contre les démons qui avaient une forme d’attaque antiaérienne.

Une fois tout cela dit, ils ne restaient que des démons de rang D.

D’autre part, le Dragon des Ténèbres était un démon de rang B. En outre, il s’agissait d’un démon puissant capable de voler. Les démons-dragons sont généralement plus puissants même face à des démons du même rang.

Les capacités de combat du Dragon des Ténèbres étaient très élevées. Ils pouvaient également à peu près ignorer les flèches venant du sol. Et, tant que leurs ennemis n’étaient pas des démons de rang A volant, ils étaient intouchables dans le ciel.

En outre, ils pouvaient se battre après avoir lâché la bombe qu’ils portaient.

Je pensais que si je créai une unité de combat aérien ayant des Dragons des Ténèbres, la force de combat d’Avalon augmenterait.

De plus, afin d’accroître encore plus l’efficacité des chevaliers d’Avalon, je pensais également à les faire coopérer avec une unité aérienne. Les Hippogriffes ne seraient pas en mesure de mener à bien cette stratégie en raison du poids limité qu’ils pouvaient transporter.

Si cette stratégie devait être menée à bien, cela pourrait révolutionner la guerre que nous connaissions.

Cependant, il était bon de noter que j’avais une autre tache importante pour Griffon et les Hippogriffes. Une tâche que les Dragons des Ténèbres ne seraient pas en mesure de réaliser.

« De toute façon, je vais essayer d’en faire deux d’entre eux. » (Procell)

Pour l’unité de combat aérien que j’allais former, je voulais qu’il y ait au moins 10 membres, mais avant cela, je devais confirmer avec précision leur utilité.

« Grimoire. » (Procell)

J’avais prononcé ces mots de pouvoirs et le grimoire de Seigneur-Démon était apparu dans ma main.

Quand j’avais pensé au Dragon des Ténèbres, les pages s’étaient d’elles-mêmes tournées, pour s’arrêter à la page correspondante.

Les DP nécessaires pour un dragon étaient de 1 200, le prix standard pour un démon de rang B.

En aucun cas, ce n’était avec un faible coût, mais comme j’étais en ce moment, je pouvais me le permettre.

Je m’étais ensuite souvenu de mon souhait d’avoir un Maëlstorm. Celui-ci pouvait être acheté pour cent fois le prix du démon en particulier, mais en échange, ce démon serait produit une fois chaque jour. Il faudrait trois mois et quelques jours pour rembourser ce Maëlstorm. À partir de ce moment, le rapport entre le coût et la performance sera vraiment intéressant.

Fondamentalement, combien de démons d’un Seigneur-Démon peuvent être produits ainsi ? Par exemple, March avait des tonnes de Maëlstorm qui produisaient des démons de rang C.

Mon plan était d’amasser des DP pour acheter une fois que ma force de combat sera suffisante pour la plupart des situations. Le genre de démons que je pouvais acheter pour le moment était limité, mais même parmi eux, j’avais d’excellentes options, en particulier parmi les démons de rang B que je pouvais acheter.

« Maintenant, viens, toi, le Dragon des Ténèbres, Graphross ! » (Procell)

J’avais payé le montant requis de DP et avais acheté un Graphross.

Des particules noires se rassemblèrent devant moi et s’assemblèrent sous la forme d’un dragon.

Il avait quatre membres, des griffes pointues et des crocs, une longue queue et des ailes de dragon noires de jais qui mesurait quatre mètres de long.

Il s’agissait d’un Dragon des Ténèbres ayant l’attribut mort-vivant.

Lors de sa création, avec les yeux remplis d’hostilité, il m’avait regardé, à la fois littéralement et métaphoriquement.

« KYAAAAAAONON! » (Dragon des Ténèbres)

Il rugit au point d’en faire trembler l’air.

Les démons avaient l’interdiction de nuire à leur Maître et de désobéir aux ordres de leur Maître. Toutefois, tout ce qui n’était pas interdit était totalement autorisé.

En d’autres termes, un démon avec un tempérament sauvage était difficile à manipuler.

Ce sera certainement le cas pour celui-ci. Il m’avait déjà percé à jour dès qu’il me vit.

Quand je m’étais demandé ce qu’il fallait faire, un homme au plus fort de sa vie était apparu. Il était à moitié humain avec des cornes et une queue de dragon. Il était mon bras droit. Il s’agissait de Wight.

« J’étais en route vers l’usine à pain, mais j’ai alors senti à proximité la présence de mon seigneur. Mais, ici, je trouve un jeune homme extrêmement effronté et indiscipliné. Un jeune qui doit être discipliné. Avoir une telle attitude envers mon seigneur est inacceptable. » (Wight)

« D’accord, je vais te laisser le discipliner, Wight. » (Procell)

De la sorte, il regarda le nouveau dragon avec des yeux froids remplis d’une colère silencieuse.

Actuellement, Wight était un démon qui régnait sur les démons morts-vivants et les dragons.

Avec lui qui allait s’occuper de ses choses, la discipline de ce jeune serait probablement rapidement réglée.

Et alors, j’avais souri et avais regardé tout en restant silencieux.

***
<>
Traduit par la team : Novel de Glace