Flux RSS

Maou-sama no Machizukuri! ~Saikyou no Danjon wa Kindai Toshi~

Traduit par la team : Novel de Glace
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 5 Chapitre 90 – Analyse de la situation


Le donjon de March était attaqué par plusieurs Seigneurs-Démons, la mettant ainsi dans une situation désastreuse.

Dans ces circonstances, elle avait envoyé le Succube pour m’avertir de ne pas venir l’aider quoiqu’il arrive. Car si je le faisais, cela donnerait l’occasion aux anciens Seigneurs-Démons de m’attaquer, malgré la règle interdisant de le faire.

J’étais conscient de tout cela, néanmoins, j’avais décidé de l’aider.

« Succube, donne-moi des informations. Qui sont les Seigneurs-Démons qui attaquent March ? » (Procell)

« Pourquoi devrais-je même vous dire cela ? Marchosias-sama m’a envoyé ici pour vous dire de ne rien faire. Je ne vais pas vous aider à aller à l’encontre de ces désirs. » (Succube)

« C’est bien même si tu ne dis rien. Les informations sont vitales pour augmenter nos chances de victoire même un peu, mais même sans information, je vais quand même y aller. » (Procell)

Succube grimaça, mais commença à parler peu à peu. Il semblerait que dire que j’irai sans tenir compte de ce qu’il me dirait lui avait donné envie d’augmenter mes chances de survies.

« Ceux qui attaquent March, ils sont uniquement composés de sa propre faction… Il ne fait aucun doute qu’il y a quelqu’un qui tire les ficelles dans les coulisses, mais quant à savoir qui est cette personne, je ne sais pas. Normalement, lorsqu’ils sont attaqués et poussés dans un coin, les alliés de la même faction sont ceux sur lesquels il faut compter, mais puisque les alliés sont eux-mêmes les attaquants, nos options sont limitées. » (Succube)

C’est gênant.

Comme ça, March était forcée de se battre seule.

Même si elle était l’une des trois plus puissantes Seigneurs-Démons, cette situation était périlleuse.

« Les Seigneurs-Démons du Temps et Dragon ne sont pas inclus dans la faction de March, n’est-ce pas ? Sont-ils au courant de la situation ? » (Procell)

« Ils le sont. Mais encore une fois, les trois ont un accord de non-ingérence. Quoi qu’il arrive, Temps et Dragon n’aideront pas. » (Succube)

« D’accord, mais je vais quand même les rencontrer. » (Procell)

J’avais compris qu’il y avait quelque chose entre ces trois, mais si je voulais faire quelque chose, je devais agir.

Je n’étais pas assez vaniteux pour penser que je puisse renverser seul le cours de cette bataille. Si jamais je voulais l’aider, j’aurais besoin de toute la puissance d’Avalon. Tout. Y compris l’atout que j’avais essayé de garder secret tout ce temps. Ce n’était pas le moment de penser à se retenir.

J’agissais avec l’intention d’utiliser ça dès le départ. Faire cela, cependant, laisserait Avalon sans défense.

Pour cette raison, je souhaitais avoir l’aide de Temps et Dragon. S’ils ne pouvaient pas aider March directement, ils pourraient peut-être m’aider. De toute façon, il s’agissait de mon attente minimum.

« En premier les lettres. » (Procell)

Je pourrais me présenter sans y être invité, mais je pensais qu’il valait mieux les prévenir.

J’avais convoqué l’oiseau bleu de Stolas et le corbeau de Dantalian. J’avais fait porter une lettre à chacun d’entre eux, puis les avais relâchés dans le ciel.

Puisque Dragon était le parent de Stolas, je lui avais demandé d’organiser une réunion entre nous.

« Succube, dis-le-moi franchement. Combien de temps March peut-elle tenir ? » (Procell)

« … Actuellement, les élites de notre équipe y compris les démons du Pacte démoniaque se battent bien. Marchosias-sama est l’une des plus puissantes Seigneurs-Démons, donc sa capacité à tenir un siège est très différente de celles des autres. Elle pourrait tenir au moins sept jours. » (Succube)

« Alors, je vais supposer que je vais avoir à faire face à cinq personnes. » (Procell)

Selon mes calculs, j’avais le reste de la journée pour terminer toutes les négociations, puis un seul jour pour les préparatifs. Le troisième jour, nous devrions nous diriger vers le donjon de March.

« Bon sang, quelle courte limite ! » (Procell)

Dans le cas malheureux où aucune réponse n’arriverait, j’avais prévu de m’introduire dans les donjons de Dragon et Temps même sans un rendez-vous.

L’image de Stolas m’avait alors traversé l’esprit.

Je voulais compter sur sa capacité d’omniprésence. Elle ne pouvait être utilisée qu’une fois par jour et pendant une durée déterminée, elle pouvait répliquer ses démons. C’était une véritable capacité de triche.

Si cela était utilisé sur mes forces, dont certaines étaient des démons de Rang S, j’aurais instantanément une grande augmentation de mon potentiel de guerre.

… Cependant, ce n’était pas une possibilité puisque je ne voulais pas faire d’elle une cible des anciens Seigneurs-Démons. C’était complètement en dehors de mes principes en tant que Seigneur-Démon.

« Aura, je vais te laisser le traitement de Succube. » (Procell)

« Est-ce que vous allez faire quelque chose, Maître ? » (Aura)

« Oui, quelques préparations. » (Procell)

Puisqu’il n’y avait plus de cercle de transfert, nous devions trouver un moyen d’accéder à son donjon. Je vais commencer à partir de là.

« Rorono, prépare ça pour qu’il puisse être utilisé à tout moment. Nous allons le prendre avec nous à l’extérieur, alors prépare-le pour le voyage. » (Procell)

« Mhm. Compris. L’efficacité de cette chose est effrayante. Elle est au-delà de toutes armes. C’est une arme de destruction massive, quelque chose qui ne devrait pas exister… et pourtant, je ne peux tout simplement pas contenir mon excitation en tant qu’alchimiste, je veux voir ça en action. » (Rorono)

En réponse, j’avais souri avec ironie.

Rorono n’avait jamais exprimé quelque chose comme de la peur pour les armes incroyables sur lesquelles elles travaillaient activement et elle avait travaillé sur des armes comme les bombes aux napalms, les Chevaliers d’Avalon et les armes sur mesure pour Kuina et les autres.

En vérité, je ne voulais pas l’utiliser, mais comme nous étions contre les anciens Seigneurs-Démons, je ne pouvais me permettre d’hésiter, car si je le faisais, même un moment, cela pourrait s’avérer fatal.

Ce sont des adversaires que je dois défier de toutes mes forces… non, ce sont des adversaires que je ne pourrais pas vaincre même de toutes mes forces alors je n’ai d’autre choix que de m’en remettre à cela.

*

Pour la deuxième fois aujourd’hui j’étais retourné à l’usine à pain afin de trouver Wight.

Wight était surpris de me voir revenir ici après si peu de temps.

« Que puis-je faire pour vous, mon Seigneur ? Avez-vous oublié quelque chose ? » (Wight)

« Non, ce n’est pas ça. Je t’expliquerai en détail plus tard, mais demain, ou peut-être aujourd’hui si possible, je vais avec Kuina rencontrer le Seigneur-Démon Dragon. Je voudrais que tu viennes avec nous. La médaille Dragon que j’ai utilisée pour ta renaissance venait de lui, alors je veux qu’il te voie. » (Procell)

J’avais décidé que je préférerais rencontrer et obtenir un accord avec Dragon avant de négocier avec Temps. Temps était amoureux de March, mais pour cette raison, il y avait la possibilité qu’il me considère comme une menace.

En outre, j’avais décidé que j’allais apporter deux de mes démons. Le premier était Kuina qui m’avait toujours servi comme garde. Le second allait être Wight.

J’avais deux raisons pour cela.

La première était que je voulais que le Seigneur-Démon Dragon éprouve une sorte de familiarité avec Wight qui avait été créée en utilisant sa médaille.

L’autre raison était simplement que Wight était fort. Dans le cas improbable où les ennemis qui avaient attaqué March s’étaient déjà positionnés vers nos destinations, il était nécessaire de percer leur formation. J’étais convaincu qu’il n’y avait pas de démon dans ce monde capable d’arrêter la puissance instantanée de Wight sous la forme de Berserk.

« Certainement. » (Wight)

« Merci. La question est maintenant de savoir quoi faire de la défense ici quand toi et moi sommes dehors. » (Procell)

Il y avait toujours un risque d’emmener Wight loin d’ici.

À l’origine, Wight était mon officier d’état-major et était responsable de la défense en mon absence. Cependant, si nous étions tous deux absents, cela signifierait une diminution drastique de nos capacités défensives.

« Alors il n’y a pas de quoi s’inquiéter. J’ai un excellent adjudant pour me remplacer. Pochi, Koro et Tarou l’aiment et écouteront ce qu’elle dit, alors ça ira. » (Wight)

« Pochi, Koro et Tarou ? Qui sont-ils ? » (Procell)

« Oh, excusez-moi, ce sont les Dragons des Ténèbres. C’était un gênant de leur donner des ordres sans pouvoir les distinguer, alors je leur ai donné des surnoms. » (Wight)

Pendant un moment, j’étais resté étonné.

Les symboles de peur qu’étaient les Dragons des Ténèbres ont reçu des noms qui étaient pour les chiens.

Mais encore une fois, devant Wight, un Dragon noir de la mort, l’un des dragons les plus puissants, les Dragons des Ténèbres étaient comme des chiens.

« Je suis alors soulagé. Je t’informerai rapidement une fois que notre heure de départ sera décidée. Jusque-là, prends soin de la chaîne de commandement pour la défense. » (Procell)

« Oui mon Seigneur. Je vais rapidement agir. » (Wight)

« Désolé de ne t’apporter que des ennuis, Wight. De plus, je ne peux pas me permettre de perdre mon Pouvoir Magique alors, il semblerait que nous devions encore retarder le fait de te donner un nom. » (Procell)

Si un Seigneur-Démon désirait nommer un démon après avoir nommé ses trois premiers ou, en d’autres termes, après avoir eu ses trois démons du Pacte démoniaque, ils auraient à subir les séquelles de la dénomination. Qui était la perte de leur Pouvoir Magique et l’incapacité de récupérer tout cela pendant environ quinze jours.

Dans cette situation cependant, c’était dangereux au point d’en être mortel.

J’avais déjà pensé au meilleur nom pour Wight, mais…

« Ne vous occupez pas de moi, mon Seigneur. Ce corps qu’est le mien est immortel, je vais attendre pour toujours si je le dois. » (Wight)

« Cela me réjouit de t’entendre dire cela. » (Procell)

Après ça et après lui avoir dit de s’occuper de préparer les Dragons des Ténèbres, le moyen de transport le plus rapide d’Avalon, pour la bataille imminente, les premiers préparatifs étaient en cours. Il ne me restait plus qu’à attendre les réponses des lettres que j’avais envoyées.

J’avais décidé que dans le cas où aucune réponse ne venait à la fin de la journée, j’irais directement dans leur donjon sans y être invité.

J’avais été invité à visiter le donjon de Stolas, mais ce voyage avait toujours été reporté. Maintenant que je devais y aller, je me demandais si elle serait surprise de me voir arriver au sommet d’un Dragon des Ténèbres. Malgré les circonstances, j’avais pensé à cela et un sourire m’avait échappé.

***
<>
Traduit par la team : Novel de Glace