Flux RSS

Maou-sama no Machizukuri! ~Saikyou no Danjon wa Kindai Toshi~

Traduit par la team : Novel de Glace
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 5 Chapitre 92 – La réunion avec Stolas


Nous avions agréablement terminé notre voyage dans le ciel.

Le donjon de Stolas était un donjon orthodoxe, le genre où les aventuriers allaient et venaient. Ce ne serait pas bon pour nous d’arriver n’importe où près de son donjon sur le dos d’un Dragon des Ténèbres. Alors nous avions choisi un endroit un peu éloigné et avions atterri là-bas. Ensuite, j’avais utilisé l’un de mes pouvoirs de Seigneur-Démon et avais placé le Dragon des Ténèbres dans mon Stockage.

C’était juste au cas où un problème surviendrait. J’avais aussi d’autres démons dans mon stockage pour le pire des cas.

En utilisant sa transformation, Kuina avait caché ses oreilles et sa queue de renard.

Wight, d’autre part, portait une robe plutôt large pour cacher le fait qu’il soit un dragonewt.

Et ainsi, nous nous étions dirigés vers le donjon de Stolas.

« Comme prévu de Stolas, elle a bon goût. » (Procell)

L’extérieur semblait être une tour, une très grande tour blanche comme la neige. Ce n’était pas voyant, mais au contraire élégant.

« La ville de Père est plus belle. » (Kuina)

« Je suis d’accord. C’est un donjon impressionnant, mais il échoue en comparaison d’Avalon. » (Wight)

« Wight, Kuina, non, une ville et un donjon classique ne devraient pas être comparés. Ils sont trop différents. » (Procell)

Il semblait que mes démons se sentaient en concurrence avec Stolas autant que moi-même.

Eh bien, tant qu’ils sont motivés.

« Maintenant, je me demande comment l’on va rencontrer Stolas. » (Procell)

En réfléchissant à comment nous allions prévenir Stolas, une voix de femme nous interpella.

Elle semblait être une humaine qui portait une robe qui semblait être conçue pour les mages, mais je savais que ce n’était pas le cas.

Je savais qu’elle était un démon et qu’elle s’était déguisée pour apparaître comme humain afin qu’elle n’attire pas l’attention à l’extérieur du donjon.

« Nous vous attendions, Seigneur-Démon de la Création, Procell-sama. Je serai votre guide jusqu’à ce que nous atteignions le cercle de transfert, alors suivez-moi. »

J’étais reconnaissant que Stolas ait préparé cela pour nous.

« Je te remercie. Tu es d’une grande aide. Je suppose que tu peux utiliser le Transfert ? » (Procell)

« Oui, mais parce que mon rang n’est pas élevé, je ne peux déplacer qu’un maximum de trois personnes à la fois. »

Elle avait souri en répondant.

Moi aussi, je voulais créer un démon pouvant utiliser Transfert.

Si la chance se présentait plus tard, je voulais demander à Stolas de me dire quelles médailles elle avait utilisées pour ce démon et si c’était possible, échanger des imitations de celles-ci avec elle.

Utiliser les mêmes médailles ne garantirait pas que le démon ait aussi Transfert, mais si ma médaille Création était ajoutée — à condition qu’il y ait une médaille d’origine — les chances d’obtenir un démon ayant cette capacité augmenteraient énormément.

À l’heure actuelle, à Avalon ce qui était nécessaire pour nos transferts était le démon corbeau de Temps.

Mis à part ne pas savoir quand il nous trahirait, avoir un seul démon de ce genre était très gênant. D’autant plus que Transfert était une capacité extrêmement utile. Tellement, en fait, que si c’était possible, je voudrais faire un démon de Rang S ayant cette capacité.

« Y a-t-il quelque chose qui ne va pas avec mon visage ? »

« Oh désolé, c’est grossier de regarder fixement le visage d’une femme. J’étais juste curieux à propos de toi. » (Procell)

« Fufu, vous me flattez. Eh bien, par ici s’il vous plaît. J’ai préparé un cercle de transfert dans une pièce caché du donjon. »

Après que notre conversation se soit terminée avec cela, j’avais marché jusqu’à ce que nous ayons atteint la pièce dont elle parlait. Au moment où nous étions arrivés, le démon qui était déguisé avait enlevé sa robe.

Ses cheveux verts s’assombrissaient alors que ses oreilles s’allongeaient.

D’une certaine manière, elle me faisait penser à Aura et aux Hautes Elfes. Est-elle une sorte de sous-espèce d’elfe ?

Et puis, elle m’avait tenu la main et avait effectué le transfert.

Quand j’avais ouvert les yeux, j’étais dans une pièce blanche. Tout comme l’aspect extérieur du donjon, c’était élégant, mais pas du tout criard.

Je n’avais aucun doute que c’était…

« Bienvenue Procell. Cela faisait longtemps. » (Stolas)

Oui, c’était la salle de Stolas.

Elle était dans une robe et souriait tout en me saluant.

Derrière elle se trouvait une démone de type ange l’attendant. J’avais reconnu ce démon, c’était Rathgrith, un démon qui avait une compétence pouvant améliorer la performance de tous les démons de son camp. En plus, elle était capable de communiquer par télépathie avec ses coéquipiers. Il va sans dire que je voulais un démon comme elle.

« Oui, ça fait un moment. Merci pour ton accueil chaleureux malgré notre soudaine visite. » (Procell)

« Ne pense pas à cela. Nous, eh bien, après tout nous sommes amis. » (Stolas)

Stolas déclara cela en détournant légèrement la tête pour cacher son visage rougissant, suggérant qu’elle était gênée de le dire à haute voix. À cela, j’avais inconsciemment souri ironiquement.

« Ton donjon est incroyable. Je n’ai pu voir que les premiers niveaux, mais de l’extérieur jusqu’à la pièce où nous avons été, ton donjon est élégant et grouillait d’humains. » (Procell)

« Comme je m’attendais de toi, Procell, tu as un bon œil. C’est incroyable, non ? Le Seigneur-Démon Dragon Astaroth-sama m’a appris beaucoup de choses en matière de construction. Le taux de retour des aventuriers est très élevé et pourtant cela reste rentable en DP. J’étais dans le rouge au début, mais maintenant j’ai un beau bénéfice. Récemment, je gagne environ un millier de DP par jour. J’ai réussi à créer des Maëlstorm et plus j’en aurais, et plus je gagnerais des DP ! » (Stolas)

« C’est vraiment incroyable. » (Procell)

Stolas avait joyeusement dit cela.

Pour un nouveau Seigneur-Démon qui avait un démon traditionnel, gagner 1000 DP par jour était incroyablement difficile.

Tout d’abord, elle avait besoin de faire de la publicité pour son donjon afin qu’il puisse attirer les aventuriers en tant que visiteur. Après tout, si une personne ne connaissait pas l’existence de son donjon, personne ne viendrait.

Cependant, ce n’était pas fini. Une fois son donjon connu, elle devait aussi préparer des appâts qui feraient rêver les aventuriers. Ces appâts étaient sous la forme de démons et de quelques trésors. Et pour augmenter encore le nombre de démons, elle avait créé des Maëlstorm qui pouvaient produire un démon chaque jour sans frais, sauf l’investissement initial du Maëlstorm.

Il faut cependant noter que si les aventuriers tuaient trop de ses démons, cela lui causerait des problèmes financiers. Connaître le juste équilibre entre les choses prenant un certain sens et gagner autant de DP qu’elle, Stolas était certainement un génie. Moi-même, je n’étais pas convaincu de pouvoir gagner 1000 DP par jour avec un donjon traditionnel en si peu de temps.

« Eh bien, j’ai été un peu sournoise, j’ai réalisé que si j’utilisais mon Omniprésence, il est possible de diminuer mes pertes de démons. » (Stolas)

« Non, faire usage de ses capacités spéciales fait partie du pouvoir des Seigneurs-Démons. Tu as fait du bon travail. » (Procell)

« Merci… pour ça. » (Stolas)

Stolas avait dit cela avec le sourire.

« Combien gagnes-tu actuellement avec ta ville ? » (Stolas)

« Dernièrement, je dirai que je gagne généralement entre 2500 et 3000 DP. Bien que parfois, je peux gagner un peu plus que 3000 DP. » (Procell)

La population d’Avalon était en hausse. Parallèlement à cette croissance, les DP gagnés chaque jour étaient en augmentation.

Le point fort d’Avalon était ses citoyens. La qualité des émotions des citoyens était plus faible par rapport à un donjon normal, mais puisque je pouvais consommer les émotions humaines sans interruption pendant 24 heures, je pouvais dire que les humains rendaient la vie beaucoup plus stimulante.

En fait, les humains avaient créé, de leur propre chef, des casinos et des maisons closes qui produisaient beaucoup de fortes émotions ayant un bon goût. Je me demande quel établissement pouvait rendre leurs émotions encore meilleures?

Les seuls autres bâtiments pouvant produire de bonnes émotions étaient le théâtre et le Colisée, et la construction de ceux-ci était en cours.

« Autant ?! Comme toujours, tu es absurde, n’est-ce pas ? » (Stolas)

Au moment où elle avait entendu que je gagnais plus de 3000 DP, son sourire s’était raidi.

« Pourquoi n’essaies-tu pas aussi de gérer une ville ? » (Procell)

« Non, c’est bon. Construire une ville est ton idée, j’ai mes propres façons de faire et je vais te montrer que je peux te dépasser avec ça ! » (Stolas)

Je ne ressentais aucune jalousie ou apitoiement dans sa voix, seulement le désir de s’améliorer.

Comme prévu de mon amie.

« Stolas, tes vêtements de Seigneur-Démon ont l’air différents aujourd’hui, n’est-ce pas ? Ils te conviennent bien. » (Procell)

Elle portait habituellement une robe de lolita gothique ressemblant à ses vêtements de Seigneur-Démon, mais aujourd’hui, elle portait une robe sexy accentuant sa ligne de son corps. Il y avait même une fente qui montrait sa jambe blanche.

« Me-merci. Mais ce n’est pas comme si je le portais, car tu venais. » (Stolas)

« Je comprends. C’est parce que tu vas dans le donjon de Dragon que tu dois t’habiller, n’est-ce pas ? » (Procell)

Stolas fit une expression plutôt compliquée sur son visage.

J’avais compris ce qu’elle ressentait et qu’elle devait s’habiller pour m’impressionner. C’était tellement évident, c’était plus difficile de ne pas le remarquer, mais je préférerais éviter de telles choses. Je souhaitais plutôt que nous restions à la fois rivaux et amis.

« Oui, c’est vrai et c’est pourquoi je dois m’habiller correctement, d’accord ? » (Stolas)

Son humeur devenait un peu acide alors j’avais décidé de laisser cela pour plus tard.

« Je voudrais t’offrir du thé pendant que tu prends une pause, mais cela ne semble pas être le meilleur moment, alors allons-y tout de suite. » (Stolas)

« As-tu un cercle de transfert pour le donjon du Dragon ? » (Procell)

« Bien sûr, après tout, il est mon parent. » (Stolas)

J’étais soulagé d’entendre ça. Avec un cercle de transfert, nous pourrions y aller immédiatement.

« Procell, je vais te le dire au cas où. Mais fais attention à tes paroles, d’accord ? Astaroth-sama est une personne terriblement stricte, tu vois. » (Stolas)

« Bien sûr, il est considéré comme l’un des plus puissants Seigneurs-Démons. Je n’ai aucune intention d’être discourtois envers lui. » (Procell)

Quelqu’un comme moi n’était pas à son niveau pour pouvoir négocier. Négocier avec lui m’effrayait, mais j’attendais quand même avec impatience, car je pourrai peut-être en tirer beaucoup de choses.

Et aussi, après cette réunion, je serai quelqu’un qui, grâce à un coup du sort, avait pu parler avec les trois plus grands Seigneurs-Démons.

« Je suis contente que tu comprennes… quelque chose semble un peu différent chez toi, Procell. » (Stolas)

« Vraiment ? » (Procell)

« Tu sembles plus fiable. Si nous pouvons trouver le temps, explique-moi ce qui est arrivé. » (Stolas)

« Oui, faisons ça. Je voudrais aussi te parler tranquillement devant du thé. » (Procell)

Quand j’avais accepté sa proposition, le démon pouvant utiliser le transfert était entré dans la pièce. Le maximum de personne qu’elle pouvait transporter était de trois personnes. Avec Stolas qui venait avec nous, nous avions évidemment dépassé cette limite.

Stolas semblait être seule, mais je supposais qu’elle avait des démons dans son Stockage.

J’avais aussi décidé de mettre Wight dans mon Stockage, puisque Kuina comme d’habitude n’aimait pas y être. Elle plaidait même avec ses yeux. Eh bien ! Ça avait fonctionné cette fois, donc je ne l’avais pas poursuivi, mais à l’avenir, elle devrait s’y habituer à être mise dans le Stockage.

Et ainsi, nous avions été transférés. Quand j’avais ouvert les yeux, nous étions probablement dans le donjon de Dragon.

Je suis inquiet. J’espère que le Seigneur-Démon Dragon aidera volontiers March.

***
<>
Traduit par la team : Novel de Glace