Flux RSS

Maou-sama no Machizukuri! ~Saikyou no Danjon wa Kindai Toshi~

Traduit par la team : Novel de Glace
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 5 Chapitre 97 – Les sorties du Seigneur-Démon Création


Après avoir quitté le donjon du Seigneur-Démon du Temps, Dantalian, nous étions immédiatement retournés à Avalon grâce au démon corbeau.

J’avais pu le persuader en toute sécurité de protéger ma ville pendant mon absence.

J’avais aussi eu deux autres choses.

La première étant la médaille Roi, une puissante médaille de rang A.

Le second était le démon que Dantalian avait créé en utilisant ma médaille Création. Il s’agissait de la Louve Céleste de Rang S.

« Pourquoi Louve Céleste doit-elle être séparée de Père et suivre un Seigneur-Démon si peu fiable ? C’est vraiment horrible. Je veux rentrer à la maison. » (Louve Céleste)

Depuis quelque temps déjà, la Louve Céleste secouait ses oreilles de louves blanches et émettait de telles plaintes.

Son apparence pourrait ressembler à celle de Kuina, mais ses expressions faciales et son aura étaient froides et dures. Les deux démones étaient complètement différentes.

« Eh bien ! S’il te plaît, sois patiente jusqu’à ce que cette campagne soit terminée. Une fois que nous aurons aidé March, tu pourras y retourner. Mais pour l’instant, tu es mon démon et cela signifie que tu dois obéir à mes ordres. » (Procell)

« Je ne peux rien y faire. Mais si vous me demandez de faire des choses lubriques, j’en parlerai à Père plus tard ! » (Louve Céleste)

« T’ordonner de quoi ?! » (Procell)

Son apparence était celle d’une enfant de 13 ans. Je n’étais pas un lolicon, et donc, bien sûr, je ne lui ferais pas de telles choses.

En tout cas, ce qui m’avait surpris était l’intimité entre elle et le Seigneur-Démon du Temps. Je pensais qu’il avait une relation d’affaires avec ses subordonnés, mais en regardant la Louve Céleste, il semblerait qu’ils aient construit une tout autre sorte de relation.

Race : Louve Céleste

Rang : S

Nom : Felsias

Niveau : 72

Force physique : A+

Endurance : A

Agilité : S

Magie : A

Chance : A

Spécial : S+

Compétences :

Reine des loups

Contrôle du temps

Contrôle de mouvement atomique

Réaction ultrarapide

Transformation en bête

Devenir l’un de mes subordonnés m’avait permis de vérifier son statut.

Tout simplement, elle était incroyable.

Elle était née en tant que Rang S avec un niveau progressif et avait déjà atteint le niveau 70 que même Kuin a n’avait pas atteint. Atteindre le niveau 70 signifiait qu’elle était déjà au niveau d’un démon de Rang S ayant un niveau fixé.

Avec aucune de ses statistiques en dessous du rang A, elle était l’ultime polyvalence. Sans oublier que chacune de ses compétences était hors des normes.

Reine de loups : Augmente d’un rang la force physique, l’endurance et l’agilité.

Contrôle du temps : Donne à l’utilisateur la possibilité de contrôler le temps autour de soi ou ceux à moins d’un mètre de l’utilisateur.

Contrôle de mouvement atomique : Donne la possibilité de contrôler la chaleur via la manipulation des atomes.

Réaction ultrarapide : Confère le maximum de réflexes. Il n’y a pas de délai entre la pensée et le mouvement.

Transformation en bête : Transforme l’utilisateur en un loup de glace. Lors de l’activation, toutes les statistiques à l’exception de la chance augmentent d’un rang.

Contrôle du temps et Contrôle de mouvement atomique étaient extrêmement polyvalents.

De plus, si Reine des loups et Transformation en bête étaient utilisées en même temps, elle obtiendrait des statistiques absurdes. L’utilisation de la réaction ultrarapide avec ces statistiques absurdes la rendrait presque immortelle, si elle ne l’était pas déjà.

Il n’y avait probablement que quelques démons pouvant l’égaler. Ceux qui le pouvaient n’étaient probablement que Kuina, Wight et Aura.

À part cela, autre chose m’avait surpris.

« As-tu reçu un nom ? » (Procell)

La Louve Céleste avait reçu le nom de Felsias.

Le Seigneur-Démon du Temps l’appelait Louve Céleste, et ce n’était que lorsque j’avais vu son statut que j’en avais été informé.

La Louve Céleste, un démon qui avait un nom et autant de pouvoir, pourrait très bien être la personne pouvant faire changer le cours de cette guerre.

« Vous êtes le pire d’avoir regardé le secret entre Louve Céleste et Père, c’est un nom qu’il utilise seulement quand il n’y a que nous deux présent. » (Louve Céleste)

Louve Céleste, ou plutôt Felsias était fière et un peu joyeuse quand elle l’avait dit.

Il était probable que la raison pour laquelle Temps n’avait pas dit son nom en public était qu’il était embarrassé.

Avec lui, le fait qu’il avait basé le nom de Louve Céleste sur March m’était tout de suite paru normal.

« Woaahhhh ! Quel joli nom ! Kuina t’appellera aussi Fel-chan maintenant. » (Kuina)

« As-tu écouté ce que j’ai dit ? Seul Père peut m’appeler Fel. » (Fel)

« Ne sois pas si abrupte, Fel-chan ! Kuina est la sœur aînée de Fel-chan. Il n’y a donc pas de problème de t’appeler Fel-chan ! » (Kuina)

« Arr... Arrête-toi. » (Fel)

Leurs queues moelleuses se balançaient et s’entrelaçaient.

La vue des deux démons qui étaient indubitablement sœurs était une chose agréable.

Même si la louve céleste disait de telles choses, elle ne semblait pas haïr ce que lui faisait Kuina.

Sûrement, parce qu’elle voulait une amie du même âge.

Si c’était Kuina, amical et serviable, devenir ami avec Louve Céleste était plus que possible.

« J’aimerais demander à Rorono de fabriquer une arme pour Louve Céleste, mais pour le moment, elle est trop occupée. » (Procell)

Je voulais donner à Louve Céleste une arme propre qu’elle pourrait utiliser avec toutes ses forces. Après tout, la puissance d’attaque totale était la somme de la puissance de l’arme et de sa propre puissance.

De plus, une arme pouvant infliger de grands dégâts de loin était bien plus pratique.

« Ah ! Père, j’ai une bonne idée. Au lieu d’une arme à feu, que dirais-tu de cette arme expérimentale sur laquelle Rorono travaille pour les Chevaliers d’Avalon ? » (Kuina)

« Ahh, ça, hein. Mais est-ce que quelqu’un peut vraiment l’utiliser ? » (Procell)

L’arme décevante que même les Chevaliers d’Avalon ne pouvaient utiliser me vint à l’esprit. Les résultats étaient si décevants que le développement de l’arme en avait été annulé.

« Euh-huh. Si Kuina peut l’utiliser, Fel-chan le pourra sans problème. » (Kuina)

Pour une raison peu claire, Kuina avait donné son approbation.

Étant donné tout ça, j’avais réfléchi un moment.

Considérant la magie de la Louve Céleste, sa force et sa réaction ultrarapide…

« Oui, ça ira probablement bien. OK, Kuina, donne cette arme à Fel et apprends-lui comment l’utiliser. Et puis, allez pratiquer. Je te la confie. » (Procell)

« Ah ! Seigneur-Démon de la Création, venez-vous bien de m’appeler Fel ? » (Louve Céleste)

« Compris, Père ! » (Kuina)

Kuina avait ensuite tiré la Louve Céleste, ou plutôt Fel par la peau du cou jusqu’à ce qu’elles soient parties.

Ce que je pouvais faire pour le moment était de comprendre comment utiliser les démons qui n’étaient pas dans mes plans initiaux. À savoir, Rozelitte que j’avais reçu de Stolas et Fel que j’avais reçues de Dantalian.

Ne pas utiliser de tels démons était quelque chose que je ne pouvais me permettre.

Il est temps de préparer une stratégie permettant d’augmenter mes chances de victoires. On dirait que je vais être occupé un moment.

*

Finalement, le jour de notre départ était arrivé.

Pendant que mes démons étaient occupés à préparer le départ, je parlais avec la commandante du corps de renseignement d’Avalon.

« Fuu ! Vous êtes vraiment un patron esclavagiste. Je pensais mourir. D’une certaine manière cependant, j’ai été capable de revenir. » (R’lyeh)

La fille aux cheveux bleus à l’allure androgyne à laquelle je parlais était R’lyeh.

Elle m’avait informé ainsi d’une voix fatiguée en attendant que la potion d’Aura qu’elle avait bue pour guérir son corps agisse entièrement.

« Je suis heureux que tu sois revenu. » (Procell)

« Euh-huh. L’autre dimension était pleine d’ennemis. Le plus dangereux de tous était cette espèce de ninja. Oh mec, ce ninja a soudainement essayé de me tuer. Si cela avait été quelqu’un d’autre, il serait mort ! Plus tard, cependant, j’ai découvert qu’il était un démon du Seigneur-Démon de la Bête alors je lui ai donné des médicaments. » (R’lyeh)

J’avais fait en sorte que mes démons pouvant se cacher dans une autre dimension, à savoir R’lyeh et ses subordonnés, les Chanteurs des Profondeurs, aillent en premier afin de rassembler des informations.

Mis à part la reconnaissance pour améliorer notre stratégie, je leur avais confié une autre tâche, la livraison d’une lettre et de quelques potions que nous avions faite pour March.

R’lyeh avait accompli cette tâche et était revenue beaucoup plus tard que prévu. Non seulement cela, elle avait également reçu une lettre écrite de ce démon ninja qui contenait des informations supplémentaires sur les ennemis.

« Ce ninja est en réalité un des démons du Pacte démoniaque de March. Tu as bien fait, félicitations. » (Procell)

J’avais combattu les démons du Pacte de March avant notre départ pour le Rassemblement.

Cela avait été fait afin de laisser un sentiment de peur des anciens Seigneurs-Démons en moi.

Durant cette leçon, il y avait un démon s’étant caché dans mon ombre qui m’avait attrapé par-derrière. C’était probablement ce démon que R’lyeh avait rencontré.

Pour ne pas mourir sous l’attaque de ce démon, R’lyeh était vraiment digne de louanges.

« Je suis heureuse de vos louanges, Patron, mais une démonstration d’appréciation serait meilleure. » (R’lyeh)

Vraiment cette fille…

« J’y penserai. Si nous survivons à cette épreuve, je vais te faire une récompense étonnante. » (Procell)

« Je suis impatiente d’y être. Eh bien, mes blessures sont guéries, alors je vais m’y aventurer une fois de plus. Après tout, en ce qui concerne les affaires de l’autre dimension, je suis la seule sur qui vous pouvez compter ! » (R’lyeh)

J’avais souri ironiquement à ses mots, mais ce qu’elle venait de dire était en effet vrai. Les seuls démons que j’avais pouvant contrôler les dimensions étaient elle et les Chanteurs des Profondeurs.

Leur contribution était grande.

Maintenant, il est temps.

Je pensais ainsi et sortis de ma résidence avec R’lyeh.

*

Tous les Dragons des Ténèbres étaient alignés. Et attaché à la tête de chacun d’eux, se trouvait une boîte.

Celles-ci étaient pleines de golems, de démons, d’armes, de munitions ou d’objets de guérison.

March avait détruit le cercle de transfert qui menait à son donjon afin d’empêcher ses ennemis de l’utiliser contre moi. Pour cette raison, cependant, le transport par les dragons était devenu le moyen de transport le plus rapide.

Bien sûr, j’avais l’intention de construire un nouveau cercle de transfert une fois que nous y serions arrivés. J’avais également prévu de poster de nouveaux démons afin de le protéger.

Tous mes démons étaient à leurs positions pendant que les chefs étaient rassemblés autour de moi.

« Tu as bien travaillé, Rorono. » (Procell)

« Maître, les préparatifs de la carte maîtresse sont terminés. Il est déjà chargé dans les conteneurs. Nous avons également préparé la quantité requise de Chevaliers d’Avalon personnalisés ainsi que les nouvelles armes inventées par le Maître. » (Rorono)

« Je te remercie. Je peux maintenant voir une perspective de victoire grâce à tes efforts. Pour cette campagne, je te demande de prendre le commandement des golems, y compris les Chevaliers d’Avalon. » (Procell)

Rorono, l’Ancienne Naine, avait travaillé sans dormir pendant trois jours consécutifs, et probablement même plus, afin de pouvoir répondre à mes attentes.

« Maître, nous avons également réussi à sécuriser le nombre requis de potions. Avec cela, peu importe les blessures, tout ira bien ! Nous avons épuisé tout notre stock de pommes dorées ! » (Aura)

« Bien jouer, Aura. Grâce à toi, nous pouvons maintenant nous attendre à ce que les démons blessés de March puissent à nouveau se battre. Pour cette guerre, je te laisse diriger les Hautes Elfes et de te concentrer a tué les ennemis gênants de loin. » (Procell)

R’lyeh et ses subordonnés avaient réussi à amener quelques potions seulement. Cependant, à l’arrivée de notre armée complète, nous serons en mesure d’apporter et de distribuer autant de potions que nécessaire.

Et puis, il y avait les attaques à longue portée d’Aura et des Hautes Elfes qui seront effectuées en restant hors de portée des ennemis. Pour nous, du côté des forces combattantes proches, de telles attaques étaient absolument vitales.

« Père, j’ai fini d’apprendre à Fel-chan comment utiliser l’arme expérimentale ! » (Kuina)

« Kuina ! Je t’ai déjà dit ! Ne m’appelle pas Fel-chan ! » (Fel)

La renarde Kuina et la Louve Fel paraissaient énergiques aujourd’hui.

« Quant à vous deux, avec votre force de combat écrasante, je vous confierai la tâche de diriger les troupes de choc et de vaincre les ennemis. Déchaînez-vous plus que quiconque, plus que n’importe quelle armée. » (Procell)

Les deux s’arrêtèrent de jouer, puis me firent un signe de la tête.

En raison de leur création en utilisant trois médailles de rang A, elles étaient toutes deux les plus puissantes parmi les démons de rangs S.

Et donc, le nombre d’ennemis qu’elles pourraient défaire se révélera crucial dans cette guerre.

« Wight, tu seras responsable de commander tout le monde. Et aussi, en tant que mon As, reste près de moi à tout moment. Je sais que ce fardeau est énorme, mais je compte sur toi. » (Procell)

« Oui, mon Seigneur. Tant que mon Seigneur le veut, je surmonterai n’importe quelle épreuve. » (Wight)

En relâchant Berserk, Wight était une véritable bête plus puissante que Kuina. Il était l’officier d’état-major sur lequel je pouvais compter plus que quiconque.

« R’lyeh, continue de recueillir des informations afin de nous les envoyer. Si tu perds le contrôle de l’autre dimension, notre situation dans cette guerre va rapidement devenir dangereuse. En quelque sorte, tu es notre ligne de survie. » (Procell)

« Je vais faire de mon mieux pour avoir cette récompense. Eh bien, soyez impressionné par mes talents, c’est bien aussi. » (R’lyeh)

Plus confiante que jamais, R’lyeh répondit ainsi.

« Maintenant, tout le monde, à vos postes. Allons-y ! » (Procell)

« “‘‘Oui !’’” »

Mes démons avaient hoché la tête puis s’étaient dispersés.

Après quelques minutes, dix Dragons des Ténèbres transportant des conteneurs battirent des ailes.

Maintenant, allons-y ! Au donjon de March !

***
<>
Traduit par la team : Novel de Glace