Flux RSS

Maou-sama no Machizukuri! ~Saikyou no Danjon wa Kindai Toshi~

Traduit par la team : Novel de Glace
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 5 Chapitre 99 – Pulsion explosive


Nous venions de brûler les démons entourant le donjon de March. Ce faisant, nous avions sécurisé l’entrée de son donjon.

Avant d’entrer cependant, j’avais fait en sorte que les Hautes Elfes, qui avaient une excellente perception magique, recherchaient n’importe quel cercle de transfert que l’ennemi aurait pu mettre en place.

Je voulais empêcher les renforts ennemis d’apparaître.

En tête se trouvaient Rorono, Rozelitte et les Chevaliers d’Avalon et moi. Les autres membres de la force d’assaut étaient entrés dans le donjon un peu après nous.

Pour empêcher toute attaque de l’arrière de la force d’assaut, il y avait des forces de défenses postées à l’entrée du donjon.

« Rozelitte, n’oublie pas de garder les communications actives avec les forces de défenses toutes les cinq minutes, d’accord ? » (Procell)

« Ne vous inquiétez pas, Procell-sama » (Rozelitte)

Si les anciens Seigneurs-Démons devenaient sérieux, il était possible que la force de défense extérieure puisse être anéantie.

La compétence de télépathie nous permettait d’avoir un réseau de communication constante avec la force de défense. Dans le cas où il n’y eut pas de réponses de leur part, cela signifierait que leur ligne défensive avait été brisée et que nous devions aller de l’avant tout en gardant un œil derrière nous.

Techniquement, nous n’étions pas à l’avant de la charge.

C’était plutôt le corps de renseignement dans l’autre dimension.

R’lyeh, qui dirigeait les services de renseignement, m’envoyait des rapports en se battant dans l’autre dimension. Tout en se plaignant bien sûr du surmenage.

La première salle du donjon était un labyrinthe en pierre. Après avoir marché un moment, nous étions tombés sur un espace ouvert. À ce moment, nous pouvions voir l’armée ennemie. Dans leur anticipation, ils étaient en formation demi-cercle.

Leur nombre dépassait la centaine. Il y avait beaucoup de démons humanoïdes, la plupart semblaient être des utilisateurs de magie.

Ce qui était frustrant, c’était qu’ils avaient déjà terminé les chants pour leur magie et étaient prêts à tirer de la magie destructive à large portée à tout moment.

En vue de la quantité écrasante de Pouvoir Magique, je supposais qu’il y avait plusieurs démons de rang A parmi eux. Si nous étions frappés directement par leurs sorts, il était plus que probable que nous serions anéantis en un instant.

Du point de vue défensif, c’était logique pour eux de le faire ainsi. Après tout, le moyen le plus efficace de nous éliminer, les intrus, était de nous rassembler en un endroit et ensuite de nous attaquer avec de la magie à distance.

Heureusement pour moi, il n’y avait rien face à quoi je ne pouvais réagir tant que R’lyeh m’envoyait des rapports.

Elle était capable d’envoyer de tels rapports à travers les plans d’eau. Pour cette guerre, je portais une gemme à l’oreille. La gemme était un cristal contenant de l’eau. Et ainsi, à travers de cette boucle d’oreille, je pouvais entendre la voix de R’lyeh.

Je ne vais pas gaspiller les informations que Ruru m’a envoyées en combattant dans l’autre dimension.

« Rorono laisse les chevaliers d’Avalon l’utiliser. » (Procell)

« Mhm, compris, Maître. » (Rorono)

Rorono, qui contrôlait les Chevaliers d’Avalon, leur a donné l’ordre d’activer la nouvelle arme qu’ils avaient.

Rorono avait mis au point une théorie fondamentale pour ce qui était à l’origine un équipement pour les golems de mithril, mais sa consommation de Pouvoir Magique s’était révélée être trop pour eux.

Cet équipement semblait inutilisable, mais extrêmement puissant. Et donc, il y a trois jours, pensant pouvoir équiper les Chevaliers d’Avalon avec des cœurs jumeaux, j’avais demandé à Rorono de l’utiliser concrètement.

Et Rorono l’avait fait.

« Regardez, Maître. De la première à la cinquième unité, activation du bouclier anti-magie. » (Rorono)

Cinq des quinze Chevaliers d’Avalon ici avaient commencé à faire fonctionner leur double cœur à plein régime.

Une quantité écrasante — et peut-être excessive — de Pouvoir Magique était générée. Tout cela avait ensuite été fourni à l’unité sur leur dos.

À peu près au même moment, les sorts offensifs ennemis avaient été lancés. Les ennemis étant constitués de nombreux rang A, un barrage de feu, de foudre, d’eau, de ténèbres, de lumière ainsi que de nombreux autres sorts de grande envergure venait sur nous.

Cela suffisait pour faire trembler le sol. Le nombre et la puissance des sorts m’avaient fait réaliser la véritable puissance des démons d’un ancien Seigneur-Démon. Comme j’étais actuellement, je ne pouvais égaler autant de sorts à la fois.

Cela ne voulait pas dire pour autant que j’avais peur pour ma sécurité.

Même si nous ne pouvions gagner par la force brute, mes démons étaient toujours les meilleurs au monde. Je croyais en la puissance de l’armement créé par Rorono.

Un champ de force avait alors commencé à se former en centre des Chevaliers d’Avalon. Ce champ de force couvrait quelques centaines de mètres. En conséquence, les sorts magiques lancés par les ennemis avaient tous été interceptés.

« Comme prévu de toi, Rorono. » (Procell)

« C’est naturel. Après tout, la magie est la modification des lois du monde à travers le Pouvoir Magique. En théorie, si nous utilisons de grandes quantités de Pouvoir Magique pour dire au monde de ne rien faire dans une zone spécifique, aucune magie ne peut donc être utilisée. » (Rorono)

Rorono avait expliqué le principe derrière le champ de force.

Ayant montré la puissance écrasante du nouvel équipement, elle avait l’air triomphante.

J’avais décidé de brosser ses cheveux argentés et en réponse, elle avait souri en plissant les yeux.

Quoi qu’il en soit, c’était la théorie fondamentale, mais elle s’était consacrée à trouver des moyens de l’améliorer. Par exemple, il pourrait être utilisé avec des sonars afin que les ennemis soient déconcertés.

De plus, les Chevaliers d’Avalon avaient une autre carte dans leur manche.

« Première unité jusqu’à la cinquième, maintenez le champ anti-magie. De la sixième à la quinzième, activer la Pulsion explosive. » (Rorono)

Les dix chevaliers d’Avalon restants avaient activé leurs cœurs jumeaux encore plus férocement.

Les cœurs jumeaux avaient donc produit encore plus de Pouvoir Magique. Ce n’était pas tout. Les particules de lumières produites étaient encore plus brillantes.

Ces performances étaient supérieures à celles obtenues avec le cœur jumeau d’entraînement.

« Chevaliers d’Avalon, enflammez-vous et éliminez les ennemis. » (Rorono)

Sur l’ordre de Rorono, les dix Chevaliers Avalon qui n’utilisaient pas le champ anti-magie se précipitèrent.

La source d’énergie des Chevaliers d’Avalon était comme un générateur sans batterie dans le sens où les cœurs produisaient continuellement de la Puissance Magique, mais était incapable de la stocker.

Ce problème était le seul point faible.

Pour pallier ce problème. Rorono avait ajouté une batterie composée d’un peu de la fourrure de Kuina. La raison pour laquelle la fourrure sur la queue de Kuina avait été choisie était parce qu’elle avait une incroyable capacité de stockage de Pouvoir Magique.

En conséquence, les Chevaliers d’Avalon étaient alors capables de faire usage simultanément du pouvoir généré ainsi que la puissance contenue dans la fourrure, permettant d’avoir une sorte de noyau supplémentaire. Cette activation était la raison du nom Pulsion explosive.

Même si ce n’était que pour peu de temps — le temps de vider le Pouvoir Magique de la fourrure — ces golems étaient comparables à des démons de Rang S.

« Maître, regardez s’il vous plaît la puissance des golems ultimes que j’ai créés. » (Rorono)

Juste au moment où je pensais que les particules de Pouvoir Magique s’accumulaient trop sur les propulseurs à l’arrière des Chevaliers d’Avalon, ils avaient disparu. La conversion de leur pouvoir en énergie cinétique leur permettait aussi de se déplacer à des vitesses anormales.

Ils tenaient dans leurs mains des lances d’orichalque.

Naturellement, la durabilité et la longueur des lances n’étaient pas leurs seuls caractéristiques. C’était une arme qui causait une destruction moléculaire à l’impact, tout ce qu’il touchait serait détruit.

« GYAAAA. »

« GYAAAA. »

« Non, non, impossible. »

Les cris des démons pouvaient être entendus.

Les Chevaliers d’Avalon pénétraient les lignes ennemies comme des balles et se déchaînaient à leur guise.

Ils voyageaient à plus de trois fois la vitesse du son. Au moment où les ennemis étaient entrés en contact avec les Chevaliers d’Avalon, qui étaient devenus des armes démesurément massives, ces ennemis étaient tout simplement détruits.

Il y avait une raison pour laquelle les Chevaliers d’Avalon n’utilisaient pas d’épées et c’était, car celles-ci étaient compliquées à manier correctement à de telles vitesses. Il y avait même la possibilité que balancer des épées à cette vitesse puisse arracher les bras des golems.

Donc, pour cette raison, nous avions décidé qu’il était préférable pour eux d’attaquer les ennemis avec des lances.

Les dix Chevaliers d’Avalon utilisaient trois magies.

1. La conversion de leur Pouvoir Magique en énergie cinétique.

2. La lance de destruction moléculaire.

3. L’augmentation de leur durabilité.

Ils n’avaient pas besoin d’autre chose que ces trois magies, ils étaient déjà fort rapides et durables.

Les cinq premiers Chevaliers d’Avalon gardaient le champ anti-magie activé, mais elle interférait uniquement avec la magie affectant le monde physique, les trois magies utilisées par les Chevaliers d’Avalon, qui ne s’appliquaient que sur eux-mêmes fonctionnaient sans encombre.

En bref, il s’agissait d’un combat entre des ennemis ne pouvant qu’utiliser de la magie à longue distance, mais qui ne pouvait plus l’utiliser, contre les Chevaliers d’Avalon rapide, durable et puissant.

Compte tenu de cela, le résultat était évident.

Chaque fois que les propulseurs à l’arrière des golems brillaient, au moins un démon ennemi était transformé en viande hachée.

« Donc c’est la Pulsion explosive, hein. » (Procell)

« Mhm. Cependant, il y a encore beaucoup de points faibles. Ils sont rapides, mais ils ne se déplacent qu’en ligne droite, ce qui les rend prévisibles. Un démon de première classe comme Kuina pourrait facilement les gérer. Même si les golems se déplacent vite, suffisamment pour que l’œil nu ne puisse les suivre, ils ne pourraient pas vaincre Kuina, en particulier avec ses réflexes. De plus, les golems sont également faibles face à un ennemi volant. » (Rorono)

Rorono analysait calmement la performance des Chevaliers d’Avalon.

Pendant qu’elle analysait cela, le massacre continuait.

Quand les Chevaliers d’Avalon avaient cessé de bouger, il ne restait plus un seul démon ennemi.

Un certain nombre s’étaient échappés, mais il n’y avait pas vraiment le besoin de les suivre.

« D’accord, avançons. Remercie les Chevaliers d’Avalon pour moi. » (Procell)

« Ils ont accompli leur tâche, mais... » (Rorono)

« Je sais et c’est ce que je voulais dire. Leur présence est suffisante en tant qu’arme. Les ennemis ne resteront pas calmes. » (Procell)

« Il y a encore besoin d’améliorer les golems. » (Rorono)

L’équipement de champs anti-magie avait déjà brûlé.

En même temps, les propulseurs des 10 derniers golems étaient endommagés par la quantité de Pouvoir Magique y étant déversée. De plus, leur batterie n’était plus utilisable.

En quelques minutes de fonctionnement, tous les Chevaliers d’Avalon approchaient leur limite.

Les corps des cinq utilisant le champ anti-magie étaient encore en bon état, mais les dix utilisant la Pulsion explosive étaient irréparables, tout ce qui pouvait être fait était d’enlever les cœurs jumeaux pour les récupérer.

Je savais que cela arriverait. Leur puissance était trop élevée pour que leur corps en orichalque puisse le supporter.

En les traitant comme une force de combat jetable, nous pourrions augmenter leur performance en passant d’unité de rang A à des unités équivalentes à des démons de Rang S. Une arme de luxe.

Cependant, je ne regrettais pas de les avoir utilisés.

Il y avait beaucoup de démons ennemis de rang A et les combattre de front épuiserait ma force principale, voire pire. C’était quelque chose qu’il fallait que j’évite.

Il y avait un autre objectif de les utiliser maintenant et c’était de montrer la puissance des Chevaliers d’Avalon. Ce faisant, l’ennemi préparerait des contres-mesures par craintes, et cela, malgré le fait que les Chevaliers d’Avalon ne puissent plus utiliser la pulsion explosive.

« D’accord, allons-y, n’est-ce pas ? » (Procell)

Nous avions encore beaucoup de chemin devant nous.

Malgré les difficultés, nous allons absolument aller de l’avant. Notre objectif principal est maintenant de trouver les démons de March dès que possible.

***
<>
Traduit par la team : Novel de Glace