Flux RSS

Mondaiji-tachi ga Isekai kara Kuru Sou Desu yo?

Traduit par les teams : Nyan-Team
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 2

Vérifié par Soreyawari
Traduit par Shindara


Partie 4

Cela s’est passé une demi-heure avant que Kuro-Usagi et Izayoi ne rejoignent les autres.

Dans un café près de la Fountain Plaza, Asuka et Yō résumèrent ce qu’elles avaient appris en écoutant les explications relatives aux Communautés, tout en tenant leurs tasses dans leurs mains.

« Je vois. Je comprends plus ou moins. En d’autres mots, un [Seigneur démon] est un terme utilisé pour des divinités et notamment, celles qui brandissent leurs droits spéciaux dans ce monde, et la Communauté de Jin-kun a joué et ils ont été détruits par eux. Quelque chose comme ça ? »

“En effet, Lady. Les divinités agissent comme des humains effrontés depuis les temps anciens. Perdre quelque chose auquel vous tenez à la fin est un phénomène fréquent.�

Galdo Gasper écarta les bras en riant ironiquement alors qu’il était assis sur une chaise du café.

« Ils ont perdu leur Nom, leur Emblème et toute leur principale force. Tout ce qui leur reste est une partie de terre dans les quartiers résidentiels. S’ils avaient formé une autre Communauté quand c’est arrivé, alors l’ancienne Communauté serait restée dans les mémoires. Maintenant ils ne sont plus qu’une autre Communauté déshonorée et sans Nom. »

« … »

“Pensez-y un peu. Que peut bien faire une communauté qui ne peut même pas se nommer ? Du commerce ? Être un hôte ? Personne ne fera confiance à une organisation sans nom. Participer à des Gifts Games ? Oui, cela est certainement possible. Mais est-ce que les porteurs de Gift talentueux se réunissent autour des Communautés ne possèdant ni prestige ni fierté ?�

« Effectivement. Personne ne voudrait les rejoindre. »

“Oui. Il n’y a rien, juste des fantômes sans vergogne du passé accrochés à leur ancienne gloire, poursuivant un rêve impossible.�

Il se moquait de manière peu élégante de Jin et de sa Communauté, déchirant presque son smoking coloré. Le visage de Jin était rouge vif et ses mains étaient serrées tenant fermement ses genoux.

« Il n’y a plus rien. Il parle de la reconstruction de sa Communauté, mais c’est juste un parasite qui s’appuie sur Kuro-Usagi pour soutenir sa Communauté. »

« … »

« Je plains vraiment la pauvre Kuro-Usagi. Les lapins possèdent tant de Gifts puissants qu’ils en sont appelés les [Highborns de Little Garden], n’importe quelle Communauté serait heureuse de l’accueillir les bras ouverts. Avoir un lapin dans une Communauté représente beaucoup de bonnes choses. Et pourtant tous les jours elle vit dans l’angoisse d’être anéantie à cause de ces stupides gamins, supportant une Communauté faible, qui survit grâce à son faible revenu. »

« … Je vois. je comprends la situation. Alors Galdo-san, pourquoi nous avoir dit tout cela ? »

Asuka demanda avec un sous-entendu derrière ses mots. Galdo le remarqua et se mit à rire.

« Je vais y aller franchement. Voulez-vous venir dans ma Communauté avec Kuro-Usagi ? »

« Qu-Qu’es-tu en train de dire Galdo Gasper!? »

Jin Russel frappa la table avec colère et protesta.

Mais Galdo Gasper fixa férocement Jin.

« Ferme-la, Jin Russel. Si en premier lieu vous aviez au moins changé votre Nom ou votre Emblème, au moins certaines personnes seraient restées. Mais à la place vous avez condamné votre Communauté avec votre égoïsme, et en plus vous osez appeler des personnes d’un autre monde ?�  »

« C’-C’est… »

« Aviez-vous pensé pouvoir tromper quelqu’un s’il ne sait rien ? Et vous vouliez leur faire porter les mêmes conséquences que Kuro-Usagi… En tant que résident de Little Garden mon devoir est de vous avertir. »

Transpercé par le même regard bestial qu’un peu plus tôt, Jin vacilla légèrement.

Mais encore plus que les paroles de Galdo, son sentiment de culpabilité pour son comportement inexcusable contre Asuka et Yō alourdissait son coeur.

La Communauté de Jin était dans une situation désastreuse.

“… Alors, qu’en dites-vous mesdames ? Je ne vous demande pas de répondre immédiatement. Vous avez 30 jours de liberté dans Little Garden avant de décider de rejoindre notre Communauté. Vous devriez inspecter la Communauté de ceux qui vous ont invoquées et celle de [Fores Garo], puis après considération—�

« Ce n’est pas nécessaire. Je suis pleinement satisfaite de la Communauté de Jin-kun. »

‘Ha ?’ Jin et Galdo tentèrent de discerner ses motivations derrière l’expression du visage d’Asuka.

Comme si rien de spécial ne s’était passé, Asuka finit de boire sa tasse et se tourna vers Yō avec un sourire.

« Que pense Kasukabe-san de tout ceci ? »

« Rien de spécial, je suis très bien avec vous. Je suis seulement venue dans ce monde pour me faire des amis. »

« Oh, C’est inattendu. Dans ce cas, puis-je me nominer au poste d’amie numéro un ? Nous sommes des pôles opposés, mais je pense que l’on pourrait s’entendre étonnamment bien. »

Yō réfléchit silencieusement à ce sujet, puis hocha la tête avec un léger sourire.

« …Oui. Asuka est différente des autres filles que je connais, alors c’est peut-être vrai. »

« Je suis heureux pour vous Ojou ! Je suis si heureux qu’Oujou se soit faite une amie, je suis si ému. »

Le chat calico avait la larme à l’oeil.

Les deux demoiselles enthousiastes semblaient oublier les deux leaders.

L’expression de Galso se raidit du fait d’être complètement ignoré, il toussa tout en essayant de garder son sang froid.

« Excusez-moi, mais pourriez-vous me dire la raison— »

« Comme je l’ai dit je suis parfaitement satisfaite. Comme vous l’avez entendu, Kasukabe-san est venue ici seulement dans le but de se faire des amis, cela lui ira très bien d’aller avec Jin-kun comme avec Galdo-san. N’est-ce pas ? »

« Oui. »

« Et moi-même, Kudou Asuka, j’ai abandonné mon riche ménage, mon avenir tout tracé, une vie que la plupart des gens ont depuis longtemps et je suis venue ici à Little Garden. Pensez-vous sincèrement que je trouverais l’invitation d’une organisation à petite échelle qui règne sur un petit territoire attrayante ? Si oui, vous devriez apprendre à connaître vos limites faux Tigre Gentleman. »

Elle refusa platement.

Galdo Gasper tremblait de rage. En tant que gentleman auto-proclamé, il tentait probablement désespérément de trouver les mots adaptés pour répondre aux déclarations extrêmement insultantes d’Asuka.

« Att—Attendez une seconde demoiselle— »

« Silence ! »

Clash ! La bouche de Galdo se referma violemment clairement de manière pas naturelle et il se tut. Il semblait confus, essayant désespérément d’ouvrir sa bouche, mais aucun son ne sortait…

« …..!?..!?? »

« Je n’ai pas fini de parler. Il y a encore des choses que je dois vous demandez. Asseyez-vous ici et continuez de répondre à mes questions ! »

Les paroles d’Asuka détenaient du pouvoir, cette fois-ci, il s’assit avec tant de force que des fissures apparurent sur le fauteuil.

Galdo paniquait.

Il ne savait pas comment elle avait fait, mais le contrôle de ses membres lui avait été volé, il ne pouvait pas résister.

Le commerçant aux oreilles de chat fut surpris et se précipita vers eux.

« S’il vous plaît, réglez vos querelles en dehors de ce magasin— »

« Vous arrivez au bon moment. Je souhaiterais que vous soyez témoin de cette conversation en tant que tierce partie. Vous allez probablement entendre beaucoup de choses intéressantes. »

Après avoir calmé le commerçant aux oreilles de chat, elle poursuivit.

« Tu as dit que tu as défié toutes les Communautés de la zone à un jeu ou les deux parties doivent être d’accord pour jouer et que tu les as tous gagnés. Mais c’est un peu différent de ce que j’ai compris sur les Gifts Games. Les jeux entre Communautés doivent réunir un hôte et des challengers, où les deux parties jouent des jetons différents. … Hey, Jin-kun. Parier toute une Communauté comme jeton c’est commun ? »

« Seulement s’il n’y a aucun autre moyen, dans de rares occasions. Puisque c’est la même chose que de parier toute l’existence d’une Communauté, c’est un cas très rare. »

Le chat commerçant acquiesça.

« Je me suis dit. Même si nous savons tout ça et que nous venons à peine d’arriver ici. Pouvoir forcer les combats entre Communautés est exactement la raison pour laquelle ceux qui possèdent le privilège [Host Master] sont craints comme un seigneur démon. Comment vous, qui ne possédez pas ce privilège, avez réussi à forcer concours sur concours où il fallait risquer toute sa Communauté ? Répondez-nous ! »

Le visage de Galdo Gasper semblait sur le point de crier, mais contre sa volonté il commença à parler.

Les personnes à proximité commencèrent à se rendre compte de la raison cachée de cette perturbation.

En d’autres termes, le fait que personne ne puisse désobéir à cette jeune femme, aux ordres de Kudou Asuka.

« Il existe de nombreuses façons de les forcer. La plus simple est de kidnapper les femmes et les enfants de la Communauté adverse et de les faire chanter. Nous avons laissé ceux qui répondaient pas à cette provocation pour plus tard, puis au fur et à mesure nous avons absorbé les autres et forcé ceux qui restaient dans des circonstances où ils ne pouvaient rien faire, à part accepter un jeu. »

« Eh bien, voilà ce que je pensais. Un plan simple monté par une petite frappe telle que vous. Cependant, les membres des organisations que vous avez absorbées de manière douteuse, travaillent pour vous avec obéissance ?“

« Nous avons pris quelques enfants de chaque communauté en otage. »

Un des sourcils d’Asuka se crispa légèrement.

Sa manière de parler et ses expressions ne changeaient pas, mais l’atmosphère autour d’elle dégageait un sentiment d’appréhension. Même Yō, indifférente sur le choix d’une Communauté, le regardait avec les yeux plissés comme si elle regardait quelque chose de mauvais.

« … Je vois. De plus en plus méprisable. Alors où sont gardés les enfants à l’heure actuelle ? »

« Je les ai déjà tués. »

L’atmosphère autour d’eux se glaça en un instant.

Jin, le commerçant, Yō et même Asuka doutèrent de ce que leurs oreilles avaient entendu pendant un moment et ne surent pas quoi penser. Seulement Galdo Gasper continua de parler, obéissant à l’ordre qu’il avait reçu.

« Le premier jour où nous avons pris les gamins, leurs cris m’ont vraiment énervé alors je les ai tous tués sans réfléchir. Après ça j’ai essayé d’être plus prudent quand on les prenais, mais les ‘mon papa me manque’, ‘Je veux maman’, leur cris m’irritaient tellement que je les ai tous tués en fin de compte. Après ça je faisais de même aux nouveaux gamins le jour de leur arrivée. Mais s’ils découvraient que j’ai tué des membre de leur Communauté cela briserait l’organisation de la mienne. Alors un subordonné de confiance a pris les corps des gamins et les a— »

« Ferme-la! »

Clang ! La bouche de Galdo se ferma encore plus rapidement qu’auparavant.

La voix d’Asuka était devenue encore plus redoutable comme si elle essayait de réprimer Galdo en essayant de faire pression sur son âme.

« Incroyable. On rencontre rarement une incarnation du mal telle que vous. Comme on pouvait s’y attendre de Little Garden, le foyer des créatures inhumaines. Hein Jin-kun ? »

Il fut un peu troublé par le regard froid d’Asuka, mais nia rapidement.

« Une telle personne est rare à Little Garden. »

« Vous êtes sur ? C’est un peu dommage. … Par ailleurs, avec cette confession la loi de Little Garden peut-elle mettre fin à cette racaille? »

« C’est problématique. Évidemment, c’est contre la loi de prendre des otages d’autres Communautés ou de tuer les camarades de ses disciples, mais… s’il s’échappe à l’extérieur de Little Garden avant que la loi ne le juge, alors ce sera impossible. »

Cela pouvait être pris comme une forme de punition en soi. Si Galdo, le chef, quittait sa Communauté, il était clair que cette Fores Garo ne serait plus rien d’autre qu’une foule désordonnée, qui allait se briser.

Mais Asuka ne serait pas satisfaite de cela.

« Je vois. Alors il n’y a rien que nous puissions faire.�

Elle claqua des doigts avec irritation.

Cela devait être le signe.

Le pouvoir qui retenait Galdo disparu et sa liberté de mouvement lui revint.

Naldo, fou de colère, fracassa la table du café.

« T—Toi petite salope !! »

Avec son rugissement, son corps subissa des changement radical. Le smoking recouvrant son corps énorme fut déchiré par l’expansion des muscles de son dos, et les poils sur son corps changèrent de couleurs, un motif rayé noir et jaune apparut.

Son Gift était quelque chose de proche d’un loup-garou. Il faisait partie d’une race mixte appelée les were-tigers.

« Salope, je ne sais pas ce que tu pensais faire … mais tu sais qui se tient derrière moi, hein !? Je suis sous la protection du seigneur démon qui protège la porte numéro 666 de Little Garden !! Si tu choisis de me combattre, cela veut dire que tu choisis de le combattre aussi! Tu sais ce que ça v— »

« Silence ! Je n’avais pas fini de parler.�

Clans ! Une fois de plus sa bouche se ferma avec force. Mais sa rage ne pouvait pas être stoppée avec seulement cela à présent.

Galdo leva ses bras épais comme des armes et attaqua Asuka.

Yō s’interposa entre eux.

« Se battre est mal. »

Elle attrapa un de ses bras, puis le tordit dans son dos, l’énorme corps de Galdo s’écrasa au sol sous la torsion et fut cloué au sol.

« Gi… ! »

Les yeux de Galdo s’ouvrirent complètement de stupeur au vu de la force inattendue que les bras de la jeune et fine fille avaient montrée.

Seulement Asuka rigolait joyeusement.

« Maintenant, Galdo-san. Je ne me soucie pas de qui vous avez derrière vous. La même chose s’applique probablement aussi à Jin-kun. Après tout son but ultime est de vaincre le seigneur démon qui a détruit sa Communauté. »

En entendant ces mots Jin prit une profonde inspiration. En réalité, Jin avait presque perdu sa détermination quand le seigneur démon avait été mentionné, mais entendre Asuka parler de son objectif lui permit de revenir à son caractère habituel.

« …Oui. Notre objectif final est de battre le seigneur démon et de regagner notre fierté et nos camarades. Ce genre de menace ne fonctionnera plus sur nous. »

« On vous l’avait dit. Cela signifie que vous n’avez aucun moyen d’éviter votre destruction. »

« Me—Merde…! »

Pour des raisons inconnues, Galdo, cloué au sol par Yō, gisait sur le sol incapable de bouger.

Une fois que Kudou Asuka eut retrouvé un peu de son sang froid, elle leva le menton de Galdo de la pointe de son pied, puis dit avec un sourire malicieux :

« Cependant. Je ne serais pas satisfaite avec seulement la disparition de votre Communauté. Une racaille comme vous devrait être punie et déchirée en lambeaux, pour que vous regrettiez tous vos péchés… Mais j’ai une proposition pour vous tous ici. »

Jin et les employés du commerce acquiescèrent aux paroles d’Asuka, regardant la scène, et inclinèrent leur tête.

Asuka enleva son pied loin de lui et cette fois attrapa le menton de Galdo de ses jolis doigts féminins.

« Jouons à un Gift Game. Avec l’existence de ‘Fores Garo’ et la fièrté et l’âme des ‘No Names’ en jeu. »

<>
Traduit par les teams : Nyan-Team