Flux RSS

My Pet Is a Holy Maiden

Traduit par la team : Twin Cards Scantrad
<> A- A A+
Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 18 – Les murmures du diable


-Ne désires-tu pas.... le corps tendre de cette femme ?

Quand il entendit cette voix son coeur rata un battement car elle ne sonnait pas comme une voix murmurée à son oreille.

Il tourna la tête pour regarder la jeune fille qui était debout près de lui.

Elle était là, la fille qui était toujours avec lui à chaque fois qu'on lui confiait une mission d'exorcisme.

C'était la fille qui était toujours, toujours, dans son coeur.

Elle était là, si près que s'il tendait les mains, il pouvait presque la toucher.

- C'est vrai. Tu peux faire en sorte que cette femme t'appartienne. Allez, regarde-la bien. Ses seins sont sur le point de sortir de ses vêtements déchirés. C'est sa façon de te séduire. Elle t'invite. Maintenant, accepte l'invitation de cette femme, parce que c'est ce qu'elle veut vraiment...

La voix continuait à murmurer à ses oreilles. Il devait bien sûr être conscient de la véritable identité de cette chose, mais ses idées devaient être brumeuses car il ne réagissait pas.

Morganeich hocha la tête. Il laissa tomber son épée et commença à avancer vers la 'Jeune Sainte'.

À cet instant, quelque part dans son coeur, une alarme retentit et il prit sa tête entre ses mains.

- Je ne dois pas écouter ! Rien de bon n'arrivera si j'écoute cette voix !

Même s'il en était conscient, cette voix était très agréable à écouter. Elle envahissait lentement la conscience de Morganeich.

- Qu'est-ce qui ne va pas ? Ne veux-tu pas que cette femme t'appartienne ? Ne penses-tu pas sans arrêt à elle ? Tu peux réaliser ton souhait. Tu n'as pas besoin d'hésiter. Fais la tienne.

La voix continuait à chuchoter lentement et comme guidé par elle, Morganeich regarda Calcedonia.

Il l'avait toujours désiré. Ses sentiments pour elle avaient germé depuis la première rencontre. Il voulait qu'elle soit à lui et à aucun autre homme.

Il voulait la chérir. Il avait même secrètement promis à Dieu qu'il la protégerait de tous les dangers. Mais en cet instant, c'était lui le danger.

Ses deux pensées contradictoires s'affrontaient dans sa tête.

Finalement cette bataille prit fin et la balance pencha du côté de son désir pour elle.

Du coin de l'oeil, il aperçut quelque chose.

C'était un garçon.

C'était ce garçon qui était récemment arrivé au temple et qui était devenu très intime avec Calcedonia. Honnêtement, Morganeich n'aimait pas ça.

- Tu n'aimes pas cet homme, n'est-ce pas ? Alors... Il suffit de le battre, non ? Ou acceptes-tu que cette femme si précieuse pour toi suive un faible comme lui ?

C'était impossible ! Il ne pouvait pas permettre à un homme comme lui de rester à ses côtés.

- Alors, dépêche-toi et écrase ce faible. Je suis sûr que cette fille aussi est agacée de toujours le suivre.

- Oui. Je suis certain que ce garçon l'agace.

- C'est tout à fait ça. Si tu te débarrasses de ce moucheron, cette femme qui t'est chère te sera reconnaissante et peut-être même qu'elle t'ouvrira son coeur.

- Je vais la débarrasser de cet homme. Je suis sûr que Calcedonia sera ravie.

Tout en imaginant le visage enchanté de Calcedonia, Morganeich ramassa son épée.  À ce moment, 'quelque chose' se mit à rire.

L'humain qu'il avait choisi comme nouvelle proie cachait un énorme désir. Celui-là, il ne devait pas le perdre car ces 'désirs' constituaient justement sa 'nourriture'.

Tous les êtres vivants avaient des désirs plus ou moins nombreux. Même les animaux sauvages désiraient manger et se reproduire. Mais cela relevait plus de leur instinct de survie que de vrais désirs, alors ils n'étaient pas très puissants.

Parmi toutes les espèces vivantes, une espèce avait les désirs les plus complexes : les humains.

De nombreux désirs occupaient sans cesse l'esprit des humains : appétit, richesse, luxure, renommée,etc...

Pour les diables, il n'y avait rien de plus délicieux. C'est pourquoi, pour avoir une chance de s'en nourrir, ces 'choses' passaient leur temps à observer des personnes ayant des pensées malsaines.

Même si les désirs des personnes qu'il avait possédé avant étaient forts et délicieux, celui que renfermait Morganeich l'était encore plus.

C'était un désir pur pour une femme célibataire. Mais même un désir pur pouvait se transformer en quelque chose de sombre s'il était trop intense.

Cette 'chose' avait stimulé le désir pur d'un humain, l'avait amplifié, le transformant en un désir sombre. Il avait transformé l'amour que l'homme avait pour cette femme en un désir violent de la faire sienne.

Cependant, l'esprit de cet homme était beaucoup plus fort que cette 'chose' l'avait imaginé.

Il avait presque réussi à redonner sa pureté à son désir devenu sombre et amplifié, ce qui poussa 'ça' à changer d'approche.

Plutôt que de modifier l'amour que Morganeich avait pour Calcedonia, le diable décida de stimuler le sentiment d'envie et de jalousie que l'homme avait pour Tatsumi.

L'envie et la jalousie faisaient partie des désirs qui poussaient quelqu'un à monopoliser sa bien-aimée. Ce sentiment sombre de jalousie qu' 'il' avait réussi à amplifier était la chose la plus savoureuse qu' 'il' n'avait jamais goûtée.

- Maintenant, tue cet homme. Et après ça, viole cette femme.

Lentement mais sûrement, l'influence du diable sur l'homme le transforma définitivement en un démon fidèle à ses désirs et sans la moindre conscience.

- Morga...?

L'expression de Morganeich était vide, différente de celle qu'il avait d'habitude.

Après avoir tourné la tête, il regarda fixement Calcedonia. Son regard vide se mit alors à briller d'une lumière étrange, d'un rouge sinistre.

- M-Morga...? C'est impossible... ? Non, pas toi aussi...

Cette lumière rouge était la preuve qu'il était possédé par un <Diable>.

Jusqu'à maintenant, Morganeich était l'un des chevaliers les plus forts qui luttaient contre les Démons. Mais à présent il s'était changé en l'un d'entre eux.

Calcedonia restait planté là, elle n'arrivait pas à y croire.

Pendant ce temps, le regard de Morganeich s'orienta vers Tatsumi.

Au moment où il le vit, l'expression de Morganeich se transforma en colère intense. Il ramassa son épée et se dirigea vers Tatsumi avec une vitesse hallucinante.

Tatsumi, qui voyait cet esprit maléfique se précipiter sur lui, ne put empêcher sa peur de le clouer sur place.

Lorsque Morganeich atteignit Tatsumi, il abaissa son épée en essayant de lui trancher la tête.

Mais avant que son épée n'atteigne sa cible, un éclair violet frappa son flanc.

Tatsumi, qui s'était enfin débarrassé de ses peurs, regarda dans la direction d'où la lumière avait jailli et vit Calcedonia, la main droite tendue en avant.

- Même s'il s'agit de Morga, je n'épargnerais personne qui tente de blesser mon maître !

Après avoir déclaré cela calmement, Calcedonia commença à réciter une aria.

Une fois le chant terminé, un nouvel éclair jaillit de sa main et alla frappa Morga qui s'effondra sur le sol.

Morganeich, frappé à plusieurs reprises par des éclairs, se secouait et se retournait sur le sol comme un poisson hors de l'eau.

- H-Hey, Chiiko... Ce n'est pas un peu exagéré...? Est-ce que Morga va bien...?

- Il va bien ! Je m'assure de me retenir ! Et puis, Morga n'est pas assez faible pour mourrir juste à cause de ça !! Mais je ne peux pas le laisser partir comme ça, alors qu'il a osé s'en prendre à mon Maître !' déclara brusquement Calcedonia, le regard tranquille.

Tatsumi était déconcerté. Il ne parlait plus et priait intérieurement pour le bien-être de Morganeich.

Effondré par terre, le chevalier était assailli de coups d'éclairs et gémissait.

Peu importe à quel point il était fort et bien battit, cela lui faisait mal, n'est-ce pas ? Sa vie était en danger, non ? Tatsumi s'inquiétait pour lui.

Calcedonia arrêta son chant et mit finalement fin à ses attaques en série.

- ...Maintenant qu'il est affaibli, il ne devrait pas résister à la purification. Je vais le débarrasser du <Diable> qui le possède.'

Calcedonia commença alors à réciter l'aria d'exorcisation pour la troisième fois. Tatsumi lui, continuait à se questionner dans son coeur : 'Est-ce que ça va vraiment marcher ?'.

En peu de temps le chant fut terminer et Morganeich qui était couché sur le sol fut englouti dans une forte lumière.

C'était la lumière purificatrice du sortilège d' 'Exorcisme'. Un <Diable> qui était baigné dans cette lumière était immobilisé puis anéanti.

Une fois que le sort était verrouillé et que la cible se trouvait dans la lumière, elle n'avait aucun moyen de s'échapper.

Cependant, à cet instant, Calcedonia vit quelque chose bondir et s'échaper de la lumière.

C'était Morganeich.

Il avait complètement perdu la raison à cause de la douleur que la lumière avait provoquée chez le <Diable>. Son angoisse et sa rage intense poussèrent Morganeich à lever son épée et à la diriger vers la femme qu'il aimait.

C'était une attaque surprise parfaite, puisque c'était la première fois qu'un <Diable> réussissait à s'échapper de la lumière. Cela devait être dû au corps fort et robuste de Morganeich.

Calcedonia, qui avait baissé sa garde, vit son ami proche s'approcher d'elle avec une expression démoniaque sur le visage, une épée scintillante à la main.

Elle restait immobile. Devant ses yeux, Morganeich qui tenait une épée avait assez de force pour couper son corps mince en deux.

La lame s'approchait de son flanc et la 'Jeune Sainte' qui se tenait debout n'avait pas assez de temps pour l'esquiver. L'arme progressait si vite qu'elle s'était maintenant transformée en un flash argenté.

Le 'Chevalier de la Liberté' finit par atteindre la 'Jeune Sainte' et la frappa de son épée.

*Slapsh*

Avant que l'épée de Morganeich ne l'atteigne, son corps avait été brusquement écarté.

Un liquide rouge couvrait à présent sur son visage et une odeur de fer s'était répandue dans les environs.

Calcedonia qui avait combattu des démons et des monstres à de nombreuses reprises connaissait cette odeur. C'était celle du sang.

Sans même essuyer le sang de son visage, Calcedonia qui était à présent couché sur le sol leva la tête et regarda stupéfaite la scène qui se déroulait devant elle.

Le garçon qu'elle aimait était allongé sur le sol. Une fontaine de sang s'écoulait de sa poitrine où l'épée du 'Chevalier de la Liberté' l'avait frappé.

<>
Traduit par la team : Twin Cards Scantrad