Flux RSS

Panlong

Traduit par la team : L'Empire des Novels
<> A- A A+
Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 9 Chapitre 276 – Administration

Traduit par KurohBento
Édité par Zareik, Kayorko et MissX
Vérifié par Lwienlin, Yihomi et MissZareik


        Midi. Le soleil était haut dans le ciel de l’occident, cuisant Noire-terre de ses rayons brûlants. La garnison de soldats de la ville se promenait paresseusement, tandis que certains gardes malchanceux cuisaient au soleil en montant la garde sur les murs.

– Cette maudite météo. Il fait insupportablement chaud durant le jour, et froid à mourir durant la nuit ! Un grand homme vêtu d’une armure élimée grommela dans sa barbe. Lui et ses neuf compagnons formaient l’un des escadrons appartenant à la garde de la ville.

À chaque fois que les habitants du village voyaient les soldats, ils s’enfuyaient immédiatement, les visages emplis de peur.

Voyant cela, un autre guerrier grommela dans sa barbe. – Maintenant que je travaille pour cet avare de gros porc, certains anciens me regardent de haut. Il en demande trop !

– Cet enfoiré. Si ce n’était pas parce que j’ai une femme et un fils à nourrir, je ne ferais pas ce boulot, affirma un autre guerrier.

Dans Noire-terre, le bedonnant gouverneur avait une réputation extrêmement mauvaise. Les guerriers qui avaient rejoint l’armée le maudissaient tous secrètement dans son dos, mais n’osaient pas se rebeller contre lui. Car le gouverneur avait un fils extrêmement puissant et despotique1, qui était au sommet du septième rang. Cette puissance était plus que suffisante pour devenir un tyran local dans des petites villes telles que celles-ci.

– Plus vite, plus vite ! Non-loin de là, des bruits de sabots purent se faire entendre. Le bruit semblait arriver vers eux à grande vitesse.

Voyant les soldats au loin, le chevalier leur hurla immédiatement,

– Mes frères, vite, venez présenter vos hommages au nouveau gouverneur de la ville ! Le gros est mort ! Vite, venez présenter vos hommages au nouveau gouverneur !

Les dix hommes de l’escadron furent surpris. Ils se regardèrent, puis commencèrent immédiatement à rire avec excitation.

– Haha, vite, allons au manoir du gouverneur.

Dans les Terres Chaotiques, les citoyens ordinaires n’avaient quasiment aucun sentiment d’appartenance à un gouvernement particulier. Un mois ils étaient dirigés par un gouverneur ; le mois suivant cela pouvait en être un autre. Ils ne demandaient pas grand-chose ; ils voulaient juste avoir assez pour se nourrir eux-mêmes et leurs familles.

Le manoir du gouverneur de Noire-terre pouvait être considéré comme une ville à l’intérieur de la ville.

L’armée de Noire-terre était divisée en deux principaux bataillons, chacun comptant 1800 personnes. Un des bataillons faisait office de garde de la ville, tandis que l’autre servait comme garde personnelle du gouverneur. On pouvait facilement imaginer à quel point le gouverneur avait peur de la mort, pour aller jusqu’à utiliser la moitié de sa force militaire pour protéger son propre manoir.

Un grand nombre de soldats se trouvaient actuellement au centre du manoir du gouverneur. Les 3600 soldats s’étaient rapidement tous rassemblés là-bas.

Le manoir du gouverneur pouvait facilement rassembler jusqu’à 1800 personnes. Sur une esplanade, devant un grand terrain d’entraînement, Barker et ses frères se tenaient là. Leurs massifs muscles saillants et leurs puissants corps leur donnaient l’apparence de dieux de la guerre. Les terrifiantes haches noires qu’ils portaient sur leurs dos étaient particulièrement effrayantes.

Les soldats se tenaient tous là, n’osant dire un mot, apeurés.

– Mes frères. Un homme puissant aux courts cheveux dorés hurla bruyamment, – Le précédent gouverneur et son fils ont déjà été réduits en morceaux par ces cinq seigneurs. Ce sont tous des puissants combattants du neuvième rang. Des invincibles combattants du neuvième rang !!!

Au moment où ils entendirent ces mots, « combattants du neuvième rang », tous les soldats furent sous le choc.

– Combattants du neuvième rang ? Des combattants du neuvième rang viendraient dans une petite ville comme la nôtre ? Des chuchotements pouvaient être entendus circulant à travers la foule.

*Bam !* Gates fit quelques pas en avant, et son aura effroyablement puissante suffit à faire reculer tous les soldats proches d’un pas en arrière. Gates rit bruyamment, – Vous tous, écoutez-moi. À partir de ce jour, Noire-terre appartient désormais à nous, les cinq frères. Mon grand-frère, Barker, en est dorénavant le gouverneur !

Gates décrocha la hache de son dos. Regardant toutes les personnes autour de lui, il dit, – Si l’un de vous veut s’opposer au fait que mon grand frère, Barker, devienne le gouverneur, vous êtes invités à venir vous battre contre moi !

Qui oserait se battre contre un dieu guerrier si terrifiant ?

Le fils du gouverneur, qui avait terrifié Noire-terre pendant si longtemps, avait été massacré par un seul coup de hache de Gates. Mais la plupart des soldats présents n’en n’avaient pas personnellement été témoins. La naturelle, atmosphère violente de la région poussa quelques soldats à regarder Gates, le doute emplissant leurs regards. Être simplement musclé ne voulait pas forcément dire que quelqu’un était puissant !

– Cette hache que je possède, a été forgée à partir d’innombrables matériaux précieux. Elle pèse environ 2,4 tonnes ! Sur ces mots, Gates lança de façon détendue ladite hache, qui grimpa en flèche, puis atterrit contre un rocher sur lesquels les soldats s’entraînaient pour la musculation.

Le rocher de 4,5 tonnes ne bougea pas d’un iota lorsqu’il fut frappé par la hache. Parmi les soldats observant la scène, beaucoup furent abasourdis. Se pourrait-il que la hache soit faite de bois, et qu’elle soit juste recouverte d’une couche de colorant métallique ?

*Boom !* Le rocher explosa soudainement et se désintégra en un nuage de poussière.

Manier quelque chose de lourd comme s’il était léger !

Tous les spectateurs regardèrent longuement feu le rocher, bouche bée. Ces soldats avaient entendu que des personnes étaient capables de fracasser un rocher de 4,5 tonnes, mais de faire que ce rocher se désintègre en fine poussière…Ce n’était pas quelque chose qui pouvait être fait avec juste de la force brute. Tous les soldats tournèrent leurs regards vers Gates avec adoration et vénération.

Ce dernier rit bruyamment d’un air ravi. Il avait déjà utilisé cette technique dans le passé dans les Dix-Huit Duchés du Nord. Les Terres Chaotiques et les Dix-Huit Duchés du Nord étaient vraiment très similaires ; ici, comme là-bas, les puissants experts étaient profondément vénérés.

– Visiblement il n’y a pas d’objections, dit Gates d’une voix forte. – Merveilleux. À partir d’aujourd’hui, vous faites partie des soldats de mon grand frère. Sachez qu’il y a des avantages à travailler pour mon grand frère. À l’avenir, le salaire de tout militaire sera triplé !

Tripler le salaire des militaires ?

Les quelques trois mille soldats les regardèrent, sous le choc, puis se mirent à crier tellement fort qu’ils donnèrent l’impression de pouvoir faire trembler le ciel…

– Longue vie au Seigneur Barker !

Que pouvaient-ils demander de plus ? Ces cinq experts possédaient une puissance incroyable, et ils allaient leur verser un excellent salaire. Naturellement, ils adoraient des chefs comme ça !

.

La ville de Noire-terre avait maintenant un nouveau gouverneur. C’était le puissant Barker et ses quatre frères, qui étaient tous du neuvième rang. Leurs armes à elles seules pesaient 2,5 tonnes ! Avoir un chef si puissant était quelque chose que les citoyens de Noire-terre fêtaient.

La chose la plus excitante était…

Le nouveau Seigneur Gouverneur de la ville avait déclaré que tant qu’ils étaient obéissants et fidèles, les citoyens de Noire-terre seraient à jamais dispensés de payer des taxes !

Dispensé de payer des taxes à vie ! Dans les Terres Chaotiques, cela pouvait être décrit comme un miracle. Après tout, s’il n’y avait pas de taxes, comment un gouverneur pourrait payer ses soldats ? Mais ce problème, pour Linley, n’en était absolument pas un. Il possédait une somme terrifiante de richesses que le clan royal du Royaume de Fenlai avait accumulées pendant des milliers d’années.

Il pouvait facilement sortir cent millions de pièces d’or, et cela serait déjà plus qu’assez.

Des chefs puissants avec un haut salaire, le tout sans aucunes taxes… avec tout cela, le peuple de la ville avait vite pris espoir et désirait vivre pour toujours sous cette administration. Et grâce à l’important salaire militaire, beaucoup de gens désiraient maintenant rejoindre l’armée.

Au même moment, quand quelques villageois aux alentours de Noire-terre entendirent cela, ils se dépêchèrent d’immigrer à Noire-terre.

…………

Six mois après le changement de direction de Noire-terre.

Dans le Manoir du gouverneur. Le nouvel intendant, Nemi [Nei’mi], était en train de faire un rapport détaillé au mystérieux ‘Seigneur Ley’. En tant qu’administrateur de différentes affaires dans Noire-terre, Nemi savait que, bien que le gouverneur soit officiellement Barker, en vérité, la plus grande autorité ici était ce mystérieux Seigneur Ley.

– Monseigneur, la population du centre-ville de Noire-terre est approximativement de quatre-vingts mille personnes. Si nous ajoutons ces chiffres au nombre important des villages alentours, alors au total… la population sous le contrôle de Noire-terre est d’approximativement 700,000. Et notre armée s’agrandit elle aussi. Nous avons maintenant un total de cinq bataillons, tous à puissance maximale. Ce qui donne un nombre total de soldats dans les cinq bataillons de neuf mille soldats, dit respectueusement Nemi.

Linley, assis au-dessus de lui, hocha légèrement la tête en entendant cela.

– Assez, Nemi. Vous pouvez vous retirer maintenant, dit Barker en lui jetant un coup d’œil.

– Bien, Seigneur Gouverneur, dit respectueusement Nemi en partant immédiatement.

À ce moment, les personnes assises dans la salle étaient Linley et les autres membres principaux de l’équipe. En accord avec la décision que Zassler et Linley avaient originalement prise, pour les étrangers, ils disaient que Seigneur Barker était le gouverneur. ‘Barker’ était un nom très ordinaire. Personne d’autre ne savait quel ‘Barker’ il était.

– Seigneur, vous nous avez vraiment surpris quand vous avez ramené cette magycarte avec cent millions de pièces d’or dedans, gloussa Barker.

Linley se mit à rire.

– Ne t’inquiète pas pour le côté financier des choses ! Dans le passé, Linley avait fondamentalement récupéré des milliers d’années de richesse du Royaume de Fenlai.

Zassler dit,

– Linley, la raison pour laquelle nous sommes si généreux envers les citoyens de Noire-terre est parce que nous voulons que Noire-terre devienne notre plus forte, plus résistante base, et d’être sûr que le peuple nous soit absolument loyal ! C’est suffisant que nous dispensions cette ville de payer des taxes. Dans le futur, au pire, nous pouvons juste baisser les taxes dans nos villes. En plus, afin de fonctionner correctement, une nation a besoin d’être apte à subvenir seule à ses besoins. Elle ne peut pas toujours compter sur de l’argent venant de l’extérieur. Elle doit être indépendante !

Linley hocha la tête.

– Je n’y connais pas grand-chose en ce qui concerne la gestion d’un pays. Je vous laisserai vous occuper de ces affaires Zassler et Jenne, dit Linley tout en riant et en jetant un coup d’œil à Jenne. Zassler avait déjà contrôlé un Duché dans les Terres Chaotiques, tandis que Jenne avait aidé son petit frère à gérer les affaires de la ville préfectorale de Cerre pendant plusieurs années. Les deux en savaient beaucoup plus que Linley sur ce qu’il fallait faire pour gérer une ville.

Jenne hocha la tête et rit.

– Grand frère Linley, la chose la plus importante à savoir en tant que chef est de savoir qui utiliser et quand. Laisse-moi m’occuper de ça pour l’instant.

Zassler était d’accord. – Jenne a raison. Linley… tu es notre porte-drapeau. Dans les Terres Chaotiques, un expert ultime possède une grande influence. Regarde le Dieu de la Guerre. Il reste toujours dans sa Montagne et ne s’implique jamais personnellement dans rien, mais tout le monde comprend que tant que le Dieu de la Guerre est vivant, alors l’Empire O’Brien ne s’effondrera jamais.

– Seigneur, dans le futur, votre relation avec notre nation sera la même que celle du Dieu de la Guerre avec l’Empire O’Brien, approuva Barker.

Linley hocha légèrement la tête. – Je comprends votre raisonnement. Oh, c’est vrai. Hier, j’ai fait un tour autour de Noire-terre. J’ai vu qu’au Nord-Est de Noire-terre à quelques dizaines de kilomètres, il y avait une petite montagne connue sous le nom du Mont Noir-Corbeau. J’ai prévu de m’entraîner là-bas.

Linley pouvait sentir l’immensité des deux Lois de la Terre et du Vent. Il souhaitait passer un peu de temps à s’intégrer dans celles-ci, à passer du temps à s’harmoniser et à les comprendre.

..

Dans la partie Sud-Centrale des Terres Chaotiques, se trouvait une ville préfectorale avec des centaines de milliers de citoyens. Dans une chambre du dernier étage d’un grand hôtel, un vieil homme aux cheveux noirs striés de blanc ouvrit une lettre, et lut avec attention son contenu.

– Ce que je redoutais le plus est arrivé ! Le vieil homme fronça les sourcils. L’Empereur nous avait ordonné de ne pas agir contre Linley et de se contenter de l’observer. Il y a quelque temps, nous avons appris que le groupe de Linley était entré dans les Terres Chaotiques. À ce moment, nous avons cru qu’il était juste en train de voyager. Qui aurait pensé qu’il prendrait le contrôle d’une ville ? Qu’est-ce qu’ils sont en train de planifier ?

Le vieil homme avait un mauvais pressentiment.

Linley était un grand ennemi de l’Église de Lumière. Un ennemi qu’ils n’avaient pas envie de combattre.

Mais maintenant…

– J’espère que Linley est juste en train de jouer et qu’il ne fait que s’amuser dans les Terres Chaotiques. Le vieil homme fronça les sourcils. Ce dont il avait le plus peur était… que Linley soit venu dans les Terres Chaotiques exprès afin de s’occuper de l’Église de Lumière. Nous ne voulons pas le déranger, mais s’il insiste à nous attaquer, nous devrons agir.

Le vieil homme était un superviseur de haut niveau de l’Église de Lumière dans les Terres Chaotiques. Il savait exactement à quel point le camp de Linley était puissant.

– Pour le moment, contentons-nous de regarder ce qu’il fait. Voyons voir ce que Linley a prévu de faire.

…….

À l’extérieur de Noire-terre, sur une petite montagne d’approximativement un kilomètre de haut, qui était située en direction de la Forêt des Ténèbres, Linley était assis en position de méditation, au sommet d’un grand arbre. La cime de l’arbre se balançait avec le vent, et Linley se balançait avec, aussi doucement et agilement qu’une feuille.

Il portait son épée lourde en adamantine qui pesait environ 1,6 tonne, et pourtant il était assis au sommet d’un arbre. Linley avait en effet atteint un très haut niveau dans sa capacité à contrôler le vent.

– Lent. Rapide. Ce n’est pas si simple… Linley était constamment en train de réfléchir sur la technique des ‘Tempos du Vent’. Les Tempos du Vent étaient actuellement utilisés sur deux aspects contradictoires du vent qui devaient s’harmoniser parfaitement, et l’affrontement entre ces deux aspects créaient une terrifiante lame tranchante faite d’air.

Mais Linley était en train de découvrir que pendant qu’il continuait à étudier les aspects individuels de ‘Lent’ et ‘Rapide’, ces aspects avaient d’autres surprenants secrets qui ne lui avaient pas encore été révélés.

– Les limites des Profondes Vérités de la Lenteur…les limites de l’Analyse de l’Hyper-vitesse… Linley était complètement absorbé par ses méditations sur les Lois Élémentaires. Cette sorte de méditation reposait entièrement sur une soudaine étincelle de génie. Peut-être que Linley gagnerait soudainement une idée sur les Lois de la Terre, auquel cas Linley commencerait à analyser les Lois de la Terre. S’il gagnait soudainement une idée sur les Lois du Vent, il irait étudier celles-ci à la place.

Ces jours qu’il passa à s’entraîner sur le Mont Noir-Corbeau passèrent très rapidement…

<>
Traduit par la team : L'Empire des Novels