Flux RSS

Panlong

Traduit par la team : L'Empire des Novels
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 10 Chapitre 296 – L'esprit de l'anneau Panlong ①

Traduit par Zareik
Édité par Kayorko et MissX
Vérifié par MissZareik


        Linley atterrit sur le bord du lac, ravi. Il fixait Délia, dont les yeux étaient emplis de larmes qu’elle contenait difficilement. Il eut une envie soudaine de la prendre immédiatement dans ses bras. Mais bien qu’il eut cette envie soudaine, il se contint et resta là, devant Délia, la bouche ouverte, ne sachant plus quoi dire.

Il avait dix millions de mots qui bouillonnaient dans son cœur, mais pas un seul ne sortait.

– Linley, tu n’as pas changé, s’exclama Délia en éclatant de rire. Ce fut elle qui s’avança vers lui, la main tendue.

En voyant cette main blanche et délicate, Linley resta interdit l’espace d’un instant. Délia le regarda du coin de l’œil.

– Hé Dumbo, tu veux m’obliger à utiliser un sort de vol, juste pour que j’arrive au centre du lac ?

Il y avait plusieurs douzaines de mètres pour atteindre le centre du lac. Si Délia n’utilisait pas de sort de vol, elle n’arriverait pas à arriver là-bas.

En voyant la manière dont Délia le regardait, et son bras d’un blanc d’ivoire, Linley tendit immédiatement le bras et attrapa sa main.

– Bon, euh, Linley. Je vais y aller moi maintenant, dit finalement Zassler.

Les visages de Linley et Délia prirent immédiatement tous les deux une belle teinte rosée. Linley se tourna pour regarder Zassler, mais ne savait pas quoi dire. Zassler lui fit un clin d’œil, puis se retourna et se mit à descendre de la montagne rapidement.

– C’est juste sa manière d’être. Tenant toujours fermement la main de Délia, Linley tapa du pied sur le sol, et invoqua un vent qui tournoya autour d’eux. Doucement… Linley et Délia flottèrent jusqu’au centre du lac. Ils atterrirent sur la plate-forme de pierre, et s’assirent côte à côte.

Ils continuaient de se tenir la main. En sentant la douce chaleur de sa main dans la sienne, Linley avait l’impression de se retrouver sur un nuage. Le visage de Délia rougissait lentement de plus en plus. L’atmosphère entre les deux devint instantanément plus intime.

Soudainement…

Linley vit que dans l’eau, non loin d’eux, la petite tête de Bébé dépassait et qu’il les observait discrètement.

– Oh ! Boss ! Continuez c’que vous étiez en train de faire. Je vais juste aller autre part pour aller jouer un peu. Surtout, continuez c’que vous faisiez ! Bébé, en sachant qu’il avait été découvert, avait immédiatement plongé dans l’eau. Cependant, Linley et Délia ne remarquèrent pas qu’au loin, au sommet d’un arbre, près de la pointe du Mont Noir-Corbeau, un Faucon Mésocyclonique les espionnait discrètement.

– Héhé, Délia se mit immédiatement à glousser. – Linley, Bébé est vraiment adorable.

Linley acquiesça et se mit à rire lui aussi.

– C’est sa manière d’être à lui aussi. Oh c’est vrai. Délia, pourquoi as-tu attendu si longtemps pour venir ici après avoir quitté l’Empire O’Brien ? Quelque chose est arrivé ?

Linley se rappelait encore que lorsque Délia était partie, elle lui avait dit qu’elle viendrait rapidement le retrouver.

Délia hocha la tête, mais ne fit plus un bruit.

Les événements qui s’étaient déroulés dans la capitale impériale avaient vraiment blessé Délia. Elle avait été très déçue de ses parents. Les mots de Linley… démoralisèrent instantanément Délia.

– Que s’est-il passé ? Parle-moi, demanda Linley en serrant doucement la main de Délia.

– Tu veux vraiment savoir ? Lui demanda en retour Délia, tout en le fixant droit dans les yeux, le visage proche du sien.

Linley acquiesça.

– Si je te raconte mon histoire, alors tu devras m’épouser, dit soudainement Délia.

– Que… Cette attaque surprise prit totalement Linley au dépourvu. Délia était véritablement la seule femme pour laquelle il avait des sentiments, mais qu’il l’épouse immédiatement… dans son cœur, Linley était toujours nerveux. L’échec de sa première relation mettait rapidement Linley sur la défensive lorsqu’il s’agissait d’histoires de cœur.

Il n’osait toujours pas s’investir totalement dans une relation avec une femme.

Il avait peur de finir une nouvelle fois absolument dévasté.

– Je plaisante, s’exclama Délia en riant, avant de laisser échapper un reniflement charmeur. – Pfff, Linley. Tu ne peux pas juste faire semblant ou me taquiner pendant un instant ?

Les mots de Délia rendirent Linley tout de suite moins gêné.

Délia prit une profonde inspiration.

– Je peux te raconter l’histoire maintenant, si tu veux toujours ?

Linley hocha immédiatement la tête.

Délia calma ses esprits. La main de Linley toujours dans la sienne, elle regarda les eaux paisibles du lac, et se mit à parler lentement.

– Linley. Lorsque j’ai reçu la lettre de mon clan disant que je devais rentrer, j’ai découvert, à mon retour… que ma grand-mère allait tout à fait bien. Elle n’avait absolument aucun problème de santé.

Linley fronça les sourcils.

Lorsque Délia lui avait écrit une lettre pour lui dire que sa grand-mère était en pleine forme, il avait déjà senti qu’il y avait quelque chose de caché là-dessous.

– Après cela, j’ai découvert que mes parents avaient appris par mon maître la raison pour laquelle j’étais restée derrière dans l’Empire O’Brien si longtemps. Que j’étais restée juste pour pouvoir passer du temps avec toi. C’est pour ça que mes parents ont utilisé ce stratagème pour me forcer à rentrer et me forcer à me séparer de toi, expliqua Délia en riant amèrement et en regardant Linley. – Ce stratagème était vraiment grossier, mais j’y ai quand même cru.

Linley était interloqué.

– Tes parents…

– C’était pour le clan.

Délia soupira.

– Avant que tu ne démarres ton propre camp dans les Terres Chaotiques, quasiment tout le monde parmi les six forces majeures croyaient que tu étais un membre de l’Empire O’Brien. Or l’Empire O’Brien et l’Empire Yulan se sont toujours vus comme étant rivaux.

Linley comprenait. Les plus puissantes forces du continent Yulan étaient, après tout, ces deux Empires.

– D’après mes parents, si je me mariais avec toi, cela reviendrait au même que de m’allier à un Saint important de l’ennemi. Et l’Empereur de l’Empire Yulan aurait donc moins confiance en notre clan. C’est pour cela que mon père et ma mère ne voulaient pas que je sois avec toi.

Délia jeta un regard à Linley.

– Naturellement, ce n’était que l’opinion de mes parents. Ils ne savaient pas… que nous n’avions encore jamais parlé de mariage.

Linley, mal à l’aise, ne put que se contenter de se frotter le nez.

Délia continua d’une voix hésitante,

– La capitale impériale est remplie de personnes qui sont après moi, et mes parents continuaient d’essayer de me persuader de me marier avec quelqu’un d’autre. Je ne voulais pas ! Je déteste vraiment ça ! Linley… je voulais vraiment partir tout de suite pour te retrouver, mais je ne voulais pas non plus briser ma relation avec mes parents. Je les aime vraiment beaucoup !

– Je comprends, dit Linley pour la consoler.

Bien sûr qu’il comprenait ce que ressentait Délia. Car lui aussi était un homme qui chérissait beaucoup sa famille et ses parents.

– Je voulais vraiment te retrouver, mais je ne voulais pas non plus perdre mes parents. Délia mordilla sa lèvre inférieure, et baissa la voix. Linley pouvait clairement sentir que maintenant Délia serrait plus fort sa main.

Linley posa la main de Délia sur sa jambe.

Délia jeta un regard à Linley, et un léger sourire apparut sur ses lèvres.

– J’attendais… j’attendais que tu aies fondé ton Duché. Mais mes parents m’ont dit que je devrais épouser l’Empereur de l’Empire Yulan et que je devienne l’Impératrice sans attendre.

– Hum ? Linley sentit une pointe de colère émerger dans son cœur.

Les parents de Délia allaient vraiment trop loin.

– Je ne voulais pas. Cette fois, je me suis fâchée avec eux. Délia secoua la tête avec impuissance. – J’ai toujours été une fille très obéissante et sage devant mes parents. Mais cette fois, j’ai vraiment perdu mon calme. J’ai clairement dit à mon père que je préférais mourir plutôt que de me marier avec ces gens.

Linley lui fut reconnaissant intérieurement. Qu’une femme soit capable d’aller aussi loin pour lui était vraiment touchant.

– J’attendais… et finalement, la lettre que j’attendais est arrivée. Tu avais fondé ton Duché Baruch. Délia regarda Linley. – À ce moment-là, j’étais extrêmement excitée. Mes parents n’allaient plus pouvoir nous empêcher d’être ensemble.

Linley fut extrêmement heureux lui aussi.

Tel qu’il le voyait, Délia devait être arrivée ici, heureuse, après avoir longuement parlé avec ses parents.

– Mais lorsque j’ai annoncé cela à mes parents… ils m’ont encore une fois vivement invité à épouser l’Empereur. Le visage de Délia était amer.

– Comment peuvent-ils être comme ça ? s’exclama Linley.

S’ils agissaient comme ça… Linley pouvait totalement comprendre à quel point cela avait dû être dur pour Délia.

– Oui. Comment peuvent-ils être comme ça ? Les yeux de Délia étaient tristes. – Je suis arrivée vers eux emplie de joie, mais je ne m’attendais pas à ce que cela finisse comme ça. En fait… j’aurais dû m’en douter. Mon père est le chef de notre clan. Bien sûr qu’il doit penser aux choses en fonction du point de vue du clan. À ses yeux, l’Empereur est très talentueux et il possède un statut très élevé. Un mariage avec lui bénéficierait beaucoup au clan. Cela aurait vraiment été absolument parfait pour eux. Cependant… il n’a jamais réellement considéré les choses de mon point de vue à moi.

Délia prit une profonde inspiration.

– Alors. J’ai arrêté de passer du temps à espérer quelque chose qui n’arriverait jamais.

Délia leva la tête pour regarder Linley.

– Je suis juste venue. Je ne me suis pas embêtée à discuter de ça avec mes parents. J’ai quitté la capitale, et je suis venue te retrouver.

En voyant l’émotion dans les yeux de Délia, Linley, sentit dans son cœur un déferlement d’émotions… il se sentait touché, attristé, et comblé !

– Délia… Linley voulut dire quelque chose, mais les mots se bloquèrent dans sa gorge et ne voulurent pas sortir.

La fille devant lui…

Pour lui, elle avait attendu toute seule pendant dix ans.

Pour lui, elle avait ignoré la possibilité de devenir une Impératrice.

Pour lui, elle avait même quitté ses parents chéris, et avait voyagé toute seule jusqu’ici pour le retrouver.

…….

Linley ressentit soudainement un puissant sentiment d’humiliation. Il sentit soudainement qu’il se méprisait tellement, qu’il se détestait vraiment !

– C’est une femme. Elle a tant sacrifié pour toi, mais depuis le début, tu n’as jamais… tu ne lui as jamais fait ne serait-ce qu’une promesse. Linley se réprimandait intérieurement.

– Qu’est-ce que j’attends ? Pourquoi devrais-je encore hésiter ?

Il plongea son regard dans les yeux de Délia. Celle-ci avait toujours été très claire dans ses sentiments pour lui, et l’avait toujours attendu… mais il avait toujours hésité. Mais aujourd’hui, Linley savait qu’il ne pouvait plus hésiter. Il avait hésité pendant trop longtemps…

Ce qu’il avait gagné était déjà extrêmement précieux.

– Elle a tout abandonné et a attendu pendant dix ans. Et elle attend toujours… sans aucune promesse de ma part. Linley vit les larmes au coin des yeux de Délia. Son cœur se comprima violemment, et il se hurla intérieurement, – Veux-tu vraiment laisser Délia attendre pour toujours ? Jusqu’au jour où son cœur mourra et qu’elle partira ?

Linley eut l’impression que son cœur se faisait poignarder.

*Craac.*

La couche de glace qui entourait le cœur de Linley se brisa finalement et fondit.

Linley ne voulait plus attendre.

Il ne voulait plus se laisser attendre !

Et il ne voulait plus non plus laisser Délia attendre !

– Linley, qu’est-ce qui ne va pas ? En voyant l’expression du visage de Linley, Délia ne put s’empêcher de s’inquiéter.

Linley tendit soudainement la main et attrapa Délia par les épaules. Celle-ci pouvait sentir son cœur cogner dans sa poitrine. Linley la regarda fixement, prit une grande inspiration, puis dit sérieusement,

– Délia… épouse-moi !

Les yeux de Délia devinrent ronds comme des soucoupes alors qu’elle le regardait avec stupéfaction.

En prononçant ces mots, dans l’esprit de Linley, un éclair jaillit et illumina chacune des scènes qu’il avait partagées avec Délia. Depuis la toute première fois qu’ils s’étaient rencontrés à l’Institut Ernst et qu’il avait vu cette adorable fille. Le temps qu’ils avaient passé ensemble étant enfants. Ce baiser d’adieu lors de cette nuit à Wushan…

Une scène après l’autre.

Il sentit son cœur se réchauffer.

Avec une femme comme celle-là, de quoi avait-il besoin de plus ?

– Linley. Délia se racla la gorge, et regarda Linley avec de grands yeux. – Que viens-tu de dire ? Peux-tu me le redire ? S’il te plaît ? La voix de Délia était tremblotante.

Linley riva son regard dans celui de Délia. Un mot à la fois, il lui dit,

– Délia. Épouse-moi ! Épouse-moi, Délia. Sois avec moi pour l’éternité, et que rien ne nous sépare jamais. D’accord ?

La voix de Linley tremblait elle aussi. À cet instant, Linley se sentait très nerveux.

Oui. Nerveux.

Délia plongea son regard dans les yeux de Linley. Soudainement, ses larmes se mirent à couler.

Combien de temps cela faisait-il ?

Depuis combien de temps avait-elle attendu pour ce jour ?

Même lorsqu’ils n’étaient que des enfants et que leurs sentiments étaient assez flous, elle avait espéré que ce jour vienne. Elle avait espéré que Linley devienne son preux chevalier.

Un jour après l’autre, elle avait attendu…

Cette année-là, elle n’était qu’une jeune fille adolescente. Mais maintenant, c’était une femme de vingt-huit ans. Plus de dix ans s’étaient écoulés. Que ce soit lorsque Linley et Alice avaient été ensembles, ou lorsque Linley avait disparu pendant dix ans, ou encore lorsque ses parents les avaient empêchés d’être ensemble, elle n’avait jamais abandonné.

La seule chose dont elle avait peur…

C’était que Linley l’abandonne !

Elle avait toujours attendu. Elle n’avait même pas osé forcer Linley à lui promettre quoi que ce soit !

– Acceptes-tu ? En voyant le visage de Délia couvert de larmes, Linley fut très touché et ému.

Délia se jeta soudainement dans les bras de Linley, et l’enserra fermement dans ses bras, tout en répétant dans l’oreille de Linley,

– Je le veux, je le veux, je le veux…

Linley pouvait sentir la chaleur du corps de Délia. Dans son cœur, il se sentait plus heureux qu’il ne l’avait jamais été.

<>
Traduit par la team : L'Empire des Novels