Flux RSS

Seijo no Kaifuku Mahou ga Dou Mitemo Ore no Rekkaban na Ken ni Tsuite

Traduit par la team : Askidox
<> A- A A+
Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 21 – Tu lui as donné ...


En laissant tomber l'épée, je réalise pour la première fois que c’est possible que ça ne soit pas un ennemi.
Je baisse immédiatement mon bras, en prenant soin de ne pas lui infliger d'autres graves blessures. Mais l’instant d’après, quand il est entré dans la chambre, j’ai clairement vu qu’il était le rebelle.
Si je l’avais su tout de suite, je n’aurais pas lâché l’épée... ...
Mais quand j'essaye de relever l’épée, mon endurance était déjà épuisée et je me suis effondrée au sol.



Et alors, celui que je pensais être un ennemi nous a guéris (ma mère et moi).
Puis, au moment ou cet homme, dont la magie de soin est supérieure à la mienne, allait partir, je lui ai donné une de mes boucles d’oreilles dans le but de le revoir un jour.



Ma mère s'est réveillée un peu plus tard. Au cas où, nous avons examiné nos corps pour vérifier si toutes les taches sombres ont bien disparu, et nous n’en avons trouvé aucune.

'Que-Qu'est-il arrivé à ta boucle d’oreille ?'

En remarquant que je ne portais pas une de mes boucles d'oreilles, ma mère m’a demandé la raison.

'Vraiment…..'

Je lui ai donc expliqué le déroulement des événements.

'Donc tu lui as donné ta boucle d’oreille… ?”
'Oui, dans le but de le revoir.. ... il ne fallait pas… ?'
'... Si, c’est bien quelque chose que quelqu'un de la famille royale donne à une personne quand il veut la revoir plus tard, mais ce n’est pas tout ...'

L'expression sur le visage de mère m’a déconcerté.

'....... Pour faire simple, cette boucle d'oreille est quelque chose que tu dois donner à ton futur conjoint. Je l'ai d’ailleurs reçu de ton père. '
'!!'

Je voulais simplement le retrouver, je n’avais pas d’arrière-pensées quand je lui ai donné, mais on dirait que j’ai malheureusement fait quelque chose de stupide.
Quand je pense à sa réaction quand il le découvrira ...
Accablé d'embarras, j'ai complètement oublié de faire rapport à mon père et je continue de me cacher sous ma couette.



------ [PDV: Arnest] -----------------------------

... Je retourne donc seul l'auberge.

'*Soupir*…..'

Je lâche un soupir. Malgré que je sois rentré dans le château, je n’ai, au final, même pas pus soigné la princesse et sa mère...

'*Soupir*…..'

Je soupire une nouvelle fois. Je serai probablement recherché maintenant. Il risque même d’y avoir un avis de recherche à la guilde.
En marchant toujours seul dans le noir, je touche la boucle d’oreille attachée à mon oreille.



'Huh !? Vous êtes entré dans le château mais vous ne les avait pas soignées ?!'
'……Oui.'

Bien sûr, j'ai été grondé par Aura.
Quand je suis retourné à l'auberge, son visage semblait soulagé comme si elle s'était inquiétée. Cependant, après lui avoir annoncé que je n’ai pas pu les soigner, j’ai dû m'asseoir en Seiza. (Ndt: Je crois que c’est une sorte de punition au Jap de s'asseoir comme ça)

'…..Alors? Pourquoi tu ne les as pas soignées ? '
'Err ... Il y avait trop de gardes. J’ai cherché sa chambre mais...'
'Nous le savions depuis le début qu’il y aurait beaucoup de gardes !'
'Oui……'
'Bon, au moins tu es revenu en sécurité...'



Après avoir été autorisé à quitter la position, je me suis lavé et suis parti me coucher.
La chambre était très spacieuse. Il y avait même deux lits, de sorte que les filles dormaient sur le deuxième lit.
Quand tout le monde dormait, j’ai eu l’impression que quelqu’un était entré dans mon lit, mais j’étais trop fatigué donc je l’ai ignoré et j’ai continué à dormir.



…..C'est chaud. En forçant à ouvrir mes yeux, je regarde sous ma couette.
Il y avait, a l'intérieur, une Lily qui dormait tout en me serrant... En tant que petite fille, elle avait une poitrine assez petite de sorte que quelqu’un sans expérience avec les femmes comme moi puisse le supporter. (Ndt: o_o)
C’était difficile de le voir dans le noir, mais j’ai l’impression qu’elle avait pleurée, car mes vêtements étaient humides.

'…….Lily.'

J'ai essayé de la secouer, mais au lieu de la réveiller, j’avais l’impression qu’elle me serrait plus fort.
Laissons-la juste comme elle est ...
Avec une conscience brumeuse, j'ai délicatement caressé la tête et me suis endormis.

<>
Traduit par la team : Askidox