Flux RSS

The Divine Elements

Traduit par la team : SikGirl
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 2 Chapitre 105 – La tourmente dans la ville


C’est un beau bordel… enterre leurs corps avant que l’odeur du sang n’attire les autres bêtes.’, déclara Ezkael une fois que tous les reptiliens étaient morts et saignaient sur le sol. 

J’ai une meilleure idée. ‘, répondit Calron que de gros éclairs s’étendaient de son bras recouvert d’écaille et se dirigeaient directement vers les deux cadavres les plus proches de lui. 

L’odeur de la viande carbonisée s’est répandue dans l’air, les éclairs d’azur ont rapidement désintégré la chair des cadavres jusqu’à ce qu’il ne reste plus d’os. Calron a commencé à brûler le reste des corps et est finalement retourné à Avi. 

‘Tu sais, nous aurions peut-être dû vérifier leurs vêtements et essayer de trouver des indices sur leur identité. Il s’agit clairement d’une forêt isolée, ils doivent donc être venus ici dans un but précis.’ , murmura Ezkael dans l’esprit de Calron. 

Calron s’arrêta momentanément quand il a entendu les paroles de son enseignant. 

Pourquoi me dites-vous toujours ce genre de choses après que je l’ai déjà fait et que je ne peut plus inverser la situation? ‘ (c’est clair que c’est idiot XD )

Calron secoua la tête, mais continua à marcher. Même si son Maître lui avait dit cela auparavant, il n’était pas sûr de savoir s’il aurait eu la patience de les interroger. La seule chose qu’il pensait plus tôt était de les tuer le plus rapidement possible. 

Tu n’as rien à dire?” , demanda Calron à haute voix en ramassant Avi du sol et en inclinant la tête sur le côté. 

V-vous êtes vraiment un humain?’ Bégaya Rebran en tombant à plat sur le dos. 

La seule race que son père détestait plus que les dragons étaient les humains. Ce sont eux qui ont forcé les bêtes à être enfermées dans les montagnes. De plus, selon les mots de son père, les humains aimaient asservir les bêtes comme lui. 

‘Je suis un humain. Cependant, je suis aussi une bête comme toi. »

Calron expliqua sans tourner la tête, alors qu’il vérifiait la fourrure d’Avi pour localiser les plaies ouvertes et les traiter avant qu’elles ne soient infectées. 

Ses blessures ont-elles déjà disparu? 

Une brève expression de surprise traversa son visage quand il remarqua qu’aucune cicatrice n’avait été laissée par les perforations précédentes de la peau d’Avi. 

Pendant ce temps, Avi se blottit dans les bras de Calron et lui lécha la main. Il semblait qu’elle avait déjà oublié l’épreuve de l’enlèvement à l’arrivée de Calron. 

‘Êtes-vous un empereur de la bête alors?’ S’enquit Rebran, alors qu’il se relevait lentement. 

Il ne savait pas pourquoi, mais il avait l’impression qu’il pouvait faire confiance à cette personne devant lui. La façon dont il se souciait du petit loup-garou et la fureur qu’il exhalait quand elle était blessée, tout cela prouvait qu’il n’était certainement pas méchant. Dangereux, oui, mais pas méchant

Haha, je ne suis pas un expert du stade céleste. Assez avec ces questions! Maintenant dis-moi, qui es-tu et que fais-tu ici? 

Bien que Calron ne sache pas pourquoi les reptiliens étaient là, il avait le sentiment que cela avait quelque chose à voir avec le jeune lion blanc devant lui. 

Umm, je suis Rebran?” 

Pas ton nom, idiot. Je veux dire d’où tu viens et quel est ton but dans cette ville? ”, expliqua Calron, alors qu’il commençait à répandre les cendres brûlées des reptiliens, alors il ne s’est pas entassé au même endroit. 

Je suis originaire de la ville voisine et je suis le fils d’un roi bête! Hehe’ , jubilait joyeusement Rebran en gonflant sa poitrine. 

Un roi? Cela a du sens… », murmura tranquillement Calron en pensant aux images qu’il avait déjà vues dans l’esprit de Rebran. 

«Quel que soit l’enfant, revenons en arrière. Je peux sentir quelques prédateurs commencer à s’approcher de notre région. Tu peut me dire de ce que tu faisiais dans cette forêt pendant que nous nous déplaçons. », déclara Calron à la hâte, et un soupçon de fumée pourpre commença à émettre de sa peau, un signe distinctif de l‘activation des pas de la brume de sang

‘J’étais vraiment là avec ma balle, mais vous voyez, je l’ai perdue pendant que je volais et puis- Hey!’ 

Rebran poussa soudainement un cri quand Calron a saisi son cou et l’a ramassé sans effort lui du sol. Dans l’instant suivant, Rebran a vu qu’il était déjà à quelques mètres de son ancien emplacement. 

«Ugh, pouvons-nous marcher? Je pense que je deviens malade. », gémit le jeune lion, la désorientation du au pas de la brume de sang bruissant son estomac. Pendant ce temps, Avi sortit sa langue et taquina Rebran l’appelant «bébé». 

‘Tu était pareil quand nous avons volé dans le ciel, Avi…’

 Un léger sourire s’échappa des lèvres de Calron. 

«Tiens bon, et si tu oses vomir sur moi, alors je te jure que tu va nourrir la prochaine bête que je croise.» , menaça Calron, alors que les trois personnages disparaissaient à nouveau dans un nuage écarlate. Le cri retentissant d’une bête retentit dans le voisinage. 

…………………………… .. 

‘Astu découvert quelque chose?’ 

Une voix grave s’est enquise, alors qu’il restait assis à côté d’un lac avec une canne à pêche. 

‘Maître a dit de le laisser tranquille pour le moment et de se concentrer sur la ville.’ répondit Laris, marchant vers le lac et assis à côté de Weir. 

Des nouvelles?” , demanda, en regardant le regard distant sur le visage de son amie. 

‘Oui… Xardoth a finalement décidé de bouger.’ 

Weir soupira en regardant l’eau. Dans le lac limpide, aucune trace de poisson ne pouvait être vue, mais Weir était assis avec sa canne à pêche. 

Quelque chose ne va pas. Même Xardoth ne nous déclarerait pas la guerre, surtout après l’incident précédent. À moins que… la situation ait changé… » parla Laris, tout en glissant doucement ses doigts dans l’eau. 

«Je ne sais pas ce qui s’est passé, mais c’est inquiétant. On a l’impression que quelqu’un orchestre ces événements dans l’ombre. Au fait, Laris, j’ai oublié de le mentionner, mais Jarken est de retour! »

Un sourire radieux se répandit rapidement sur le visage de Laris, s’exclamant-t-elle à voix haute. 

Ce bâtard part toujours sans nous le dire, mais vous devez le connaître, il revient au bon moment!” 

Souvienstoi dans le passé quand nous nous rencontrions tous les trois dans un lac similaire à celui-ci ?’, demanda Weir avec un sourire, alors qu’il se tournait vers Laris. 

‘Haha, pendant des années, vous étiez tous les deux au lac jusqu’à ce que je finisse par surmonter ma peur de marcher sur terre.’ 

Laris se mit à rire en frappant l’épaule de Weir. 

Pour la première fois depuis longtemps, Weir s’est senti satisfait. En regardant le beau visage de son général et en entendant son doux rire, il pensa que sa aurait dû être sa vie s’il n’avait jamais décidé de devenir un roi des bêtes. 

Votre altesse! Nouvelles graves! ”

Un serviteur courut frénétiquement vers eux en hurlant. 

Voilà la fin d’une courte période de paix… ‘ soupira Weir en se levant lentement.

<>
Traduit par la team : SikGirl