Flux RSS

The Divine Elements

Traduit par la team : SikGirl
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 2 Chapitre 112 – Le début de la fin


* * * splash * * 

Dans un petit étang, deux petites bêtes jouaient ensemble en éclaboussant leurs visage. Des éclats de rire emplissaient l’air, éclairant l’atmosphère sombre de la vallée. 

‘Hé hé, tu es si lent Weir!’ 

Un petit rire de fille résonna alors qu’elle plongeait agilement sous l’eau et apparaissait derrière un petit dragon d’argent. 

«Ce n’est pas juste, j’apprends encore à nager! En outre, je n’ai pas des mains palmés comme les tienne… »

Se plaignit le petit dragon, tandis que des bulles jaillissaient de son museau et il tentait de donner une fessée à la silhouette enfantine derrière lui. 

Après un examen plus minutieux, la petite fille avait en réalité un film translucide qui s’étendait entre ses doigts et ses orteils. Des lignes de branchies lisses recouvraient son cou et sa peau était éblouie par d’innombrables petites étincelles bleues. 

D’après son apparence physique, il était clair qu’elle était une bête très rare. 

‘Hé, qu’arrive-t-il à tes griffe?’ , demanda la petite bête féminine, alors qu’elle grimpait sur le dos du dragon et tenait sa patte entre ses petites mains. 

Lorsque Weir avait tenté de l’attaquer par jeu, la bête de type humain avait remarqué qu’un étrange symbole brillait au dos de sa patte. 

Une aura étrange et froide se dégageait du symbole une fois qu’il était à l’air libre. 

Dès que Weir réalisa que le symbole était visible, il se dégagea immédiatement la patte de la fille et la plaça sous son menton. Une expression irritée apparut sur son visage et le petit dragon commença à revenir vers le rivage. 

Eh! Attends-moi! ”

La bête à la peau bleue cria de confusion, alors qu’elle se dépêchait de rattraper son ami. 

En marchant sur l’herbe sèche, Weir se secoua pour jeter de l’eau et jeta un coup d’œil à sa patte. En poussant un soupir de soulagement, il tourna la tête pour faire face à la lancinante petite fille bleue. 

«Weir, tu es si méchant! Je voulais juste y jeter un œil! »

La jeune fille fit la moue, mais continua d’essayer d’entrevoir le symbole mystérieux sur la patte de son amie. 

‘Laisse, Laris … Ce n’est pas ce que tu penses que c’est.’ , déclara brusquement Weir d’un ton sombre. 

Voyant le changement rapide chez son amie habituelle, Laris cessa de l’imiter et fixa nerveusement le dragon d’argent. 

Se rendant compte qu’il avait contrarié l’un de ses seuls amis, Weir effleura doucement son nez contre le ventre de la jeune fille pour se réconcilier. 

‘Haha, ça chatouille!’ 

Laris rigola, tentant de repousser la tête du dragon. 

‘Monte sur mon dos, allons voir le parterre de fleurs à nouveau.’

Excité à l’idée de revoir les jolies fleurs, Laris sauta avec enthousiasme sur le dos écailleux de Weir et lui tapota le cou pour lui faire savoir qu’elle était prête. 

Allez Weir, dépêche-toi! Il commence à faire nuit. ‘

‘ D’accord, accroche-toi bien! ‘

Le petit dragon s’enfonça dans la vallée, tandis qu’une seule pensée l’envahissait. . 

Je suis désolé, Laris, mais cette chose qui habite mon corps est une malédiction que j’ai héritée de mon père. La malédiction de tous les gardiens… ‘

…………………

LAAARISS !!!” 

Weir laissa échapper un rugissement sauvage lorsqu’il vit la femme qui l’avait accompagné toutes ces années s’effondrer soudainement devant ses yeux. 

* * kacha-kacha * 

Un froid mortel se répandit de son corps, alors que les écailles d’argent sur son corps commençaient à geler rapidement et qu’une couche de givre commençait à les recouvrir. Une brume grise glacée chassée des trous dans la mâchoire du roi dragon et une lumière bleu vif cobalt jaillirent de sa patte droite. 

Une aura sinistre et meurtrière s’enroula autour de Weir alors que ses yeux perçaient intensément le roi Griffon. 

«Je n’aurais jamais pensé que tu m’aurais obligé de me forcer à utiliser ce pouvoir maudit, mais vous ne me laissez pas d’autre choix, Xardoth. Viens, laisse-moi te séparer de la tête! ‘, murmura froidement Weir, la lueur dangereuse dans ses yeux supprimant momentanément la force de Xardoth. 

Quel est ce sentiment de mort? 

Xardoth pensa frénétiquement, tout en jetant un coup d’œil entre son fils et le dragon enragé. C’était la première fois qu’il voyait Weir aussi en colère, et même lors de leurs précédents combats, le dragon n’avait jamais failli perdre son calme. 

‘Ca devais être sa femme. Merde. ‘, Xardoth maudit mentalement .

Il était en conflit entre l’envie de se précipiter vers son fils pour l’embrasser et la peur instinctive qui lui disait de courir aussi loin que possible de cette énergie tordue émanant du dragon d’argent. 

Cependant, avant qu’il ne puisse le contempler plus avant, Xardoth sentit un souffle froid sur son cou, envoyant des frissons sur tout son corps. 

‘Paye pour tes péchés, griffon.’ 

Une voix folle et infâme se proclamait à son oreille et, à l’instant qui suivait, un puissant craquement se fit entendre sur tout le champ de bataille. 

AARRGGHHH!” 

Xardoth cria de douleur, tremblant dans les airs alors qu’un de ses bras pendait dans une position tordue. ( super j’ai l’image en tête )

Les deux armées ci-dessous cessèrent instantanément de se battre lorsqu’elles entendirent le cri perçant d’un roi-bête et levèrent les yeux au ciel, sous le choc. 

L’impasse a finalement été brisée. 

…………… .. 

‘Vite, amenez-la-moi. Les autres viennent pour arrêter le combat. ‘

Une voix calme résonna dans l’esprit de Calron, le secouant de l’effroi de la bataille ci-dessus. 

Il sut immédiatement qui était la voix qui l’avait contacté et se précipita vers Laris et Jarken, laissant Rebran s’occuper de son père. Le travail de Calron a été accompli dès que les deux membres de la famille se sont vus. 

‘Dépêche-toi, emmène-la chez l’aîné avant qu’elle ne perde plus de sang!’ 

Jarken cria d’une voix rauque à Calron au moment où l’oiseau doré descendit au sol en direction de la blessée Laris. Il semblait que le vieux raton laveur avait également déjà été en contact avec la panthère noire. 

Même si Jarken ne savait pas pourquoi l’aîné avait tellement confiance en cet étranger, il n’osait plus tarder. 

En regardant les paupières tremblotantes de la femme à la peau bleue qui venait de le réchauffer quelques heures plus tôt, Calron sentit une gamme d’émotions diverses le traverser. 

‘Reste avec moi, Laris.’ 

Calron se pencha et lui murmura à l’oreille. 

«Alors… ..s…» 

Une faible voix sortit de la bouche de Laris. 

Chut.” 

Calron consola la belle bête, la prenant gracieusement entre ses griffes et agitant ses puissantes ailes. 

Prends soin de toi, mon frère. ‘

Calron envoya ses pensées à Rebran, lui jetant un rapide coup d’œil avant de disparaître avec Laris dans la ville. 

………………… 

«Hahaha, c’est absolument glorieux! Continuez à vous battre, mes petites marionnettes! »

Un doux rire mélodieux emplit l’air au sommet d’une haute falaise. 

Avec ses cheveux roux dansant au vent, une femme rit joyeusement tout en observant la bataille aérienne entre les deux rois. 

‘Je pense qu’il est temps de mettre enfin au plans.’ 

Un rire vicieux résonna dans la falaise silencieuse.

<>
Traduit par la team : SikGirl