Flux RSS

The Divine Elements

Traduit par la team : SikGirl
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 3 Chapitre 128 – La vérité sur ce qui s'est passé


 ‘Attends … tu veux dire … Maître n’est pas mort?’, murmura Calron, le visage choqué par la nouvelle.
  
 “Hein? Tu ne le savais pas ?’ demanda Roran avec confusion.
  
Ce n’était pas sa faute, car il n’avait pas vu son Maître utiliser la Fureur de Titan comme Calron et ne l’avait rencontré qu’après la fin du conflit. Pendant ce temps, Calron était avec son maître jusqu’à la fin et avait vu les méridiens d’Élias commencer à s’éroder au moment où son maître avait déclenché le legs de sang pour le sauver.
  
 ‘Comment est-ce possible? Je n’arrive toujours pas à détecter son pont dans la source … ‘, déclara Calron , alors qu’il envoyait à nouveau sa conscience à l’intérieur du pool source pour confirmer ce fait.
  
   
 ‘Maître a survécu, mais…’, soupira Roran de mélancolie, posa le morceau de viande et fixa le sol avec une profonde tristesse.
  
   
 ‘Qu’est-il arrivé?’
  
 Une trace de froid s’infiltra dans la voix de Calron.   
 Son maître était prêt à sacrifier sa propre vie pour la sienne. Ainsi, si un préjudice devait être causé à Élias, alors Calron veillerait à ce que les auteurs paient pour leur péché.
  
‘Maître voulait vraiment venir avec moi pour te chercher quand je me suis enfui de la maison, mais c’est trop dangereux pour lui en ce moment. La raison en est que… il est physiquement estropié et, de plus, ses méridiens ont été détruits, il ne peut donc pas pratiquer les arts martiaux ni utiliser l’héritage sanglant. ”
Roran parla doucement, pensant qu’il ne remarquait pas les signes de colère bouillonnante sur le visage de Calron.
  
   
 ‘Que veut–tu dire par physiquement estropié?’
  
Calron prit une profonde inspiration avant de poser la question.
  
 Il savait déjà que les méridiens de son Maître seraient détruits après avoir utilisé la fureur de Titan.   
 Élias était déjà un sans élément, il ne pouvait donc pas cultiver l’essence, mais maintenant, sans ses méridiens, il ne pourrait même pas utiliser l’héritage du sang ou un quelconque art martial.
  
 Calron ne pouvait pas imaginer ce que ressentait son maître maintenant.   
 Pour un prince d’un royaume oublié et un puissant général, ce coup de malheur suffirait pour lui faire prendre sa propre vie.
  
   
 ‘Le bras droit du Maître… a été coupé.’
  
Les yeux injectés de sang de Roran remplis de chagrin envahirent Calron.
  
Silence.
  
Même le vent et les feuilles flottantes semblaient être figés dans le temps.
  
Le sang coulait violemment dans les veines de Calron, son cœur le pompant furieusement dans son corps, presque comme si il le nourrissait de plus en plus de colère et de fureur.
  
   
 ‘Qui?’
  
Calron ferma les yeux lentement, mais les veines saillantes autour de son corps et la teinte rouge sur sa peau indiquaient à quel point il réprimait sa colère.
  
‘C’était le seigneur de la ville, Regis! Je voulais le tuer ici, mais les gardes de l’ombre de mon père m’ont arrêté. Même mon père a voulu massacrer Régis et sa famille après avoir découvert que Maître était mon professeur, mais Régis est toujours un noble du Royaume et mon père ne peut prendre aucune mesure sans raison. Devant les règles de la noblesse, c’était simplement Regis qui punissait un citoyen de sa ville. ‘
  
Roran continua de pleurer, tirant ses genoux contre sa poitrine et enfouissant sa tête à l’intérieur.
  
‘Je m’entraînais tous les jours sans relâche, car je voulais devenir plus fort pour pouvoir me venger par moi-même du Maître. Cependant, tout cela était inutile… Régis plaida la cour royale pour obtenir sa protection au cas où mon père déciderait d’agir, et ils lui enverraient les élites de l’armée.   
Je pensais pouvoir encore les affronter, mais ces soldats… étaient tous au stade Saint!’
  
La voix de Roran était contrariée, sa tête était toujours enfouie entre ses genoux mais le son des larmes qui frappaient le sol pouvait être entendu dans la nuit silencieuse.
  
‘Je ne savais pas pourquoi la cour royale enverrait même des élites de ce niveau pour un seigneur de la ville inutile comme lui, mais ils l’ont fait. Ils ont réprimé mon père jusqu’à ce que lui et les gardes de l’ombre soient obligés de quitter la ville et de retourner chez nous. Nous sommes passés par les montagnes désolées en chemin, et je savais que le grand frère était là, alors je me suis enfui au milieu de la nuit pour te chercher. Le Maître est venu avec moi juste avant d’entré plus dans les montagnes, mais sans aucune force, il mourrait dans les montagnes, je l’ai donc prié de repartir avec mon père.   
 Il voulait vraiment te voir, grand frère… Je pense qu’il était plus inquiet pour toi que son propre état infirme.
  
   
 La voix de Roran s’étouffa à la fin, mais il continua.
  
‘Je savais que je ne pouvais pas me venger par moi-même. Même si je ne peux pas me venger avec ma force pitoyable, je voulais juste te voir. Tu m’as toujours donné de l’espoir quand j’étais sans espoir. Si je ne t’avais pas rencontrais, je serais toujours le même petit gros faiblar que tout le monde aimait intimider. ‘
  
 On pouvait entendre des sanglots alors que Roran partageait avec son frère tous les souvenirs douloureux qui s’étaient produits après leur séparation. Pour un jeune enfant, vivre tout cela à un âge tendre était trop cruel.
  

Pendant toute cette période, Calron est resté silencieux.
  
   
 Avi rampa silencieusement vers Roran et poussa sa petite tête en fourrure contre le côté humain confortablement.
  
‘Woof Woof!’
  
C’est à ce moment que Calron se leva et marcha à côté du Roran assis qui avait toujours la tête entre ses genoux.
  
‘Je suis vraiment désolé, mon frère … tu as dû traverser tout ça seul.’

Calron parla doucement, sa main se posant chaleureusement sur l’épaule de Roran. 

‘Regarde. Vois-tu ces étoiles? Même lorsqu’elles sont entourées de ténèbres, elles continuent de briller de mille feux. Tu es cette étoile, mon frère.’

Roran leva lentement la tête et regarda le ciel étoilé au-dessus. Ses larmes ont déjà séché sur ses joues. 

Le reflet des nombreuses étoiles brillait dans les yeux de Roran, l’adolescent étant captivé par le paysage céleste ci-dessus. 

“Les étoiles ne peuvent jamais exister sans la lumière. N’oublie jamais la lumière autour de l’étoile, mon frère, car cette lumière c’est moi. Je serai là avec toi jusqu’à la fin. ‘, promis solennellement Calron, ses yeux azur illuminés par la lueur de la lune. 

“Grand frère!” 

Roran sourit vivement, se frottant les yeux avec les mains pour essuyer toutes ses larmes. 

‘Je ferai aussi cette autre promesse aujourd’hui, Roran. Je jure de tuer tous ceux qui te font du mal, à toi ou au Maître. Depuis que Régis a osé, sa vie est déjà… confisquée.’

Calron a fait serment intérieurement en regardant fixement le visage rayonnant de son frère.

<>
Traduit par la team : SikGirl