Flux RSS

The Divine Elements

Traduit par la team : SikGirl
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 3 Chapitre 133 – La ville de Selior


‘Tu te souviens de tout ce que j’ai dit?’ demanda Balis, regardant les deux jeunes humains. 

‘Oui. Nous nous assurerons de vous contacter au bout de quelques jours.’ répondit Calron d’une voix calme, continuant de siroter le thé chaud que le groupe avait préparé plus tôt en recueillant diverses herbes. 

Cela faisait quatre jours qu’ils avaient commencé leur voyage et il ne leur restait maintenant plus que quelques heures pour atteindre la banlieue de la ville de Selior. Le trajet a pris beaucoup moins de temps que prévu par Balis, principalement à cause de la vitesse étonnante de Calron. Bien que Calron n’ait pas pu égaler la vitesse maximale dans les airs de l’ancien, il en était très proche. Il faut savoir que Balis vol extrêmement vite même pour un expert du stade céleste, et un cultivateur du stade de Vajra approchant l’agilité d’un expert du stade Saint était tout simplement inouï. 

Il était tenté d’utiliser le pouvoir de son âme pour fouiller dans l’esprit de Calron et découvrir son secret, mais il se retint car cela serait considéré comme du simple fait d’intimider un junior. 

“Veillaient à ne pas avoir d’ennuis. Je vous reverrai bientôt tous les deux là-bas. ‘

Une énorme paire d’ailes en plumes jaillit derrière l’Ancien, alors qu’il donnait un dernier signe de tête à Calron et s’envolait loin de leur camp. 

Balis avait précédemment suggéré de pénétrer séparément dans la ville, car deux jeunes inconnus accompagnés d’un gardien attireraient trop l’attention. Contrairement à la ville de la Bête dans les montagnes désolées, la ville de Selior était beaucoup plus grande et plusieurs factions y détenaient l’autorité. Même la politique de la ville était beaucoup plus compliquée, alors Balis voulait s’assurer de prendre toutes les précautions. 

Calron continua à siroter son thé, l’esprit distrait par diverses pensées. Il savait de mémoire de Balis que le clan Raizel était situé dans la ville de Selior et qu’ils constituaient l’une des principales factions de la région. Il était nerveux à la perspective de rencontrer enfin sa famille de sang, mais ses pensées revenaient constamment à une chose: 

Pourquoi son père était-il isolé du clan Raizel? 

Cela n’avait aucun sens de voir comment un clan secret tel que le clan Raizel permettrait à l’un de leurs membres de partir. Contrairement au cas de la mère de Valis ( le dragon dorée )où elle a été renvoyée, le clan Raizel la gardait toujours secrètement. Cependant, Calron savait que le clan n’était même pas au courant de l’existence de son père et, de la même manière, de sa propre existence. 

‘Soupir … je le saurai une fois que lorsque je les rencontrerai.’ 

Calron expira en déposant sa coquille de noix de coco vidée et en jetant un coup d’œil au Roran voisin. 

‘Il a beaucoup changé ces dernières années.’ 

Calron a souri en voyant son frère cultiver son essence avec diligence. Roran était assis dans la position méditative depuis plus d’une heure et il cultiver. Des brins d’essence bleu l’entouraient, dégageant une faible aura de froid semblable à celle d’un blizzard calme. 

Chaque souffle de Roran oscillait avec la vague de la nature, sa poitrine musclée s’élevant et descendant doucement. 

‘Je me demande jusqu’où il s’est entraîné dans l’héritage du sang… mais malheureusement, nous n’avons pas assez de temps pour un combat pour le moment.’, pensa Calron en marchant vers le garçon assis et en le tapotant doucement sur son épaule. 

“Il est temps d’y aller, mon frère. Nous allons voler beaucoup plus lentement cette fois-ci, nous devons avoir quelques heures de décalage entre l’arrivée de l’Aîné et nous’, expliqua Calron. 

‘Compris. Grand frère, il serait peut-être tard pour poser cette question maintenant… mais qu’allons-nous faire exactement dans la ville?’ ( mais quel andouille celui-là, il se fait embarquer comme sa et demande rien )

Roran se mit à rire en se levant lentement. 

‘Hahaha, je ne peux pas croire que tu demandes cela maintenant. Eh bien, ma principale raison d’aller dans cette ville est de trouver des indices sur un clan. ‘

‘ Clan? Sont-ils nos ennemis? ‘

Roran se cassa les doigts avec enthousiasme.

«Non… pas exactement. Cependant, je ne suis pas sûr de la façon dont ils vont réagir envers nous non plus. Je ne veux rien te cacher, Roran, mais il y a de fortes chances pour que ce clan soit lié à ma famille et partage le même sang de bête que moi. ‘Calron répondit d’un ton grave, attendant la réaction de son frère. 

“Tu veut dire que ce sont personne de la famille de grand frère? C’est super! Dépêchons-nous afin que tu puisse enfin les rencontrer!’Un sourire radieux éclaira le visage innocent de Roran. Semblable à Calron, Roran a eu une enfance difficile et solitaire. Même si ce n’était pas aussi grave que par le passé de Calron, il en allait de même du deuil. Sa propre belle-mère avait déjà tenté de l’empoisonner, ce qui a paralysé ses méridiens. Elle a même empêché sa sœur de lui rendre visite, alors il était seul la plupart du temps. Si Élias n’avait pas transmis l’héritage du sang, Roran serait resté infirme toute sa vie. 

Il était donc naturellement heureux que Calron ait une famille, car il comprenait lui-même ce que ressentait la solitude dans le monde. 

‘Uhn, allons-y.’ 

Calron sourit à son frère. En regardant son expression jubilatoire, Calron eut le cœur de lui dire que le clan Raizel ne les accueillerait pas nécessairement car ils ne connaissaient même pas l’existence de Calron. 

……………………. 

‘Un pièce d’or pour entrer, donc deux pièces d’or pour vous deux.’ déclara rudement un garde maigre et barbu, ses yeux ennuyés fixant Calron et la ligne située derrière lui, suggérant au garçon de se dépêcher de payer . 

‘Et voilà.’ 

Calron plaça deux pièces d’or au-dessus de la paume du gardien barbu en douceur, et il a reçu deux bouts de papier écrit d’un autre garde se tenant à proximité. Balis les avait déjà informés du prix d’entrée à la ville et leur avait également donné plus que suffisamment de pièces pour rester dans une auberge. 

“Gardez ces papiers avec vous en tout temps. Si vous les perdez, vous devrez payer une pièce d’or supplémentaire pour obtenir un exemplaire.’ L’autre garde parla avec nonchalance et commença à traiter avec les autres nouveaux arrivants derrière Calron et Roran. 

‘Grand frère, allons chercher ta famille!’ Roran éclata de rire gaiement et franchit la porte tandis que Calron le suivait avec amusement. 

“Wow…” 

Au moment où ils franchirent la porte, Roran et Calron fixèrent bêtement la ville devant eux. 

………………………… .. 

Profondément dans les montagnes désolées. 

Une petite bête blanche s’est arrêtée sous la lourde force de la cascade au-dessus. La fourrure soyeuse du lion blanc était trempée d’eau, mais la bête continuait de garder les yeux fermés. Tout à coup, il ouvrit les yeux et se releva sur ses pattes arrière tout en laissant échapper un coup de poing effrayant. Un petit bruit d’explosion retentit près de la rivière devant lui. 

C’était l’explosion d’air elle-même. 

C’était aussi la première étape de l’héritage du sang… Le poing sans forme.

<>
Traduit par la team : SikGirl