Flux RSS

The Divine Elements

Traduit par la team : SikGirl
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 3 Chapitre 134 – Rencontre fatidique


Ville de Selior. 

Roran et Calron se figèrent sur place alors qu’ils fixaient le magnifique paysage devant eux. La ville grouillait de monde, à la fois des humains et des demi-bêtes; Cependant, il y avait principalement des humains. Les animaux avaient des apparences semblables à celles de l’aîné Balis, où ils avaient un corps humanoïde, mais n’avaient pas de membres humains ni de chair comme l’Aîné. 

Il était étrange de voir des bêtes modifiées avec ces apparences alors qu’elles n’étaient clairement pas dans le stade Saint. Calron pensa donc qu’il devait s’agir d’un élément lié à une technique ou à la ville elle-même. Par rapport à leur ville de Vernia, la ville de Selior leur a rappelé un vaste ensemble poli de gemmes colorées comme le rubis, l’émeraude et les diamants, tandis que Vernia ressemblait à un simple lingot de fer. La structure des bâtiments dégage une impression de luxe et le contenu des magasins ferait jaillir d’envie tout commerçant de la ville de Vernia. Cependant, Calron et Roran ont été stupéfaits par les structures monstrueuses situées au fond de la ville, à près de mille mètres de là. Malgré l’incroyable distance, on pouvait voir depuis l’entrée de la ville l’esquisse d’un grand palais, ainsi que six tours légèrement plus petites entourant le palais au milieu. 

Bien que les tours ne soient pas aussi monumentales que le palais, tout le monde pouvait se rendre compte de leur importance significative dans la ville. 

‘Grand frère… ça…’ marmonna Roran, ne sachant ni comment réagir, ni commenter la ville qui se trouvent devans leur yeux ébahi. 

Il pensa qu’en tant que fils d’un noble sous le titre de comte, il aurait vu tout le luxe que le monde pouvait offrir, mais ce n’est que maintenant qu’il réalisa à quel point il était inexpérimenté. 

“Je sais… viens, voyons un peu plus de la ville. Nous ressemblons à deux bosses d’un village qui s’arrêtent là.’ murmura Calron, après avoir observé plusieurs des passants étouffer un petit rire quand ils virent les expressions émerveillées sur les visages des deux jeunes humains. 

‘Et bien, c’était embarrassant haha!’ Roran rougit lorsqu’il commença à suivre Calron et à parcourir la ville. 

“Premièrement, nous devons trouver une auberge où séjourner, et deuxièmement, nous devons réfléchir à un moyen de gagner de l’argent. Le montant que l’aîné Balis nous a donné ne nous durera que trois jours. Même si nous avons dit que nous contacterions l’aîné dans quelques jours, je pense qu’il est préférable de ne pas nous mêler de la politique des Gardiens. ‘Calron parla , alors que les deux adolescents se promenaient dans la ville en regardant les magasins et les bâtiments. 

La couche extérieure de la ville était principalement destinée aux voyageurs et au shopping, tandis que les résidents vivaient plus profondément à l’intérieur de la ville. 

‘Je ne sais pas comment nous pouvons gagner de l’argent, grand frère. Je sais seulement comment me battre…’répondit Roran, abattu, en jetant un coup d’œil à Calron. 

‘Ne t’inquiéte pas, Roran, j’ai quelques idées, mais je dois d’abord les tester avant de m’en assurer. Si mon idée marche, alors nous aurons certainement besoin de tes compétences en combat et de toute autre chose. ‘Calron répondit mystérieusement en tapotant l’épaule de Roran avec un sourire effronté. 

“Hein? Quel autre talent a grand frère? Je pensais que tu ne pouvais combattre que comme moi.’

Roran tira la manche de Calron, voulant savoir ce que Calron avait l’intention de faire. 

‘Haha, je ne vais pas vous le gâter, mais voici un petit indice… il nous implique de vendre quelque chose que le monde n’a jamais vu auparavant!’( le service d’un oiseau géant couleur or pour transporter les affaire , alors ? ) Calron éclata de rire, repoussant le Roran qui l’attachait avant d’essayer de tirer son manchon à nouveau. 

L’idée était venue à Calron après qu’il se soit familiarisé avec la Perception divine et qu’il se soit rendu compte que de petits éclairs existaient dans chaque être vivant et que cela était fondamental dans leurs pensées. Après cette prise de conscience, de nouvelles idées avaient commencé à se former dans son esprit et il attendait juste de les tester. ( espece de perver va XD )

‘C’est vraiment méchant, grand frère!’ 

Roran a poursuivi Calron, sa curiosité piquée après les nouvelles informations. 

“Woah!” 

Juste au moment où il était sur le point d’atteindre Calron, Roran remarqua un objet qui avait attiré son attention. 

C’était un noyau de bête. 

Plus précisément, il s’agissait du noyau d’une bête aquatique au début du stade Vajra. C’était un noyau étincelant qui ressemblait à un saphir, et c’était simplement magnifique à voir. 

Le noyau de la bête ne l’aiderait pas beaucoup dans sa culture, mais Roran le voulait parce que sa sœur aimait les jolies pierres et qu’il était presque impossible de trouver un noyau aquatique de bête du stade Vajra dans la ville de Vernia. 

‘Excusez-moi, combien pour ce noyau de bête?’ demanda poliment le jeune homme dodu en désignant le noyau de saphir sur la table.

‘Tu as de bon yeux, jeune garçon! Ce noyau de bête provient d’un magnifique monstre marin, et la légende raconte que toute jeune fille qui le conserve sous son lit verra sa beauté se multiplier par plusieurs fois chaque nuit! Un noyau comme celui-ci te coûtera dix pièces d’or, mais je peux te le donner pour seulement huit pièces d’or et vingt d’argent.’ Le vendeur s’exprima d’une voix soyeuse, essayant de convaincre les jeunes d’acheter le noyau. 

Un noyau de bête comme celui-ci n’était pas rare du tout dans la ville de Selior, mais en voyant le visage de Roran, le vendeur pouvait sentir que ce garçon était un nouveau venu. 

Bien sûr, Roran ne croyait pas tout ce que le fournisseur disait au sujet du noyau, mais son principal problème était le prix. 

Roran était complètement fauché! 

‘Nous le prennons.’ 

Alors que Roran envisageait de pouvoir offrir ses services pour le noyau de la bête au lieu de payer, la voix de son grand frère retentit à côté de lui. 

‘Voici l’argent’, dit Calron en plaçant les pièces d’or et d’argent comme le déclarait le vendeur sans même tenter de marchander. 

‘Grand frère!’ cria Roran paniqué. 

Il savait qu’ils n’avaient pas assez d’argent et qu’après avoir passé près de neuf carrés en or pour le noyau de la bête, ils n’auraient assez d’argent pour deux jours. 

Perdre autant d’or pour un simple noyau de bête ne valait pas la peine, en particulier lorsqu’elle était à court d’argent. 

‘Tout va bien, Roran, fais juste confiance à ton grand frère.’ dit Calron avec chaleur, tout en prenant le noyau de la bête chez le vendeur extrêmement heureux et le tendit à Roran. 

“M-mais-“ 

“Tais-toi et prends-le. Nous n’aurons plus à nous soucier de l’argent dans quelques jours, c’est donc un achat correct.’déclara sévèrement Calron, mettant fin aux paroles de Roran. 

Calron savait que son frère voulait ce noyau pour sa sœur, Felice, et s’il ne pouvait même pas réaliser ce petit souhait de son frère, alors l’esprit de Calron ne serait pas à l’aise. 

De plus, Calron était convaincu que son plan réussirait et que l’argent ne serait bientôt plus un problème. 

‘Attend! Peut–tu me vendre ce noyau? Je paierai le double de ce que tu as payé!’ cria une jeune fille blonde aux environs de dix-sept ans, alors qu’elle courait maladroitement vers Calron et Roran. 

Avec des lunettes à monture dorée rebondissant sur son nez et son visage rose rougissant après l’exercice physique, la jeune fille haleta avec de courts halètements une fois qu’elle atteignit les deux jeunes hommes. 

‘S’il vous plaît? Haaah haah, j’ai vraiment besoin de ce noyau pour… haah haaah… ma pratique de l’alchimie. Ses yeux dorés et émeraude brillants et ses pommettes hautes séduisirent Calron, ainsi que son superbe visage nacré, capable de réduire en esclavage l’âme d’un homme pour l’éternité. 

Congelé pendant quelques secondes, Calron se ressaisit peu à peu et au moment même où il était sur le point de refuser la demande de la belle fille, il entendit brusquement les mots suivants du vendeur et le vit se mettre à genoux avec révérence. 

‘Jeune dame !’

<>
Traduit par la team : SikGirl