Flux RSS

The Divine Elements

Traduit par la team : SikGirl
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 2 – Une voix mystérieuse


Au moment où Calron se réveilla, il vit la lumière du soleil percer par la fenêtre qui l’aveuglait les. Calron se releva rapidement en se souvenant des événements qui se sont déroulés hier soir. En regardant autour de sa petite hutte, il fut surpris qu’il soit encore en un seul morceau en voyant les objets en ruine sur le sol.

À part le désordre sur le sol, il n’y avait absolument aucun signe qu’un éclair avait réellement frappé sa cabane.

Craignant que tout cela ne soit qu’un rêve, Calron a tenté de libérer son essence.

Des trainées de lumière dorée brillèrent autour de lui tandis que Calron soupirait de soulagement en sachant qu’il avait finalement éveillé à son élément.

Cependant, Calron réalisa que son essence de la nuit dernière était de couleur bleue azur unique, et non or normal des autres élémentalistes de l’électricité.

Cette essence or semblait beaucoup plus faible que l’essence d’azur que Calron avait expérimentée hier, alors qu’il se souvenait du sentiment de pouvoir immense qui l’envahissait. Où ce pouvoir est-il allé ?

Calron laissa échapper un soupir déçu.

Il est retourné dans le médaillon, gamin. L’Éclair Azure met beaucoup de pression sur ton corps, et si tu avais continué à le canaliser hier, tu serais mort instantanément. Sois juste content que ça t’ait protégé.

La Voix a brusquement déclaré avec un ton paresseux.

‘’Es-tu un fantôme ?’’

Demanda Calron d’une voix tremblante.

Il avait énormément souffert hier, si naturellement, il ne prêtait pas beaucoup d’attention à l’origine de la voix, mais avec son esprit clair, les pensées enfantines de Calron ne pouvaient s’empêcher de se souvenir des histoires de fantômes que sa mère lui racontait.

Haha, je ne suis pas un fantôme. Mais, plus important encore, pourquoi le fils de la maison Raizel vit-il dans cette décharge, gamin ?

La Voix a demandé d’un ton particulier.

“Maison Raizel ? Qu’est-ce que c’est, je n’ai jamais entendu parler de ce nom avant … ‘’

Calron répondit d’un ton confus.

Ce nom lui était inconnu, car seules les familles les plus puissantes étaient nommées par leur nom de famille, alors pourquoi la famille d’un domestique en aurait-elle un ? Aussi longtemps que Calron pouvait s’en souvenir, ses parents n’avaient qu’un seul nom.

Ça ne fait rien. La voix soupira.

‘’Il semble beaucoup soupirer’’, pensa intérieurement Calron.

J’ai entendu ce que tu viens de dire ! La Voix s’est exclamée.

‘’Attendez, vous pouvez entendre toutes mes pensées ?’’

Calron réfléchit dans son esprit, afin de tester la Voix.

Oui, je peux entendre tes pensées comme si tu me parlais, gamin.

La Voix a répondu paresseusement.

‘’Quel est ton nom ?’’

Calron envoya ses pensées à la Voix. Il commença à s’amuser à parler à cette Voix alors qu’elle remplissait une partie solitaire de lui qui était vide après la mort de sa famille.

Bien que Calron ne puisse pas écouter les pensées de la Voix à moins de lui parler intentionnellement, il pouvait inconsciemment sentir que la Voix ne lui causait aucun mal, et de plus, il ressentait même un léger sentiment d’affection.

Eh bien, pour l’instant, appelle-moi simplement professeur.

La Voix dit paresseusement, mais il y avait un soupçon d’excitation dans sa voix.

‘’Pourquoi est-ce que je t’appellerais professeur ?’’

Calron a déjà appelé le vieux Ronny son professeur, parce qu’elle lui avait enseigné l’histoire et les nombres, avec les autres enfants du village. Puisque ses parents travaillaient à la maison du Seigneur, Calron avait beaucoup de temps libre à dépenser, alors il essayait habituellement de devenir amis avec les autres enfants. Cependant, malgré tous les efforts de Calron, les enfants du village semblaient toujours l’ignorer ou le condamner.

Calron ne voyait aucune raison d’appeler une voix dans sa tête en tant que « professeur », et en plus il détestait Ronny, elle se moquait toujours de lui devant les autres enfants parce qu’il ne pouvait pas se souvenir des dates et il détestait les chiffres. 

Calron n’aimait tout simplement pas les enseignants.

Est-ce que j’ai l’air de vouloir t’apprendre à compter les nombres ?

La Voix rétorqua dans l’esprit de Calron.

Je vais t’apprendre à cultiver ton élément, l’électricité, afin que tu puisses enfin utiliser l’Éclair Azure dans le futur. Et encore une chose, gamin. Ne parle jamais à personne de cet éclair bleu, d’accord ?

Pour une raison quelconque, Calron avait confiance en la Voix, car il savait instinctivement que son éclair bleu était différent de celui de son père ou de tout autre élément des autres élémentalistes d’ailleurs, alors Calron hocha simplement la tête en réponse à la demande de la Voix.

Calron se demanda si la voix voyait son hochement de tête ou s’il ne répondait qu’à ses pensées. Calron savait que la Voix était un « il » car aucune femme n’aurait jamais eu une voix si rocailleuse qui ressemblait à deux rochers se frottant l’un contre l’autre.

Je peux voir très bien, gamin. Mon âme est connectée à la tienne donc tout ce que tu vois, je peux le voir aussi. En passant, les dames de mon temps se pâmaient sur ma voix virile.

La Voix bouda avant de s’apaiser.

Calron a simplement souri au comportement de la Voix, mais juste à ce moment, il les a vus.

………………………

Un trio apparut devant sa hutte et le regarda fixement.

Deux d’entre eux portaient l’uniforme d’un soldat, tandis que l’autre était un homme âgé aux cheveux gris qui se tenait au milieu du trio. L’homme aux cheveux gris portait une simple robe marron clair mais basé sur son aura distinguée, il était clair pour quiconque qu’il avait la plus haute autorité parmi les trois. Avec l’insigne d’ours noir de la ville du seigneur sur la poitrine, l’homme plus âgé s’avança vers Calron.

Il haussa les sourcils en voyant le sourire figé sur le visage de Calron, mais choisissant d’ignorer l’expression du garçon, il dit simplement au garçon d’une voix sévère.

“Viens.”

Calron savait qu’ils viendraient tôt ou tard pour lui.

Il a essayé de résister en sprintant, mais immédiatement l’homme plus âgé a contre-attaqué en libérant sa propre essence.

Une essence brune et épaisse a commencé à resserrer le corps de Calron en exerçant une pression intense sur son esprit. Avec l’essence marron boueuse qui s’unissait autour de l’homme en robe, Calron savait qu’il était un cultivateur de l’élément terrestre.

Le petit corps de Calron trembla sous la pression, mais il refusa d’abandonner, alors qu’il regardait le vieil homme avec ses yeux injectés de sang.

Quelle formidable volonté.

Pensa intérieurement l’homme vêtu et ne pouvait s’empêcher de soupirer de pitié, car il savait que ce garçon serait bientôt exploité comme son père.

À ce moment-là, Calron a libéré sa propre essence élémentaire et l’essence dorée brillante l’a entouré pendant qu’il réchauffait ses entrailles et soulageait la pression du vieil homme. L’aura contraignante était toujours là, mais elle était supportable pour Calron.

Surpris que le garçon s’était déjà réveillé et que c’était un élément de l’éclair, l’homme plus âgé se sentait étourdi dans son cœur. Il savait que le Seigneur de la Cité serait aussi en extase, d’autant plus que leur ancien éclaireur était mort lors de leur dernière chasse.

Bien que l’élément de l’éclair soit le plus faible de tous, il était aussi le plus rare, car peu d’enfants s’y sont éveillés. La chance de s’éveiller à un élément de l’éclair était de une sur mille.

Va avec lui, gamin. Tu es trop faible pour lui résister pour le moment, et il ne semble pas qu’ils vont te tuer, alors ne t’inquiète pas. Je ferai en sorte que tu te venges d’eux assez tôt.

La Voix apaisa l’esprit de son jeune étudiant.

Calron a brusquement cessé de résister et a retiré son essence élémentaire. Calron ne savait pas pourquoi, mais pour une raison quelconque, il avait totalement confiance en la Voix.

L’homme vêtu était étonné. Il était sûr que ce garçon résisterait et finalement il devrait le traîner de force, mais le gamin a brusquement arrêté de résister. Suspicieux, il fit signe au jeune garçon de le suivre.

Sortant de chez lui, Calron se retourna pour jeter un dernier coup d’œil à l’endroit où il avait grandi avec sa famille, sachant qu’il ne reviendrait jamais ici. Il n’avait pas de possessions matérielles à emporter avec lui à part son médaillon, alors il est simplement parti avec l’homme plus âgé.

Marchant derrière l’homme aux cheveux gris, Calron serra les poings en jurant de faire souffrir la ville et son peuple pour avoir tourmenté sa famille. Il irait avec eux maintenant mais le jour où il aurait acquis assez de pouvoir, il chasserait chacun d’entre eux comme des chiens, et garderait la mort la plus vicieuse pour le Seigneur lui-même.

Pendant ce temps, la voix à l’intérieur de Calron observait silencieusement les événements qui se déroulaient. Il savait tout ce qui s’était passé dans la vie de Calron, comme leurs âmes l’avaient lié depuis longtemps, mais les pensées violentes de ce garçon qui n’avait pas encore atteint l’âge adulte lui faisaient se demander comment ce monde réagirait quand ce garçon deviendrait un homme.

À l’insu des autres, la Voix savait qu’une fois que ce garçon atteindrait le stade Vajra, Calron deviendrait une puissance terrifiante, car c’était le stade où l’Éclair Azur fusionnerait avec son corps mortel.

<>
Traduit par la team : SikGirl