Flux RSS

The Divine Elements

Traduit par la team : SikGirl
<> A- A A+

 

Meilleur constraste
Laisser appuyer le bouton gauche de la souris une seconde et relacher pour créer un marque-page à l'endroit que vous souhaitez.

Tome 1 Chapitre 22 – De nouvelle connaissance


* chirp * * chirp *

C’était un matin paisible pendant que les oiseaux volaient dans le ciel et cherchaient leur nourriture du matin. Les vers dans le sol se dépêchaient de creuser plus profondément dans le sol avant que leurs amis à plumes ne s’en aperçoivent.

Dans une petite hutte, d’énormes vagues d’essence ont surgi autour d’un petit garçon de huit ans. De l’extérieur, tout semblait normal et aucune trace de l’essence ne coulait. Les domestiques ont balayé tout le couloir sans se rendre compte que quelque chose n’allait pas.

“Ouf, je pense que l’essence dans mon noyau a augmenté d’une douzaine de gouttes. C’est épuisant, après des heures de culture et je n’ai augmenté mon essence que de quelques gouttes !’’

Calron soupira alors qu’il se levait lentement du tapis. Si la Voix avait été là, alors il aurait certainement claqué Calron ! Ces quelques gouttes d’essence avaient été raffinées à leur état pur et même une seule goutte de cette essence contenait une quantité étonnante de puissance. Il était déjà choquant que Calron ait cultivé une douzaine de gouttes en seulement quelques heures ! Calron ne le sait pas, cette méthode de culture directe de l’essence liquide apporterait d’innombrables avantages à son noyau à l’avenir !

“Où est ce Petit Gros, il a dit qu’il va m’emmener quelque part et qu’il n’a pas encore montré son visage !”

Murmura Calron en mettant des vêtements propres.

Après quelques minutes, un Petit Gros au visage rouge apparut devant la porte de Calron.

*haleter*

“Désolé, grand frère ! J’ai été retenu dans une affaire importante.’’

Petit Gros siffla les mots tout en posant ses bras sur ses genoux. Son visage était complètement rouge comme s’il venait de courir dans toute l’école et de la sueur dégoulinait de son front alors que Petit Gros l’essuyait continuellement sur son épaule.

“Ne me mens pas, Petit Gros ! Vous étiez probablement en train de dévorer la nourriture de Gretha !’’

Dit Calron en donnant un regard dur à Petit Gros. Sous l’examen minutieux de Calron, Petit Gros se flétrit instantanément.

“Ahh, pardonne-moi, grand frère, mais elle a fait cuire des saucisses au petit-déjeuner, et imagine depuis combien de temps ça fait depuis que j’ai mangé ces choses délicieuses !’’

Dit Petit Gros en joignant ses mains et plaignant misérablement devant Calron. Après avoir passé si peu de temps avec lui, Calron connaissait déjà les pitreries stupides de Petit Gros, donc ça ne le dérangeait pas vraiment.

“Haha, Petit Gros, allons-y ! Tu ferais mieux de m’emmener dans un endroit sympa sinon, hmph !’’

“Ne t’inquiète pas, grand frère, je te promets que tu ne regretteras pas de venir ! Franchement, je suis surpris que vous n’ayez jamais entendu parler de cet endroit auparavant !’’

Petit Gros demanda avec une légère augmentation de ses sourcils.

“Je ne suis ici que depuis quelques jours, donc c’est naturel je ne sais pas grand-chose sur les environs. D’ailleurs, aucun des autres disciples n’était très accueillant. « 

Calron expliqua alors que Petit Gros hocha la tête. Bien qu’il en soit de même pour Petit Gros, ce n’est que par hasard qu’il a découvert cet endroit.

“D’accord allons-y !’’Gronda Petit Gros en traînant Calron derrière lui.

…………

“Euh … qu’est-ce que c’est, Petit Gros ?’’

Plusieurs petites créatures de lézards à l’allure étrange étaient grillées sur des bâtons, à l’extérieur d’une grande cabine. Les lézards avaient une double queue fourchue et ne semblaient pas avoir beaucoup de viande dessus. Le vendeur était un homme au ventre gonflé et en sueur qui faisait tourner les bâtons sur le gril. Sa sueur dégoulinait sur la viande, mais il ne semblait pas s’en soucier, car il continuait de les rôtir.

Calron détourna son visage de révulsion et même Petit Gros semblait un peu gêné par la situation.

‘’Oublie-le, grand frère, regarde autour de toi ! Tout ce que vous pourriez vouloir sera en vente ici ! Nourriture, armes, pilules et même techniques de culture ! N’est-ce pas incroyable ?’’

Gronda Petit Gros avec une rotation sur ses talons. Il semblait vraiment apprécier jouer le rôle d’un guide pour Calron aujourd’hui.

Calron regardait tout le marché et c’était exactement ce que Petit Gros affirmait. Il y avait des vendeurs qui vendaient toutes sortes de marchandises, les acheteurs marchandant pour des prix moins élevés tandis que les vendeurs prétendaient être trompés. Il y avait beaucoup de biens étranges qui étaient vendus, mais Calron devait convenir que tout ce à quoi il pouvait penser était disponible sous ses yeux. Il a même cru voir des bêtes en cage !

Calron s’est rendu compte qu’ils étaient juste au début du marché et que cela allait beaucoup plus loin à l’intérieur, avec la qualité des magasins qui augmentait, au fur et à mesure que l’on se rapprochait du centre.

Cet endroit était absolument bondé ! Il y avait différents types de personnes, des marchands aux artistes martiaux, qui traînaient dans les magasins. Calron a même repéré quelques disciples de l’école du sanglier rouge.

Donnant un dernier regard dégoûté à l’homme en sueur grillant des lézards, Calron se mit à marcher en avant tandis que Petit Gros le suivait rapidement.

Petit Gros continua son bavardage sans arrêt sur les différents types de nourriture exotique qui étaient disponibles ici, tandis que Calron prêtait une attention particulière à ce qui était vendu sur le marché. S’il avait de l’argent, il aurait probablement été tenté d’acheter près de la moitié des objets qu’il avait vu ces dernières minutes !

Tout à coup, Calron s’est arrêté sur ses traces. Petit Gros réalisa après un moment que Calron ne le suivait plus, alors il se précipita pour voir ce qui retardait Calron.

Devant Calron se trouvaient d’innombrables flacons de pilules. Certains étaient colorés, d’autres étaient ornés de dessins, et le reste était simplement terne. Même leurs formes variaient comme certaines des pilules étaient sphériques ou cylindriques, et il y en avait même qui avaient la forme d’un cube !

Un jeune de quinze ans était assis derrière le comptoir et s’étirait paresseusement sur la chaise. Voyant le regard curieux de Calron, il parlait d’un ton nonchalant.

“Les colorés sont cinq pièces de cuivre, les carrés sont sept pièces de cuivre et le reste sont tous les trois pièces de cuivre. Pas de réductions Si vous allez négocier, alors partez tout de suite. « 

Voyant l’attitude indifférente du vendeur, Calron a été légèrement repris. Il pensait que le vendeur essaierait de le convaincre d’acheter ses produits, mais c’était le contraire.

“Grand frère, que fais-tu ici ? Toutes ces pilules sont belles mais leurs effets médicinaux sont très bas ! Les vraies pilules ne seraient pas vendues uniquement pour des pièces de cuivre. Vous devez être prudent lors de l’achat de quelque chose, car la plupart d’entre elle sont de simples ordures ! Partons !’’

Le jeune vendeur ne semblait pas se soucier de ce que Petit Gros disait et il fit simplement un geste avec ses mains pour qu’ils se débarrassent de lui.

Il semblait qu’ils étaient encore dans la partie croustillante du marché car Petit Gros expliquait que les meilleurs produits étaient plus proches du centre du marché, mais Calron était plutôt sûr que Petit Gros s’apprêtait à parler de nourriture que de chose sérieuse.

Quelquefois, quelques filles plus âgées passaient par là et pinçaient les joues de Petit Gros en criant à quel point il était mignon, mais Petit Gros se contentait de les ignorer et de continuer à marcher. Calron était sûr qu’il voyait une lueur dans les yeux de Petit Gros, il le laissa tranquille. Il savait depuis le début que Petit Gros avait déjà une destination en tête, alors il a simplement apprécié le voyage.

C’était excitant pour Calron de voir toutes ces nouvelles choses alors il a juste absorbé tout le paysage, les odeurs et les bruits. C’était un fouillis chaotique de sensations mais c’était bon d’avoir l’esprit distrait de la cultivation.

Juste au moment où Petit Gros et Calron marchaient, une foule énorme semblait se rassembler sur le côté du marché.

“Rare bête magique à vendre ! C’est votre chance unique d’en acheter une ! Dépêchez-vous et enchérir avant votre voisin !’’

Une forte voix bruyante retentit sur tout le marché. Il était clair que l’homme utilisait son essence pour amplifier sa voix. L’annonce est sortie de Calron !

“Petit Gros, vérifions-le ! Je n’ai jamais vu une bête magique avant !’’

“Mais,c’est probablement une bête de première classe stupide de toute façon, qu’est-ce qu’il y a de si spécial chez elle ?’’

Pendant que Petit Gros pleurnichait continuellement, Calron le traînait juste vers la foule. Il n’y avait pratiquement pas d’espace pour se faufiler et la plupart des gens étaient plus grands que Calron et Petit Gros, donc ils étaient incapables de traverser la grappe.

“Petit Gros, par terre, nous allons ramper à travers leurs jambes.”

Sans attendre de réponse, Calron s’accroupit immédiatement et commença à creuser un tunnel à travers les gens rassemblés, alors que Petit Gros restait là, le visage vide. Calron était visiblement maigre, donc il n’aurait aucun problème à traverser la foule, mais qu’en est-il de Petit Gros ?

“Grand frère, je te déteste !’’

Avec un cri de larmes, Petit Gros se mit à quatre pattes et se mit à ramper derrière Calron. De temps à autre, l’un des enchérisseurs debout donnait un coup de pied à Petit Gros à l’arrière en passant devant eux. Étouffant ses larmes et ses malédictions, Petit Gros continua d’avancer.

Pendant que Petit Gros se faisait botter, Calron avait déjà atteint le devant de la foule. Dès qu’il posa les yeux sur la vue devant lui, sa bouche s’ouvrit.

<>
Traduit par la team : SikGirl